Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#233248
downup a écrit : 27 mai 2020, 17:49 https://www.youtube.com/watch?v=5Yn_03ZeA4I
https://www.youtube.com/watch?v=SYelm_jMYNk
https://www.youtube.com/watch?v=BeVA8vlkbwU&t=937s

Je trouve que ce genre de vidéos (y'en a plein du même style sur cette chaîne) permettent de bien se rendre compte de l’ampleur des changements, en une génération, et de se remettre en question, aussi.
Tu trouves ?
La première vidéo, moi elle m'a frappée parce que vraiment, j'avais le sentiment de voir certains couples que je peux connaître (que ce soit des amis ou des parents). Le mec qui gueule parce qu'il trouve pas sa chemise et qui finit par dire que quand même, tu bosses pas, tu pourrais faire plus à la maison, c'est juste tellement... actuel. Et c'est horrible de se dire que ça n'a pas tellement bougé que ça, en fait. Les tâches domestiques continuent à être en grande majorité faites par les femmes, alors même qu'aujourd'hui les femmes travaillent quasiment autant que les hommes. Chez mes sœurs, mes copines, chez mes parents j'entends tout le temps le fameux "mais il est où mon t-shirt machin, tu l'as pas lavé avec le reste ?"... et ça ne vient pas d'hommes qui se déclarent ouvertement "machos" ou "misogynes".

Quant à la vidéo sur le viol, quand on sait toutes les horreurs qu'on te sort au tribunal quand tu portes plainte (je crois que c'est en Angleterre qu'un avocat a dit "mais comment a-t-elle pu être violée, elle avait mis un string pour aller au rendez-vous"), là encore j'ai bien peur qu'on n'ait pas tellement évolué.
Globalement les gens disent que le viol, c'est le truc le plus horrible du monde et tout, mais dès qu'une femme commence à parler de son expérience, c'est quasiment systématiquement minimisé ou remis en cause. "Mais t'étais en jupe à 3h du mat' ?" (réflexion entendue par plusieurs amis et proches après mon agression sexuelle), "Mais quand même tu l'as allumé toute la soirée non ?" (réflexion entendue par des amis après mon viol), "Mais c'est pas possible que t'aies été violée, t'es trop costaud pour qu'on te viole" (réflexion entendue par un ex quand je lui avais parlé de mon viol).
En fait, si c'est un truc abstrait, tout le monde condamne le viol ; mais si on commence à dire : ça m'est arrivé et le responsable c'est telle personne, là beaucoup de gens vont chercher à minimiser, défendre l'agresseur s'ils le connaissent, remettre en cause la parole de la personne victime.

J'ai lu cet article d'ailleurs l'autre jour (enfin j'ai pas tout lu, c'est hyper long) : http://www.slate.fr/story/186467/recit- ... -episode-1
Ça m'a permis de découvrir qu'en Australie, quand tu portes plainte pour viol, t'as pas d'avocat. Parce qu'en fait on te considère comme le témoin dans une affaire criminelle, et tu ne te retrouves pas accusée par la défense d'être une sal*pe, d'avoir excité le mec, d'avoir un passé sexuel bien rempli, etc. Parce que ça, c'est la réalité aujourd'hui dans les tribunaux français : on va déterrer ton passé sexuel pour essayer de discréditer ta parole et de montrer que bon, t'es pas une victime, c'est pas possible puisque t'adores coucher avec plein de mecs...
par Eeyore
ans
#233250
Je conseille également l'article de slate sur l'histoire de viol en Australie, moi j'ai tout lu (c'est en 5 parties, très long mais difficile de décrocher quand on a commencé) et c'est très bien écrit, très bien pensé, très instructif. Il faudrait que la France s'inspire reellement du système australien qui a l'air bien plus compatissant envers les victimes .
par Blup
Homme de 33 ans vierge
#233393
Je conseille également l'article de slate sur l'histoire de viol en Australie, moi j'ai tout lu (c'est en 5 parties, très long mais difficile de décrocher quand on a commencé)
Je l'ai lu aussi et effectivement c'est très captivant. Du coup je suis allé également lire le témoignage de la jeune femme dont il est arrivé à peu près la même histoire en Allemagne (mais au traitement totalement différent) que l'autrice mentionne.
par Eeyore
ans
#233473
Pour ce qui est de la vidéo sur le viol dont le lien est posté un peu plus haut, je n'ai regardé pour l'instant que le début mais des réflexions comme "mais enfin pourquoi elle faisait du stop seule? Forcément elle s'est fait violer, c'était vraiment pas prudent" c'est très, très actuel comme remarque. Qu'on peut remplacer aussi par "mais enfin si tu savais que tu allais rentrer chez toi a pied, pourquoi t'as mis une jupe et des talons? ". Pas grande évolution de ce côté là, malheureusement.
par salambo
Femme de 32 ans non vierge
#233576
film sur la grossophobie d'arte, basé sur le livre de gabrielle deydier, avec elle dans le rôle principal

https://www.youtube.com/watch?v=hNx7uhVCOfQ

et un petit podcast, toujours arte

https://www.youtube.com/watch?v=Xt7997Vl4TM
Azara aime ça
par Max56
Homme de 31 ans vierge
#233606
Quand je suis dans la rue et que des gens font ouvertement des blagues sur des gros je suis très mal à l’aise et ça me rends triste. Je trouve ça tellement blessant...
Il faut lutter contre ça
Dans les jeux vidéos aussi, il y a souvent le cliché type du personnage drôle et sympathique, le petit gros de l'équipe. ça va mieux dans les jeux d'aujourd'hui mais récemment le remake d'un jeu vieux (ff7) fait sauter au yeux ce point et certaines séquences / dialogues sont malaisantes pour un jeux 2020

Cependant, j’émets un bémol qui n'engage que moi. L'acceptation de soi a titre personnel c'est important pour avancer.
En revanche les communautés qui permettent aux personnes en surpoids de se congratuler entre eux n'est pas quelque chose de sain à mon avis. Le message global véhiculé n'est pas bon même si individuellement certaines personnes en retire des effets positifs à court terme (ou croient en retirer du moins)
C'est oublier qu'être en fort surpoids ce n'est pas bon pour la santé...
Ça peut dans certains cas être une forme de légitimation d'un état pas sain sur le long terme ...
Ça peut être un frein important à vouloir changer, avoir un style de vie plus sain, mieux manger, mieux bouger etc...
Etc...

