Une sélection de bons conseils pour vous aider à bien préparer vos rencontres !
Par Mangaman
Homme de 37 ans non vierge
#576
Voici quelques conseils importants avant de se lancer dans une relation ou avant un rendez-vous.
Bien-sûr, ce n'est pas exhaustif et j'attend votre contribution pour completer la liste ou améliorer certains passages.


Avant la rencontre :

- Lors des contacts à distance, privilegiez l'e-mail plutÎt que le tchat/MSN car il permet souvent des messages plus longs et plus profonds. Personne n'attend à l'autre bout, donc on a le temps de développer un peu ses pensées. Je considÚre le "tchat" comme un outil pratique, un complement, mais pas un substitut.

- Utilisez la Webcam avec modération, ça peut "rompre le charme", faire perdre un peu de "magie".
Pareil pour le tĂ©lĂ©phone, mĂȘme si ça a moins de mauvais effets et que ça peut ĂȘtre bien si utilisĂ© comme il faut (pas seul moyen de communication et pas trop longtemps Ă  chaque fois).

- Si vous utilisez les sites de rencontre, évitez de payer, ça ne garantit pas de rencontres et ça peut faire chuter encore plus le moral. On a déjà un gros problÚme, pas besoin d'en avoir deux. Essayez plutÎt de faire apparaitre de façon subtil votre adresse e-mail (nom du pseudo, dans le message de présentation, etc...). C'est interdit de le mettre en entier, mais si vous mettez juste le début et faites comprendre qu'ajouter hotmail permet de vous contacter...
Pour prendre quelques exemples, si votre adresse hotmail est "vierge@hotmail.com" vous pouvez choisir comme pseudo "vierge" et mettre dans votre texte de prĂ©sentation "utilisez mon pseudo pour me parler" ou "vous pouvez me parler Ă  l'endroit ou tout le monde se parle" ou mieux (mais un poil plus risquĂ©) "vous savez quoi rajouter a mon pseudo". Mais ce ne sont que des exemples, vous trouverez peut ĂȘtre mieux.
Mais bon, il y plus simple : il existe pas mal de forums gratuits pour envoyer des messages, ce qui est le principal. Trouvez en plusieurs sur Google et inscrivez vous Ă  3-4 pour multiplier vos chances.

- Prenez le temps de dialoguer par correspondance et avec des messages de qualité (minimum 10 mails constructifs qui apportent quelque chose).
On ose souvent d'avantage se livrer Ă  distance et on en apprend donc plus sur l'autre personne, ce qui peut rĂ©duire l'apprĂ©hension de la rencontre. Ca permet aussi d'ĂȘtre presque sĂ»r que la personne est sĂ©rieuse car, dans le cas contraire, elle ne rĂ©pondra plus au bout de 2-3 messages ou seulement 2-3 mots. Si on se donne rendez-vous trop vite, le risque de "posage de lapin" est grand, ou en tout cas de rencontre rĂątĂ© et sans saveure.

- Ne pas correspondre trop longtemps quand mĂȘme. Si le premier conseil de la liste a Ă©tĂ© respectĂ©, que l'on a appris des choses interressantes sur l'autre, si celui-ci s'est livrĂ©e et a rĂ©pondu rĂ©guliĂšrement et sĂ©rieusement aux mails, il faut se lancer avant que la routine s'installe (eh oui, ça existe mĂȘme Ă  distance), tant que la passion ou l'interĂȘt est toujours lĂ . On risquerait aussi d'idĂ©aliser.

- Bien-sĂ»r, sans ĂȘtre parano, ne pas prendre tout ce que l'autre personne nous a Ă©crit comme paroles d'Ă©vangile. Il faut ĂȘtre confiant, ne pas ĂȘtre sur la dĂ©fensive, mais quand mĂȘme ne pas tout gober.

- Être soit-mĂȘme, honnĂȘte, mĂȘme par mail. Parler de ses dĂ©fauts peut ĂȘtre une bonne chose, afin de ne pas se faire idĂ©aliser par le ou la correspondant(e).

- Ne pas accepter un rendez-vous au domicile de quelqu'un dÚs le premier rendez-vous, privilegiez les lieux publics, pour plus de sécurité.

