Une sélection de bons conseils pour vous aider à bien préparer vos rencontres !
par smith
ans
#31171
Ce week-end j'ai eu une discussion avec mon chéri qui m'a interpellée.
Nous discutions des rencontres sur Internet et du fait que certains ne veulent pas essayer car ils pensent que ça n'est pas pour eux. Alors que je lui disais que j'avais longtemps été dans ce cas et que j'y étais finalement arrivée par hasard, il me disait qu'il pensait que ce qui arrête la plupart des gens, c'est le fait que ces rencontres suppriment toute idée de hasard justement. Qu'on aime mieux penser qu'on a rencontré la personne avec qui l'on est parce qu'on était à un endroit donné, à un moment donné, plutôt que parce qu'on l'a choisi sur un catalogue.
De fil en aiguille, on en est venus à parler des "codes" que tout le monde semble connaître, mais que pour ma part j'ignorais. Sur Internet (mais dans la vie aussi), tout est codifié dans une rencontre. Chacun ne disant pas ouvertement les choses, il les exprime par des moyens détournés. Je m'explique...
Si après un premier rendez-vous par exemple, la femme accepte de revoir l'homme et accepte donc un second rdv, celui-ci pense que c'est quasiment "dans la poche" et que la femme est intéressée. Or, il m'est arrivé d'accepter un second rendez-vous, juste pour me faire une vraie idée, n'ayant pas réussi à déterminer ce que je pensais au premier. J'ai aussi commis une autre erreur en ignorant ces "codes" : j'ai accepté un premier rendez-vous chez un homme que je ne connaissais pas, un soir pour dîner. Il semblerait qu'accepter un repas soit très significatif et un soir, encore plus (à cause de la nuit). Or, quand j'ai accepté ce dîner, je n'avais pas d'idée précise en tête : je savais qu'il y avait une possibilité que l'homme tente une approche, mais j'avais pas prévu de forcément y répondre...
Le fait d'aller chez lui était aussi une mauvaise réponse de ma part si je n'avais pas d'idée en tête... (mais bon, ça après coup, j'admets que c'était une ENORME erreur).
Et si on accepte un repas au resto... la question de qui paie est capitale ! (j'en ai déjà parlé dans d'autres sujets) : si l'homme paie, il considère que la femme est "ouverte" (je n'ai pas dis que ça voulait dire qu'elle accepte de coucher avec lui non plus !). Par contre, si elle paie sa part, il sait qu'elle ne veut rien avec lui (donc, en tant que femme, si on ne veut pas qu'un homme qui nous intéresse pense qu'il n'a aucune chance, on le laisse payer l'addition).
Et le fait d'accepter un rendez-vous avec un homme chez lui, ça n'est pas anodin non plus car on accepte de se retrouver "à sa merci"...

Toutes ces choses, si elles me paraissent assez logiques après coup, je n'y accordais pas d'importance avant... j'ai donc plus d'une fois envoyé de mauvais signaux par rapport à mes souhaits...
Peut-être est-ce une des raisons pour lesquelles je suis restée seule si longtemps... juste un problème de langage... et peut-être que certains d'entre vous sont comme moi...

Je ne sais pas, mais ça m'a fait beaucoup réfléchir et je voulais partager un peu ma réflexion avec vous...
par ciliegia
ans
#31177
Intéressante, cette réflexion sur les codes!

A de nombreuses reprises j'ai dû envoyer des codes "erronés" (comme pour toi le coup du dîner chez cet homme le soir) ou ne pas savoir interpréter les codes des autres...
Par exemple, je me rappellerai longtemps de la fois où un gars que j'appréciais beaucoup m'a dit "tu sens bon" : j'avais pris la phrase comme anodine, sans arrière pensée... Il a fallu qu'un avis masculin (celui de mon frère en l'occurrence) m'ouvre les yeux pour me dire qu'un gars ne dit pas ça à une fille qui ne lui plaît pas...
Idem une autre fois, j'étais avec un gars, c'était une soirée fraîche et j'ai dit "j'ai froid": le garçon a enlevé son pull pour me le mettre sur les épaules. J'ai pas vu ça comme un signe particulier, alors qu'une copine qui avait assisté à la scène me dit : "haaaa comment il te drague!!"
On est parfois vraiment aveugle ... :boulet:

Et depuis que j'ai entendu dire bcp d'hommes prenaient comme un signe d'attirance le fait qu'une femme rie à leurs blagues ou se touche les cheveux en leur parlant, je fais gaffe à mes gestes :D

J'ai quand même repéré des phrases classiques qu'on peut aisément décoder :
- "tu es quelqu'un de bien, très sympa/gentil/adorable mais je ne suis pas disponible pour une relation en ce moment"
- "je sors d'une relation difficile et j'ai peur de souffrir à nouveau"
- "je ne veux pas ruiner notre amitié"
- "je dois me concentrer sur mon travail en ce moment, je n'ai pas le temps pour une relation"
- "je préfère ne pas m'engager dans une relation, ce n'est pas toi, c'est moi"
- "je monterais bien boire un dernier verre mais je dois me lever tôt demain matin, on se rappelle ok?"

