Une sélection de bons conseils pour vous aider à bien préparer vos rencontres !
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#178500
Pasta a écrit :Jusqu’ici, j’ai l’impression que les « signes qui ne trompent pas » se confondent très facilement avec des comportements anodins et non significatifs.
C'est vrai... Mais souvent c'est un tout qui fait qu'on a bien peu de chances de se tromper.
Avatar de l’utilisateur
par Narval
Homme de 30 ans non vierge
#179074
Ca se joue souvent dans le regard, une fille qui insiste ça se voit qu'elle est intéressée.
De mon côté je ne montre pas grand chose, j'adopte presque le même comportement avec une fille qui ne m'intéresse pas qu’avec une qui m'intéresse, :sweat_smile: quoique je regarde plus langoureusement et je peux être tactile si je suis vraiment en confiance
par Doe
Homme de 34 ans vierge
#181034
Attention, si tu mets la rose rouge entre la blanche et la jaune, ça veut pas dire la même chose que si elle est complètement à gauche. Et fais gaffe au nombre de pétales aussi, très important. Les épines, pareil. Et le moment où tu les a cueillies aussi, parce qu'une rose de Mars c'est pas une rose d'Avril...
Personne d'autre ne se sent découragé de se dire qu'il faut une carte graphique dernier cri et un i7 pour faire tourner le programme "relations humaines réussies"? Moi, ça me donne le cafard. Je me dis qu'au final, ça doit être cela l'explication. Je suis trop bête. Pour comprendre tout ces petits gestes, tout ces détails et les interpréter inconsciemment en une fraction de seconde pour les exploiter correctement, ça demande un cerveau très performant. Je suis né sans. Tant pis. Mais faut voir le bon côté des choses: la sélection naturelle a enfin décider de favoriser l'intelligence. Sauf qu'on a élu Trump. Et le Brexit aussi. Ah m***, tout tombe à l'eau. Manque plus que quelqu'un me sorte une étude statistique montrant la relation entre chômage, niveau d'étude et VT et je vais craquer...
par traviata
Femme de 58 ans non vierge
#181038
Si ça peut te rassurer, moi aussi ça me décourage qu'on limite son jugement à tous ces signes extérieurs , mais la bonne nouvelle c'est que nous ne sommes pas que deux à le penser. Autour de moi j'ai d'autres personnes, et bien plus jeunes que moi, qui n'y accordent pas tant d'importance... Ca fait cinq ans que je devrais avoir ma Rolex, pour prouver que j'ai réussi ... c'est mal barré. Et je m'en f0us ...

Ce que je veux dire surtout, c'est que le pendule repart un petit peu, très timidement, mais un peu pour donner un coup de pied dans cette fourmilière du paraitre, que tu as plus de chance que moi d'en voir l'aboutissement, et que tu devrais surfer sur cette nouvelle vague pour trouver des personnes plus en phase avec tes pensées, autant amicalement que professionnellement. Il y en a ici, et un premier nom me vient à l'esprit, même s'il n'est pas seul : Lerêveur.
par Berenice
Femme de 35 ans non vierge
#181100
Florent a écrit :Vu que de plus en plus de gens ici parlent de ces "signes qui ne trompent pas" mais que personne ne voit, je relance le topic.

