Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#236096
ça sous-entendrait que ladite machine est capable d'émuler la dopamine, la sérotonine et ainsi de suite... ça sous-entendrait qu'au-delà de contextualiser et d'analyser des situations elle serait douée de véritable sentiment. Et comme on l'avait écrit plus tôt, ça pose énormément de soucis d'éthique, ça sous-entendrait que dans ce cas de figure, on se doit de les traiter en tant qu'être humain et par-exmeple bah on ne pourrait pas faire d'eux des esclaves au travail, on ne pourrait pas les jeter aux ordures parce qu'il ne nous plaise pas et ainsi de suite.

À ce sujet je vous conseille vivement le film I-ROBOT qui aborde ces différent sujet. Je ne spoil pas mais c'est un film qui se déroule dans les années 2035 (pas si loin de notre réalité) et chaque être humain a chez lui un majordome robot plutôt intelligent mais pas non plus si évolué que ça et ensuite arrive des robots de nouvelle génération, doué de sentiment et cela à des répercussions... j'en dis pas plus....

Ce qui fait de nous des êtres humain c'est qu'au-delà de notre faculté d'analyse nous ressentons des émotions qui peuvent s'avérer bordélique, qui peuvent s'avérer nous mener à des comportements très étranges et c'est ce qui nous différencie d'une table,à la différence d'un objet nous avons des réflexions bien évidemment mais nous ressentons aussi des choses qui pourraient paraître irrationnel pour un robot suffisamment avancé et qui à un esprit principalement froid et analytique.

Je n'imagine pas le joyeux désordre, déjà que les animaux nous avons du mal à les situer alors qu'ils sont doués de sentiment alors je n'imagine pas les robots !

L’exemple des animaux est intéressant, ils sont des droits mais nous ne les considérons pas à part entières comme étant des êtres humains, ça serait un désordre monstre si l'on avait en plus de nous-mêmes et du règne animal le règne robotique.

Si on considérait les animaux comme étant à part entière des êtres humains ça voudrait dire qu'il devrait eux aussi payer des impôts et qu'il devrait rendre des comptes à la justice en cas par-exemple de morsure. Vous imaginez un chien face à un magistrat ? ça n'a pas de sens x)

A ce sujet il y a cette excellente vidéo.

Avatar de l’utilisateur
par deadwood
Homme de 45 ans non vierge
#236097
Pasta a écrit : 18 déc. 2020, 12:41 notamment tu ne peux en général tomber amoureux que des personnes du genre qui t’attire.
On a eu quelques témoignages de personnes ici qui nous racontaient qu'a la base leur futurs compagn(e)/on leur paraissaient pour le moins "bof bof" physiquement et/ou humainement et que c'est venu par la suite.
Pasta a écrit : 18 déc. 2020, 12:41Ensuite, l’attachement ne se décide pas non plus. Tu développes de l’attachement avec les personnes que tu fréquentes régulièrement
Tu peux choisir de ne plus fréquenter une personne régulièrement, ce qui coupe toute chance de t’attacher à elle. Tu peux dans le cas d'une rencontre décider de continuer a voir une personne un certain temps , même si tu n'est pas convaincu en première approche.
Donc tes choix ont une influence directe sur cet attachement à défaut d’être suffisant ils sont nécessaires.
Pasta a écrit :Pour moi donc, que ce soit de la passion à court terme ou une relation à long terme, l’amour ne dépend pas du libre arbitre
et
Pasta a écrit :et donc je ne vois pas de raison pour laquelle, moyennant une technologie suffisamment avancée, un être artificiel ne pourrait pas être programmé pour ressentir du Vrai Amour Véritable.

Parce que l'Amour (en tout cas pour la vison que j'en ai) est le fruit d'une interaction entre deux individu sinon çà s'appel de l'emprise ou de la dépendance.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 40 ans non vierge
#236099
Amaz a écrit :Vous imaginez un chien face à un magistrat ? ça n'a pas de sens x)
Si ma mémoire est bonne, au Moyen Age on faisait des procès aux animaux :smile: .
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 34 ans vierge
#236101
deadwood a écrit : 18 déc. 2020, 13:14
Pasta a écrit : 18 déc. 2020, 12:41Ensuite, l’attachement ne se décide pas non plus. Tu développes de l’attachement avec les personnes que tu fréquentes régulièrement
Tu peux choisir de ne plus fréquenter une personne régulièrement, ce qui coupe toute chance de t’attacher à elle. Tu peux dans le cas d'une rencontre décider de continuer a voir une personne un certain temps , même si tu n'est pas convaincu en première approche.
Donc tes choix ont une influence directe sur cet attachement à défaut d’être suffisant ils sont nécessaires.
Non, comme je l’ai dit tu peux t’attacher à quelqu’un que tu fréquentes par nécessité et non pas par choix.
deadwood a écrit : 18 déc. 2020, 13:14
Pasta a écrit :Pour moi donc, que ce soit de la passion à court terme ou une relation à long terme, l’amour ne dépend pas du libre arbitre
et
Pasta a écrit :et donc je ne vois pas de raison pour laquelle, moyennant une technologie suffisamment avancée, un être artificiel ne pourrait pas être programmé pour ressentir du Vrai Amour Véritable.

