Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
par godfreyho
ans
#228262
Ok, mais le doute fait partie de nos personnalités, s'il faut s'adapter encore et toujours, je passe mon tour, j'ai donné je n'ai plus envie.
C'est ce que je disais, c'est à sens unique, il faut constamment faire ses preuves et j'ai l'impression qu'en face ce n'est pas le cas, en gros il y a déséquilibre, j'en ai assez de devoir toujours me justifier ou rendre des comptes auprès de tout le monde alors qu'on ne s'embarrasse pas avec moi, on m'a fait un paquet de sales coups durant ma vie jamais je n'ai eu d'excuses même quand c'était involontaire, à l'inverse quand je faisais une erreur je me rendais malade et rendais des comptes tout le temps, mais c'est une question de respect. Si je comprends bien donc, il n'y a pas de place pour le doute et l'humilité en amour, c'est un rapport de force donc je n'aime pas et je comprends mieux d'où vient cette gène que je ressens à lire tous ces témoignages je trouve ça extrêmement malsain (selon mon point de vue).
Ça reste dans l'air du temps, les valeurs de notre époque sont la compétition, les rapports de force, le dépassement de soi, la performance, l'éradication de toutes faiblesses, la recherche d'un partenaire ne fait pas exception, ce n'est pas comme ça que je trouverai la sérénité à laquelle j'aspire.
C'est quand même un peu amusant, c'est exactement comme les autres espèces animales: un affrontement où seuls les plus fort(e)s sortent gagnant(e)s. Il n'y a rien de beau dans tout ça.
Après je serais curieux de savoir combien de personnes ont réussi à se mettre en couple en étant réellement elles-mêmes, en ayant le courage de dévoiler leurs faiblesses, leurs failles, sans jouer un rôle?
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#228263
godfreyho a écrit : 06 déc. 2019, 16:52 Ok, mais le doute fait partie de nos personnalités, s'il faut s'adapter encore et toujours, je passe mon tour, j'ai donné je n'ai plus envie.
C'est ce que je disais, c'est à sens unique, il faut constamment faire ses preuves et j'ai l'impression qu'en face ce n'est pas le cas, en gros il y a déséquilibre, j'en ai assez de devoir toujours me justifier ou rendre des comptes auprès de tout le monde alors qu'on ne s'embarrasse pas avec moi, on m'a fait un paquet de sales coups durant ma vie jamais je n'ai eu d'excuses même quand c'était involontaire, à l'inverse quand je faisais une erreur je me rendais malade et rendais des comptes tout le temps, mais c'est une question de respect. Si je comprends bien donc, il n'y a pas de place pour le doute et l'humilité en amour, c'est un rapport de force donc je n'aime pas et je comprends mieux d'où vient cette gène que je ressens à lire tous ces témoignages je trouve ça extrêmement malsain (selon mon point de vue).
Ça reste dans l'air du temps, les valeurs de notre époque sont la compétition, les rapports de force, le dépassement de soi, la performance, l'éradication de toutes faiblesses, la recherche d'un partenaire ne fait pas exception, ce n'est pas comme ça que je trouverai la sérénité à laquelle j'aspire.
C'est quand même un peu amusant, c'est exactement comme les autres espèces animales: un affrontement où seuls les plus fort(e)s sortent gagnant(e)s. Il n'y a rien de beau dans tout ça.
Après je serais curieux de savoir combien de personnes ont réussi à se mettre en couple en étant réellement elles-mêmes, en ayant le courage de dévoiler leurs faiblesses, leurs failles, sans jouer un rôle?
Tu sais très bien que ce n'est pas du tout ça que je prône...
Moi, je ne te parle même pas d'avoir confiance en toi pour plaire aux autres : je te parle d'avoir confiance en toi pour être bien avec toi-même.
Est-ce si incroyable, de vouloir que les gens cessent de se détester ? De vouloir que les gens apprennent à s'aimer, tels qu'ils sont, avec leurs qualités et leurs défauts ?
Je n'ai jamais dit à personne : cache tes failles, cache tes faiblesses. Nos failles et nos faiblesses font ce que nous sommes, et je crois qu'on peut justement d'autant mieux les gérer et les assumer qu'on est au clair avec soi-même.
Je ne demande pas à tout le monde de devenir un alpha, une personne qui prend de la place, qui parle tout le temps de lui. Je ne suis pas comme ça, je ne le serai jamais.
