Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
par Max56
Homme de 31 ans vierge
#226632
Oh de suite ca monte sur ses grand chevaux :smirk:

Ca donnait plus l'impression de timide galérien qu'un pisteur harceleur par ecrit...
Difficile de se rendre compte par un simple ecrit, j'étais pas la, puis si tu le dis je te crois c'est bon calme toi et tempère tes propos.

J'ai pas besoin de tes conseils concernant le harcèlement merci, j'ai eu une bonne éducation.
Dernière modification par Max56 le 15 oct. 2019, 13:17, modifié 1 fois.
par godfreyho
ans
#226633
Eeyore a écrit :Je suis pas dure, et si tu trouves ça normal de suivre quelqu'un et de le/la mettre mal a l'aise pour la seule raison que physiquement il te plait, et ce malgré tout les signes envoyés par cette personne comme quoi elle souhaite que tu la laisses tranquille, alors t'as pas bien compris le principe du harcèlement...
J'ai eu un collègue qui était comme ça, grand (plus d'1m90) et assez carré avec un regard halluciné ça avait fait du remue-ménage à l'époque, il ne pensait pas à mal mais il ne comprenait pas, après le résultat est là malheureusement et ça ne doit pas être drôle à vivre comme expérience d'avoir un poisson pilote qui te fixe et te te colle aux basques tout le temps.
Est-ce qu'en disant les choses, comme tu l'as fait, mais tout de suite ça ne pourrait pas régler le problème plus rapidement et éviter une soirée entière à flipper ou être gêné/emmerdé/agacé...?
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#226634
Ben j'ai d'abord pensé qu'en lui montrant explicitement mon déplaisir devant cette situation il allait lâcher l'affaire de lui même assez rapidement et que je n'aurais pas le recadrer. :unamused:
par godfreyho
ans
#226635
Oui, j'avais bien compris mais visiblement lui non, donc comment faire dans ce cas, on peut tomber sur un détraqué dangereux. Après je suis peut-être trop alarmiste.
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#226636
En étant alarmiste, tu mets le doigt sur ce qu'on vit regulierement, a savoir doser entre honnêteté et prudence, parce que ouais le gars (lui ou un autre) on le connait pas et rien ne prouve que si il se sent frustré par ma réplique il ne va pas décider de me suivre jusqu'à ma voiture a la fin du bal, a savoir 2h du mat... Et en même temps c'est toujours pareil, si on a peur de tout on ne fait plus rien...
par Ness
Homme de 25 ans vierge
#226652
Eeyore a écrit :Deux anecdotes sur ce sujet des échanges de regards, toutes fraîches puisque datant de samedi soir, pendant un bal folk :
Je trouve tes deux histoires très intéressantes.

Concernant la première :

Comme tu le dis il est certain que, à la seule lecture du récit et sans avoir vécu la scène, nous (les « VT » mâles) sommes tentés d’être dans l’empathie et se mettre à la place de cette personne que l’on imagine en timide perdu au bal alors qu’il ne sait « pas encore trop danser », et qui s’accroche pesamment à la main bienveillante que tu lui tends, restant bloqué sur un moment qui pour toi ne signifie rien.

Bien sûr de ton point de vue il n’y a aucun moyen de connaître les intentions de ce type et sa timidité présumée n’excuse pas la lourdeur de son comportement. Par ailleurs j’imagine que tu as dû vivre des dizaines de situations de ce genre, qu’elles te mettent mal à l’aise et te donnent le mauvais rôle, ce qui ajoute à ton énervement.

C’est révélateur de la fracture entre nos ressentis des relations hommes/femmes, avec une vision différente d’une même scène parce que conditionnée par des vécus très différents.
Cette personne n’avait visiblement pas conscience de ce qu’elle te faisait ressentir par son insistance et c’est ce qui me frappe (le harcèlement n’exige pas d’intention de nuire).

C’est quelque chose qui pour moi est un vrai blocage dans la séduction. Je pense faire attention à ces sujets et être à l’abri de ce genre de comportement, mais au fond qu’en sais-je ? Tout est une question d’équilibre. Ce n’est pas rassurant, j’ai toujours peur d’être embarrassant, de gêner autrui. C’est sans compter le manque de confiance en soi.
Lorsqu’on aura totalement remis en cause le rapport actuel de séduction homme/femme comme prédateur/proie, beaucoup de vierges se porteront mieux.

Concernant la deuxième :

On dirait une scène de film. C’est exactement ça que je voulais signifier quand je parlais d’un échange de regard. Une danse sans se toucher, mais sans se quitter des yeux, quelle tension. Parfois un regard est comme un appel au contact physique, qui n’adviendra jamais, alors dans le contexte de la danse et de sa dimension sensuelle, le plaisir contrarié doit n’en être que plus fort !
par Haze
Homme de 33 ans vierge
#226656
Ness a écrit : 15 oct. 2019, 19:09 Comme tu le dis il est certain que, à la seule lecture du récit et sans avoir vécu la scène, nous (les « VT » mâles) sommes tentés d’être dans l’empathie et se mettre à la place de cette personne que l’on imagine en timide perdu au bal alors qu’il ne sait « pas encore trop danser », et qui s’accroche pesamment à la main bienveillante que tu lui tends, restant bloqué sur un moment qui pour toi ne signifie rien.
http://www.youtube.com/watch?v=-eR6v2zcy4c
Avatar de l’utilisateur
par Genisa
Femme de 28 ans non vierge
#226657
Ness a écrit :On dirait une scène de film. C’est exactement ça que je voulais signifier quand je parlais d’un échange de regard. Une danse sans se toucher, mais sans se quitter des yeux, quelle tension. Parfois un regard est comme un appel au contact physique, qui n’adviendra jamais, alors dans le contexte de la danse et de sa dimension sensuelle, le plaisir contrarié doit n’en être que plus fort !
C'est y mettre beaucoup d'imagination et de romance, non? Peut-être que l'autre en face regarde juste sa partenaire de danse dans les yeux, sans pour autant éprouver quoi que ce soit..
Tant que rien n'est dit, on peut interpréter de toutes les façons possibles, sans que ça veuille dire grand chose.
Et on a souvent cette tendance d'ailleurs, en étant VT, à interpréter à mort tous les signes possibles.