Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
Avatar de l’utilisateur
Par Azrael
Homme de 33 ans non vierge
#222117
katy81 a écrit : ↑14 juil. 2019, 15:23 ça ne se remplace pas ça c'est inclus dedans quand je dis "vivre avec", ça me parait tellement évident.
je ne comprend même pas qu'on puisse ne pas penser à inclure la totalité des choses que tu as cités dans le "vivre avec" ou le "vivre ensemble" :open_mouth:
Tu ne m'as pas bien compris visiblement, enfin pas grave :innocent:
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#222203
Azrael a Ă©crit :
Eeyore a écrit : ↑12 juil. 2019, 21:03
Enfin du coup pour ce qui est des relations sentimentales je ne sais pas... je n'ai jamais été amoureuse... mais je n'arrive pas a m'imaginer dire je t'aime a quelqu'un, en tout cas pas aussi rapidement. Peut être que ca revient à trop se dévoiler? ou peut être en effet, je verrai ça comme trop engageant, trop "le contrat est signé"... :sweat_smile:
Je vois régulièrement des filles dire qu'elles n'ont jamais été amoureuses, ça m'amène à me demander si décidément, nous ne faisons pas moins d'effet aux femmes que l'inverse :joy:

Trop se dévoiler? Si t'es avec quelqu'un depuis des mois, on va tendre à imaginer que tu l'aimes déjà de façon particulière (même si tu ne lui dis pas), c'est une révélation toute relative imho.
Je réponds ici à ta question, Azrael : J'ai aussi cette impression que les hommes se déclarent plus rapidement amoureux que les filles. j'avais d'ailleurs ouvert un topic sur un sujet un peu similaire, ou je trouvais que les mecs décident très rapidement qu'une fille leur plait, pour peu qu'elle soit a leur gout physiquement et plutôt sympa, alors qu'il me semble que les filles (grossière généralité, je sais!!) attendent un petit plus, une petite étincelle, un quelque chose!
quand je vois les hommes sur ce forum, ou encore mon frère, capables de parler d'une nouvelle fille qui leur plait alors que la précédente c'était y a 2 ou 3 semaines, je suis assez perplexe. Pour ma part, je pense être attirée par un mec de l'ordre de une fois par an. Et du coup ben j'ai cette même impression sur l'amour... Je ne sais pas trop à quel moment on sait qu'on est amoureux mais j'ai l'impression que les filles mettent ce mot sur quelque chose de plus fort que les garçons. Je ne sais pas. J'attends de connaitre ça pour pouvoir en dire plus là dessus! :sweat_smile:

Et pour le fait de se dévoiler... j'en sais rien. C'est une forme de pudeur j'imagine. je n'ai pas eu l'habitude de formuler mes sentiments...
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#222211
Hommes et femmes fonctionnent différemment, voilà tout. Mais je ne vois pas en quoi ce qu'un homme ressent au bout de trois semaines serait moins fort ou moins vrai que ce qu'une femme ressent au bout de deux mois. Nous ne sommes pas trop rapides, vous n'êtes pas trop lentes, on est tous comme on est.
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#222212
VACN : Azrael me pose une question, je lui réponds. Je sais très bien que tout ce qui sort de mon clavier t'énerve au plus haut point, alors soit tu arrêtes de me lire, soit tu arrêtes de me répondre mais arrête de m’agresser systématiquement!
Avatar de l’utilisateur
Par Azrael
Homme de 33 ans non vierge
#222215
Eeyore a écrit : ↑15 juil. 2019, 19:49 Je réponds ici à ta question, Azrael : J'ai aussi cette impression que les hommes se déclarent plus rapidement amoureux que les filles. j'avais d'ailleurs ouvert un topic sur un sujet un peu similaire, ou je trouvais que les mecs décident très rapidement qu'une fille leur plait, pour peu qu'elle soit a leur gout physiquement et plutôt sympa, alors qu'il me semble que les filles (grossière généralité, je sais!!) attendent un petit plus, une petite étincelle, un quelque chose!
quand je vois les hommes sur ce forum, ou encore mon frère, capables de parler d'une nouvelle fille qui leur plait alors que la précédente c'était y a 2 ou 3 semaines, je suis assez perplexe.
Ca ne me choque pas, si X décide assez vite que quelqu'un lui plaît, bien souvent c'est à prendre dans le cadre d'un "pour l'instant". Je pourrais également vite admettre qu'une fille me plaît, ça ne veut pas dire que j'aurais envie de tenter ma chance, qu'il n'y a pas une certaine indifférence/un intérêt trop faible.