Parce que l'Amour (en tout cas pour la vison que j'en ai) est le fruit d'une interaction entre deux individu sinon çà s'appel de l'emprise ou de la dépendance.
Programmer un être artificiel c’est bien une interaction non ? Pourquoi la façon dont on obtient un sentiment changerais la nature de ce sentiment ? Est-il impossible que de l’amour soit également de l’emprise ou de la dépendance ?
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#236248
J'y pensais tout à l'heure : un robot pourra-t-il simuler jusqu'aux odeurs ?
C'est quelque chose auquel on ne pense pas quand on est VT mais l'odeur joue un rôle plutôt important quand on est dans une relation intime avec quelqu'un d'autre.

L'odeur de plastique ou de silicone, c'est très différent d'une odeur de peau humaine (goût y compris).
Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 40 ans non vierge
#236251
Je ne serais pas étonné qu'un moyen finisse par être trouvé. Le sexe reste une valeur sûr pour faire vendre, après tout.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#236254
Une simulation restera ce qu’elle est : un essai de refaire le réel.
Ça peut faire l’affaire mais la frustration restera patente.

C’est comme jouer à la Formule 1 sur console après en avoir conduit une vraie et c’est là le gros point faible d’une cyber-waifu : si tu as connu une vraie femme, tu sais que ça n’aura pas la même saveur. Pour continuer sur le délire otaku, ils ont créé pleins de substituts au sexe à deux au Japon (dont ces fameuses poupées) et je ne les vois pas plus heureux si ce n’est que dans la consommation... Ils rongent juste leurs freins.

Après, si ça peut éviter des catastrophes, il vaut mieux jouer avec Barbie que pas du tout (Barbie qui n’était pas un jeu pour mecs selon nos mamans d’ailleurs...).
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 34 ans non vierge
#236797
deadwood a écrit : 17 déc. 2020, 17:17
Lereveur a écrit : 17 déc. 2020, 14:06 on finit par se dire qu'une personne sur mesures, programmée de base pour nous aimer,

Le Grand Philosophe Set MacFarlane dans ce bijou de la télévision qu'est "the Orville" avançait l’hypothèse qu'on choisit d'aimer l'autre et que ce choix est volatile, qu'on le remet sur la balance régulièrement.
J'ajouterai qu'a mon sens c'est en essence ce qui donne à l'amour toute sa valeur.

Si on prends ton Android, soit il est doté d'une conscience propre et d'un libre arbitre et dans ce cas la il n'y a pas plus ou moins de raison qu'il t'aime que n’importe quelle autre personne ...mais dans l'absolu tu aura autant de chance qu'il te rejette aussi. A moins que tu considère que ton (ou notre hein, on est un peu tous dans la même galère) manque de réussite sentimentale est juste un manque évident de discernement d'autrui et qu'un Android sera le seul à avoir la logique nécessaire pour apprécier ta (notre) vrai valeur ?

Si en revanche il s'agit d'une programmation il n'y a pas de choix, pas de libre arbitre donc pas d'Amour ... même en essayant très fort de se convaincre du contraire.
C'est la réflexion que j'allais faire : si on programme ce robot pour ressembler en tous points à un humain, avec ses émotions propres, ses propres goûts, comme tu dis son libre-arbitre... on en revient à la même situation qu'avec un être humain, en fait, et je ne vois pas en quoi ce serait différent d'avec les autres individus de notre espèce.
Ou bien on le formate pour aimer les gens qui l'aiment et alors là, comme tu le dis, on n'est plus dans l'amour, on est dans un appareil formaté pour nous apporter ce qu'on désire. Cela peut, j'imagine, satisfaire certains besoins physiques ou même émotionnels, mais je doute que cela puisse être aussi satisfaisant que d'être aimé en retour par un autre être humain.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#236824
Lux a écrit :C'est la réflexion que j'allais faire : si on programme ce robot pour ressembler en tous points à un humain, avec ses émotions propres, ses propres goûts, comme tu dis son libre-arbitre... on en revient à la même situation qu'avec un être humain, en fait, et je ne vois pas en quoi ce serait différent d'avec les autres individus de notre espèce.
Ta phrase me fait penser au film "L'Homme bicentenaire" avec Robin Williams.