Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
par godfreyho
ans
#225561
Bon, je vais devoir m'incliner très respectueusement face contre terre et demander pardon puisque j'avais tord et vous raison. J'ai acheté des orties pour la flagellation et un cilice pour me mortifier. :innocent:

Suite à des séances intenses chez le psi et des discussions avec 2 amis (dont une plutôt versée en psychologie) il ressort que je suis un "suradapté" qui recherche l'amour et la reconnaissance mais qui ne connait que le "conflit" (généralement avec lui-même) comme mode de communication, ce qui m'a amené à cotoyer nombre de personnes toxiques durant ma vie. Après réflexion, j'ai trouvé cette analyse fort pertinente, ils ont essayé de nombreuses fois de me le dire auparavant mais je me suis toujours braqué, ça aura mis du temps à murir. :sweat_smile:

Donc, il semblerait que ça vaille le coup (les 3 personnes précédemment citées sont persuadées que ça me serait bénéfique), le problème c'est comment faire, je suis incapable de comprendre les intentions, les sentiments des gens, je n'arrive même pas à identifier certains des miens. Comment connaitre l'amour avec de tels handicaps?

Faut-il vivre en ne s'en occupant plus et si miracle ça me tombe dessus, tant mieux? Je ne vois que cette solution finalement. Quand je vois les difficultés que vous rencontrez sans ces déficiences qui sont les miennes, je me dit que c'est mission impossible, Peter Graves étant mort en 2010, plus personne ne pourra réussir à remplir cette mission. :laughing:

https://www.youtube.com/watch?v=f7Kz_TD140A

Bref désolé d'avoir été une telle tête de c0n et si obtus.

Image
Blue284 aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Blue284
Homme de 28 ans non vierge
#225580
godfreyho a écrit : 23 sept. 2019, 20:48 Donc, il semblerait que ça vaille le coup (les 3 personnes précédemment citées sont persuadées que ça me serait bénéfique), le problème c'est comment faire, je suis incapable de comprendre les intentions, les sentiments des gens, je n'arrive même pas à identifier certains des miens. Comment connaitre l'amour avec de tels handicaps?

Faut-il vivre en ne s'en occupant plus et si miracle ça me tombe dessus, tant mieux? Je ne vois que cette solution finalement. Quand je vois les difficultés que vous rencontrez sans ces déficiences qui sont les miennes, je me dit que c'est mission impossible, Peter Graves étant mort en 2010, plus personne ne pourra réussir à remplir cette mission. :laughing:
Fais attention par contre tu as des relents de négativité et de défaitisme :sweat_smile:.

Je suis content pour toi, tu as l'air d'avoir progressé :smile:.

Comprendre les autres c'est difficile. Là-dessus, t'inquiètes pas je pense pas que tu sois le seul à galérer. J'ai envie de te dire, tu peux jamais comprendre totalement les autres. En tout cas pour ma part, même les personnes que je connais les mieux et avec qui je me sens proche (ma compagne, mes parents, quelques amis) je ne sais pas ce qu'ils ont vraiment dans la tête. Et eux-même ne savent sans doute pas non plus ce que j'ai dans ma tête. Comme tu le dis toi-même, c'est déjà pas forcément facile pour toi de savoir ce que tu veux vraiment, alors les autres... Mais je crois que c'est tout le monde pareil, donc te prend pas la tête. C'est le jeu ma pauv' Lucette. C'est pas un handicap.

Se focaliser sur les rencontres ou faire sa vie en espérant que ça te tombe dessus, c'est l'éternelle question. D'un côté, si tu te focalises trop sur ton objectif tu risques de passer à côté, car tu va potentiellement négliger certains aspects de ta vie. D'un autre, ne pas chercher c'est risquer concrètement qu'il ne se passe rien (puisque, par définition, tu n'est pas dans une recherche active). Donc la bonne réponse c'est : un peu des deux.

Prochaine étape avec ton thérapeute : être plus positif :wink:.
par godfreyho
ans
#225583
Blue284 a écrit :Fais attention par contre tu as des relents de négativité et de défaitisme :sweat_smile:.
Blue284 a écrit :Prochaine étape avec ton thérapeute : être plus positif :wink:.
Je ne pense pas que cela soit être négatif, j'ai un handicap social du à mon statut neuro, je n'invente rien c'est le diag de mon thérapeute justement, c'est pour ça que je disais que ça allait être encore plus difficile pour moi, surement parce que je risque de passer à coté de plein de choses à cause de ça. Je peux t'assurer que souvent j'en tiens une bonne. :sweat_smile:
  • 1
  • 36
  • 37
  • 38
  • 39
  • 40