Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
Avatar de l’utilisateur
Par Azrael
Homme de 33 ans non vierge
#213826
Perso l'alcool (quoique je n'en prenne pas souvent) ne fait qu'empirer les choses, soit je ne vois pas la différence, soit je commence à être pas bien et donc besoin d'être seul :grin:
Par Blup
Homme de 32 ans vierge
#213830
Les réactions par rapport à l'alcool diffèrent beaucoup suivant les individus, ça dépend de beaucoup de choses, mais pour ma part, je n'ai jamais eu de bad trip ou de sensation désagréable ou l'envie de casser la figure à mon voisin, comme c'est le cas pour certains. Et je dois reconnaître que ça m'a permis d'approcher et de sympathiser avec certaines personnes que je n'aurais jamais abordées en temps normal.

Mais pour les filles, zéro. Comme si mon cerveau se rappelait subitement que je n'étais pas capable, même drogué, d'aller dans cette direction.
Avatar de l’utilisateur
Par impala
Femme de 36 ans non vierge
#214079
LiPo a écrit :Je suis devenu très timide voire presque introverti lors de rencontres avec de nouvelles personnes. Comme si je m'étais auto-persuadé que j'étais "inférieur" et que je ne pouvais pas rentrer en contact avec elles.
Le passage que j'ai mis en gras sous-entend que l'introversion est pire que la timidité. C'est une erreur (commune, sans doute). D'après les travaux de Jung, l'introversion et l'extraversion se réfèrent à la source d'énergie : une personne introvertie tire son énergie d'elle-même et le contact des autres épuise sa réserve (c'est pourquoi après un long moment passé en société, elle a besoin d'une période de solitude pour se ressourcer). Cela n'a rien à voir avec l'assurance, la confiance en soi ou le fait d'être sociable. 30 à 40 % des personnes sont introverties ; on comprend qu'avec une telle proportion, ce ne peut pas être quelque chose de terrible !
Si cela t'intéresse, LiPo, on a déjà évoqué ce sujet sur le forum (chercher "introversion" ou "MBTI"), et il y a bien sûr un tas d'autres ressources sur internet.
A contrario, la timidité est une crainte du jugement des autres et c'est effectivement handicapant. Il me semble qu'une forme plus grave de la timidité est l'anxiété sociale et donc que ton voire pourrait être : "voire presque anxieux social".
LiPo a écrit :Le plus chiant dans tout ça c'est que les gens restent focalisés sur le fait que HP/zèbre = bipolaire. Ils ne comprennent pas que ces hausses/baisses d'humeur sont simplement dues à cette incompréhension chronique du monde et cette incapacité à trouver des paires
Ah bon ? (je réagis au passage que j'ai mis en gras)
Je me suis pas mal renseignée sur la douance (car je me pose périodiquement la question me concernant) et c'est la première fois que je lis qu'un zèbre est couramment confondu avec un bipolaire. Dans quel(s) cercle(s) cela t'arrive-t-il ? familial, amical, professionnel... ? Je comprends en tout cas que ce soit difficile d'être pris pour ce qu'on n'est pas. Je pense que cela traduit la méconnaissance de ces personnes tant concernant le trouble bipolaire (il y a beaucoup de clichés dessus) que la douance (là aussi, beaucoup de clichés circulent).
Concernant le fait de trouver des pairs, je ne dirais pas qu'il y a "incapacité", mais difficulté, c'est vrai. Il y a des associations où tu pourrais en rencontrer.
SnapBack, LiPo aime ça
Par LiPo
Homme de 25 ans vierge
#214086
Je te remercie pour ta réponse! C'est exactement ce que je ressens quant à l'introversion. J'ai l'impression de devoir constamment faire des efforts quand je suis face au monde extérieur et cela m'épuise. Paradoxalement j'attends aussi beaucoup des autres, et je continue d'espérer -en vain- qu'ils fassent l'effort de venir vers moi et de pré-macher le boulot. (cela étant très dur pour moi) Mais bon, le fait que je passe pour quelqu'un de dur n'aide en rin.

Honnêtement, même si j'ai toujours pensé être relativement lucide sur ma personne, il est très difficile de faire son auto-portrait... J'ai beaucoup de mal à dire s'il s'agit d'introversion, de timidité, de manque d'assurance...ou plutôt de phobie sociale. Un mélange d'un peu tout, je crois. Les autres me font très peur, mais s'ils arrivent à me mettre en confiance, je me transforme littéralement en une autre personne, et devient très très (trop) attaché.

J'irai lire l'autre sujet!

Concernant la bipolarité, il se trouve que j'ai parlé avec une autre zèbre et elle avait également fait le même constat que moi. Cela concerne la sphère familiale (je n'ai pas vraiment d'autre cercle :sweat: ), mes parents ne comprennent pas vraiment pourquoi et surtout en quoi je suis différent. Pourquoi je ne sors pas? Pourquoi je passe mes weekend à lire seul dans mon lit? Pourquoi je ne vais pas "voir" les filles? etc etc...Ils sont plus ou moins persuadés que je suis sans doute bipolaire. (ils restent figés sur les 2 grosses colères que j'ai piquées étant plus jeune et un peu plus triste) Ils m'ont même parlé d'autisme à un moment... Et c'est marrant, car la personne zèbre avec laquelle j'avais échangé sur ça a également vécu la même situation!

