Une sélection de bons conseils pour vous aider à bien préparer vos rencontres !
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#222026
Ça dépend sur qui tu tombes bien que la virginité masculine n’est pas bien considérée chez les hommes. Quand j’étais sur les SDR, j’ai trouvé des femmes compréhensives sur mon peu d’expérience et d’autres qui préféraient avoir un homme qui puisse les guider (plus d’expérience donc).

C’est en effet plus difficile couplé à une plus grosse demande côté homme, ce qui fait que la côte masculine est plus élevée. J’ai un peu lâché l’affaire par manque de solutions (je ne payerais jamais pour discuter avec quelqu’un) mais ayant « l’expérience » d’une lutte sur plusieurs années, pour convaincre quelqu’un avec peu d’expérience, il faut vraiment qu’elle soit intéressée et que vous ayez un petit plus. On parlait ailleurs d’une passion, d’un trait physique particulier... un soupçon d’originalité si on sait où l’on cherche.

Ayant écrit qu’avouer était une bonne chose, je ne l’ai pas fait au final. Idem pour ma carrière pro, je me suis toujours débrouiller pour esquiver la question de l’expérience avec des réponses de ministre... mais avec de vraies preuves. Plutôt dans le sens de ce que les personnes souhaitaient entendre, histoire qu’elles soient rassurées. Convaincre, c’est être convaincant pour soi.

Beaucoup de critères rentrent au jeu et certains peuvent être éliminatoires chez certaines vu la rivalité très forte (situation pro, taille, etc) mais comme tout le monde a ses idées (je trouve ça débile maintenant, un idéal peut se dessiner mais ça n’existe pas en vrai), c’est assez aléatoire.

Le problème masculin, c’est surtout un problème de concurrence pour moi : les femmes ont des problèmes spécifiques mais si je dois cibler un soucis masculin dans les histoires de cœur, c’est celui-ci pour moi. Ça raccroche un peu ces histoires de drague dans la rue où l’homme, en général, reste le demandeur. Et dix demandeurs pour une qui valide à la fin, ça inclut des phases éliminatoires de sélection de l’autre côté.

Je n’en veux à personne car c’est un soucis structurel.

Se démarquer aide si on souhaite une solution ou une piste de réflexion... mais pour faire écho à d'autres sujets, les personnes sentent facilement la rancune.
Cece, Tyrus aime ça
Par Tyrus
Homme de 31 ans non vierge
#222049
Effectivement je rejoinds ce qui a été dit plus haut.
Bien sur qu'il y a des cas où des hommes ne voudront pas d'une femme VT. Je me souviens avoir lu au moins un témoignage de femme en ce sens sur ce forum. Mais ils sont à mon avis à la marge et ça tient sans doute de la société dans laquelle on vit.
Une femme qui couche sera toujours vue comme une... vous avez compris. Bref une femme qui n'est pas "pure". Ce qui est totalement débile on est d'accord. Un homme qui ne couche pas sera vu comme quelqu'un avec des problèmes car en tant qu'homme, par définition on est censé penser à ça tout le temps.

On peut donc aisément comprendre que pour une femme, un homme VT passé un certain age, c'est qu'il a de gros problèmes. Alors ça ne les découragera pas toute bien sur mais j'ai tendance à penser que de manière générale ce sera le cas.

Je me souviens d'une discussion avec une collègue d'ailleurs. Je ne sais plus comment on en était arrivé là mais on parlait en gros des terroristes qui pour motiver leur troupe promettaient 75 vierges à ceux qui se feraient sauter. Elle avait répondu presque mot pour mot "Je ne comprends pas que ça fasse rêver les hommes. T'imagines si on nous promettait ça ? 75 puceaux ? Bonjour l'ennui".

Mais bon pseudo encore une fois c'est une question de feeling et forcément les réponses ici seront subjectives. Donc je ne crois pas que quelqu'un aura la bonne réponse.
Par Marcorel
Homme de 31 ans non vierge
#222125
J'imagine si j'avouer qu'as plus de 30 balais j'e n'ai jamais eu aucunes amies, ni même jamais eu de copines et que je suis quasiment vierge. Surtout si je leurs racontait comment j'ai perdu ma virginité, même si c'est pour moi je me considère toujours comme un bon gros puceau.
Agrémenter le tout sur ce que je pense des relations hommes/femmes et le pourquoi du comment, le genre de truc qui sors totalement du discours bienpensant qu'on entend tout le temps du genre "ca viendra quand tu t'y attendras le moins" ou ce genre de conneries.
Ca choquerais les personnes, je vois bien leurs têtes se décomposer.

La seule personne avec qui j'ai eu une discussion pouvant s'en rapprocher est un psy, mais bon à part dire "oui d'accord, qu'est ce que vous d'autres à me dire ?". J'avais l'impression de parler à un magnétophone.
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#222128
J’ai été une fois mal à l’aise : une femme qui me demandait mon passé sexuel.
Je n’étais pas bien et même en esquivant la question, je me voyais à la gendarmerie.

