Une sélection de bons conseils pour vous aider à bien préparer vos rencontres !
par katy81
ans
#227026
Godfreyho tu peux ouvrir un sujet sur "la confiance en soi" .... je pense que tu auras quasi les mêmes réponses que l'on t'a faites.
Il y a quelques années je ne comprenais pas, ne voulais parfois pas comprendre, ou inconsciemment refusait de vouloir changer. Et même je m'obstinai à reproduire les même schéma...
On ne va pas épilogue pendant des page ici on est à la limite du HS
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#233629
Je reprends ici le sujet "tabac".

Eeyore a écrit :Tiens, pour la clope j'aimerais assez savoir si des fumeurs ont été verbalisés pendant le confinement car "sortir acheter des clopes n'est pas un achat de première nécessité" . Des filles étant sorties acheter des tampons l'ont été c'est quand même un truc de fou.

La cigarette rapporte en taxes...
https://www.lalibre.be/economie/conjonc ... douze ans.

Les revenus fiscaux des produits du tabac sont substanciels : 3,08 milliards d'euros en 2016
Et est rentable comparé aux coûts de soins de santé (vis-à-vis du système belge) malgré la lourdeur du coût dit invisible par l'Institut belge contre le cancer.
https://www.cancer.be/pr-vention/les-da ... ui-parlent

L’étude SOCOST a fait une première estimation des coûts sociaux des substances addictives (l’alcool, le tabac, les drogues illicites et les médicaments psychoactifs) en Belgique pour 2012. Cette étude montre que les coûts liés à la consommation du tabac sont importants pour la société. En 2012, le montant des coûts directs atteignait 615 millions d’euros (entre autre les soins de santé, les accidents de la route...) et le montant des coûts indirects s’élevait à 746 millions d’euros (entre autre la baisse de productivité). A cela il faut encore ajouter près de 12 milliards d’euros de coûts invisibles (coûts liés aux décès prématurés et au nombre d’années de vie vécues avec une maladie).
Le problème est le même que pour les personnes souffrant d'obésité : on va les victimiser alors que ces entreprises, McDonald's, Pepsico ou Philip Morris, existent grâce à ces personnes. Les coûts sociaux pour accompagner ces personnes dans les soins sont justes dérisoires comparés aux recettes brassés par ces multinationales.

A une époque, l'argent brassé par le tabac suffisait à sponsoriser (et à rentabiliser) le 3/4 de la grille en Formule 1. Avec de grandes publicités sur les voitures et dans les installations des circuits hébergeant le championnat du monde quand les marques usaient de stratagèmes subliminaux pour annoncer leurs présences auprès du public.

Image

La France fut pionnière de ce type de censure avec la loi Evin en 1991 (pour l'alcool et les cigarettes)... même si le gouvernement français sponsorisait l'écurie Ligier/Prost avec la marque Gitanes/Gauloises qui était une marque publique (la SEITA) jusque 2002 (dont la censure variait selon les pays... car les marques pouvaient s'afficher en leurs noms ailleurs comme en Belgique jusque 2005 et ceci était visible à la télévision). Une grosse hypocrisie alors que l'on fait d'énormes recettes sur la santé des gens (que l'on réinvestissait ailleurs car la F1 était plus populaire que maintenant dans les années 90/2000 et que toute une filière de pilotes fut payée de cette manière) tout en les victimisant.
  • 1
  • 40
  • 41
  • 42
  • 43
  • 44