Une sélection de bons conseils pour vous aider à bien préparer vos rencontres !
par Aynat
Homme de 25 ans vierge
#236838
Bonjour !
Les rares fois où une fille me fait des avances (ou du moins ce que je perçois, je suis pas le plus fin des gars ni très observateur^^), je n'arrive pas à m'en sortir convenablement.
Une petite compil' de mes difficultés :
1) En général j'ai affaire à une femme plus âgée que moi (ex. : une prof au lycée devant tout le monde :anguished: ; des touristes quand j'étais guide ; maintenant que j'ai déménagé une voisine et ses copines qui me rentrent dedans sans finesse), donc c'est juste de la drague rigolote sans aucun enjeu pour me titiller, mais je suis tellement maladroit et gêné que je ne sais pas vraiment répondre ou juste savoir profiter du moment en rigolant. Je suis un grand expert en déviation de sujet et en parades improbables !
2) Pour les rares autres fois j'arrive à me convaincre qu'il y a un truc qui cloche ou que je dois passer mon tour. Mon exemple le plus frappant : en pleine soirée étudiante, une fille m'aborde (l'archétype du canon, pas forcément le style qui m'intéresse a priori mais je suis super impressionné :sweat_smile: ), on parle à peine (étant un moulin à parole je sais pas si à peine ça fait pas déjà un peu plus pour les autres), dans un geste plein d'entrain elle m'attrape pour m'embrasser sur la bouche, mais un peu dérouté je suis convaincu qu'elle est totalement ivre, qu'elle ne sait pas ce qu'elle fait, bref à une fraction de seconde près je dévie et par conséquent elle me fait un gros bisou sur la joue :blush: . Sauf qu'on est en plein milieu du gala, que tout le monde la regardait, en rien de temps l'histoire de la joue elle fait le tour de la soirée et de la fac, le pire étant que je passe pour un idiot alors que je pensais bien faire... Et que je n'avais rien contre la fille en question en plus...
3) Je suis moi-même infichu de draguer une fille, j'ai des amies mais je suis totalement passif pour susciter autre chose que de l'amitié...
Avatar de l’utilisateur
par Diogene
Homme de 30 ans non vierge
#236842
Alors ça c'est vraiment pas de chance, surtout qu'une rumeur est difficile à arrêter et que tu dois baliser.
Je te comprends, combien d'occasion j'ai raté car j'ai reculé quand la fille faisait un pas vers moi...
C'est une peur que tu as qu'il faudra que tu réussisse à transgresser, ce qui est loin d'être facile je le conçois.

Quant à la rumeur, maintenant qu'elle est partie, profites en pour en rire. Si tu l'assumes on t'embêtera moins avec, au pire ça sera l'anecdote amusante.
par Aynat
Homme de 25 ans vierge
#236847
Oui en fait la gêne de départ est devenue une histoire rigolote dont je reparle parfois avec un bon ami qui a été le témoin privilégié de la scène... Il n'empêche que beaucoup de monde en a entendu parler, parfois les gens ne connaissent même pas mon nom mais savent pour cette histoire ! Le gala c'est horrible pour ça, les profs de fac, les étudiants et même les barmans sont au courant, par compassion ils m'ont offert deux verres à la fin de la soirée, c'est dire ! Idem pour les touristes dragueuses, j'étais dans une équipe féminine à qui rien n'échappait, on a bien rigolé. Le soucis pour moi c'est pas tellement l'après-coup c'est surtout d'arriver à agir au bon moment et comme il faut... Je vais prendre un exemple concret : une touriste qui vient me remercier à la fin de la visite, en fait des tonnes (Peu ou prou "Votre voix est magnifique, je vous écouterais des heures, etc."; file un gros pourboire ; raconte où elle habite... ). En soi je n'ai rien à répondre, cette dame d'environ 35-40 ans ne va pas devenir ma petite amie, c'est juste un jeu parce qu'elle est en vacances, ça donne envie de se lâcher donc elle s'amuse... Mais comme je suis maladroit, je n'arrive pas à simplement profiter du moment, à me montrer charmant et à rendre la pareille de façon naturelle. J'ai aussi atteint des sommets de nullité avec une fille qui m'a invité seul boire un verre, en fait je savais que j'avais une chance avec elle (deux ou trois mois plus tôt elle commençait à me caresser discrètement en soirée et m'avait même lâché un "Mais tu n'as pas d'endroit où dormir ce soir hein ?"), elle me connaissait à l'aise en groupe ou face à du public, là j'étais désespérément sec, sans vrai répondant, sans ambition.
Avatar de l’utilisateur
par Diogene
Homme de 30 ans non vierge
#236849
Crois moi je comprends totalement ce sentiment. Et il faut se forcer pour que ça marche.
Fake it until you make it.
C'est le seul conseil que je peux te donner (déjà faut que j'arrive à me l'appliquer à moi même).