Etre amoureux c'est un autre stade en effet, et personnellement je ne l'ai été que 2 fois en 11 ans. Ca m'étonne qu'on ait besoin d'autant de temps pour se voir amoureux, mais ça ne veut pas dire que je tombe si facilement amoureux moi-même.


Enfin, je pense qu'il faut tempérer un peu ton impression. A mon boulot y a un dragueur/mateur qui passe au self, c'est à croire que toutes les collègues qu'il regarde sont prêtes à tourner de l'oeil, et à se faire des films en coulisses, à avancer des "oui il me plaît" avant même de le connaître.

Mes propres mots sont à relativiser aussi, en général quand je vois une fille dire qu'elle n'a jamais été amoureuse, c'est sur le forum, où les blocages et autres "jamais éprouvé ça" sont très communs.
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#222216
Azrael a écrit : ↑15 juil. 2019, 21:06 Je pourrais également vite admettre qu'une fille me plaît, ça ne veut pas dire que j'aurais envie de tenter ma chance, qu'il n'y a pas une certaine indifférence/un intérêt trop faible.
Ah tiens? de mon côté "il me plait" c'est a priori synonyme de "je tenterais bien quelque chose". A nuancer, évidemment, en fonction de la situation de la personne notamment (pas célib'... :unamused: )
Azrael a écrit : ↑15 juil. 2019, 21:06Enfin, je pense qu'il faut tempérer un peu ton impression. A mon boulot y a un dragueur/mateur qui passe au self, c'est à croire que toutes les collègues qu'il regarde sont prêtes à tourner de l'oeil, et à se faire des films en coulisses, à avancer des "oui il me plaît" avant même de le connaître.
Mais heureusement que mon impression n'est pas valable dans 100% des cas! :sweat_smile: Puis j'ai jamais dit que c'était la vérité vraie, juste mon impression personnelle basée sur mon observation des gens autour de moi. Et pour tes collegues, j'ai envie de dire "oh my god". Après elles peuvent aussi juste avoir envie d'en faire leur quatre heures.. et basta. ^^
Azrael a écrit : ↑15 juil. 2019, 21:06 Mes propres mots sont à relativiser aussi, en général quand je vois une fille dire qu'elle n'a jamais été amoureuse, c'est sur le forum, où les blocages et autres "jamais éprouvé ça" sont très communs.
Certes, il y a ici une plus forte proportion de gens n'ayant jamais été amoureux... Ce qui me fait me demander si on peut être amoureux sans avoir fait l'amour? Pour ma part, ce que j'ai ressenti de plus proche de l'amour était pour un garçon avec qui il ne s'est jamais rien passé à part une belle amitié... mais en y réfléchissant bien, j'ai conscience d'avoir été amoureuse de l'image que je me faisais de lui. Je connaissais pas mal de choses sur lui mais pas autant que si nous avions été ensemble... ce qui laisse libre court à sa propre imagination pour combler les manques et en faire l'être parfait dont on est fou amoureux... parce qu'il n'existe pas.
Avatar de l’utilisateur
Par Genisa
Femme de 27 ans non vierge
#222217
Eeyore a écrit :Pour ma part, ce que j'ai ressenti de plus proche de l'amour était pour un garçon avec qui il ne s'est jamais rien passé à part une belle amitié... mais en y réfléchissant bien, j'ai conscience d'avoir été amoureuse de l'image que je me faisais de lui. Je connaissais pas mal de choses sur lui mais pas autant que si nous avions été ensemble... ce qui laisse libre court à sa propre imagination pour combler les manques et en faire l'être parfait dont on est fou amoureux... parce qu'il n'existe pas.
En fait je dirais que c'est le point de départ dans la plupart des cas. Quelqu'un te plaît (ça commence par une attirance physique assez souvent je pense), le courant passe, les personnes se désirent.. c'est la base pour la suite.
Après ça fonctionne au quotidien ou non, mais si ça fonctionne bien il reste toujours cette base d'admiration / désir pour l'autre, avec en plus un attachement réel qui se construit au fur et à mesure.
Avatar de l’utilisateur
Par Azrael
Homme de 33 ans non vierge
#222224
Eeyore a écrit : ↑15 juil. 2019, 21:16 Ce qui me fait me demander si on peut être amoureux sans avoir fait l'amour?
La virginité n'empêche pas le moindrement de tomber amoureux, l'acte en général ne bouleverse pas les sentiments, ça consolide le lien avec l'intéressé tout au plus.

