Une sélection de bons conseils pour vous aider à bien préparer vos rencontres !
Par XavZile

Homme de 39 ans non vierge
#183640
Me concernant, j'aime boire y compris pour la sensation d'ébriété (dans une certaine mesure).

Mais plus ça va, et moins mon comportement change : je ne suis pas spécialement plus entreprenant, bien que désinhibé. En un sens ça me rassure (je pense pas faire des trucs que je regrettes plus tard) dans un autre, c'est peut être moins drôle^^
Mais quelques verres ne font pas de mal à l'échange bien sûr.

Pour les autres produits et pour avoir essayé pas mal de truc (que je ne conseille pas hein), je trouve que ça ne va pas avec le "délire" séduction, ni plus largement pour les relations sociales.. ah si, sauf peut être pour l'un d'eux mais jamais essayé en situation de séduire. Loin de moi l'idée de laisser croire que les produits psychoactifs sont une solution, c'est davantage un problème de santé publique.
Par Amaz

Homme de 28 ans vierge
#183641
XavZile a écrit :Me concernant, j'aime boire y compris pour la sensation d'ébriété (dans une certaine mesure).

Mais plus ça va, et moins mon comportement change : je ne suis pas spécialement plus entreprenant, bien que désinhibé. En un sens ça me rassure (je pense pas faire des trucs que je regrettes plus tard) dans un autre, c'est peut être moins drôle^^
Mais quelques verres ne font pas de mal à l'échange bien sûr.

Pour les autres produits et pour avoir essayé pas mal de truc (que je ne conseille pas hein), je trouve que ça ne va pas avec le "délire" séduction, ni plus largement pour les relations sociales... ah si, sauf peut-être pour l'un d'eux mais jamais essayé en situation de séduire. Loin de moi l'idée de laisser croire que les produits psychoactifs sont une solution, c'est davantage un problème de santé publique.


Ah ces marrants tiens ! C'est la même chose pour moi, lorsque je bois de l'alcool à de rares occasions je ne sens pas en moi de transformation radical mais simplement que je suis plus décontracté, rien de plus, rien de moins, je ne me transforme pas en un grand bavard ou en un mec violent. Je reste moi-même mais en étant simplement moins " coincés " si je puis dire ^^

On m'a également dit marrant lorsque j'ai quelque verre dans la tronche, j'aurais tendance à être plus souriant, à rire à des blagues pas drôle en temps normal :sweat smile: tant mieux tiens si nous nous transformant pas en quelque chose que nous ne voudrions pas.

En tout cas si modérément utilisé je ne vois aucun mal pour ce qui est de l'alcool dans les relations sociales, idem pour la drogue et ce même si je n'en prends pas, je pense que je n'aurai pas de leçon à donner si quelqu'un était fumeur de cannabis mais je n'aimerais pas par contre qu'il m'en propose ou si même en mon propose NON catégorique... Après là par contre dans ce cas n'ayant jamais eu contact avec une personne utilisant autre chose que de l'alcool en ma compagnie je ne saurais dire si cela est moins convivial^^
Max56 aime ça
Avatar du membre
Par rooter

Homme de 34 ans vierge
#183673
XavZile a écrit :h si, sauf peut être pour l'un d'eux mais jamais essayé en situation de séduire


Si c'edst le produit auquelle je pense, peut-être que ça peut aider, en effet, mais vu la modification de personalité, il vaut mieux que l'autre en ai aussi prit.

J'y avais déjà pensé, et renoncé, je doit dire. Compte tenu du fonctionnement de mon cerveau, impossible de prévoir les effets.
Par Max56

Homme de 30 ans vierge
#183678
Pour 2017 j'ai décidé d'arrêter l'alcool entre deux cuites :smile: :sweat_smile:

Bon sérieusement depuis la fin de mes études j'ai réduit la conso drastiquement. Fini les cuites du siècles mémorables de l'université

Comme Amaz plus haut, l'alcool m'a toujours rendu plus décontracté mais sans plus. D'ailleurs bizarrement même à 12 grammes si des choses deviennent trop concrètes, mon cerveau a des éclairs étonnant de lucidité et me freine ...
x00 aime ça
Par XavZile

Homme de 39 ans non vierge
#183682
rooter a écrit :Si c'edst le produit auquelle je pense, peut-être que ça peut aider, en effet, mais vu la modification de personalité, il vaut mieux que l'autre en ai aussi prit.

J'y avais déjà pensé, et renoncé, je doit dire. Compte tenu du fonctionnement de mon cerveau, impossible de prévoir les effets.


Je ne sais pas si on parle de la même chose.. je pensais à quelque chose qui ne donne pas d'ébriété, mais une p*tain d'assurance... chère et artificielle au demeurant.
Amha pas de recettes miracles, il faut rester soi-même et se créer des occasions.. surtout quand on est un peu particulier (on l'est tous plus ou moins). C'est statistique !
Mais chacun a ses propres problématiques. Moi par exemple, je ne vais pas me bloquer (quoique) si une nana qui me plait un minimum se trouve entreprenante. Et je comprends que dans ce cas quelques verres peuvent détendre un peu.
Recevoir ça va (la fille assume, prend ses responsabilité lol), c'est donner, "aller vers" qui est plus compliqué.. et c'est pas vraiment plus facile pour moi avec 1 g/L (et au delà j'y pense même plus^^). .. enfin je dis ça mais je suis certainement plus sociable quand même, donc indirectement..ça participe quand même à se créer des occasions.
Par x00

Homme de 30 ans vierge
#183686
Je réagis comme @Max56, même à 10 grammes, je garde une certaine lucidité. Notre grande tolérance à l'alcool est certainement du à notre timidité.

Mais l'alcool m'a quand même beaucoup aidé à me décoincer. Je regrette absolument pas mes nombreuses cuites.

Depuis que je ne suis plus étudiant, j'ai beaucoup réduit ma consommation, je dois tourner aujourd'hui à 3 cuites par an. Pas de quoi me tuer. :)
Avatar du membre
Par SnapBack

Homme de 27 ans non vierge
#217615
Continuons ici le débat lancé par McCoy.

x00 a écrit :Et vivre une beuverie en école d'ingénieur, mine de rien, perso ça m'a laissé de bon souvenir, que l'on relate encore de temps en temps entre amis. Et vivre ce type d'expérience 1 fois/an ou guère plus ne va pas nous envoyer en enfer :)


La différence justement, c'est subir ou accepter le jeu.
La perception sera fort différente selon les cas.

J'ai subi l'influence de l'alcool, je n'en ai pas une bonne image... tant que les gens n'imposent pas leur plaisir à mon insu, je laisse vivre.
On n'est pas dans une question de diabolisation mais d'acceptation de ce que l'autre désire.

Ça paraît ridicule pour une boisson mais...
  • 1
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27