- Mettez vous dans de bonnes dispositions psychologique et mentale. Si vous allez à un RDV battu d'avance, croulant sous vos complexes, ça ne pourra pas marcher. Essayez donc de ne plus y penser, au moins juste avant la rencontre.
Plus facile Ă  dire qu'Ă  faire, c'est vrai, mais souvent on se sent moche ou nul Ă  cause de jugements de personnes dont l'avis n'est mĂȘme pas important. On finit par les croire Ă  force d'Ă©couter leurs bĂȘtises. Bref, souvent ils se trompent et donc vous pouvez vous dire qu'ils ont tout faux, vous demander pourquoi leur avis serait plus important que les autres.

- D'ailleurs, pour moi les 2 secrets les plus importants pour plaire Ă  quelqu'un rapidement sont la confiance en soit et le look.
Être physiquement moyen et bien lookĂ© (habit/coiffure) est mieux que d'ĂȘtre trĂšs beau et mal prĂ©sentĂ©.
La confiance, elle, renforcera votre charisme, lui aussi plus important que la beauté pure.
Travaillez donc la-dessus avant tout.

- "Travaillez" aussi sur la perte des clichĂ©s et prĂ©jugĂ©s concernant le "sexe opposĂ©" (qui n'est d'ailleurs pas un terme adequat, "sexe complementaire" serait mieux), ancrĂ©s dans votre culture et/ou Ă©ducation. Les parents ont tendance Ă  vĂ©hiculer des idĂ©es fausses ou des gĂ©nĂ©ralitĂ©s malsaines, pas forcement pour faire du mal, ça part souvent d'un bon sentiment. Mais en voulant proteger, ils font souvent l'inverse, en rendant leurs enfants craintifs et incapables de faire confiance Ă  l'autre sexe. Par exemple, il y a le clichĂ© qu'une femme qui serait entreprenante, directe, serait vue par les hommes comme une "sal..." ou une "pu..", alors qu'en fait cela est rarement le cas et ça dĂ©pend du milieu oĂč elle le fait (dans un contexte sain, on ne pensera pas ça d'elle). Il y a aussi le clichĂ© qu'un homme ne doit pas pleurer, que ce n'est pas viril. LĂ  aussi, c'est une belle bĂȘtise.
Donc, essayez d'oublier les mises en garde, les préjugés sur le "sexe opposé", afin d'aller de l'avant et que l'autre sexe justement ne soit plus un "opposant".


La rencontre :

- Evitez les habits trop originaux (couleur flashy, forme particuliĂšre, etc...). Ce qui peut vous paraitre original peut ĂȘtre perçu comme de la nĂ©gligence par un autre.
Pensez aussi à la taille des habits, qu'ils ne fassent pas trop débraillés, larges ou au contraire trop petits pour vous. Sentez vous bien dedans et qu'ils vous mettent en valeur.

- Lors d'une rencontre sans l'aide d'internet, par exemple par hasard dans une fĂȘte d'un(e) ami(e), au boulot, dans un club, dans une sortie de groupe, ou autre, si le courant passe bien, ne laissez pas vos chemins se sĂ©parer un jour sans rien faire et demandez ou donnez assez rapidement une adresse msn ou un e-mail pour faire Ă©voluer la relation sans ĂȘtre obligĂ© de demander Ă  sortir ensemble ou autres demandes trĂšs gĂȘnantes (une adresse mail ça n'engage Ă  rien, ce n'est pas une dĂ©claration et si on vous demande pourquoi vous pouvez juste rĂ©pondre que vous vous entendez bien avec elle ou que vous voulez discuter de telle ou telle chose avec elle, sans prĂ©ciser plus). Ensuite, se revoir sera plus facile et c'est comme ça que les couples naissent, en se voyant rĂ©guliĂšrement et surtout dans differents cadres (pas seulement au boulot ou pas seulement Ă  une fĂȘte, etc... mais dans plusieurs endroits differents pour voir les autres facettes de l'autre).

- Si un premier rendez-vous classique dans un café/bar ne vous tente pas, pensez à d'autres activités relaxantes plaisant aux deux partenaires (trop tÎt pour faire des concessions) : exposition, promenade, sport, concert, cinéma, etc...
Le plus important est de se sentir bien, donc dans un endroit que l'on a vraiment choisi.

