Une sélection de bons conseils pour vous aider à bien préparer vos rencontres !
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#229146
Étant réservé je serai fort de café de ne pas être compréhensif face à une jeune femme réservé elle aussi.

Après les contraires peuvent s'attirer. Un homme ou une femme réservé peut s'entendre avec une personne assez extraverti
par Tyrus
Homme de 32 ans non vierge
#229147
Tu peux le voir au travers des témoignages ici, chacun a ses préférences. C'est pour ça que je vois difficilement comment en tirer une règle.
Je n'ai pas lu d'avis féminins sur le sujet, dommage parce que là ça t'aiderait je pense.
par Sorrow
Femme de 31 ans non vierge
#229148
Est-ce que vous avez l'occasion de trainer ensemble ? Lors de ces occasions, tu as su si il était célibataire de son côté, ce serait bête d'essayer si en fin de compte il est déjà en couple.

Vous vous entendez bien ? Tu sens qu'il y a un feeling entre vous ? Si oui, c'est déjà bon signe, c'est au moins que vous avez des atomes crochus après reste à savoir si ces dernières sont de l'ordre de l'amicale ou s’il y a moyen de faire évoluer la relation.
On a passé du temps ensemble, il me semble qu'il est célibataire même si je n'en suis pas sûre à 100% Je trouve qu'on s'entend bien et qu'on a des points communs, d'où mon intérêt pour lui :blush:

Tu peux le voir au travers des témoignages ici, chacun a ses préférences. C'est pour ça que je vois difficilement comment en tirer une règle.
Je n'ai pas lu d'avis féminins sur le sujet, dommage parce que là ça t'aiderait je pense.
J'aurais effectivement apprécié quelques avis féminins qui auraient pu compléter les avis masculins, si certaines passent par ici et pensent avoir de l'expérience et des connaissances à partager en la matière, je serais ravie de les lire :wink:

Une question me vient, car j'ai lu ici et ailleurs qu'un homme apprécie qu'on s'intéresse à lui, qu'on lui pose des questions sur sa vie, ses activités et centres d'intérêts, et j'ai pu lire aussi qu'il ne fallait pas trop se focaliser sur l'autre et montrer aussi qui on est, lui faire découvrir notre personnalité. D'où ma question : qu'est-ce qui vous séduit le plus dans une conversation, qu'une femme pose des questions sur vous, ou qu'elle parle davantage d'elle-même ?

