Vous ĂȘtes nouveau ? Alors passage obligatoire par ici, afin de vous prĂ©senter Ă  toute la communautĂ© !
Avatar de l’utilisateur
Par Florent
Homme de 36 ans vierge
#220128
Surtout que les gens VT qui acceptent leur situation ont en gĂ©nĂ©ral quelque chose derriĂšre pour compenser, que cette chose soit la rĂ©ussite professionnelle (faire un mĂ©tier qui nous plaĂźt- et/ou ĂȘtre bien payĂ© et/ou ne pas trimer dans des mĂ©tiers difficiles), d'ordre affectif (la famille, les amis, etc).

C'est aussi un choix de vie, si Lereveur estime qu'avoir une vie amoureuse est indispensable pour lui, et alors ? J'avoue que je ne comprends pas trop la "polémique" là-dessus.
Amaz, Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#220131
J'avoue que je ne comprends pas trop la "polémique" là-dessus.
Tu vois une polĂ©mique lĂ  oĂč il n'y en a pas. ou alors le fait mĂȘme de rĂ©flechir et de discuter en est une?
Je ne dispose ni de dons ni de grosses passions, et les quelques projets qui peuvent traĂźner dans ma tĂȘte semblent bien lourds Ă  porter seuls, voire manquant de sens si ils ne sont pas bĂątis avec quelqu'un de spĂ©cial, de prĂ©cieux pour moi.
sans ĂȘtre un gĂ©nie dans un domaine particulier, je pense qu'il est important d'avoir des activitĂ©s de loisir qu'on aime, qui nous permettent de nous Ă©vader, et Ă©galement de crĂ©er du lien social. C'est Ă©galement une forme d'Ă©quilibre. Est-ce qu'il n'y a rien que tu aimerais essayer?
Par salambo
Femme de 31 ans non vierge
#220133
Ce qui m'a interpellĂ© dans les message de lereveur, ce n'est pas l'expression d'un manque affectif fort, cela je le comprends. Ce qui m'a interpellĂ© c'est cette volonte de vouloir viser spĂ©cifiquement des jeunettes car il veut absolument rattraper le temps perdu et qu'il ne voit pas ça autrement. Je mettais en Ă©vidence un travail de deuil de cette jeunesse a faire, imperativement, car malgrĂ© tout il est plus proche des 40 ans que des 20 ans, et si lui ne l'accepte que difficilement les autres eux vont le voir avec son Ăąge vĂ©ritable. Et que cette quĂȘte d'une jeune ne me paraĂźt pas trĂšs saine et non productive (Dans le sens oĂč il y a trĂšs trĂšs peu de chance que ça arrive).
Je pense, a titre personnel, qu'il n'est pas possible d'avancer dans la vie (je ne parle mĂȘme pas de bonheur, car c'est bien plus complexe) si on court Ă©ternellement aprĂšs une jeunesse fantasmĂ©e et passĂ©e. Et je pense que lereveur a envie d'avancer. Je mettais juste en avant le point que me paraissait bloquant.
Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#220134
Et pour ma part, comme il me semblait qu'on avait déjà pas mal fait le tour de cette histoire de jeunesse, j'ai voulu souligner un autre point qui me semblait important :wink:
Par salambo
Femme de 31 ans non vierge
#220135
Amuerie a Ă©crit : ↑15 mai 2019, 10:14 Entendre les couples faire des projets alors que toi tu stagnes dans ta routine sans intĂ©rĂȘt.
Alors juste pour rebondir sur ce passage, ĂȘtre en couple ne veut pas dire absence de routine, au contraire! Bon nombre de couple sont dans la routine et en sortir est parfois plus compliquĂ© car il faut composer avec 2 avis (la ou quand tu es cĂ©libataire bah tu rends de compte Ă  personne et tu sors de ta routine quand tu veux) . Et la routine en couple est encore plus terrible je trouve, car on se dit : mince, qu'est-ce qui cloche? On est 2 ça devrait pourtant ĂȘtre trop cool? (Pour info non, ĂȘtre en couple c'est passer son temps Ă  trouver des solutions Ă  des problĂšme qui ne se seraient pas posĂ©s si on Ă©tait seul. HonnĂȘtement je n'y croyait pas mais c'est quand mĂȘme vrai. Pas tout le temps, heureusement, mais quand meme)

Ajouté 1 minute 18 secondes aprÚs :
Eeyore a Ă©crit : ↑15 mai 2019, 13:05 Et pour ma part, comme il me semblait qu'on avait dĂ©jĂ  pas mal fait le tour de cette histoire de jeunesse, j'ai voulu souligner un autre point qui me semblait important :wink:
Oui, je répondais plutÎt a Florent qui s'étonnait de la réaction des gens. Je voulais juste clarifier sur quel point j'étais intervenue, pour qu'il n'y ait pas confusion :smile:
Eeyore aime ça
Par Blup
Homme de 32 ans vierge
#220157
- pense-t-on réellement que si on est mal psychiquement, tout va s'améliorer on trouvant quelqu'un?
Non, bien sĂ»r, ça ne va pas tout rĂ©soudre et certains problĂšmes seront toujours lĂ , amour ou pas, mais quand le mal ĂȘtre est justement liĂ© Ă  ça, ça peut quand mĂȘme aider...