- Un silence n'est pas obligĂ© d'ĂȘtre gĂȘnant, si l'on en a dĂ©jĂ  expliquĂ© les raisons Ă  l'autre personne et qu'une comprehension et complicitĂ© est prĂ©sente. C'est en tout cas mieux de rien dire que de se forcer Ă  parler car on n'agirait Ă  ce moment lĂ  pas assez naturellement. Rien n'est pire que de se forcer Ă  remplir les blancs. Si on est Ă  l'aise, de toute façon les mots viendront d'eux-mĂȘmes. Laissez venir tout seul et, si ça vient pas, tant pis, c'est pas grĂąve.
La priorité est de se sentir à l'aise sans son corps, de bouger naturellement, de pouvoir regarder quelqu'un dans les yeux, c'est plus importants que tout un discours.
Bref, des silences peuvent ĂȘtre tranquilles, non subit et ne pas empĂȘcher forcement un agrĂ©able RDV.

- Ne pas coucher la premiÚre fois, car si la personne n'est pas capable de patienter c'est qu'elle n'est pas trÚs fiable. Mais ce n'est qu'un conseil et ça dépend de ce que vous recherchez.

- Ne confondez pas les hormones qui vous travaillent et l'amour (ou l'affection forte), ce qui peut arriver trĂšs facilement quand on a pas souvent connu souvent ce sentiment rare.
L'un des rares moyens de faire la difference entre ces deux choses, c'est le temps, quelques semaines ou mois, surtout séparés d'elle ou lui. Si vous vous rendez compte que vous l'avez oublier ou que vous pourriez mettre n'importe qui à sa place, c'est que c'est ni de l'amour, ni de l'affection profonde.

- Evitez les cadeaux trop rapides (1er ou 2Ăš rendez-vous) car vous ne connaissez pas assez la personne et ne savez pas ce qu'elle ressent pour vous. Elle pourrait en plus profiter de la situation. Sinon, ça pourrait la faire fuir, pensant que ça va trop vite pour elle. Un garçon ou une fille qui offre un cadeau aussi vite peut aussi paraitre trop romantique et le prĂ©jugĂ© traduit ça par le fait d'ĂȘtre neuneu, "cucu", trop gentil, etc...
Par contre, je conseille fortement aprĂšs quelques rendez-vous (3-4 peut-ĂȘtre) qui se sont bien passĂ©s et quand une complicitĂ© est bien encrĂ© dans le temps. Ca peut ĂȘtre une Ă©tape pour aller plus loin dans la relation, car ça prouve votre interĂȘt. Il y a des "classiques", comme les fleurs, mais Ă©vitez la rose rouge, c'est encore trop tĂŽt pour parler d'amour, Ă  mon humble avis. Renseignez-vous sur le language des fleurs (auprĂšs du ou de la fleuriste si vous voulez) et offrez une appropriĂ© (mĂȘme Ă  un garçon, en plus dans ce sens c'est original). Sinon, je conseille encore plus un cadeau personnalisĂ©, avec un petit message, une date, un symbole, une illustration d'un surnom, etc... ou un cadeau correspondant Ă  ses goĂ»ts (CD ou film de son artiste favoris, place pour un concert de son chanteur prĂ©fĂ©rĂ©, etc...).


Suite de la relation :

- Ne pas juger la personne sur les premiĂšres impressions, qui peuvent ĂȘtre trompeuses, ni mĂȘme sur un seul rendez-vous. Des personnes trĂšs interressantes mais timides et/ou maladroites peuvent ne pas ĂȘtre vraiment elles-mĂȘmes Ă  cause du trac. Mettez Ă  l'aise et laissez plusieurs chances, sauf si bien-sĂ»r la faute est impardonnable (langage cru, violence, etc...), dans ce cas c'est adieu et on se revoit plus. PrĂ©parez vous donc Ă  ĂȘtre ouverts d'esprits et tolerants. Passer Ă  cĂŽtĂ© d'une belle histoire Ă  cause d'un jugement hĂątif, ça serait dommage.
En tout cas, parlez de ce qui vous gĂȘne ou vous Ă  gĂȘnĂ© Ă  l'autre personne, elle pourrait ne pas se rendre compte du problĂšme alors qu'elle serait en fait capable de se corriger (par exemple une personne trop pressĂ© ou trop directe n'a pas forcement un mauvais fond).

- Attention de vite renouer le contact aprĂšs un RDV qui s'est bien passĂ© (ou en tout cas pas trop mal), le lendemain par exemple. MĂȘme si un RDV s'est passĂ© parfaitement, si on ne donne plus de nouvelles, ça peut ĂȘtre perçu comme du dĂ©sinterĂȘt, alors prenez les devants et dites 1 ou 2 jours maxi aprĂšs ce que vous avez pensĂ© franchement de cette rencontre.