Ensuite, j'ai lu des choses contradictoires aussi dans un autre domaine, par exemple des hommes conseillent qu'il ne faut pas se montrer trop abordable, le laisser venir pour qu'il nous voit comme un défi, une conquête, pratiquer le ''fuis-moi je te suis'', et je me demande si cette technique marche pour tous les hommes ou si ça ne peut pas en décourager certains, d'autant plus que j'ai lu aussi des hommes qui disaient apprécier qu'une femme manifeste son intérêt pour eux, prenne l'initiative d'envoyer un message pour proposer une sortie... Qu'en pensez-vous ?
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 26 ans vierge
#229149
Sorrow a écrit : qu'est-ce qui vous séduit le plus dans une conversation, qu'une femme pose des questions sur vous, ou qu'elle parle davantage d'elle-même ?
Dans tous les cas, c'est toujours plaisant lorsqu'une personne essaie d'en savoir plus sur nous. Cela montre qu'elle s'intéresse et qu'elle nous apprécie un minimum. Après, personnellement, je préfère poser des questions sur l'autre (pas trop quand même, sinon ça fait interrogatoire de police :joy: ), ou bien découvrir par moi même sa personnalité. Après, bien sûr que ça ne me dérangerait pas qu'elle parle d'elle même. Mais là encore, pas trop quand même. Histoire de garder un peu de "suspense" et surtout parce-que ça donnerait un côté "moi-je , moi-je" pas très attirant. En fait, le mieux, c'est de savoir doser :blush: .
Sorrow a écrit :Ensuite, j'ai lu des choses contradictoires aussi dans un autre domaine, par exemple des hommes conseillent qu'il ne faut pas se montrer trop abordable, le laisser venir pour qu'il nous voit comme un défi, une conquête, pratiquer le ''fuis-moi je te suis'', et je me demande si cette technique marche pour tous les hommes ou si ça ne peut pas en décourager certains, d'autant plus que j'ai lu aussi des hommes qui disaient apprécier qu'une femme manifeste son intérêt pour eux, prenne l'initiative d'envoyer un message pour proposer une sortie... Qu'en pensez-vous ?
Là encore, je pense qu'il faut savoir doser : ni trop ni pas assez. Si on se montre trop abordable, on passe pour quelqu'un de collant, quelqu'un dans le besoin. Et ça, ça refroidit d'un coup. Et l'inverse c'est pareil. Si l'on se montre trop inaccessible, l'autre personne va finir par se lasser, ou bien va penser qu'elle n'est pas intéressée. Et donc, va abandonner.
Ça dépend de chacun en fait. Mais je pense que le mieux est de faire le juste milieu. Ni trop, ni pas assez :blush: .
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#229152
Si une femme fait mine de s'éloigner de moi, ma première idée ne va pas être qu'elle a envie d'apprendre à me connaître. "Suis-moi, je te fuis ; fuis-moi, je te suis", j'ai jamais compris. Mais ce n'est que moi. Peut-être que certaines aiment jouer à celle qui est difficile à "avoir", et peut-être que certains aiment qu'on joue avec eux comme ça. Je ne suis pas comme ça, et une femme comme ça ne m'attire pas.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#229153
Il faut s’adapter à son interlocuteur, il n’y a rien d’universel comme stratégie si ce n’est expérimenter quelque chose et voir le résultat ensuite.
Une femme qui s’éloigne de moi, je comprends ceci comme un « game over ».

À l’heure du « non, c’est non », le « suis-moi, je te fuis » a quelque chose de douteux...
VACN, Mattia43 et 1 autres aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#229154
Sorrow a écrit : 27 déc. 2019, 17:40 Par rapport au fait de se montrer tactile, c'est un conseil que j'ai déjà entendu mais il se trouve que je suis trop timide pour oser manifester mon intérêt de façon aussi explicite.
Tu peux éventuellement commencer par poser ta main, quand tu passes alors que la personne a le dos tourné? Assurément plus soft, ça fait genre "attention je suis là ne recule pas", tout en marquant une certaine affection et une acceptation (voire plus) du corps de l'autre.

Sorrow a écrit : 27 déc. 2019, 17:40 Je remarque que pour certains avoir confiance en soi est important, d'où une question qui me vient : je suis de nature plutôt timide comme je l'ai indiqué, ce n'est pas excessif dans la mesure où j'arrive à aller parler aux gens et à discuter avec eux, y compris avec les hommes qui me plaisent, néanmoins il y a toujours cette timidité qui ressort chez moi, je ne me sens jamais complètement à l'aise et je manque d'assurance. Aussi je souhaite vous demander si une certaine timidité chez une femme peut paraître séduisant pour les hommes, tant que ce n'est pas excessif, ou c'est vraiment un aspect qui vous rebute et que vous percevez comme un désavantage ?
Je pense qu'on peut être "timide", tout en ayant une grande confiance en soi en ce qui ne concerne pas (le premier) contact humain. Mais certainement si ce n'est pas excessif ça ne me gêne pas non plus, je pense que je tends à préférer ce profil. (Ce qui me dérange beaucoup personnellement, c'est les gens qui aiment tout le monde et vont vers tout le monde, même les pires des individus, comment faire confiance a quelqu'un plein de mauvais goût?)

Sorrow a écrit : 27 déc. 2019, 17:40 Est-ce qu'il y a des marques d'intérêt que tu apprécies particulièrement, en plus des marques physiques d'affection ?
De mon point de vue c'est un gros plus, quand la personne semble voir en toi (sans pour autant prétendre te connaître à fond), affirme que tu as telle qualité réelle et profonde que tout le monde ne voit pas. Quand une fille reste sur des préjugés et des jugements hâtifs, fait un peu comme si j'étais une machine sans émotion, ne comprend rien et ne voit pas plus loin que de fausses apparences, je trouve cela détestable.