Certes, je n’étais plus vierge mais il y a des choses que je n’aime pas parler... même ici.
Tout ce qui rapporte à ma sexualité personnelle, je déteste en discuter.
Par Tyrus
Homme de 31 ans non vierge
#222133
Tu n'y a eu droit qu'une seule fois ? J'y ai eu droit Ă  chaque fois...
C'est vraiment la question pénible à mes yeux.
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#222135
Tyrus a écrit : ↑14 juil. 2019, 19:39 Tu n'y a eu droit qu'une seule fois ? J'y ai eu droit à chaque fois...
C'est vraiment la question pénible à mes yeux.
Dès ce moment, j’ai inconsciemment saboté la relation car ça m’a fort agacé d’être mis à poil sans se connaître (et j’ai du être agaçant, j’avais un autre soucis en parallèle)... même si elle me disait que tout le monde avance à son rythme. Pour faire lien avec ce que je disais plus haut, tu as une côte sur les SDR et elle fond au moindre piège.

Autant pour le boulot, je m’en foutais... du moins, ça ne m’affecte pas autant.

Si on me ressortait la même question (les collègues par exemple ou une autre fille), je pense sortir ma version la plus déprimante et cassante qui soit (« quelques flirts mais je suis un vrai vieux garçon : je trie mes chaussettes par teneur en coton »). Autant foncer dans le mur que de se faire tamponner sur la longueur.
Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#222193
Max56 a écrit : ↑13 juil. 2019, 07:50
Eeyore a écrit :
Max56 a écrit : ↑12 juil. 2019, 21:21 Eeyore, un petit peu naïve non ? ^^
Tu peux le dire Ă  chaque fois il resteront tous mdr
Pardon mais je vois pas en quoi je suis naïve en fait. Je l'ai dit a 4 hommes, ils sont restés. Point. Tu m'expliques où est la naïveté là dedans?
Ah ... J'ai peut etre, éventuellement, compris ce que tu voulais dire. "Jamais un mec ne va jeter une fille parce qu'elle est vierge.". C'est ça? Et pourquoi donc ?
Rohhh ça va c'était pas méchant hein ^^
Ben ça paraît évident oui.
Regarde en seulement 2 échantillons, Tyrus et moi, la VT ça passe PAS DU TOUT.
Après je pondérerai ta phrase quand même avec une petite modification,
"Rarement un mec ne va jeter une fille parce qu'elle est vierge" c'est plus réaliste que "jamais"
Méchant je sais pas, mais condescendant oui ("petit, t'es trop jeune pour comprendre la vie"). Le pire, c'est qu’apparemment je suis naïve parce non, je ne crois (croyais?) pas au fameux "les mecs ne pensent qu'à ça, tant que l'autre en face à des nichons, toutes les occasions de baiser sont bonnes à prendre". Parce que franchement moi c'est que je comprends quand tu dis "tu peux le dire à chaque fois ils resteront tous". Tant pis pour moi qui me faisait encore des illusions sur les hommes. Me reste plus qu'à virer de bord alors.

De plus, après avoir lu ton message j'ai réfléchi à mes précédentes relations, et je vais donc, à mon tour, nuancer, et même corriger mon propre propos. Sur mes 4 copains, je maintiens que malgré l'annonce de ma VT, 3 d'entre eux sont restés puisque c'est moi qui ai fini par les quitter. Par contre, en repensant au premier, je me dis que finalement, si, c'est surement pour ca qu'il m'a quittée. Alors non, quand je lui ai dit dès le tout début de notre relation que je n'avais jamais eu de copain (a lui d'en déduire ce qu'il y a à comprendre), il n'est pas parti en courant. D'après mon souvenir, il a trouvé ça super mignon. Puis il a "tenté sa chance" mais moi je n'étais pas prête à passer à l'acte aussi rapidement. Et vu qu'il m'a quittée 15 jours plus tard, de manière assez peu élégante et sans vraiment donner de raisons, j'en déduis que finalement, c'est bien ma VT qui lui pose problème puisque je ne couche pas. Je pense même que la VT était finalement pour lui un petit plus, en mode "trop fier je serai le premier", mais vu que ça n'allait pas assez vite il s'est dit qu'il trouverait plus conciliant et baisable ailleurs. Et franchement, je pense que j'aurais largement préféré avoir quelqu'un qui me dise "ta VT me pose soucis" plutôt qu'un manipulateur dans ce genre.

PS : 2 échantillons, c'est pas une preuve irréfutable! :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#222196
À noter qu'on peut quitter quelqu'un pour n'importe quelle raison, y compris parce que les premières relations sexuelles mettent trop longtemps à se produire, ou parce qu'elles ont tendance à trop s'espacer. Les femmes ne sont pas obligées de coucher avec leurs partenaires quand ils en ont envie, mais lesdits partenaires ne sont pas non plus obligés de rester s'ils estiment que leurs besoins ne sont pas satisfaits.

Cela dit, partir sans explication, c'est moche. Mieux vaut ĂŞtre honnĂŞte.
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#222197
Oui, mais finalement je ne vois pas la différence avec le fait de refuser de sortir avec une personne vierge. Au final c'est aussi leur droit, à ces gens qui ne veulent pas sortir avec nous, pour pleins de raisons.
Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par MathSo
Homme de 25 ans vierge
#224334
Je déterre ce topic en y apportant une réponse ^^

Disons qu'avouer sa virginité, c'est un truc à double tranchant. Soit ça passe, soit ça casse. En fait, ça dépend surtout du contexte, et également de la personne que l'on a en face de soi. En espérant que cette dernière soit compréhensive. Car malheureusement, il n'est pas bien vu d'être vierge passé un certain âge. Et bizarrement, il faut avouer que le regard est plus critique lorsqu'il s'agit d'un homme que d'une femme.

Personnellement, je pense qu'il faudrait éviter de le dire afin d'éviter quelques petits problèmes. Comme dit le proverbe : "dans le doute, s'abstenir".
  • 1
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 12