Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient Ă  votre message. Evitez les abus quand mĂŞme !
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 27 ans non vierge
#220141
resO a écrit :C'est un job dans le domaine que tu recherches ?
Bravo en tout cas ;)
Toujours :wink:
Merci en tout cas.
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#220158
Bon dans l'ensemble. Ça c'est bien passé l'entretien. Ils avaient l'air concentrer sur ce que je disais. Ça change de l'autre entretien d'embauche.

J'ai su gérer mon stress assez bien. Tout n'était pas parfait dans mon discours mais il avait l'air d'avoir compris ce que je venais faire là et le pourquoi du comment j'ai postulé.

Bon après il est normal d'avoir du stress et qui plus est lorsqu'il sont plusieurs devant vous. Plus exactement, trois personnes. Un homme et deux femmes.

On verra bien. Apparemment il y a pas mal de concurrence mais je trouve que je m'en suis sorti convenablement.
Tyrus, SnapBack aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#220165
Merci Ă  toi Tyrus

On verra bien, après ça se fait ou ça ne se fait pas, ce n'est pas dramatique, j'ai déjà un travail (certes alimentaire) et j'ai des ''chances'' qu'il me rappel (mon job alimentaire), il m'aime bien le patron (pour mon sérieux). Et j'ai la sensation d'avoir un second patron qui me fait du pied, celui qui vient à moi sans que je ne demande rien, c'est très curieux son comportement envers moi, mais pour le moment, il ne m'a jamais rien proposé et d'ailleurs, je ne sais jamais su le concernant si il travaillait en autonomie ou si il avait des employés. Et en dehors de tout ça, j'ai d'autres options d'entreprise en tête.

Pour ce qui est de l'entretien, ça c'est bien mieux passé que le dernier en date que j'avais fait.

Pour ce qui est déroulent de ce dernier. C'est principalement le monsieur (un politicien) qui prenait la parole, les deux femmes m'écoutaient attentivement, mais elle ne disait rien, c'était une DRH et la directrice adjointe.

En premier lieu, il a voulu (et c'est bien naturel.) que je me présente, moi en tant qu'individu, d'où je viens, des informations qui sont d'ailleurs inscrite sur le CV et également que je présente mon parcours. Pour le coup, j'ai pris le temps de détailler un petit plus que ce qui était inscrit sur le CV mais pour le coup j'ai fait un petit peu dans la longueur, faut que je réfléchisse à faire en sorte d'être un petit plus concis dans la présentation de ma petite personne.

Par la suite, il m'a posé des questions sur la structure, j'y ai répondu sans le moindre problème, j'ai (et je vous encourage à le faire.) fait des recherches sur la structure, sur son fonctionnement. La question est passée comme une lettre à la poste.

Ensuite, j'ai eu droit Ă  la question pourquoi moi et pas un autre.

J'ai mis en évidence que mon parcours scolaire correspondait aux compétences qu'il recherchait et c'est le cas, mais entendons nous bien, ce n'est parce que le parcours scolaire correspond qu'automatiquement, vous faite partie du best of des candidats. Tout dépend le profil qu'il recherche.

Ensuite, question curieuse, il a voulu savoir qu'elle était mes alternatives si je n'étais pas accepté et je lui ai rétorquais que j'ai postulé à divers entreprise avant même de candidater chez eux et que je ne m'inquiétais pas pour les mois à venir. (ce qui est vrai et faux à la fois.... :D)

Par la suite et pour la première fois de m'a vie j'ai eu droit à la question de la prétention salariale, j'ai répondu que si j'étais un seniors j'en aurais sans doute des présentions salariale, mais en l'état de causse, je ne voyais pas l'intérêt pour moi d'avoir des prétentions salariales, mais j'ai répété instinctivement (peut-être pour ne pas passer pour un je m'en foutiste) que dans d'autres circonstances, ça aurait pu être le cas (les prétentions salariales).

enfin, j'ai eu droit à la question de la vision que j'avais du métier.

Encore une fois, j'avais fait des recherches pour complémenter ce que je savais déjà du métier et je l'attendais avec impatience cette question. J'ai répondu longuement en employant des exemples concret, des statistiques (ça fait très savant parait-il) et en partageant mon opinion personnelle sur certains aspects du métier.

C'était grosso modo le déroulement de l'entretien.

Ça aura durée une trentaine de minutes et je n'ai pas vu le temps passer vu comment j'étais concentré sur les questions et mes réponses.

Concernant l'état d'esprit et comme à chaque fois (ou presque), au départ, j'étais nerveux, presque impressionné, je le suis toujours au moment où il faut passer la porte et rejoindre les recruteurs, le seul moment de ma vie où je ne l'étais pas, c'était curieusement au début du deuil, j'étais comme anesthésié de tout sentiment, les entretiens d'embauche à ce moment-là de ma vie ne me faisait rien émotionnellement parlant, mais depuis le temps, j'ai repris mes esprits. Je ne fonctionne plus de façon robotique. Et donc je vous disais que j'étais nerveux, mais au fur et à mesure du temps qui passe, je me sentais de plus en plus alaise, confiant et au fur et a mesure, je devais de plus en plus bavard :D
SnapBack aime ça
  • 1
  • 36
  • 37
  • 38
  • 39
  • 40