Le forum libre, pour parler de tout et de rien, si aucune autre rubrique ne convient Ă  votre message. Evitez les abus quand mĂŞme !
Avatar de l’utilisateur
Par Florent
Homme de 36 ans vierge
#220510
EZ3kiel :heart_eyes: Vu en concert il y a un bail dans un festival, je m'Ă©tais pris une grosse claque dans la gueule alors que ce n'est pas la musique que j'Ă©coute d'habitude.
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#220779
Ahhh ça, c'est sympa les musiques rock et avec un vrai sens, un message fort derrière :).

Je n'ai jamais été attiré par l'armée, bien au contraire, je pense naïvement que dans un monde idéal, ni l'arme atomique, et ni aucun arme d'ailleurs n'existerait et ni aucune armée, mais nos élites ne sont pas de cette avis.

En gros, ça parle des vétéran de guerre au USA, ça dit qu'un pourcentage non négligeable revienne des champs de guerre et finisse SDF ou ils finissent atteint de trouble psychologique, pour le plus connu, le stress post-traumatique.

C'est un lieu commun de le dire mais les USA, c'est marche ou crève. J'avais récemment regardé une vidéo d'une française qui expliquait ce qu'elle avait bien aimait dans la ville de los Angeles et aussi ce qui l'à interloqué et elle disait que le nombre d'SDF était impressionnant, elle expliquait que dans un seul patté de maison, un ilot urbain, il y a en a une vingtaine, trentaine de SDF dans la rue et elle expliquait que ça ne semblait choqué personne la-bas, genre les passants, ils s'en fiche totalement. Et elle disait qu'ils sont partout, quartier pauvre, classe moyenne, et même les quartiers des millionnaires, milliardaire, mais dans ces quartiers-là, les forces de l'ordre essaye de les chasser. Vous comprenez, il ne faudrait pas que les élites en croisent en allant se promener habiller tout en prada et le leur Yorkshire à la laisse.

Elle expliquait en revanche, pour ce qui est du travail, il est beaucoup plus facile d'en obtenir un lĂ -bas qu'ici, mais il est aussi plus facile de le perdre.

Je vous ai pris un exemple très flagrant qui est celui de los Angeles et ses 50 à 60 milles sans abri, mais Paris n'est pas en reste, il y a sur la capitale environ 4 000 sans-abri, mais ça reste néanmoins sans commune mesure avec les grandes métropoles américaine.

LĂ  ou j'habite, une petite ville qui compte environ 60 000 individus, j'en croise (toujours les mĂŞmes) environ une vingtaine de SDF.

Je rappelle que la France, c'est la septième puissance mondiale et je rappelle que 4 000 personnes n'ont pas de logement sur la tête sur Paris.

Avatar de l’utilisateur
Par Florent
Homme de 36 ans vierge
#220905
Je vais poster 2 clips de mon adolescence qui m'ont perturbé pour l'un, choqué pour l'autre.
En tous cas, c'est sur que ce sont des clips que je n'oublierais pas.


Il y a un des gars de Prodigy qui est mort il n'y a pas longtemps. "Fat Of The Land" a été l'un de mes albums de chevet en musique électronique (avec Fatboy Slim et les Chemical Brothers, ouais ça ne nous rajeunit pas).
Je m'en rappelle encore, j'ai découvert le titre "Smack My Bitch Up" dans Best of trash sur M6.
J'ai eu un petit malaise en voyant cette vidéo à l'époque, alors que M6 l'avait déjà beaucoup censuré. Dans cette vidéo filmée à la 1ère personne, on voit quelqu'un de manifestement très violent agresser des gens, prendre de la cocaïne, vomir, se battre, se murger la gueule et coucher avec une strip-teaseuse. Et l'ultime pied-de-nez à la dernière seconde quand cette personne s'écroule devant son miroir et que l'on voit à quoi elle ressemble (SPOIL : c'est une femme). La vidéo a été énormément controversée à l'époque, jugée ultra-violente. En la revoyant de nos jours, on se dit que ce clip avait fait quand même beaucoup d'histoires pour rien.

Lien de la vidéo sur Dailymotion : https://www.dailymotion.com/video/x2eo1


Aphex Twin. Encore de la musique Ă©lectronique.
Oui mais Richard D. James, l'homme qui officie derrière Aphex Twin, est un bidouilleur de génie. Il a énormément influencé la scène électronique et la musique avant-gardiste.
Regardez par exemple le maxi "Windowlicker". Quand le 2ème morceau, au nom qui évoque une formule indéchiffrable, est joué conjointement via un spectrographe et un logiciel de traitement de signal audio, un visage apparaît :

Image

Mais les clips d'Aphex Twin, réalisés par Chris Cunningham, sont aussi quelque chose. "Come To Daddy" bien sur, où une créature difforme hurle au visage d'une mamy et son chien, avec des nains qui portent tous le visage diabolique de Richard D. James, le tout dans une ambiance étrange ou lugubre.
Mais aussi "Windowlicker", qui est aussi très spécial dans un autre genre et qui m'avait autant fasciné que mis mal à l'aise la première fois :



(si vous voulez sauter l'intro interminable, passez directement vers les 3:50)
(le mec dans la grosse limousine tout en blanc qui danse avec son parapluie, c'est Richard D. James)
  • 1
  • 239
  • 240
  • 241
  • 242
  • 243