Je pense que c'est principalement du au fait que certains esprits un peu vieux jeu ou rétrogrades (j'inclus mes parents là dedans) ne connaissent pas, et surtout n'admettent pas la douance. Cela reste quelque chose de relativement méconnu. Non pas que je sois persuadé d'en être, mais force est de constater que tout fait pencher la balance de ce côté tout de même... Hypersensibilité, créativité, ecclésiastique, altruisme, hyperesthésie, etc..

J'adorerais en savoir plus sur le sujet et surtout échanger avec des personnes concernées par ce "truc", mais j'avoue que je peine un peu à rencontrer des pairs, comme je l'ai déjà dit. Et puis tout cela reste relativement très récent pour moi dans un sens. (pas vraiment d'associations à ce que je sache) D'ailleurs, comme je l'ai déjà dit à plusieurs reprises, c'est vraiment le côté "HP" ou "potentiel HP" qui est source de souffrances/de décalage pour moi... pas vraiment voire pas du tout la VT finalement. (oui, je sais, j'ai du me tromper d'adresse ahah)

PS : Ton pseudo me fait sourire, car les zèbres et les impala sont de bons copains dans le bush! Petit parallèle marrant.
Avatar de l’utilisateur
Par Mattia43
Homme de 38 ans vierge
#214094
LiPo a écrit :Concernant la bipolarité, il se trouve que j'ai parlé avec une autre zèbre et elle avait également fait le même constat que moi. Cela concerne la sphère familiale (je n'ai pas vraiment d'autre cercle :sweat: ), mes parents ne comprennent pas vraiment pourquoi et surtout en quoi je suis différent. Pourquoi je ne sors pas? Pourquoi je passe mes weekend à lire seul dans mon lit? Pourquoi je ne vais pas "voir" les filles? etc etc...Ils sont plus ou moins persuadés que je suis sans doute bipolaire. (ils restent figés sur les 2 grosses colères que j'ai piquées étant plus jeune et un peu plus triste) Ils m'ont même parlé d'autisme à un moment... Et c'est marrant, car la personne zèbre avec laquelle j'avais échangé sur ça a également vécu la même situation!
Ma mère est diagnostiquée bipolaire, et tout ce que tu cites là n'a rien à voir avec cette maladie. Un bipolaire en phase maniaque ne se met pas en colère 2 fois tous les 24 ans, il se met en colère 2 fois toutes les 24 heures (au moins...), c'est insupportable pour son entourage. Et en phase dépressive, c'est pas de phases "un peu triste" qu'on parle, mais de tendances suicidaires.
Avatar de l’utilisateur
Par impala
Femme de 36 ans non vierge
#214471
Salut LiPo,
Je regrette que tes parents aient l'air si fermés d'esprit. Essaie de ne pas attacher d'importance à leur jugement (sans doute plus facile à dire qu'à faire), car visiblement, ils ne connaissent ni la douance, ni la bipolarité. Comme Mattia l'a dit, la bipolarité est tout autre chose !

Il existe des associations d'adultes surdoués. As-tu déjà cherché près de chez toi ?
Il y a aussi des forums sur internet consacrés au sujet, par le biais desquels tu pourrais rencontrer des gens.
LiPo a écrit :PS : Ton pseudo me fait sourire, car les zèbres et les impala sont de bons copains dans le bush! Petit parallèle marrant.
Ha ha, oui tu as raison. Je n'y avais pas pensé !
Quant à moi, c'est ton "ecclésiastique" qui m'a fait sourire ; je suppose que tu voulais dire "éclectisme" :smile:.
LiPo aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#214500
Je ne connaissais pas ce terme de Zébritude, cela pique ma curiosité et à vrai dire, je pense que je vais faire des recherches sur le sujet. Ce n'est pas que je pense être un surdoué, pas du tout même ! Mais juste pour ma culture générale :D

Vos échanges sont intéressants et c'est marrant de constater là différence entre la perception qu'on les gens de nous et notre propre perception des choses. J'ai par-exemple découvert récemment, que je pouvais apparaître comme très hautain (pourtant je ne pense pas l'être) et égocentriste (ce qui n'est pas forcément faux, c'est sans en partie la raison de ma VT, il est difficile d'entrer dans mon monde et je ne le cache pas que j'ai un petit coté froid, mais l'exemple que mon paternel m’a fourni, est en partie la raison)
mes parents ne comprennent pas vraiment pourquoi et surtout en quoi je suis différent. Pourquoi je ne sors pas? Pourquoi je passe mes weekend à lire seul dans mon lit? Pourquoi je ne vais pas "voir" les filles? etc etc...
C'est un peu léger non ? Ça ne me paraît pas si extraordinaire, les jeunes gens (homme ou femme) casanier et qui n'ont pas un grand cercle amical doivent être en réalité légion. Et ils ne sont pas tous des zèbres à ce que je sache...

Je serai d'avis de dire qu'il faut être prudent avec les symptômes annoncés pour quelconque autodiagnostique. C'est comme ceux qui tape ''mal de tête'' et se retrouve avec une tumeur.

Les autodiagnostiques sont Ă  prendre avec de grande pincette
Par Amelie
Femme de 39 ans vierge
#214510
Je viens de finir un livre qui parle de ce sujet - Je pense trop de Christel Petitcollin et c'était une révélation, je me suis retrouvée dans la plupart de ses explications. Sauf que je ne pense pas avoir une intelligence hors de commun, c'est d'ailleurs pour ça que ce sujet ne m'a jamais intéressé. Elle ne parle pas de surdouance mais de surefficience, et pour elle les tests de QI ne sont pas révélateurs.