Exemple, j'ai eu le regret il y a un an (et les foromeux d'ici en ont été témoin) de ne pas avoir agit pour saisir ma chance avec la fille dont j'étais amoureux. Elle m'a indiqué le métro qu'elle prenait et m'a demandé dans quelle direction j'allais. J'aurais du l'accompagner mais mort de peur et dans une situation que je ne connaissais pas et qui me rendait anxieux, je n'ai rien fait et j'ai pris la direction opposée. Je m'en suis mordu les doigts, c'était ma dernière chance.

Dans les deux mois qui ont suivi, j'ai vécu deux fois la même scène, à chaque fois j'ai dit en me forçant "si tu veux je t'accompagne", elles ont toutes les deux dit oui. Au final je ne suis sorti avec aucune d'entre elles (la première car les grèves de décembre ont entrainé une pénurie de transport empêchant la prochaine occasion de se produire et la seconde car elle avait un mec) mais tant que tu n'es pas lourd, trop insistant, voire carrément insultant il n'y a aucune raison que ça se passe mal.
Allez, big up à toi, on est dans le même bateau ;)
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 26 ans vierge
#236851
J'ai envie de dire, au fond ... qu'est-ce qu'on en a a f**tre des réactions ou de ce que les gens peuvent penser de nous. Après tout, il y aura toujours des gens pour nous casser du sucre sur le dos, ou colporter des trucs sur nous. Et dans le fond on s'en fout. C'est humain après tout.

C'est humain aussi d'avoir des failles et des erreurs. Je veux dire qu'on ne peut pas faire toujours bonne figure et/ou éviter les rumeurs, il y a des moments ou la situation peut nous échapper ... . Et puis là encore, si on était trop "parfait", on aurait aussi droit aux remarques du genre : "quel prétentieux", ou "il est chiant, on peut rien lui reprocher ..." .

Comme l'ont dit mes camarades, le mieux, c'est de le prendre à la rigolade (sauf si bien sûr, il y a calomnie).
Ne t'en fais pas par rapport au fais que tu ne saches pas décrypter les signaux. Je vais te donner un exemple personnel : Une fois, il y avait 2 jeunes femmes qui sont passées devant moi, en me fixant, puis en e faisant un grand sourire. Et moi je n'ai pas osé le leur rendre. A ce moment, j'ai pensé qu'elles avaient vu juste un truc ridicule sur moi (true story).

Enfin bon, maintenant, je me dis que ca aurait pu être autrement si je n'avais pas réagi comme ca.
par Mellow
Femme de 33 ans vierge
#236854
Ahh t'es trop mimi ^^

Je compatis, j'ai de l'humour mais pas pour flirter. Bon, je trouve que tu es sur la bonne voie déjà vu que tu as des filles qui viennent te draguer, sérieusement ou pour le fun. Ce n'est pas le cas de tout le monde :)

Peut-être qu'il faudrait que tu apprennes à te detendre dans ces situations gênantes ou ambiguës, accepter ton embarras et penser à ce que tu veux, toi. Mais j'avoue que c'est pas facile d'analyser la situation, de lire entre les lignes, de gérer son propre stress et d'agir avec coolitude :sweat_smile: ça fait trop de trucs en même temps. Il nous faudrait un arrêt sur image de 5 minutes :joy:

Par ailleurs, je constate à quel point je vis dans un autre monde quand tu dis que littéralement tout le monde était consterné et presque choqué de te voir refuser les avances d'une fille, aussi belle soit elle. Au point de te faire une réputation ou rumeur... je ne vois rien de bizarre dans ta réaction. Quoi, juste parce que t'es un mec faut que tu sois open chaque fois qu'une femme te drague ? Je suis naïve ou ?
Diogene, Aynat aime ça
par Aynat
Homme de 25 ans vierge
#236859
Merci pour vos réponses. Mellow : C'est tout à fait ça il m'aurait fallu un temps de visionnage, de pause, d'analyse, de débat intérieur fouillé avant de parvenir à agir :joy: . Je crois aussi que je suis trop fixé à l'idée de trouver une petite copine, d'être en couple, du coup de bien connaître la personne en face, etc. Oui parce qu'en plus d'être inoffensif je suis craintif aussi (j'ai très peur d'être largué alors que j'ai jamais eu de copine... Je suis un champion, je sais).
Concernant la réaction des gens je dois dire que le pire a été quand environ 30 min après l'affaire du baiser, discutant avec l'organisateur de la soirée, la fille passe à proximité (direction les toilettes) et que un peu éméché, alors qu'une autre personne lui glisse "c'est elle", il s'écrie "Oh mais c'est un avioooon !". Elle l'entend bien sûr, j'ai du passer encore plus pour un imbécile.
Tout ça parce que mon cerveau se faisait des nœuds depuis le départ et qu'en effet je ne savais pas ce que je voulais. Avant qu'elle parte, j'ai essayé de rattraper le coup, sans succès, elle a vite fait marmonné avant de se déplacer sans tarder... C'est pas mon unique fail, j'en ai d'autres sous le coude, mais il faut dire que là c'est vraiment parti dans tous les sens et il est bien symptomatique.