Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !

Selon vous, votre virginité tardive est liée à ... ?

Une timidité GÉNÉRALE, d'ordre relationnel : timidité sociale, anxiété sociale, etc...
77
40%
Une timidité AMOUREUSE, juste avec le sexe opposé, vous êtes pourtant sociable dans la vie, etc...
65
34%
Asexualité : absence de besoin de rapports sexuels.
2
1%
Explications familiales, culturelles ou religieuses.
7
4%
Autres " troubles " de personnalité très spécifiques (borderline, tocs, etc...)
3
2%
Traumatismes divers dans l'enfance, viols, ...
14
7%
Problèmes d'ordre sexuels, complexes (phimosis), ...
5
3%
Autres
19
10%
par Ady
Homme de 35 ans vierge
#150021
En ce qui me concerne , maladie génétique rare pour laquelle je prends un traitement depuis l'enfance.

La combinaison des deux (maladie + traitement) me rends complètement inopérant sur le plan sexuel.

Ma maladie ne se voit pas physiquement c'est déjà ça), hormis un léger surpoids du au traitement.
Avatar de l’utilisateur
par Bonbenbof
Homme de 38 ans non vierge
#150024
Tiens, je n'ai jamais répondu à ce topic...

Je crois que j'en aurais pour des heures à démêler le nœud du problème tant les causes sont multiples...


Je dirais qu'elles ont toute un point commun, c'est qu'elles ont entamé la moindre bribe de confiance que j'avais en moi... Entre les moqueries de mes camarades (j'insiste sur le fait que je n'ai pas vraiment été victime de harcèlement, même si les brimades auraient vite pu dégénérer...), une famille qui m'a pour le moins étouffé, l'impossibilité de m'épanouir dans les domaines qui me plaisaient, le tout à des degrés divers, on m'a plutôt appris à courber la tête qu'à gonfler le torse...

Je n'ai aucune assurance en mes capacités, j'ai une perpétuelle peur de mal faire quelle que soit la situation, je ne me sens nulle part à ma place...


C'est bête, mais on ne m'a même jamais appris à être fier de moi, ou satisfait, quand je faisais quelque chose de bien...


La confiance en soi, je pense que c'est une des bases essentielles des relations sentimentales...
par Everest
Homme de 44 ans non vierge
#179850
Pour mon cas , j'ai voté " timidité amoureuse " car c'est surtout avec le sexe opposé. Je suis aussi timide en général meme si je pense m'etre bien amélioré depuis ma jeunesse.J'ai tendance à rester dans mon petit coin tranquille , à l'écart de la folie ambiante.
Je pense aussi que le divorce des parents doit bien y etre pour quelque chose( dispute quasi quotidienne qui me fait penser qu'il vaut mieux etre seul que mal accompagné)
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#179867
J'ai mis "timidité amoureuse". Elle agonise, cette timidité, mais il aurait fallu rajouter l'option "passivité". À force d'entendre que ça me tombera dessus quand j'arrêterai de chercher ou quand je m'y attendrai le moins, je suis devenu très passif en prime.
x00 aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Florent
Homme de 37 ans vierge
#182792
Voté premier choix.

Par contre, j'ai déjà bossé dans un bar et dans une friperie où je faisais l'accueil des clients sans soucis.
Par contre, j'ai souvent été dans les premiers rangs durant les dernières manifs dans ma ville (49.3, loi "Travaille !"). J'ai même défilé avec un drapeau FO dans l'une de ces manifs (oui, ils n'avaient pas assez de monde et une nana de FO demandait aux rares manifestants un coup de main).
Par contre, j'ai déjà fait des performances scéniques avec un petit groupe à l'époque.
Par contre, j'ai déjà fait de la sécu dans un festival de retro-gaming.

Bref, va comprendre Charles. Timidité générale, oui ça dépend des périodes. Des périodes où j'ai une énorme anxiété sociale et d'autres périodes plus "normales".
#204163
Je pense que c'est la timidité maladive et mon côté très introverti qui sont à la base de tout. Sans cela, il est probable que le dénigrement de soi, l'absence de confiance,anxiété social et timidité amoureuse ne se seraient pas progressivement installés. On peut le voir comme un "effet papillon" au niveau comportemental. La timidité nous enferme, puis provoque inconsciemment des effets psychologiques négatifs en chaîne qui nous isolent et nous culpabilisent un peu plus chaque jour. Plus le temps passe, plus il est difficile de casser ce cercle vicieux.
jimagine aime ça
par YX00
Homme de 34 ans vierge
#223649
Pour mon cas, je pense avoir un mélange de timidité générale et de timidité amoureuse. J'ai donc voté Autres.

Je vais difficilement de moi-même vers les gens tant que je ne suis pas en confiance avec elles. Une fois passé ce cap, pas de problème. Mais quand j'ai des sentiments amoureux pour une femme, jusqu'à présent, ça a été un blocage quasi-systématique.
  • 1
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12