J'essaie juste de rappeler aux gens qu'il faut commencer, avec d'aimer les autres, d'apprendre à s'aimer soi. D'avoir avec soi l'indulgence qu'on a envers les autres.
Je ne dis pas que j'y suis parvenue. Je ne dis pas que c'est simple. Mais j'essaie d'aller vers ça car tant que je n'aurai pas fait la paix avec qui je suis, avec mes forces et mes faiblesses, je ne saurai pas m'entourer des bonnes personnes.
Mes histoires d'amour n'ont pas été des histoires de compétition ou de rapports de force ; en revanche, ça a toujours été l'occasion pour moi de me remettre dans des situations qui me confirmaient que je n'en valais pas la peine. Alors oui, je crois que je ferais mieux d'essayer d'apprécier un peu qui je suis avant d'essayer de trouver des gens qui peuvent le faire à ma place — sinon je cours le risque d'aller vers ceux qui ne m'aiment pas. Et qui me feront du mal.
Everest aime ça
par godfreyho
ans
#228265
Lux a écrit :Je ne demande pas à tout le monde de devenir un alpha, une personne qui prend de la place, qui parle tout le temps de lui. Je ne suis pas comme ça, je ne le serai jamais.
J'essaie juste de rappeler aux gens qu'il faut commencer, avec d'aimer les autres, d'apprendre à s'aimer soi. D'avoir avec soi l'indulgence qu'on a envers les autres.
Je ne dis pas que j'y suis parvenue. Je ne dis pas que c'est simple. Mais j'essaie d'aller vers ça car tant que je n'aurai pas fait la paix avec qui je suis, avec mes forces et mes faiblesses, je ne saurai pas m'entourer des bonnes personnes.
Alors là je comprends mieux et je suis tout à fait d'accord, mais mon message ne s'adressait pas spécialement à toi mais plutôt un ressenti pas forcément juste.

J'aurais quand même une question si tu permets:
Lux a écrit :Mes histoires d'amour n'ont pas été des histoires de compétition ou de rapports de force ; en revanche, ça a toujours été l'occasion pour moi de me remettre dans des situations qui me confirmaient que je n'en valais pas la peine.
Continues-tu à avoir des aventures de ce type si oui pourquoi t'infliger ces souffrances? Je reconnais que je me ferme à tout type de sentiment amoureux ou affection mais c'est un réflexe pour éviter de souffrir il y a donc une logique, dans ton cas je ne comprends pas, ce n'est pas un reproche, je cherche juste à comprendre.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#228267
Si tu n’as jamais vu Evangelion, je te le conseille. Outre l’aspect « anime de robots géants », le héros principal se ferme à tout le monde. On appelle ça, « le dilemme du hérisson » : quelqu’un qui aimerait bien se blottir contre les autres mais qui ne peut pas le faire car les hérissons... en sont incapables avec leurs pics.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Dilemme_du_hérisson
par bdi49
Homme de 33 ans vierge
#228272
Merci pour vos messages.
Je ne tolère pas les Incels ou je ne sais quoi. Je pense que ce sont des personnes frustrées amoureusement qui agissent par la violence...
Pour revenir au sujet je pense il faut le juste milieu. Une personne trop introvertie, timide aura du mal a séduire. Il faut parfois se forcer. Ça été le cas pour moi. Même si je suis de nature timide, anxieux et introvertie je me suis forcé a sortit de ma zone de confort, parler aux gens (femmes comme hommes). J'ai jamais fait autant de rencontres ces derniers mois en m'obligeant a aller de l'avant.Il est certain a rester chez moi dans mon canapé a attendre qu'une fille vienne sonner j'aurai attendu longtemps.
Je considère l'homme alpha comme un être extraverti qui a toujours confiance en lui et dégage une sérénité. Ce trop plein de confiance peut cependant cacher un mal être.
Il y a qu'a voir les artistes, humoristes, chanteurs...certains sont timide a la base voir en dehors de leur temps de travail. Dès qu'ils sont dans un domaine qui les passionne ce ne sont plus les mêmes. Il sont limite extravertie et leur timidité a disparu.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#228281
godfreyho a écrit : 06 déc. 2019, 20:00
Lux a écrit :Mes histoires d'amour n'ont pas été des histoires de compétition ou de rapports de force ; en revanche, ça a toujours été l'occasion pour moi de me remettre dans des situations qui me confirmaient que je n'en valais pas la peine.