- Attention de pas mettre trop de pression Ă  quelqu'un. Ca peut-ĂȘtre par les mots, trop directes, mais aussi par l'attitude, trop pressante. Quand on est impatient, l'autre personne le sent. Et, logiquement, une personne pas encore sĂ»r de ce qu'elle veut, hĂ©sitante, prĂ©fĂ©rera prendre ses distances et au mieux priviligier l'amitiĂ©.
Le mieux est d'y aller crescendo et surtout d'utiliser d'avantage l'attitude corporelle que la parole. À mon avis, caresser une Ă©paule, effleurer le cou, regarder tendrement ou avec complicitĂ©, embrasser tendrement, prendre la main, etc... est beaucoup plus efficace qu'un discours.
Bien-sûr, ensuite tout dépend de l'autre personne, de son caractÚre et de sa sensiblité. Parfois il faut y aller frontalement, directement, mais c'est trÚs rare et souvent la méthode douce et progressive dont j'ai parlé est plus efficace.
En tout cas, le pire est de ne rien faire. Alors, quoi qu'il arrive, faite quelque chose, mĂȘme si c'est pas grand chose et que c'est discret.

- Avoir de la bonté, c'est une trÚs bonne chose, mais il ne faut pas la montrer trop vite, sinon la nature humaine à tendence à en profiter et on peut devenir un intermediaire pour une autre relation (avec l'un de ses potes par exemple) ou juste le confident qui ne peut rien esperer. Le respect et la jovialité, tout le monde y a le droit mais, la bonté profonde, seule les personnes qui ont prouvées qu'elles la méritaient doivent en profiter.

- Renseignez vous bien sur le type de relation souhaitĂ©e par la personne que vous rencontrez, pour qu'il n'y ai pas de malentendu. Il faut que que ça soit clair : amitiĂ© pouvant dĂ©boucher sur une relation intime ? Juste de l'amitiĂ© ? Seulement une relation sĂ©rieuse ? Une relation pouvant s'arrĂȘter trĂšs rapidement ? etc... etc...

- Faites attention aux personnes interressés seulement par une situation (naturalisation, argent, etc...).
Il ne faut pas se méfier des personnes d'autres pays, au contraire, elles peuvent beaucoup apporter, mais attention si on vous parle de mariage ou vie commune trop vite (par exemple car il y a d'autres signes "d'arnaque"). Brûler aucune étape et se renseigner met à l'abris.
Il existe d'ailleurs des sites trĂšs bien, expliquant les rĂšgles de sĂ©curitĂ© de base, lorsqu'on correspond avec une personne d'un autre pays. Vous trouverez mĂȘme les liens de ces sites dans notre forum

- N'oubliez pas qu'une personne peut changer, ne reste pas figĂ©e dans le temps. S'il n'y a pas assez de points communs, par exemple, ça peut changer en faisant l'effort mutuel de s'interresser aux centres d'interĂȘt de l'autre. Sans Ă©changes, un couple ne dure pas et mĂȘme a peu de chances d'exister.


Autres conseils :

- Les voyages favorisent les rencontres et sa culture et/ou son accent peut apporter un ptit cÎté "exotique" qui fait souvent son effet.


VoilĂ , il y en a sĂ»rement d'autres, dont quelques-uns par-ci par-lĂ  dans ce forum, alors n'hĂ©sitez pas Ă  farfouiller pour les trouver et Ă  vos claviers si vous avez des idĂ©es. N'hĂ©sitez pas Ă  me corriger si vous n'ĂȘtes pas d'accord ;)
Par Mangaman
Homme de 37 ans non vierge
#13039
Ce topic n'ayant jamais vraiment marchĂ©, pas trĂšs pratique il faut dire, je vous propose, pour lire des conseils et en donner, la rubrique "conseils" dans notre/votre site http://les-eclipses.org . D'ailleurs, j'envisage de rendre la rubrique "conseil" libre d'accĂšs Ă  la lecture mĂȘme aux non-inscrits, pour pas les obliger Ă  s'inscrire. En tout cas, le systĂšme y est diffĂ©rent, avec les conseils qui peuvent ĂȘtre notĂ©s et commentĂ©s afin de voir en un coup d'oeil ceux qui sont les plus pertinants et ceux un peu plus limites et la possibilitĂ© pour tout les membres d'ajouter un conseil. Si votre experience, mĂȘme petite, vous a donnĂ© quelques enseignements, n'hĂ©sitez pas Ă  les partager notamment dans cette rubrique "conseil" du nouveau site. Mais peut-ĂȘtre que sur VT un jour on pourra avoir le mĂȘme systĂšme, et dans ce cas les conseils seront visibles sur les deux sites. En attendant, n'hĂ©sitez pas Ă  venir sur l'autre, je pense vraiment que c'est une rubrique qui peut ĂȘtre trĂšs utile.