Sorrow a écrit : 28 déc. 2019, 16:05 Une question me vient, car j'ai lu ici et ailleurs qu'un homme apprécie qu'on s'intéresse à lui, qu'on lui pose des questions sur sa vie, ses activités et centres d'intérêts, et j'ai pu lire aussi qu'il ne fallait pas trop se focaliser sur l'autre et montrer aussi qui on est, lui faire découvrir notre personnalité. D'où ma question : qu'est-ce qui vous séduit le plus dans une conversation, qu'une femme pose des questions sur vous, ou qu'elle parle davantage d'elle-même ?

Ensuite, j'ai lu des choses contradictoires aussi dans un autre domaine, par exemple des hommes conseillent qu'il ne faut pas se montrer trop abordable, le laisser venir pour qu'il nous voit comme un défi, une conquête, pratiquer le ''fuis-moi je te suis'', et je me demande si cette technique marche pour tous les hommes ou si ça ne peut pas en décourager certains, d'autant plus que j'ai lu aussi des hommes qui disaient apprécier qu'une femme manifeste son intérêt pour eux, prenne l'initiative d'envoyer un message pour proposer une sortie... Qu'en pensez-vous ?
Il n'y a pas que les hommes qui souvent aiment parler d'eux, et quant au reste c'est une question de juste milieu (si vous ne parlez que de l'autre, que de toi, si tu as l'air inaccessible, ou très facilement accessible, c'est sûr que ça risque de ne pas aider).
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#229157
Je trouve que MathSo parle d'or,

C'est une question de justes milieux, si la fille me démontre du détachement je vais me dire qu'elle ne s'intéresse tout simplement pas à moi. Le dicton est un peu de la foutaise dans le fond.

Après oui il y a des chances que nous sommes trop collants ça fasse fuir la personne.

Je pense qu'il faut essayer de ne pas trop jouer un rôle, de rester naturel, de montrer que l'on s'intéresse sincèrement à notre interlocuteur et ainsi constater si la réciproque est présente ou non. Je pense que c'est un indice, si l'on s'intéresse à une personne, mais qu’en retour nous n'obtenons rien, ce n'est pas très très bon signe, je suppose.
par Sorrow
Femme de 31 ans non vierge
#229163
Merci pour vos réponses qui éclairent ma lanterne :innocent:

Je pense qu'il faut essayer de ne pas trop jouer un rôle, de rester naturel, de montrer que l'on s'intéresse sincèrement à notre interlocuteur et ainsi constater si la réciproque est présente ou non. Je pense que c'est un indice, si l'on s'intéresse à une personne, mais qu’en retour nous n'obtenons rien, ce n'est pas très très bon signe, je suppose.
Ce que je me demande, c'est comment distinguer un intérêt purement amical d'une attirance ? Car dans mon cas, j'ai l'impression qu'il s'intéresse à moi (il me contacte par message, il vient vers moi pour discuter et m'a proposé une fois qu'on aille boire un verre en dehors du lieu de formation où je le côtoie) mais je doute beaucoup que son intérêt soit davantage qu'amical, sans en être totalement sûre.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#229174
La timidité ne me gêne pas en soi non plus, même si il faut toujours un minimum : une fille fermée comme une huître, ne cherchant pas le dialogue, etc. Je vais me dire que je ne l'intéresse pas et que je la dérange, donc je ne vais pas insister et lâcher l'affaire.

Je pense qu'il est bien que chacun parle de soi, après ça ne se calcule pas, qu'importe si la conversation X n'a pas été équilibrée sur ce plan du moment que le feeling est là ; plus tard la conversation Y ou la conversation Z pourront très bien ajuster cela au besoin.

Sinon je n'aime pas la complexité, le " fuis-moi je te suis, etc. " ; je préfère qu'une fille joue carte sur tables et me signifie suffisamment clairement son intérêt.