Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
par Lealina75
Femme de 24 ans vierge
#224441
Hello à tous,

Récemment inscrite sur ce forum j'aimerais aborder la question de la thérapie que je n'ai pas vu sur les posts récents.
Au delà de ma virginité. dans mon cas il y a aussi l'absence de relation amoureuse tout simplement depuis toujours. 24 ans et je n'ai jamais connu " l'amour". Et rapidement, la pression sociale n'arrangeant rien, m'est venue l'idée que quelque-chose cloche chez moi en me demandant si le problème était davantage caché notamment de par mon histoire familiale. Mon père ne m'a pas reconnu et j'ai une très mauvaise relation avec mon frère de 20 ans.
Du coup une question, avez-vous déjà consulté un psychologue ? Ou pensé à le faire? Pour en parler ou tenter un travail sur vous-même ? Est-ce que cela a marché ? Quels en ont étés les résultats?
Ça m'intéresse beaucoup car je songe à le faire depuis pas mal de temps. Une petite impression de me livrer mais intéressée si le travail peut me dévoiler des choses et expliquer davantage mon histoire.
Merci au plaisir de vous lire!
Bon weekend :relaxed:
Amaz aime ça
par godfreyho
ans
#224456
Bonjour,

Pour ma part, cela a été très bénéfique, il faut cependant trouver un thérapeute avec qui "ça colle", parfois il faut faire plusieurs essais avec différents professionnels pour trouver "le bon".

Bonne chance et bon courage dans tes démarches.
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 25 ans vierge
#224457
Bonjour Lealina75

Alors, si tu ressens le besoin d'aller voir un (ou une) psychologue, je ne peux que te conseiller de le faire. Il faut mettre de côté les à priori selon lesquels consulter un psy fait qu'on est détraqué. Non, non, pas du tout. :blush:

Moi aussi je consulte actuellement une psychologue, et je peut te dire que ça fait du bien. Pouvoir parler de son mal être à une personne "neutre" et bienveillante. En revanche, une partie du travail est à faire soi même. Le ou la psy va t'aider, mais il faut aussi y mettre de sa personne. Oui, ce n'est pas facile, mais le jeu en vaut la chandelle :blush: . Alors si tu te sens prête, vas y.

Ah, cette satanée pression sociale. J'en sais quelque chose. Moi non plus je n'ai absolument rien connu niveau amoureux à mon âge. Bienvenue au club :joy:
par Lealina75
Femme de 24 ans vierge
#224483
Hello à tous!

Merci à ceux qui m'ont répondu, un plaisir de pouvoir échanger!
godfreyho a écrit :Bonjour,

Pour ma part, cela a été très bénéfique, il faut cependant trouver un thérapeute avec qui "ça colle", parfois il faut faire plusieurs essais avec différents professionnels pour trouver "le bon".
Merci pour ton retour! Pourrais-tu me dire combien de temps ta thérapie a duré? Et sur quels critères tu les as choisi? C'est vrai qu'il faut trouver le bon et ce n'est pas aussi simple qu'un dentiste et ça reste un coût si les premières séances ne sont pas concluantes...
MathSo a écrit :Bonjour Lealina75

Alors, si tu ressens le besoin d'aller voir un (ou une) psychologue, je ne peux que te conseiller de le faire. Il faut mettre de côté les à priori selon lesquels consulter un psy fait qu'on est détraqué. Non, non, pas du tout. :blush:
Moi aussi je consulte actuellement une psychologue, et je peut te dire que ça fait du bien. Pouvoir parler de son mal être à une personne "neutre" et bienveillante. En revanche, une partie du travail est à faire soi même. Le ou la psy va t'aider, mais il faut aussi y mettre de sa personne. Oui, ce n'est pas facile, mais le jeu en vaut la chandelle :blush: . Alors si tu te sens prête, vas y.
Ah, cette satanée pression sociale. J'en sais quelque chose. Moi non plus je n'ai absolument rien connu niveau amoureux à mon âge. Bienvenue au club :joy:
Oui j'ai deux amies psychologues, donc pour moi aller voir un psy ne rhyme pas avec " être détraqué" bien au contraire, je dirais même que c'est un service offert aux privilégiés au vue du coût!
SI ce n'est pas indiscret pourrais-tu me dire à quelle fréquence consultes-tu ton psychologue? Qu'entends-tu par " y mettre de sa personne" est-ce que tu as eu un déclic? Ou c'est des petits efforts au fur et à mesure? Merci

Eh oui Bienvenue au club du vide amoureux...la société nous met dans des cases et cela nous fait sentir en décalage c'est dommage!
Octave a écrit :Salut Lealina75,

As-tu une idée déjà plus ou moins précise de la raison pour laquelle tu veux consulter un psy ?
En effet la personne qui va te recevoir commencera très probablement la séance par te poser cette question.

