Une sélection de bons conseils pour vous aider à bien préparer vos rencontres !
par katy81
ans
#191430
Azrael a écrit :La complicité d'une odeur? N'en dis pas plus.
tu es sur
parce que si tu "respire" près de ta moitié tu t’apercevra que son odeur est quelque chose de particulier pour toi. On partage beaucoup de chose dans un couple :sweat_smile:
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#191433
katy81 a écrit :parce que si tu "respire" près de ta moitié tu t’apercevra que son odeur est quelque chose de particulier pour toi. On partage beaucoup de chose dans un couple :sweat_smile:
En effet, une odeur douce et suave à la fois.

Image
par mamoruka
Femme de 30 ans vierge
#191459
Question complexe et délicate... car pleine de nuances pour moi.

J'explique, je pense avoir une bonne capacité d'écoute surtout pour mes amis (leur boulot, leur relation de couple, de famille, etc.). Je sais qu'en ce qui concerne mes parents j'écoute mais pas de la même façon, je suis moins "touchée" par leurs histoires (rien de bien "palpitant", toujours les mêmes choses, et notre relation est pas des plus simples, avoir vécu avec eux tous les jours pendant des années,...). Donc avec un copain, j'aurais cette capacité d'écoute au début mais à long terme ?

J'adorerais aussi qu'il me fasse découvrir ses passions, qu'il me stimule intellectuellement mais je ne suis pas certaine de pouvoir le faire autant. Bon après ça dépend quoi (certains domaines, laisse tomber;D). Pour autant je lui laisserai sa liberté. Je suis pour car c'est ce que j'attendrais de sa part aussi! Je suis pour une totale égalité des sexes ! :grin:
Quand je parle de liberté, ça englobe ses idées, ses passions, ses amis, sa liberté de mouvement sans rendre des comptes, etc. mais pas la polygamie! :joy:

Après je pense apporter l’honnêteté, bon même si j'ai déjà menti ou passé certaines choses sous silence, pour quelque de chose de grave non. Cela entraînerait aussi un franc parler de ma part, au début je peux être compréhensive, au bout d'un moment je suis plutôt à secouer comme un prunier. :sweat_smile:

Pour la sécurité financière, je pourrais l'évoquer mais je pense que c'est plus un truc de mecs ça non ?
genre le gars doit être celui qui ramène le plus gros salaire, qui doit pourvoir à la survie de la famille, etc.
Ben perso, j'aurais pas besoin de vous pour ça, na! (enfin, on ne sait jamais de quoi l'avenir est fait :expressionless: )
Ah bah c'est peut-être un élément à apporter ? :laughing:
Avatar de l’utilisateur
par Coelio
Homme de 31 ans non vierge
#191477
Question très intéressante.
J'essaie d'y répondre depuis que VACN l'a posée, mais je n'arrive pas à y réfléchir, ne sachant pas par quel angle l'aborder.
(Je ne dis pas ça dans une optique de me faire plaindre façon caliméro ou de me la jouer mec sensible - on sait tous que je suis un alpha hahahaha)

Il m'est difficile de faire la part des choses entre ce qui m'apparaît normal (mais visiblement, ne l'est pas malheureusement pas forcément) et ce qui me semble être un réel apport, une qualité ou une manière d'être différente, plus rare (d'ailleurs, j'ai beau chercher, je ne trouve pas, je sais que je peux être un peu "exotique" par certains côtés, mais ça ne plaît pas forcément).

