Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
Avatar de l’utilisateur
par Castalie
Femme de 39 ans non vierge
#65336
Je pense que tu n' as pas encore fait le deuil de ta relation précédente ...

En ce qui concerne la sécurité matérielle , c' est vrai que c' est important et si tu y penses c' est un bon signe , cela signifie que tu es quelqu'un de responsable . C' est important , mais cela doit rester un moyen , pas un but .

La disponibilité , oui , c' est très difficile d' en avoir quand on a un job très prenant mais il faut essayer d' en avoir , à tout prix , c' est essentiel pour une relation . Parfois on n' a qu' un jour le dimanche , et encore . La personne aimée peut se sentir seule , mal aimée , négligée . Le tout est de lui dire que tu l' aimes , que ce n' est pas parce que tu es absent que tu ne l' aime pas , que si tu travailles dur c' est pour vous assurer votre avenir . Ce n' est pas évident ; je le sais . Dans le temps , mon mari travaillait moins , nous passions plus de temps ensemble . Maintenant il a un autre travail qui lui prend pas mal de son temps , résultat , nous nous voyons moins . C' est vrai que parfois je me sens seule , un peu mise à l' écart mais je sais qu' il m' aime , que ce n' est pas pour rien qu' il fait tant de sacrifices et c' est ce qui me donne la force de tenir le coup ... :)
Avatar de l’utilisateur
par Elena
Femme de 37 ans vierge
#66134
Castalie a écrit : Personnellement , je pars du principe de s' attendre le moins possible des autres afin de ne pas être déçu
Ah voilà un point intéressant sur lequel je souhaite réagir. Ma façon d'être fait que dans quelques relations que ce soit, je me suis toujours investie à fond et malheureusement, je l'ai aussi toujours payé, que ce soit en amitié ou sentimentalement dernièrement. En donnant, on s'attend à recevoir au moins la même chose en retour. Et ben non ! Je l'ai appris à mes dépends. Personne ne fonctionne de la même manière et les attitudes des uns ne sont pas calquées par les gens en face d'eux. Les sensibilités ne sont pas les mêmes tout simplement...
C'est très dure à vivre, j'en ai bcp souffert car je me sentais/sens rejetée ou moins importante à leurs yeux. Mais ca apprend aussi à doser les choses. J'en ai fait trop d'un point de vue amical je pense. Mais je ne regrette rien cependant. En m'auto-psychanalysant, je crois que j'ai reporté amicalement sur une personne ce dont j'ai manqué pendant des années sentimentalement. C'est un peu bizarre de dire cela car vraiment, il ne s'agissait que d'amitié.

Concernant le manque de tps, là aussi je rejoins Castalie. Ton cas personnel reflette bien que tout est question de compromis en amour. Il faut bien-entendu donner des limites à ce que l'on peut accepter, en parler avec l'autre. Mais mieux vaut vivre bien accompagner avec des moyens financiers restreints que d'avoir un matelas de billets et personne dans son lit pour en profiter (des billets lol et du reste :$ )
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#66152
La question du don est à creuser. Le don nous engage mais engage aussi l'autre : par un mécanisme parfois inconscient, on donne pour recevoir, ce qui fausse certaines relations et nous plonge dans l'abîme si la réponse en face n'est pas celle attendue.
Il faut donner uniquement quand on n'attend rien en retour...
Avatar de l’utilisateur
par Castalie
Femme de 39 ans non vierge
#66161
C' est ce qu' on appelle l' amour désintéressé ... :)

Autrefois , je faisais des efforts incroyables dans l' espoir de récolter des suffrages positifs , pour impressionner les autres , afin d' être aimée et acceptée . Cela a duré longtemps jusqu' à ce que je comprenne qu' avant tout , il était nécessaire que je m' accepte moi-même . Et il m' a fallu du temps pour y arriver , cela n' a pas été évident .

Il est bien et bon de faire preuve d' indulgence , de faire des concessions , cela doit être bilatéral sinon on finit par être en désavantage . Il faut alors être stricte , savoir poser des limites de façon intelligente sans brusquer l' autre .

On attend beaucoup des autres , de l' amour , de l' amitié , de la gratitude en reconnaissance de " services rendus " et l' on est souvent déçu car la réponse est loin de ce que l' on avait espéré . On perd beaucoup de temps et d' énergie de cette façon et souvent on reste avec une sensation de frustration et un arrière-goût amer dans la bouche . Moi qui multipliais les efforts , me coupais en quatre et m' investissais à fond dans des relations qui ne valaient pas la peine , ai fini par comprendre que c' était absurde , que je ne devais rien attendre d' autrui . Attention je ne parle que des relations toxiques ou perdues d' avance , avec des personnes ingrates . J' accomplis mes devoirs consciemment et beaucoup d' honnêteté mais sans plus ... Depuis que j' agis ainsi , je sens comme un poids en moins , je me sens " libérée " de la pression , de la dictature que je m' étais moi-même imposée dans le temps ...
Avatar de l’utilisateur
par Castalie
Femme de 39 ans non vierge
#66278
Si c' est seulement toi qui donnes et qui fais des concessions , ça ne va pas . Il faut que cela vienne des deux côtés ...
par Luka966
Homme de 36 ans vierge
#157380
Les patrons du CAC40 ne sont pas jeunes et beaux...
tobalo a écrit :Bonjour

Je suis intimement convaincu que pour réussir il faut être riche et beau, sans quoi on stagne.

J'ai appris dernièrement que mon ex collègue (une très jolie fille) a eu une promotion dans une autre boite qui est dirigé par notre ancien patron. Ce patron a un physique de rugbyman, deplus il fait 12.000 E net par mois.
Deplus quand je passe en voiture devant les sièges des grandes entreprises, je constate le physique des personnes qui sont autour.

Je voudrais savoir si quelqu'un a déjà eu affaire à de
- la chirurgie esthétique pour se refaire la tête , si oui comment çà s'est passé ?
- comment faire pour arriver à des revenus de ce type ?

Merci d'avance,
par traviata
Femme de 58 ans non vierge
#157384
:laughing: Y'a une entreprise juteuse à reprendre, à la Castellane, au bord de la mer en plus.
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8