Tu peux donc voir que pour moi, le bilan est plutôt négatif ou au mieux neutre. Je ne cherche cependant absolument pas à te dissuader d'aller voir un psy car cela aide de nombreuses personnes, surtout s'il s'agit de parler de ses difficultés ou de "vider son sac" comme on dit. Et comme l'a mentionné plus haut godfreyho, je n'ai peut-être pas trouvé quelqu'un avec qui "ça colle".

Je t'invite à te renseigner un peu sur les différentes psychothérapies possibles sur internet. Par exemple après une rapide recherche :
https://nospensees.fr/10-types-de-psychologues/
https://www.psychologies.com/Therapies/ ... otherapies

Et tu peux aussi me poser des questions si tu le souhaites, j'y répondrai avec plaisir.
MERCI beaucoup pour ton message! A priori je souhaiterais conseiller pour mes problèmes relationnels d'avantage d'un point de vue affectif. Comme précisé plus haut j'ai deux amies psychologues cliniciennes qui m'ont déjà fait un peu l'inventaire, elles m'ont déjà conseillé sur un psychologue ou thérapeute, mais oui comment trouver celui avec qui ça " colle"? Est-ce qu'il y a des critères au préalable? Je ne trouve que très peu d'avis sur internet sur les spécialistes c'est assez particulier!

Quel a été ton expérience en CMP?

Moi je ne cherche pas nécessairement à vider mon sac, car j'ai plusieurs amies qui sont là pour ça. Je ne veux surtout PAS aller chez un spécialiste et m'allonger sur un divan pou qu'il m'écoute parler... :grin: Mais ce serait plutôt pour comprendre s'il y a un blocage de mon coté ( ce que je pense) et s'il y a des causes que je ne verrai pas au premier abord... Je cherche quelqu'un qui pourrait m'en dire plus sur moi et presque me dire pourquoi ( c'est peut-être trop en demander... :sweat_smile: )
Merci pour ton retour en tout cas très intéressant!
par godfreyho
ans
#224489
Lealina75 a écrit :Merci pour ton retour! Pourrais-tu me dire combien de temps ta thérapie a duré? Et sur quels critères tu les as choisi? C'est vrai qu'il faut trouver le bon et ce n'est pas aussi simple qu'un dentiste et ça reste un coût si les premières séances ne sont pas concluantes...
J'ai commencé en 2011 et ce n'est pas fini (est-ce que ça le sera un jour?) et c'est mon médecin traitant qui m'a orienté vers ce psychiatre et coup de bol ça a collé tout de suite, j'ai eu beaucoup de chance.
Avatar de l’utilisateur
par impala
Femme de 36 ans non vierge
#224534
Il faut faire attention avec le fait d'être remboursé. Cela peut avoir l'effet pervers de pousser à moins s'investir dans la thérapie. Quand les séances coûtent un certain prix, cela peut inciter à avoir envie d'en finir rapidement pour limiter les coûts, et donc à progresser plus vite.
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 25 ans vierge
#224536
Lealina75 a écrit :Oui j'ai deux amies psychologues, donc pour moi aller voir un psy ne rhyme pas avec " être détraqué" bien au contraire, je dirais même que c'est un service offert aux privilégiés au vue du coût!
SI ce n'est pas indiscret pourrais-tu me dire à quelle fréquence consultes-tu ton psychologue? Qu'entends-tu par " y mettre de sa personne" est-ce que tu as eu un déclic? Ou c'est des petits efforts au fur et à mesure? Merci