Non mais peut-être as-tu besoin d'être avec la personne depuis un certain temps, peut-être as-tu relativement peu d'intérêt pour la question, comment dit-on romantique? Peut-être que tu es née avec une carapace comme les tortues. Fin des spéculations à deux balles :sweat_smile:
Par Amuerie
Femme de 36 ans non vierge
#222296
Alors je vais y mettre un peu mon grain de sel car je suis en plein dedans.
Cela fait un peu plus de deux mois que je suis en couple. Et pour le moment le mot fatidique n’est pas encore sortie de ma bouche. Je l’ai écrit à un moment où monsieur a eu quelques doutes pour lui faire comprendre que je comptais aller nul part ( son ex la trompé au bout de 10 ans)
Mais depuis le mot reste coïncé au fond de ma gorge. Je sais que je le ressent car j’ai toujours envie de le voir, alors qu’il dors chez moi depuis 1 semaine non stop, j’ai une sensation bizarre a chaque fois qu’il me prends la mains ( pas mal au ventre) et je me surprend à sourire quand il s’enerve tout seul.
Et oui je ne connais pas tout de lui, et même en dix ans tu ne peux pas connaitre tout d’une personne. Mais tu ressents.

Et c’est la différence entre le fait d’être amoureux ou pas. C’est pas le fait de vivre ensemble non stop, ou de tout connaitre de la personne. C’est pas aussi pragmatique, c’est bien plus que ça. Et tu peux le savoir au bout d’une semaine ou plus. Chaque relation est différente.
Tyrus, Azrael, VACN aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Luciole
Femme de 27 ans non vierge
#222527
Cette question m'a tellement intriguée (qu'est-ce que ça fait ?), obsédée (comment on en est sûr ?), angoissée (est-ce que j'en serais capable un jour ?)...

Et ben aujourd'hui, je suis aussi en plein dedans, j'ai rencontré mon copain il y a plusieurs mois et les fameux mots que je n'aurais jamais cru pouvoir prononcer un jour sont sortis de ma bouche, spontanément.
Nous sommes en relation à distance pour le moment, et j'étais déjà très attirée par sa personnalité, c'est assez étrange à dire mais c'était un peu comme si le mec que j'avais toujours recherché se trouvait à l'autre bout du fil (après avoir parlé des heures et des heures), sentiment qui s'est confirmé quand j'ai été chez lui et qu'on a passé quelques semaines ensemble. C'est comme si on se connaissait depuis des années.
J'aime pas dire ça parce que ça m'agaçait un peu quand je l'entendais mais effectivement c'est évident. Chacun à sa manière d'aimer, sa manière de le ressentir, sa manière de l'exprimer aussi donc il n'y a pas d'éléments types mais dans tous les cas, on le sait au fond de soi.

Pour creuser un peu plus, je dirais déjà qu'au delà de la complicité, l'attachement et le désir que j'ai pu ressentir autrefois avec mes précédentes relations, c'est un sentiment infiniment plus profond et j'insiste sur le terme, profond et pas intense comme peut l'être la passion par exemple.
C'est pas un sentiment qui te retourne, qui te fait faire des montagnes russes émotionnelles, qui te fait descendre aussi bas que tu montes haut, qui est nourrie essentiellement d'égo et de dépendance. Non là je dirais plus que c'est un sentiment de plénitude, on se sent juste bien avec l'autre, en parfaite harmonie et ce sentiment augmente au fur et à mesure du temps passé ensemble. J'ai l'impression que la passion est au présent, au jour le jour et y reste alors que l'amour mélange passé, présent et futur.

Ce qui tranche avec avant, c'est que je me sens sereine, prĂŞte Ă  m'engager sur le long terme et surtout j'arrive Ă  me projeter, choses qui m'Ă©taient inconcevables avant.
LiPo aime ça