-> en général ça signifie : tu ne m'attires pas et je ne veux pas sortir avec toi, mais je ne veux pas te le dire frontalement pour ne pas te blesser. :evil:
par jeje
ans
#31182
D'ailleurs je n'ai jamais compris cette façon de faire, parce que souvent au final ça fait encore plus mal.
Apparemment si la femme qui me plaisait m'a dit qu'elle serait ravie de me revoir, c'est parce que sa meilleure amie lui a dit de faire attention avec moi et de ne pas me blesser.

Je suis désolé les filles mais va falloir finir par comprendre que de laisser croire à un homme qu'il y a un espoir (et quelqu'un de désespéré comme moi cherchera toujours la petite possibilité) ce 'est pas le meilleurs moyen de ne pas le faire souffrir, au contraire. Je préfèrerais largement qu'on soit direct avec moi.
Pour le coup ça m'aurait évité pas mal de prises de tête...
par Chesty
ans
#31185
Intéressant, mais je pense qu'il faut ne pas se focaliser dessus, sinon, on n'en finit jamais. On fait tous des "erreurs" mais en tant qu'humains adultes, on doit pouvoir communiquer normalement, même si c'est maladroit, source d'incompréhensions...
Et surtout, on peut interpréter les gestes et comportements différemment.
Sans connaître complètement les codes, on se fait déjà des films, alors si on avait tous connaissance des mêmes codes, que deviendraient nos espoirs, nos doutes?
smith a écrit :Qu'on aime mieux penser qu'on a rencontré la personne avec qui l'on est parce qu'on était à un endroit donné, à un moment donné, plutôt que parce qu'on l'a choisi sur un catalogue.

Cela me fait penser au film "L'amour, c'est mieux à 2", plutôt drôle.
par ciliegia
ans
#31186
jeje a écrit : Je suis désolé les filles mais va falloir finir par comprendre que de laisser croire à un homme qu'il y a un espoir (et quelqu'un de désespéré comme moi cherchera toujours la petite possibilité) ce 'est pas le meilleurs moyen de ne pas le faire souffrir, au contraire. Je préfèrerais largement qu'on soit direct avec moi.
Pour le coup ça m'aurait évité pas mal de prises de tête...
Ces phrases alibi sont autant l'apanage des garçons que des filles.
Un jour un garçon m'a larguée sous le prétexte qu'il pensait encore à son ex. Une semaine plus tard il sortait avec une autre fille, qui n'était pas son ex...
Chesty a écrit :Cela me fait penser au film "L'amour, c'est mieux à 2", plutôt drôle.


Ah oui c'est vrai, quoique Cornillac pousse loin sa fixation sur la rencontre de hasard :D
par ptitbrun
Homme de 48 ans non vierge
#31188
c'est intéressant, je crois aussi que chacun a ses propres codes et qu'il est difficile de décoder ceux des autres...

il est vrai que pour ma part je ne dirais pas à une fille une phrase du genre "tu sens bon..." à n'importe qui et surtout c'est peut être parce qu'elle me plait que j'aime son parfum, ou son odeur...
Par contre il m'est aussi arrivé d'offrir un resto ou un ciné à une amie, sans aucune arrière pensé.
par jivette
32 ans vierge
#31198
jeje a écrit :D'ailleurs je n'ai jamais compris cette façon de faire, parce que souvent au final ça fait encore plus mal.
Apparemment si la femme qui me plaisait m'a dit qu'elle serait ravie de me revoir, c'est parce que sa meilleure amie lui a dit de faire attention avec moi et de ne pas me blesser.

Je suis désolé les filles mais va falloir finir par comprendre que de laisser croire à un homme qu'il y a un espoir (et quelqu'un de désespéré comme moi cherchera toujours la petite possibilité) ce 'est pas le meilleurs moyen de ne pas le faire souffrir, au contraire. Je préfèrerais largement qu'on soit direct avec moi.
Pour le coup ça m'aurait évité pas mal de prises de tête...

Pour les femmes c'est la même chose!! J'ai eu également à souffrir du fait qu'un garçon ait été ambigu avec moi, parce qu'il tenait à moi comme amie, j'y ai cru et je me suis royalement plantée... A vrai dire, ce qui me semble le plus douloureux est qu'en plus d'avoir une sensation de rejet, on a dans ces cas-là une espèce d'humiliation. On se sent profondément ridicule... qu'on soit un homme ou une femme bien sûr ;)
Mais on est si fragile dans notre situation, que je ne suis pas vraiment sûre qu'un NON direct soit une meilleure solution, ce n'est qu'un pis-aller. En fait le résultat est le même: la personne qui nous intéresse ne nous aime pas ou n'est pas attirée par nous.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 19