Une sélection de bons conseils pour vous aider à bien préparer vos rencontres !
Avatar du membre
Par Genisa

Femme de 26 ans non vierge
#206886
VACN a écrit :Mais concrètement, qu'est-ce qui a été perdu qui ne peut plus être vécu à un âge plus avancé ? Ça me paraît une bonne question à se poser.


Je crois qu'en se mettant en couple sur le tard, on rate l'insouciance des histoires d'amour de l'adolescence. Au lycée, les histoires sérieuses (qui duraient plusieurs années) demandaient pas spécialement d'efforts : en général tu restes avec l'autre au bahut, tu le vois les weekends et pendant les vacances chez tes parents.. Ça reste simple quoi.

Si tu veux avoir une relation suivie à l'âge adulte, il faut commencer à penser à trouver un emploi pas trop loin pour pouvoir emménager ensemble, si c'est pas possible dans l'immédiat il faut accepter d'être en relation à distance, économiser pour payer les trajets.. j'en passe.
Et si tu prévois de rester avec l'autre, tu te poses aussi assez vite des questions sérieuses pour voir si les projets de l'un et de l'autre sont compatibles. Est-ce qu'il veut des enfants, est-ce qu'il a envie de vivre dans le même coin que moi, etc..

Du coup en début de relation j'ai regretté de n'avoir jamais connu quelque chose de simple à vivre, à une période où les parents prenaient encore en charge la logistique. Mon copain part à l'autre bout de la France pour le travail en 2018, on a déjà été en relation à distance ces 6 derniers mois.. faut s'accrocher du coup.

Mais je pense aussi que ça sert à rien de s'appesantir sur ce qui n'a pas été vécu, ça n'apporte rien.
katy81, SnapBack, Yellenah et 4 autres aime ça
Par Amaz

Homme de 27 ans vierge
#206893
je ne sais pas trop pourquoi mais j'ai souri en lissant le message de Genisa et je me suis dit du coup bah en d'autre termes la vie d'adulte est nul. C'est ce que cela m'a fait ressentir, que bye bye l’insouciance et bonjour les ennuis :sweat_smile:

Moral de l'histoire si vous avez avez des enfants dans votre entourage et qu'il sont hâte d'être adulte bah vaut mieux les incités a ne pas trop se précipité et vivre leur vie enfance dans la joie et la bonne humeur et dans l'insouciance qui est une bonne chose en effet enfant
jimagine aime ça
Avatar du membre
Par Fred

27 ans vierge
#206915
Amaz a écrit :je ne sais pas trop pourquoi mais j'ai souri en lissant le message de Genisa et je me suis dit du coup bah en d'autre termes la vie d'adulte est nul.


La vie d'adulte apporte aussi ses bonnes choses et heureusement.
Adolescent j'avais le sentiment d'être "en cage" , maintenant je suis complètement libre de mes choix et de la direction que je veux donner à ma vie, et cette liberté je suis très content de l'avoir.

Il n'y a de toute façon pas d'age idéal, il y a des ages leur avantages et inconvénients propres.
VACN, SnapBack, Coelio aime ça
Avatar du membre
Par Coelio

Homme de 29 ans non vierge
#207023
Je pense qu'il y a aussi une part de fantasme alimenté par moultes choses dans ce passé qu'on n'a pas connu.

Je m'imaginais aussi passer des journées à sécher les cours avec ma copine imaginaire, quand je serai un grand à la fac, à courir entre les cours et mon p'tit boulot de rêve, et que ma fac ressemblerait à un campus américain.

J'ai pas séché les cours, et j'ai bien fait, ma fac avait vraiment pas la tête d'un campus à l'américaine, et quand je courais entre les cours et mon p'tit boulot, c'était plus sportif et crevant qu'héroïque et glamour.

J'ai quelques regrets comme tout le monde, j'aurais aimé connaître un centième de ces fantasmes d'ado, ces amours légères, avoir plus d'assurance... En serais-je meilleur aujourd'hui? Sans doute pas. Moins bon? Sans doute pas non plus!!! Tout dépend du point de vue :) .

Mais ça fait partie de moi tout ça. Alors oui, tout s'est éclairci pour moi et on pourrait croire que mon jugement est biaisé de ce fait, mais non (aller, pas trop!). Ca a clairement contribué à renforcer mon empathie je pense, ma tolérance, et augmenté mon ouverture d'esprit (à l'inverse, l'assurance, la confiance en ont pâti, mais ça s'est rattrapé).

