Venez ici pour discuter de vos complexes sexuels.
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#220887
Oui bien sur que les mots on un sens et qui plus est, la langue française est riche d'expression et qui plus encore, à la différence d'un échanger à l'oral, l'écrit ça permet de prendre son temps, à l'oral, c'est excusable les erreurs mais à l'écrit, il est tout de même plus facile de prendre du recul quant au choix des mots. Après tant que ça reste rare et que ce n'est pas une habitude, ce n'est je ne pense pas dramatique.

Même si les expressions que l'on utilise ne sont pas idéal, je pense ça dépend aussi du ton employée, un ton agressif ça passe moins bien qu'une petite plaisanterie sans arrière-pensée néfaste.
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#220889
je pense ça dépend aussi du ton employée, un ton agressif ça passe moins bien qu'un ton sur la rigolade.
Oui et non... je pense que traiter quelqu'un de pédale n'est acceptable ni sérieusement ni en rigolant en fait. Par exemple tout à l'heure au bureau j'ai parlé de mon frère qui n'a jamais regardé un match de foot et un collègue m'a répondu en rigolant "c'est une pédale alors". :unamused: Ce n'est pas moins insultant que si ca avait dit sérieusement en fait. Pour avancer, il faut aussi sortir les stéréotypes des plaisanteries, sinon ca n'en finira jamais.

J'ai bien compris que tu avais utilisé ça comme ça, sur le ton de la rigolade mais c'est un habitude dont il faut se séparer. ^^
Avatar de l’utilisateur
Par ludoch
Homme de 25 ans vierge
#220900
Cela risque d'être très dur de bannir les expressions stéréotypées de la société.
Je pense mĂŞme que c'est quasiment impossible.
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#220909
Tu peux déjà les bannir de ton propre vocabulaire et ensuite si le cœur t'en dit faire la remarque aux gens en face. Mais si déjà tu arrêtes personnellement c'est déjà bien. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par Lux
Femme de 32 ans non vierge
#221018
ludoch a écrit : ↑11 juin 2019, 23:17 Cela risque d'être très dur de bannir les expressions stéréotypées de la société.
Je pense mĂŞme que c'est quasiment impossible.
En fait on pense toujours que c'est impossible de faire changer les mentalités et la linguistique, pourtant ça l'est... comme l'explique Eeyore, si tout le monde fait un effort sur soi pour ne plus parler de "tapette", "femmelette", "bonhomme", "gonzesse", "garçon manqué" dès lors qu'un homme ou une femme ne correspond pas à son sexe biologique, alors on aura vachement avancé...
C'est comme les expressions racistes, on n'entend plus trop "travail d'arabe" et fort heureusement. Ca demande juste de faire un peu attention :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par glaraque
Homme de 30 ans non vierge
#221086
Lux a écrit :"bonhomme"
un peu hors sujet, mais qu'y a-t-il de mal Ă  dire bonhomme ?
c'est une de mes expressions fétiches, je ne croyais pas être malsain.
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 27 ans non vierge
#221092
Un bonhomme, c’est lui pour moi :grinning:

Image

Une représentation d’un personnage « humanoïde »... mais je pense surtout que ça vient de la tournure du mot.
Avatar de l’utilisateur
Par Lux
Femme de 32 ans non vierge
#221225
glaraque a écrit : ↑18 juin 2019, 23:51
Lux a écrit :"bonhomme"
un peu hors sujet, mais qu'y a-t-il de mal Ă  dire bonhomme ?
c'est une de mes expressions fétiches, je ne croyais pas être malsain.
C'est sexiste si tu l'utilises pour parler d'une femme en mettant en avant le fait qu'elle ne soit pas assez féminine à ton goût.
Glaraque, sérieusement, tu gagnerais parfois à lire tous les topics où tu interviens, car j'ai souvent le sentiment que tes interventions sont sorties de nulle part, voire hors contexte.
"Bonhomme", non, ce n'est pas un "mauvais" mot ; mais il était clair, si tu avais lu le topic, que je critiquais le fait qu'on appelle une femme "bonhomme" pour souligner sa masculinité et le fait qu'elle ne serait pas conforme aux stéréotypes de genre liés à la féminité.
  • 1
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 39