P.S : j'ai déverrouillé ce topic pour que vous puissiez répondre
Par abricot
Homme de 33 ans vierge
#64785
Bonjour Mangaman!

Merci beaucoup pour ces conseils. Dommage qu'on ait pas eu beaucoup de rĂ©actions, mais je trouve que ces conseils peuvent ĂȘtre trĂšs utiles.

J'ai surtout aimé le passage concernant le fait de partir battu d'avance... Oui c'est vrai que c'est pas facile à faire d'oublier... Pourrais-tu stp développer encore ce point, particuliÚrement?

Ă  bientĂŽt
Avatar de l’utilisateur
Par Castalie
Femme de 38 ans non vierge
#64790
Parfois il vaut mieux aller Ă  un rendez-vous sans s' attendre grand'chose de la personne , ne pas se faire trop d' espoir ni d' illusions . Car parfois on s' imagine , on est content et finalement on est déçu car la personne ne correspond pas Ă  nos attentes , se montre autrement qu' elle n' est en vĂ©ritĂ© . Croyez-moi en mon expĂ©rience . Cela peut ĂȘtre assez dur ... :(
Par Mangaman
Homme de 37 ans non vierge
#64793
Hello Abricot. Et bien, j'avais oubliĂ© que j'avais Ă©crit tout cela, le message auquel tu fais rĂ©fĂ©rence datant de 2007 ^^ J'ai vĂ©cu de nombreuses choses depuis, pas mal d'experiences, d'ailleurs parfois je n'ai pas respectĂ© certains conseils que j'ai moi-mĂȘme donnĂ©. Eh oui, il arrive qu'il y ai des tentations plus fortes que nous, les sentiments qui troublent la luciditĂ©. C'est aussi en faisant des erreurs qu'on avance. En tout cas, j'ai relu une bonne partie de ce que j'avais Ă©crit Ă  l'Ă©poque, pour me le remettre en mĂ©moire, et je pense que c'est toujours vrai, mais c'est difficile Ă  appliquer tous les jours, on a tous nos moments de faiblesse. À l'Ă©poque oĂč j'ai Ă©crit ce long message, j'Ă©tais plus dans la thĂ©orie que dans la pratique ; c'Ă©tait quand mĂȘme utile car ça a m'a permis d'approfondir ma rĂ©flexion, de la mettre noir sur blanc, de la structurer d'avantage (l'Ă©crit est idĂ©al pour ça), mais il peut y avoir des exceptions et il est surtout important de s'adapter Ă  chaque personne et Ă  chaque situation. Tout ça pour dire que je ne renie pas ce que j'ai Ă©crit, ça me semble juste, mais depuis 2007 j'ai pris un peu de recul par rapport Ă  ça. Ceci Ă©tant dit, je vais essayer de rĂ©pondre Ă  ta question ;) Voici le passage dont tu parles et, ensuite, quelques approfondissements de ma part : suite dans le prochain message...
Par Mangaman
Homme de 37 ans non vierge
#64794
- Mettez vous dans de bonnes dispositions psychologique et mentale. Si vous allez à un RDV battu d'avance, croulant sous vos complexes, ça ne pourra pas marcher. Essayez donc de ne plus y penser, au moins juste avant la rencontre.
Plus facile Ă  dire qu'Ă  faire, c'est vrai, mais souvent on se sent moche ou nul Ă  cause de jugements de personnes dont l'avis n'est mĂȘme pas important. On finit par les croire Ă  force d'Ă©couter leurs bĂȘtises. Bref, souvent ils se trompent et donc vous pouvez vous dire qu'ils ont tout faux, vous demander pourquoi leur avis serait plus important que les autres.
Aujourd'hui, je ne dirais pas qu'il faut totalement oublier ses complexes, mais qu'il est important de les relativiser. DĂ©jĂ , on peut essayer de comprendre d'oĂč viennent les complexes. S'ils viennent de remarques de personnes peu mĂątures, d'adolescents ou d'un phĂ©nomĂšne de groupe (imitiation massive d'un comportement, rĂ©pĂ©tition d'une phrase, pour ne pas se sentir exclu), alors on peut se dire que de tels jugements n'ont que peu de valeur. On peut donc s'en dĂ©tacher et se juger soi-mĂȘme, sans tenir compte des remarques de bas niveau. Si par