En conclusion, c'est derrière, il y a une part de regrets, sans doute dus pour nombreux à des fantasmes alimentés par plein de facteurs (sociétaux notamment), mais ça n'apportera rien de positif de le ressasser.
On laisse ça derrière et on avance! Vers le présent et au-delààààà!
x00, Blup aime ça
Par Bolosse

29 ans vierge
#207401
J'ai cru que c'était un topic sur le Roman de Proust que je suis entrain de lire (et j'ai entamé hier le dernier volume appelé "Le temps retrouvé" ; je vous apporterai la solution comment il a fait pour retrouver son temps perdu, lol).

Plus sérieusement et pour venir au sujet tel qu'il est posé, oui il faut se demande qu'est-ce qu'on a perdu de ce temps passé.
Une amie m'avait mis en garde un jour : "Fred, au rythme où tu vas, tu vas te retrouver adulte en ayant sauté la case jeunesse". J'étais à la fac, donc on parle d'une jeunesse fin ado-jeune adulte ; évidemment un passage transitoire entre nouvelles libertés acquises / prise progressive et pas trop lourde de responsabilité, mêlé d'une sorte d’insouciance.
Mais en voudrais-je seulement ? Peut-être qu'être jeune c'est aller en boite, sortir la nuit ou tenter des expériences limites... ça ne m'intéresse, ça ne m'a jamais intéressé. Je suis mal à l'aise en boite, tout autant qu'en soirée chez quelqu'un. Je n'aime pas me laisser aller. Je ne lâche pas prise. Je veux rien prendre pour lâcher prise.
Regretter des amours ? J'ai tenté ma chance avec toutes les filles qui m'ont intéressé et qui était disponible dès mes 14 ans. Elles ont dit non. J'ai fait ce qu'il me semblait être bon, avec mes limites de l'époque.
Gagner du temps sur mes choix professionnel et sauté mes aléas, errance et erreur ? Non plus. Je ne voudrais pas changer de peur de voir quelque chose obtenu précisément par ces aléas disparaître aujourd'hui : des rencontres, des engagements, des activités.
Je ne changerais vraiment rien ? ah si... si je ne peux pas avoir une petite amie parce que je ne plais pas assez, que je n'ai pas su plaire jusqu'à maintenant, et que je cherche encore la réponse, si il y a une chose que j'ai raté alors que j'en ai sans doute davantage la capacité c'est l'amitié. J'ai toujours voulu avoir un petit groupe d'amis proche avec qui on se verrait régulièrement et qu'on ferait des trucs chouette ensemble ; des diners, des soirées jeux...
J'aurais 30 ans cette année. Et ça c'est un raté parce que ça aurait pu être autrement, différent ; j'ai fait des erreurs, j'ai bloqué sur des trucs.
J'aurais voulu que le déroulé de ma vie soit différent. Jeune j'imaginais qu'à 30 ans je serai déjà parti de chez mes parents, installé avec une compagne, peut-être déjà avec un enfant, ou sur le point d'en avoir un... J'ai peur de "ce retard", d'autant que parfois je me dis que ce plan est sur une comète et pas matérialisable sur Terre, mais ne pas avoir respecter le temps dessiné, comment ? pourquoi ? qu'aurais-je fais de mieux ? à quel moment ? On est tous des êtres imparfaits. Les seuls choses que l'on peut et doit regretter sont des choix qu'on a pas fait ou des choix qu'on a fait et dont nous avions sous les yeux les alternatives.
Avatar du membre
Par SnapBack

Homme de 26 ans non vierge
#207406
Être mâture à un moment donné n’est pas universel.
Quand les amourettes de collège commençaient, j’avais la tête dans les dessins... C’est toujours le cas.

Seul le thème a changé (depuis que j’ai un appareil photo, je ne dessine plus de voitures), les filles m’ont vraiment intéressé qu’assez tard pour que je puisse les dessiner. Mais c’est ma jeunesse, celle d’un geek aimant le confort de son bureau à celui d’un aventurier. Du bon, du moins bon mais ça a participé à l’homme que je suis.

Si j’ai un karma assez lent, ça vient surtout de ma personnalité.
J'évolue à mon rythme. Les gens sont attentifs à ça.