Dans mon cas j'ai pas beaucoup de raisons de me plaindre, je travaille, je suis indĂ©pendant financiĂšrement (c'est pas Byzance mais j'ai de quoi vivre), j'ai des loisirs, des amis, une vie sociale plutĂŽt satisfaisante, en rĂ©sumĂ© une existence lambda sans problĂšme particulier, mais voilĂ , je n'arriverai pas Ă  ĂȘtre heureux tant que ce vide sera lĂ .
Est-ce qu'on ne devrait pas plutĂŽt travailler sur nous pour aller mieux, trouver de l’intĂ©rĂȘt Ă  la vie , se satisfaire dĂ©jĂ  de ce qu'on a, et ensuite trouver quelqu'un, plutĂŽt que de compter sur l'inverse?
Il est en train de se produire le phĂ©nomĂšne inverse chez moi. Le fait d'ĂȘtre constamment seul contribue Ă  me dĂ©sintĂ©resser progressivement des autres aspects de ma vie : Ă  quoi bon s'entretenir physiquement puisque de toute façon tu ne plais dĂ©jĂ  pas ? Ă  quoi bon essayer d'Ă©voluer dans ta carriĂšre puisque tu n'as personne d'autre que toi Ă  nourrir ? Ă  quoi bon continuer Ă  jouer de la guitare puisque tu es toujours seul pour Ă©couter ? Ă  quoi bon ranger l'appartement puisque tu es toujours seul Ă  l'intĂ©rieur ? etc...
Le couple c'est malheureusement pas que des bisous, des cùlins et du bonheur bleu et rose avec un ruban. quand je regarde les couples autour de moi, je vois de l'amour (un peu), mais surtout beaucoup de frustration, de doutes, de peurs et d'énervement sur des choses parfois complétement stupides.
J'ai pu constater ça Ă©galement chez certains couples amis, mais j'aimerais quand mĂȘme avoir l'opportunitĂ© de le vivre moi aussi pour pouvoir juger par moi-mĂȘme. Peut-ĂȘtre que ce sera une catastrophe, que je regretterais vite ma vie de cĂ©libataire, mais au moins je l'aurais vĂ©cu.
Amuerie, Tyrus aime ça
Par resO
Homme de 32 ans vierge
#220618
salambo a Ă©crit : ↑11 mai 2019, 10:53 Via mon prisme de traduction, voici ce que tu dis en substance : les femmes de 35/40 sont moches et fripĂ©es, aucunement digne d'intĂ©rĂȘt et en plu selles me feront c**er avec leurs gosses Ă©ventuels, me faisant passer aprĂšs...
Et j'ai Ă©voquĂ© le deuil de sa jeunesse dans ma prĂ©cĂ©dente intervention, ce n'Ă©tait pas un hasard. Car pour moi c'est ça, il faut faire un deuil. Et j el'ai fait entre mes 28 et 30 ans en fait. Je n'Ă©tais pas bien, les mĂȘmes questions tournant en boucle : pourquoi je n'ai pas le droit Ă  la lĂ©gĂšretĂ©? Pourquoi au bout de 2/3 ans de couple on m'ennuie avec des "et la maison? et les bĂ©bĂ©s?"? Rien Ă  faire, je veux profiter, lĂącher moi! Pourquoi ça doit devenir sĂ©rieux?
J'ai fait mon deuil et trouver mes réponses : ben c'est comme ça, et avoir 30 ans ne veut pas dire qu'on doit se la jouer sérieux. Je voyage, je sors, j'expérimente des trucs, à tout niveaux, j'ai de la chance mon copain est trÚs ouvert sur le sujet :laughing: Et pis voila. J'ai 30 ans, je me connais mieux, et ça m'évite de faire des bourdes que j'aurais faite à 20 ans. Alors on peut me rétorquer que les erreurs sont formatrices. Oui, ben moi je ne les ai pas faite, et c'est comme ça.
Donc c'est un vrai travail de deuil à faire, et clairement tant que tu ne l’auras pas fait rien ne bougera. Ne te trompe pas de combat.
AprĂšs rĂ©flexion sur ton interprĂ©tation, je me demande si cette envie de rattraper le temps d'une jeunesse perdue n'est tout simplement pas liĂ©e Ă  son refus d'avoir des enfants (corrige-moi LerĂȘveur si je me trompe).

AjoutĂ© Ă  cela qu'Ă  la vingtaine, on n'envisage pas tous forcĂ©ment de fonder une famille tout de suite si on a la chance d'ĂȘtre en couple surtout Ă  notre Ă©poque (contrairement Ă  nos parents et grands-parents ) et/ou qu'on envisage d'en avoir bien plus tard en prenant le temps de voir comment Ă©volue la relation avec plus ou moins d'insouciance tout en envisageant quelques projets Ă  concrĂ©tiser ensuite. Au contraire, des gens comme nous qui n'ont pas connu des relations sentimentales"Ă  temps" (du moins, si on se sentait prĂȘt et que malgrĂ© tout ça n'a pas pu se faire) ont un petit sursis de du fait de ce retard (c'est que tu ressens LerĂȘveur ?) et ont du mal Ă  s'imaginer parents (en partie pour celles et ceux qui le souhaitent en tout cas).