contre les complexes viennent de comparaisons d'avantage justifiĂ©es, de paroles construites ou lĂ©gitimes (c'est rare mais ça peut arriver), alors on ne peut plus juste mettre de cĂŽtĂ© les complexes, comme si de rien n'Ă©tait, mais on peut en utiliser certains pour en faire une force, forger son identitĂ©, mettre en avant certaines particularitĂ©s qui peuvent nous mettre en avant. Il s'agit dans ce cas de faire d'une faiblesse une force, d'assumer des diffĂ©rences et ne plus complexer Ă  cause d'elles ( si c'est physique, un ajustement de look peut par exemple mettre en avant ce qui Ă©tait considĂ©rĂ© avant comme un problĂšme mais tout en mettant aussi en avant des qualitĂ©s physiques dĂ©jĂ  connues, des parties de notre visage/corps que l'on a toujours apprĂ©ciĂ©). Ce n'est pas possible avec toutes les faiblesses, certains complexes ont pour origines de grands problĂšmes, vraiment handicapant socialement et qui dĂ©pendent plus de nous que du regard des autres (Ă  ce moment lĂ  normal et comprĂ©hensible), il faut donc avoir Ă  un moment la force des les surmonter, de corriger ce qu'il est possible de corriger (par exemple aller voir un spĂ©cialiste pour corriger son Ă©locution, si on arrive plus Ă  ĂȘtre compris, suivre un traitement pour supprimer/corriger un grave problĂšme physique, etc). Pour rĂ©sumer, je dirais qu'il est important de voir si nos complexes viennent de propos de personnes idiotes, de propos de personnes plus rĂ©flĂ©chies, ou de constats Ă©vidents et si ces complexes peuvent ĂȘtre transformĂ©s en fiertĂ© ou, au contraire, ĂȘtre supprimĂ©s autant que possible Ă  la source, en travaillant sur notre propre esprit et/ou notre corps. MĂȘme sans avoir fait totalement ce travail sur soi, en ayant fait au moins une partie de celui-ci, le dĂ©but du chemin, je pense que l'on peut aborder un rendez-vous plus sereinement, car on sait oĂč on en est et ce que l'on peut mettre en avant ou non lors d'un rendez-vous. On ne peut jamais ĂȘtre 100% naturel Ă  un rendez-vous, Ă  mon avis c'est une utopie, mais je pense que l'on peut quand mĂȘme ĂȘtre en grande partie soi-mĂȘme, en faisant juste ressortir quelques spĂ©cificitĂ©s et en en masquant quelques autres (ce qui ne veut pas dire cacher Ă  tous prix). Pour finir ce message, je dirais que l'on doit parfois tenir compte de l'avis des autres (et agir en consĂ©quence), on ne peut pas totalement se fermer Ă  cela, sinon on s'isole, on s'enferme dans son propre esprit, mais il est quand mĂȘme important de parfois savoir aussi se juger soi-mĂȘme, librement, indĂ©pendamment de l'avis des autres. C'est un Ă©quilibre Ă  trouver, ce qui peut prendre pas mal d'annĂ©es (mais parfois en quelques mois on peut sacrĂ©ment avancer).
Par Mangaman
Homme de 37 ans non vierge
#78367
Merci ;) MĂȘme si depuis que j'ai postĂ© celle-ci j'ai continuĂ© Ă  y rĂ©flĂ©chir et j'y ai apportĂ© des nuances supplĂ©mentaires, voir mĂȘme parfois j'ai changĂ© d'avis, comme je l'explique dans l'un de mes derniers messages de ce topic ^^
Par Mangaman
Homme de 37 ans non vierge
#83391
Ce site n'ayant pas assez de visiteurs, quelques bugs en plus, et un prix d'hĂ©bergement que je pouvais difficilement payer, j'ai dĂ©cidĂ© d'arrĂȘter son hĂ©bergement et du coup il ne fonctionne plus. Ca a Ă©tĂ© un choix difficile mais, malgrĂ© mes efforts, j'ai dĂ» me rendre Ă  l'Ă©vidence : il ne pourrait pas fonctionner, mieux valait repartir sur d'autres bases. Peut-ĂȘtre qu'un jour, dans plusieurs annĂ©es, un site du mĂȘme genre mais plus solide existera, je verrais ce que je peux faire.