Le temps passé est passé... et on l'oublie quand on veut du « vous » de maintenant.
jimagine aime ça
Avatar du membre
Par stephan2

Homme de 31 ans vierge
#207409
"Bien entendu. C'est foutu depuis longtemps, depuis l'origine. Tu ne représenteras jamais, Raphaël, un rêve érotique de jeune fille. Il faut en prendre ton parti ; de telles choses ne sont pas pour toi.
De toute façon, il est déjà trop tard. L'insuccès sexuel, Raphaël, que tu as connu depuis ton adolescence, la frustration qui te poursuit depuis l'âge de treize ans laisseront en toi une trace ineffaçable.
À supposer même que tu puisses dorénavant avoir des femmes - ce que, très franchement, je ne crois pas - cela ne suffira pas ; plus rien ne suffira jamais. Tu resteras toujours orphelin de ces amours adolescentes que tu n'as pas connues.
En toi, la blessure est déjà douloureuse ; elle le deviendra de plus en plus. Une amertume atroce, sans rémission, finira par emplir ton coeur. Il n'y aura pour toi ni rédemption, ni délivrance. C'est ainsi.
"
Michel Houellebecq

a la lecture du topic j'ai pensé a cette citation .

Je regrette oui et non les amours de jeunesse , oui j'aurais voulu avoir une copine étant jeune mais a chaque fois je me suis pris des rateaux , ce qui signifie que même si ça n'a pas fonctionné au moins j'ai pas le regret de pas avoir tenté .
La première avec qui j'ai tenté ça n'a été qu'a l'age de 21 ans car avant cette age j'avais des problèmes d’estime de soi .
J'aurais bien voulu avoir des amis étant jeune , car je n'avais qu'un bon pote porté sur les drogues et lourd avec les filles moi j'étais le suiveur , si j'avais des amis normal et ailleurs qu'en région parisienne ou les gens sont très superficiel ont aurait fait des soirées normal entre amis et peut être que j'aurais rencontré par ce biais une fille . Un seul truc que je regrette c'est de pas m'être fais circoncis plus tôt pour raisons médicales , je ne dit pas que ma vt était dut a ça mais ça a dut joué dans la balance .
Par contre d'içi 5 ou 10 ans je regretterais le moi de maintenant qui ne fait aucune initiative pour se socialiser et s'ouvrir , avoir plus de lacher prise .
Avatar du membre
Par VACN

Homme de 24 ans non vierge
#207483
Il a toujours été très optimiste, Houellebecq... :joy:

Je ne sais pas ce qui a laissé cette "trace ineffaçable" en lui, mais c'est assez violent à quel point il broie du noir dans ses écrits (pour le peu que j'en ai lu).
Avatar du membre
Par impala

Femme de 35 ans non vierge
#207634
Ça rejoint ce que j'allais dire : je ne suis pas sûre que t'appuyer sur Houellebecq t'aide, Stephan2, car c'est un sacré pessimiste.

L'expression "avoir des femmes" me choque : ce ne sont pas des possessions matérielles.

Et je suis en désaccord complet avec ce qu'il dit : on peut tout à fait surmonter le fait d'avoir commencé sa vie amoureuse largement plus tard que d'autres, voire ne plus y penser du tout.
VACN, Coelio aime ça
Par Bolosse

29 ans vierge
#207669
Bon.

J'ai fini Proust.

Je vais vous étonnez...

Y a pas de secret, vous ne pouvez pas rattraper le temps perdu.

Car c'est bien ce sens qu'il faut comprendre ce que l'on souhaiterait : ne plus être en retard.

Mais pour Proust, le "temps perdu" c'est le temps et les plaisir passé, c'est le vécu effectif, et son Temps retrouvé s'incarne dans la jouissance des sensations qui rappelle les souvenirs et les fonds revenir au présent comme étant à nouveau vécu, laissant entendre l'accession à une espèce de dimension d'éternité, à un oubli momentané des conditions présentes pour lier les temps entre eux. En aucune façon il ne cherche à vivre à une vie qu'il regretterai ne pas avoir vécu ; il fini seul, sans amour - et n'en ayant vécu que des relations sentimentales contrariantes - sans enfant, etc.
Bref, il faut se satisfaire du temps que nous avons et du vécu que nous accumulons.