Pour les filles et les garçons, qu'est-ce que vous faites pour montrer à quelqu'un dans une conversation que vous êtes intéressé par lui ?
Rien du tout, je ne suis pas capable de montrer mon intérêt. Par contre, je ne peux pas m'empêcher de beaucoup regarder la personne, mais elle s'en rend compte ou pas...
Avatar de l’utilisateur
par Berthier
Homme de 38 ans non vierge
#181118
Berenice a écrit : Rien du tout, je ne suis pas capable de montrer mon intérêt.
Pareil. Et si la personne en face arrive malgré cela à percevoir cet intérêt, l'étape suivant est encore plus difficile : apprendre à se connaître, réussir à s'ouvrir un peu pour créer un début de complicité... Mission impossible :confused:
par katy81
ans
#181122
Berthier a écrit :Pareil. Et si la personne en face arrive malgré cela à percevoir cet intérêt, l'étape suivant est encore plus difficile : apprendre à se connaître, réussir à s'ouvrir un peu pour créer un début de complicité... Mission impossible
S'il y a attirance mutuelle vous n'aurez pas la sensation de faire des efforts pour apprendre à vous connaitre, ça coulera de source, c'est naturel sans jugement etc.. je ne dis pas qu'il n'y a pas d'appréhension (montrer ses défauts n'est jamais agréable) mais c'est comme une évidence on s'ouvre forcément et même sur des choses intimes.
SnapBack aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#181124
J’ai un gros doute sur ça. Ce n’est pas parce qu’une femme m’attire que je vais avoir envie de m’ouvrir à elle, au contraire…
par katy81
ans
#181127
Pasta a écrit :J’ai un gros doute sur ça. Ce n’est pas parce qu’une femme m’attire que je vais avoir envie de m’ouvrir à elle, au contraire…
le temps fait son oeuvre comme on dit, parfois on peut se livrer très vite et parfois ça peut prendre du temps ça dépend du caractère de chacun. Mais j'en suis quasi certaine, la relation si tu ne t'ouvres pas un moment ou à un autre l'autre n'aura pas forcément confiance. On revient toujours à l'idée de base d'une relation un partage de confiance l'un en l'autre.
Avatar de l’utilisateur
par icare
Homme de 34 ans non vierge
#194585
smith a écrit :Ce week-end j'ai eu une discussion avec mon chéri qui m'a interpellée.
Nous discutions des rencontres sur Internet et du fait que certains ne veulent pas essayer car ils pensent que ça n'est pas pour eux. Alors que je lui disais que j'avais longtemps été dans ce cas et que j'y étais finalement arrivée par hasard, il me disait qu'il pensait que ce qui arrête la plupart des gens, c'est le fait que ces rencontres suppriment toute idée de hasard justement. Qu'on aime mieux penser qu'on a rencontré la personne avec qui l'on est parce qu'on était à un endroit donné, à un moment donné, plutôt que parce qu'on l'a choisi sur un catalogue.
Le hasard de la rencontre est tout de même présent dans le fait que la personne que l'on rencontre sur un site de rencontre est présente à ce moment là sur ce site et s'autorise à rencontrer la personne qui lui fait face, qui est ici aussi à ce moment précis.
C'est moins aléatoire qu'une rencontre dans un train, un arrêt de bus ou dans tout autre lieux publique, mais on peut tout de même je pense considérer que le hasard à bien fait les choses dans ce cas précis.
smith a écrit : De fil en aiguille, on en est venus à parler des "codes" que tout le monde semble connaître, mais que pour ma part j'ignorais. Sur Internet (mais dans la vie aussi), tout est codifié dans une rencontre. Chacun ne disant pas ouvertement les choses, il les exprime par des moyens détournés. Je m'explique...
Si après un premier rendez-vous par exemple, la femme accepte de revoir l'homme et accepte donc un second rdv, celui-ci pense que c'est quasiment "dans la poche" et que la femme est intéressée. Or, il m'est arrivé d'accepter un second rendez-vous, juste pour me faire une vraie idée, n'ayant pas réussi à déterminer ce que je pensais au premier. J'ai aussi commis une autre erreur en ignorant ces "codes" : j'ai accepté un premier rendez-vous chez un homme que je ne connaissais pas, un soir pour dîner. Il semblerait qu'accepter un repas soit très significatif et un soir, encore plus (à cause de la nuit). Or, quand j'ai accepté ce dîner, je n'avais pas d'idée précise en tête : je savais qu'il y avait une possibilité que l'homme tente une approche, mais j'avais pas prévu de forcément y répondre...
Le fait d'aller chez lui était aussi une mauvaise réponse de ma part si je n'avais pas d'idée en tête... (mais bon, ça après coup, j'admets que c'était une ENORME erreur).
Les codes sociétaux sont parfois difficile à appréhender, car ils dépendent beaucoup du milieux culturel dans lequel la personne évolue, ainsi que de sa propre vision de ces codes.
Elle peut tout à fait accepter de continuer une relation par sympathie amicale ou par curiosité et ne pas voir forcement l'autre comme un partenaire potentiel, même dans le cas d'une rencontre sur un SDR.
Basé sur une expérience fraiche.
smith a écrit : Et si on accepte un repas au resto... la question de qui paie est capitale ! (j'en ai déjà parlé dans d'autres sujets) : si l'homme paie, il considère que la femme est "ouverte" (je n'ai pas dis que ça voulait dire qu'elle accepte de coucher avec lui non plus !). Par contre, si elle paie sa part, il sait qu'elle ne veut rien avec lui (donc, en tant que femme, si on ne veut pas qu'un homme qui nous intéresse pense qu'il n'a aucune chance, on le laisse payer l'addition).
Bon, je dois dire que c'est pas une vérité absolue, car j'ai pas pu payer entièrement ma part lors de mon dernier rencard, et ça n'a pas fermé complètement la porte. Bon, faut dire qu'il y avait un problème de change à faire, et le prix du repas était extrêmement élevé pour ce qu'on a mangé et je n'avais pas prévu assez de liquide pour ça...

Tout ça pour dire qu'en fait, les codes ne font pas forcement autorité.
Un point de vu que je suis en pleine expérimentation :smile:
  • 1
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19