Quand on est en surpoids et qu'on lutte pour perdre du poids, il faut s'entourer de personnes de confiance (famille, amis proches) pour nous soutenir dans notre démarche de changement de mauvaises habitudes et établir une vrai révolution dans son style de vie.

Mais bon j'entends aussi qu'il y a des personnes pour qui des pathologies rendent le changement très difficile... C'est pour ça que c'est un sujet pas évident car on est effectivement pas tous en surpoids pour les mêmes raisons.
Mais en terme de message général envoyé je trouve que ça a plus de points négatifs que positif pour les générations futures.

L'obésité c'est le fléau des prochaines décennies. Beaucoup sont victimes de notre société moderne
Regardez les grandes surfaces comment elles sont organisées, les pubs, les lobby qui vendent en toute impunité des produits merdiques en se faisant passer pour des saints (mention spéciale à la pub honteuse de Nutella "Parlons qualité : L’huile de palme de Nutella®" pour les curieux), les sodas etc ....
C'est contre ce monde là qu'il faut lutter et résister même si la bataille est inégale et quasi perdue d'avance.
Aux états unis on critique souvent ce "Pays d'obèses" mais faut savoir que dans ce pays il y a des déserts alimentaires, il est impossible d'acheter des légumes sur plusieurs 10ènes de kilomètres. Ce sont des zones pauvres qui ont été ciblé par le marketing de multinationales avec l'implantation de multiples fast food bien pire que McDo...
Etc etc ...

Ahhh ça me révolte cette société scandaleuse qui se fait du blé sur le dos des gens
par Eeyore
ans
#233608
Fumer aussi est très mauvais pour la santé, pourtant si on stigmatisait les fumeurs comme on stigmatise les gros, je ne pense pas que ça passe aussi bien dans la société!
Si les gros ont des communautés (j'ai pas trop compris, c'est sur les réseaux sociaux?) Où ils reçoivent de la bienveillance et du soutien (et pas forcément du soutien a maigrir!) C'est très bien, de toute manière tout comme les fumeurs ils ne sont pas stupides ils le savent très bien que c'est un problème pour la santé, pas besoin de leur répéter a toutes les occasions, ils ne sont pas QUE des gros. :sweat_smile:
Un fumeur qui ne veut pas arrêter personne ne va le saouler avec, pas contre quelqu'un qui dira qu'il s'en fiche de maigrir....
par Max56
Homme de 31 ans vierge
#233609
J'ai un profond respect pour les personnes en surpoids qui entreprennent un changement, j'en côtoie autour de moi dans mon environnement en étant sportif. Certains me demandent même des conseils en alimentation et sport.
Je fais tout pour partager mes connaissances si celles ci me posent des questions. L'an passé j'ai aidé une personne à la salle de sport à comprendre l'alimentation et l'entrainement. Aujourd’hui grâce à elle même et sa volonté de changer, elle a perdu 15 kilos. Elle m'a remercié de lui avoir donné les bases solides et fiables...ça m'avait touché. A cette époque j'étais sans emploi et je me suis demandé si une reconversion pour devenir coach sportif / diététique n'étais pas ma finalement ma voie... Lutter à ma façon contre ce système.
Je suis contre toute forme de stigmatisation des gros !

Mais le Fat activisme me pose un problème idéologique. Il existe multitudes de communautés (avec une célébrité en étendard généralement) qui à mon sens n'envoient pas un bon message pour les générations futures... Acceptation de soi par effet communautaire, une forme de déni.
C'est mon avis on est peut être pas d'accord... tant pis. J'ai mon point de vue là-dessus.

Concernant la cigarette, c'était pas le sujet mais je suis d'accord....
Les gros et les fumeurs ont conscience que c'est mauvais pour la santé c'est pour ça que je critique pas les personnes mais la société dans sa structuration qui met tout en place pour tromper les gens en les rendant addict de manière légales et à des fins uniquement commerciales.
Mon opinion c'est que c'est la marque de fabrique du capitalisme.
par Eeyore
ans
#233610
Moi j'essaie d'avoir autant de respect pour quelqu'un d'obese qui réussit a maigrir si il le souhaite que pour quelqu'un qui l'est et qui n'essaie pas de changer, c'est son corps, son problème. D'ailleurs le fumeur me gène même plus car il fait aussi profiter les autres de sa fumée nocive, alors que l'obésité n'est un problème que pour la personne concernée.
Le problème c'est surtout qu'au moindre kilo en trop au delà du seuil de référence qui est d'être maigre, la société nous pousse a nous trouver gros quand bien même c'est pas quelques kg qui ont un impact sur la santé , d'autant que se priver pour essayer désespérément de perdre ces quelques kg c'est aussi se rendre malheureux psychologiquement . :sweat:
  • 1
  • 54
  • 55
  • 56
  • 57
  • 58
  • 64