Eh oui Bienvenue au club du vide amoureux...la société nous met dans des cases et cela nous fait sentir en décalage c'est dommage!
Tu as dis que tu avais 2 amies psychologues c'est ça ? C'est une bonne chose. Mais je pense qu'il vaudrait mieux que tu prennes rendez-vous avec un (ou une) psychologue "inconnu(e)". Pourquoi ? Parce-que comme ça, tu auras un point de vue totalement neutre et différent que celui de tes amies, qui pourraient venir un peu "biaiser" leur diagnostic si je peux dire. Et ça ne serait pas une bonne chose, surtout si il s'agit de très bonnes amies à toi ^^. En plus, tu as peut-être des choses très intimes, faisant partie de ton jardin secret, et que tu n'aurais pas envie de dévoiler à tes amies. C'est là aussi tout l’intérêt de voir un(e) psy inconnu(e), qui plus est, est tenu au secret professionnel.

Donc, personnellement, même si il faut y mettre un coût, je te conseillerais plutôt d'aller voir un(e) thérapeute inconnu(e) plutôt que tes amies ^^ .

Non, ce n'est pas indiscret :sweat_smile: , mais je consulte une psychologue depuis février 2019, avec un rendez-vous 1 fois par mois. Bon, c'est assez espacé, mais c'est mieux pour mon porte monnaie, et surtout ça fait un bien fou. A la différence de godfreyho et d'Octave, j'ai eu la chance de tomber dès le départ avec une thérapeute très professionnelle et bienveillante.

Quand je dis "il faut y mettre de sa personne", c'est un travail en 2 parties entre toi et le (la) psy. Enfin, ça dépend des thérapeutes (c'est comme ça pour moi en tout cas), mais au cours de la consultation, il (ou elle) va t'amener à réaliser quelques petits "exercices" en attendant le prochain rendez-vous. Comme se dire une pensée positive par jour, plus oser aller vers les autres ... il y en a tout un tas.

En fait le (la) thérapeute va t'écouter, te conseiller, et va ensuite de donner les clés pour essayer d'avancer. Et c'est à toi de faire l'effort de les saisir. Il y a cette citation qui explique tout : "la clé du changement est en nous". C'est à dire que si tu veux changer, il va falloir s'en donner les moyens de son côté. Comme tu l'as dit, c'est des petits efforts au fur et à mesure qu'il faut faire.

Je sais c'est pas facile, mais on finit par y arriver. Par exemple, j'ai pu constater une petite amélioration au niveau de ma sociabilité. Il ne me reste plus que le domaine amoureux. Mais ça, pour l'instant c'est pas gagné :joy: .
par godfreyho
ans
#224539
impala a écrit :Il faut faire attention avec le fait d'être remboursé. Cela peut avoir l'effet pervers de pousser à moins s'investir dans la thérapie. Quand les séances coûtent un certain prix, cela peut inciter à avoir envie d'en finir rapidement pour limiter les coûts, et donc à progresser plus vite.
Ben ça dépend (ça dépasse) faut voir au cas par cas, pour certains il faut que ce soit rapide d'autres non etc. En tout cas je suis très content d'être remboursé (bon j'ai une bonne mutuelle).

Ajouté 2 minutes 8 secondes après :
MathSo a écrit :A la différence de godfreyho et d'Octave, j'ai eu la chance de tomber dès le départ avec une thérapeute très professionnelle et bienveillante.
Ah non! (Pas mon peigne!) (Celui qui trouve d'où ça vient je lui offre un cadeau), j'ai eu la chance dès le début de tomber sur un bon moi aussi.
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 25 ans vierge
#224544
godfreyho a écrit :
MathSo a écrit :A la différence de godfreyho et d'Octave, j'ai eu la chance de tomber dès le départ avec une thérapeute très professionnelle et bienveillante.
Ah non! (Pas mon peigne!) (Celui qui trouve d'où ça vient je lui offre un cadeau), j'ai eu la chance dès le début de tomber sur un bon moi aussi.
Ah ! Au temps pour moi. Je n'avais pas fait attention à ce message là :
godfreyho a écrit :J'ai commencé en 2011 et ce n'est pas fini (est-ce que ça le sera un jour?) et c'est mon médecin traitant qui m'a orienté vers ce psychiatre et coup de bol ça a collé tout de suite, j'ai eu beaucoup de chance.
J'avais mal interprété celui-là :
godfreyho a écrit : parfois il faut faire plusieurs essais avec différents professionnels pour trouver "le bon"
Petite erreur d'attention de ma part.