Continues-tu à avoir des aventures de ce type si oui pourquoi t'infliger ces souffrances? Je reconnais que je me ferme à tout type de sentiment amoureux ou affection mais c'est un réflexe pour éviter de souffrir il y a donc une logique, dans ton cas je ne comprends pas, ce n'est pas un reproche, je cherche juste à comprendre.
Notre psychologie a ceci de merveilleux qu'elle réussit toujours à nous tromper un peu ; consciemment, je ne me dis pas que je vais souffrir, je vois juste une personne qui m'attire et à qui je plais, donc j'y vais. Il y a tout un tas d'alertes rouges que je devrais voir mais je feins de ne pas les voir, et je pense que je suis quand même de bonne foi sur le moment ; après coup bien sûr, je me dis : mais t'aurais dû le savoir, t'en douter, etc. Mais j'ai une attirance réelle pour ces situations-là, c'est très dur de ne pas aller vers ces personnes qui peuvent être comme des drogues aussi à un moment donné.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#228290
salambo a écrit :Une petite précision : je ne tolèrerais pas d'autres interventions qui citent des sources incels.
Les incels sont dangereux, haïssent les hommes et femmes qui ont une vie sentimentale et sexuelle, et vont jusqu'à tuer pour cela. Je n'invente rien, une rapide recherche google sur le meurtre de masse de Toronto de l'année dernière ou elliot rodger devrait suffire à mettre tout le monde d'accord.
C’est un groupuscule qui tient de la secte est qui est particulièrement dangereux, allant jusqu'à perpétrer des actes considérés comme terroristes. Devoir le rappeler m’atterre mais bon a priori il y a besoin.
Je laisse ce topic ouvert pour le moment mais merci de vous en tenir à des arguments entendables et ne provenant de mouvances extrémistes et assassines.
Petit ajout de modo, j'appuie l'avertissement de salambo. Aussi curieux que cela puisse paraître [mode ironie ON], ce n'est pas en haïssant et butant les femmes qu'elles vont devenir tout à coup amoureuses de vous.
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 25 ans vierge
#228293
On nous rebat tellement les oreilles aujourd'hui sur les caractéristique de ce "mâle alpha" qui a toutes les femmes à ses pieds. Ce qui vient en tête , c'est généralement le type en haut de la pyramide sociale, avec une très bonne situation, qui a une confiance en lui-même inébranlable, toujours propre sur lui ... C'est à la fois vrai et pas vrai non plus.

Je pense que c'est surtout dans l'attitude et ce que l'on dégage. Par exemple : parler avec assurance, regarder les gens dans les yeux en parlant, ne pas se recroqueviller sur soi même. Ça c'est le minimum. Quand on est quelqu'un de timide et renfermé c'est pas facile je vous l'accorde.
Ensuite il y a aussi la personnalité. C'est sûr que quelqu'un de tout mou va pas avoir le même succès que quelqu'un qui se bouge, qui a des projets, qui se bat, qui sait faire entendre ses opinions.
Après, c'est sûr que certaines personnes ont une aura, un charisme supérieurs à d'autres. On peut penser à certains politiques ou artistes.

Quand aux incels, non. Ils n'ont rien d'alpha. Ce sont juste des personnes aigries de n'avoir aucune relation parce-qu'ils sont trop gentils. Enfin, c'est de la fausse gentillesse chez eux. Et justement, ils méprisent les "mâles alpha", parce-qu'ils pensent que se sont des "méchants" . Non, les incels sont juste des fous.
Amaz, bdi49 aime ça
par godfreyho
ans
#228296
Lux a écrit :Notre psychologie a ceci de merveilleux qu'elle réussit toujours à nous tromper un peu ; consciemment, je ne me dis pas que je vais souffrir, je vois juste une personne qui m'attire et à qui je plais, donc j'y vais. Il y a tout un tas d'alertes rouges que je devrais voir mais je feins de ne pas les voir, et je pense que je suis quand même de bonne foi sur le moment ; après coup bien sûr, je me dis : mais t'aurais dû le savoir, t'en douter, etc. Mais j'ai une attirance réelle pour ces situations-là, c'est très dur de ne pas aller vers ces personnes qui peuvent être comme des drogues aussi à un moment donné.
Ok merci pour la réponse, j'espère que tu arriveras à sortir de ce schéma pour trouver "l'harmonie" même si je suis mal placé pour dire ça.

C'est vrai qu'il est facile de se complaire dans la négativité, quand ça m'arrive, bien trop souvent malheureusement, je me sens mal après mais il est trop tard j'ai quand même replongé.
Amaz aime ça
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 8