Par contre à quel ùge (ou à partir de quelle différence d'ùge ? ) on est une jeunette/un jeunot par rapport à quelqu'un? :joy:
La prĂ©sence d'un enfant peut ĂȘtre un frein Ă  une relation pour diffĂ©rentes raisons.
Je repense Ă  une collĂšgue rĂ©cemment cĂ©libataire qui approche vraiment les 30 ans (elle est jeunette ou pas ? :sweat_smile: ) et qui justement ne veut pas d'enfants car ça bloquerait sa carriĂšre et elle n'aurait pas le temps de s'en occuper car elle est dĂ©jĂ  bien trop occupĂ©e mĂȘme si elle habite dans la mĂȘme ville que celle notre lieu de travail. Elle a aussi Ă©voquĂ© la surpopulation, les conflits,et la prĂ©caritĂ© qui augmentent et je crois qu'elle n'est pas du tout tentĂ©e par un papa solo. Elle prĂ©fĂšre profiter de son couple (inutile de prĂ©ciser qu'elle n'est pas VT) et n'a pas envie de changer d'avis.
Avatar de l’utilisateur
Par Lereveur
Homme de 38 ans non vierge
#220793
Eeyore a Ă©crit :Sans ĂȘtre un gĂ©nie dans un domaine particulier, je pense qu'il est important d'avoir des activitĂ©s de loisir qu'on aime, qui nous permettent de nous Ă©vader, et Ă©galement de crĂ©er du lien social. C'est Ă©galement une forme d'Ă©quilibre. Est-ce qu'il n'y a rien que tu aimerais essayer?
Pour te rĂ©pondre tardivement (je m'en excuse), pas vraiment. Je peux ĂȘtre curieux sur certaines choses mais pas au point d'ĂȘtre enthousiaste ; Avec la solitude, j'ai appris Ă  m'occuper avec des activitĂ©s surtout solo ; certaines ouvrent sur des Ă©changes ; Ă  ma derniĂšre grosse pĂ©riode de motivation pour le dessin par exemple, je publiais sur le net Ă  destination d'autrui, et j'ai gagnĂ© quelques ami-e-s mais ça reste plus ou moins superficiel.

Je m'en contente, de mĂȘme que les petits pas de cĂŽtĂ© quand je suis d'humeur (OVS ou mes visites de villes voisines sur une journĂ©e par exemple).

Le seul " gros " truc que je vais peut-ĂȘtre rĂ©aliser prochainement, mon voyage au Japon, n'est pas sans nombre de craintes et de rĂ©ticences ; ça va me coĂ»ter une petite fortune, je crains de m'ennuyer (je ne suis touriste qu'Ă  petite dose), je suis gĂȘnĂ© par le fait de devoir prendre l'avion (impact environnemental)... Ca peut dĂ©boucher sur un truc gĂ©nial (si pour une fois, je fais la ou les bonnes rencontres) comme sur un gros flop.

Comme le fait remarquer fort justement Blup, il y a comme un phĂ©nomĂšne " Ă  quoi bon " ; quand on souffre de vide affectif, ça se comble rĂ©ellement avec une personne ; jamais avec une activitĂ© ou un objet, sauf Ă  ĂȘtre asexuel et / ou aromantique.

@ resO : La question des enfants n'arrange évidemment pas la situation ; beaucoup de femmes souhaitent des enfants, surtout dans ma tranche d'ùge, or je me retrouve dans un mauvais timing par rapport à elles ; j'ai un gros retard à rattraper niveau affectif, j'ai besoin d'ouvrir mes vannes pour beaucoup donner et recevoir, ce qui nécessite de l'exclusivité ; il serait délicat d'avoir à partager avec des enfants qui sont justement censés arriver aprÚs, lorsque la relation a pris le temps nécessaire pour s'établir, qu'on a pu avoir cette période " d'insouciance " , comme tu le remarque justement. Au lieu de sÚchement passer en mode " hardcore " si j'ose dire.

En outre, j'ai eu le temps de me pencher sur les questions d'Ă©ducation, domaine intĂ©ressant mais dont je mesure vraiment la difficultĂ© ; et l'Ă©tat du monde me terrifie, ce n'est dĂ©jĂ  pas trĂšs drĂŽle pour nous (et encore je suis bien mieux loti que d'autres en France, ou dans le reste du monde), mais j'ai l'impression qu'on balance d'avance les gĂ©nĂ©rations futures dans une fosse de serpents venimeux. Pas sĂ»r que donner la vie soit un beau cadeau dans ses conditions. Celles et ceux qui le font en connaissance de cause ont la foi, d'une certaine maniĂšre ; personnellement, je ne me vois pas prendre le risque actuellement alors que je patauge dĂ©jĂ  pour me sauver moi-mĂȘme.
  • 1
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16