Je continue de me creuser les méninges en attendant. j'y répondrai!
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#191486
Coelio a écrit :Il m'est difficile de faire la part des choses entre ce qui m'apparaît normal [...] et ce qui me semble être un réel apport, une qualité ou une manière d'être différente, plus rare
Parce qu'une chose commune à virtuellement tout le monde n'est pas un réel apport ?
Encore une fois, on se moque que ce soit générique ou pas, l'intérêt de l'exercice est de voir qu'on a des choses à donner. Et puis, ces choses communes à presque tout le monde sont des indispensables, au moins en partie. Oui, beaucoup de gens peuvent faire rire, témoigner de l'affection ou avoir de petites attentions. N'empêche que sans ce genre de bases, je doute que beaucoup de relations marchent. Vous qui êtes en couple, vous en pensez quoi ?
Avatar de l’utilisateur
par Genisa
Femme de 28 ans non vierge
#191489
Pareil que Coelio, difficile de répondre. Je sais quelles qualités me servent dans mes relations amicales (par exemple mon sens de l'humour, l'écoute, mes centres d'intérêts, ...) ; mais difficile de savoir quelles qualités je pourrais avoir dans une relation sentimentale. Par exemple je pense pas être quelqu'un de spécialement "tendre" (je déteste le mot "tendresse" d'ailleurs, ça en dit long ^^) ; mais peut-être qu'avec la bonne personne je le serais..
Donc voilà, je sais ce que j'apporte aux autres, mais concernant les relations amoureuses, aucune idée.
par Amelie
Femme de 40 ans vierge
#191490
Finalement, c'est au partenaire de répondre à cette question, c'est difficile à savoir comment on est perçu par l'autre. Si je pense à ma relation avec une collègue/amie, elle a tendance à parler plus de ses problèmes et moi à l'écouter, donc je dirais que je sais écouter. Mais peut être c'est juste mon impression que je ne suis pas écoutée suffisamment ? Avec ma mère, je n'ai pas cette capacité d'écoute, parce qu'elle se plaint tout le temps de la même chose et qu'on a une relation compliquée. Donc finalement cette capacité d'écoute est très relative et si ça va dans un seul sens ce n'est pas quelque chose de positif.
Je pense aussi que je serai quelqu'un de très actif, je proposerai des sorties/voyages, mais ça aussi c'est relatif, je ne suis pas casanière, c'est vrai, mais finalement je sors peu en semaine, je fais plus d'activités que certaines de mes collègues, mais ça ne veut rien dire.
Tout ça pour dire que c'est difficile de savoir ce qu'on peut apporter à l'autre et que ça peut changer en fonction de la personne en question. Et parfois on trouve du charme à quelqu'un malgré ses défauts, et on ne plait pas malgré les qualités qu'on pense avoir.
Personnellement, je n'ai pas ce problème, je suis sûre que j'ai des choses à apporter, le problème vient plutôt d'une manque de réciprocité, de donner et de recevoir et de rencontrer quelqu'un qui puisse faire la même chose. Et parfois le problème vient de nous, on a l'habitude de donner (de l'attention, de l'écoute) mais on est attiré par des personnes qui ne savent pas donner ou qui ont peur de recevoir de l'attention et nous fuient.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#191497
Je crois que l’exercice c’est de prendre conscience de ses atouts sans avoir la validation d’un éventuel partenaire, de façon à ce que vous en ayez conscience même si vous êtes seuls, voire avec un partenaire toxique qui essaye de vous faire sentir que vous n’avez rien à apporter. Si vous avez des choses que vous apportez à vos amis, il n’y a pas de raison que vous ne puissiez pas l’apporter à un partenaire. Et si vous avez quelque chose à apporter mais pas en quantité infinie, par exemple si vous pouvez écouter mais pas les gens qui se plaignent toujours de la même chose sans arrêt, ça compte quand même.

Moi aussi j’ai eu du mal à faire ma liste, en me demandant si tel élément compte vraiment, en me disant que tel élément est normal donc peut-être pas besoin de le mettre, ou que ça faisait trop arrogant si je mets celui-ci, etc. Mais finalement j’ai joué le jeu et j’ai trouvé pas mal de chose à mettre dans la liste, et en la regardant je me demande pourquoi je ne suis pas encore en couple finalement.

Allez-y, faites la liste, sans dire « aucune idée », « difficile à dire », « c’est pas à moi de le dire », et sans ajouter « oui mais en contrepartie j’ai tel défaut ». Juste la liste de ce que vous avez à apporter, point. Focalisez-vous sur le positif.
VACN, Yellenah aime ça