Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#218752
Des poids lourds des SDR, seuls Meetic et AdopteUnMec sont français.
OkCupid et Tinder sont américains.

À part Tinder qui comprend deux femmes comme fondatrices de l’application (ironiquement, l’une des applications où les femmes sont les plus sous-représentées) sur sept membres, les programmes sont conçus uniquement par des hommes. Malgré une ouverture aux différents courants sexuels sur OkCupid, ça reste un terrain gardé par les hommes (la programmation est une profession fort masculine à la base, question culturelle encore une fois) et on ne recherche pas de défense idéologique quand on veut faire fructifier un marché où certains hommes sont prêts à payer pour être vus par d’autres femmes avant d’autres hommes.

C’est une influence non négligeable car même si les femmes profitent, ils n’existent pas à ma connaissance d’appli’ de rencontres pro-féministes.
AUM est un exemple particulier car malgré son équilibre, ce n’est pas un projet féministe.

Féministes qui encouragent la drague dans des zones dite sécurisées, dont les applications de rencontres.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#218753
Ce n'est pas philanthropique et c'est difficilement possible de le faire philanthropique. Ne zappons pas que tenir actif un site internet et qui plus est un site internet qui engendre beaucoup de trafic ça engendre des frais et les programmeurs ne sont pas non plus contre l'obtention d'un salaire, chose compréhensible.

AUM est tout de même assez cher, je trouve, 20 euros par mois, tout un chacun n'est pas en capacité de les mettre.

Après, évidemment, il y a les frenium, ils sont en partie gratuits, comme OKCUPID, mais celui est tellement anglophone que dès lors que l'on ne vit pas dans une grosse ville, Paris, Marseille, Lyon, il n'y a vraiment pas grand monde, c'est en tout cas mon expérience, moi qui n'habite pas une mégalopole.

Et pour les sites gratuits ça existe, mais ça s'apparente plutôt à des sites de petite annonce (à l'instar de le bon coin) comme par exemple ''jecontacte''.
Avatar de l’utilisateur
par Mattia43
Homme de 39 ans vierge
#218755
SnapBack a écrit :À part Tinder qui comprend deux femmes comme fondatrices de l’application (ironiquement, l’une des applications où les femmes sont les plus sous-représentées) sur sept membres, les programmes sont conçus uniquement par des hommes. Malgré une ouverture aux différents courants sexuels sur OkCupid, ça reste un terrain gardé par les hommes (la programmation est une profession fort masculine à la base, question culturelle encore une fois) et on ne recherche pas de défense idéologique quand on veut faire fructifier un marché où certains hommes sont prêts à payer pour être vus par d’autres femmes avant d’autres hommes.

C’est une influence non négligeable car même si les femmes profitent, ils n’existent pas à ma connaissance d’appli’ de rencontres pro-féministes.
Il y a Bumble, fondé par une des cofondatrices de Tinder (après qu'elle ait quitté Tinder pour avoir été harcelée sexuellement). Le principe est le même que Tinder, sauf que c'est la femme qui doit envoyer le premier message après un match. Je suppose que c'est plus rassurant pour les femmes, mais en pratique ça ne change pas grand chose pour les hommes d'après mon expérience (la plupart des femmes se contentent d'un "hello" comme premier message...). J'y ai quand même eu plus facilement des matchs que sur Tinder, sans doute parce que la proportion de femmes est plus élevée.
SnapBack, Simael aime ça