Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
par godfreyho
ans
#229074
Comme Kyrie, je ne le ferais pas non plus pour les mêmes raisons, à peu de choses près, pas d'interdit religieux et aussi parce que je ne suis pas un fan de la prostitution qui est bien souvent une situation "subie" par les professionnel(les) qui ne devraient pas avoir à faire ça pour "survivre (après il y en a peut-être qui font ce "métier" par choix, je ne sais pas), mais cela ne concerne que moi, cette décision est personnelle et cela peut être bénéfique pour d'autres, donc le mieux est de se faire son opinion en s'aidant de celles apportées dans le sujet et avec sa propre sensibilité.
par Aurus
Homme de 31 ans non vierge
#229076
Pour ceux pour qui cela va à l'encontre de leurs valeurs et qui ont passé la trentaine, quel est votre but concernant votre VT ?
Ne pensez-vous pas que vous seriez plus serein dans votre recherche d'un/une partenaire de vie une fois le cap passé ?

La perte de la virginité n'est pas pour moi un aboutissement en soit car ça m'empêchera pas de finir seul si je ne réagis pas.
Mais ça demeure un poids, une honte que je traîne depuis bien trop longtemps.

Bien sûr dans l'idéal je souhaiterai perdre ma virginité de façon naturelle. Mais il faut être réaliste, être toujours vierge passé la trentaine montre qu'on est pas tout à fait normal. Cela demande donc peut-être des solutions qui sortent de la normalité ?
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#229077
Je ne le fais pas pour des soucis éthiques, parce que rien ne garantit qu’on tombe sur quelqu’un qui ne soit pas obligé de le faire pour une raison ou pour une autre. Même si des fois je me dis qu’il doit bien y en avoir qui se prostituent parce qu’elles sont libres de le faire et que je suis bien idiot de ne pas en profiter.

Toutefois si je le faisais ce serait purement pour le plaisir, et pas pour me libérer de quoi que ce soit. En fait je pense que j’aurais bien plus honte d’avoir eu recours à la prostitution que d’être puceau.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#229083
Aurus a écrit :Pour ceux pour qui cela va à l'encontre de leurs valeurs et qui ont passé la trentaine, quel est votre but concernant votre VT ?
Ne pensez-vous pas que vous seriez plus serein dans votre recherche d'un/une partenaire de vie une fois le cap passé ?
J’ai passé le cap « réglo » mais faire l’amour avec quelqu’un qui ne te désire pas, ça se voit...
Ça laisse un goût amer : tu as baisé, certes, mais la fille ne te voulait pas, toi, et personne d’autre.

On ne retrouve jamais ça chez une escort car c’est consommé vite fait moyennant argent et sans vraie passion.
par godfreyho
ans
#229084
Aurus a écrit :Pour ceux pour qui cela va à l'encontre de leurs valeurs et qui ont passé la trentaine, quel est votre but concernant votre VT ?
Ne pensez-vous pas que vous seriez plus serein dans votre recherche d'un/une partenaire de vie une fois le cap passé ?
Pour ma part avant de penser au sexe, j'ai beaucoup de problèmes à régler: l'estime de soi, gérer le ressentiment/la colère, aller au-delà de mes traumatismes (notamment concernant le sexe), apprendre à éprouver certaines émotions sans se brûler, arriver à déterminer si lune relation me serait réellement bénéfique, bref y a du travail.
par Aurus
Homme de 31 ans non vierge
#229086
Il faut effectivement ne pas s'attendre à un rapport passionnel ou à autre chose qu'un désir simulé de la part de l'escort. Il s'agit bien de payer pour un service.

Le blocage de la VT ne viendrait-il pas en partie de la sacralisation de la première fois ? Vouloir attendre le moment parfait, la personne idéale ? D'avoir l'impression de n'être pas prêt ou pas assez bien pour intéresser quelqu'un ?
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 25 ans vierge
#229088
Aurus a écrit :Le blocage de la VT ne viendrait-il pas en partie de la sacralisation de la première fois ? Vouloir attendre le moment parfait, la personne idéale ? D'avoir l'impression de n'être pas prêt ou pas assez bien pour intéresser quelqu'un ?
C'est très possible. Et à mon avis, je pense même que c'est un mélange de tout cela à la fois. En plus d'avoir un caractère timide et réservé.

Sinon, je sais que comme tous les autres, je ne ferais jamais appel aux services d'une escort ou d'une prostituée. Pour plusieurs raisons :

D'abord, ce sera comme un aveu d'échec. Cela reviendra à dire : je n'ai pas été capable de plaire à quelqu'un, personne n'a voulu de moi. J'ai échoué lamentablement dans ma mission de "mâle sexué" (pardonnez moi l'expression).

Ensuite d'ordre moral. Je n'aime pas trop l'idée de payer une personne pour avoir des relations sexuelles avec elle. Surtout quand on sait que pour la plupart, elle le font par nécessité pour pouvoir vivre dignement (une forme de misère en alimente une autre). Je ne crache pas sur les prostituées. J'admire leur courage pour faire ça (elles peuvent parfois tomber sur des types détraqués, se choper diverses MST ...) mais aussi pour passer au dessus du regard des autres. Parfois très critique. En plus, il faut pas oublier que le racolage est considéré comme un délit.

Et enfin, pour éviter de passer pour un miséreux. Quand on va voir une prostituée, on sait pertinemment qu'on y va pas pour les sentiments, mais pour le sexe uniquement. Un prostituée ne réglera jamais le problème de misère affective. En plus, ne dit on pas que les prostituées n'embrassent pas ? Quand tu n'as absolument rien fait et que tu vas voir une prostituée pour qu'elle te fasse ton 1er baiser, non seulement elle te dira non, mais en plus tu vas te ridiculiser.

Bref, tout ça pour dire que non, jamais je n'irai voir une fille de joie .
par Aurus
Homme de 31 ans non vierge
#229104
C'est intéressant d'avoir des avis différents sur le sujet.

Mon avis n'est pas aussi tranché que certains. Et comme il semble y avoir un consensus des avis exprimés, je vais me faire l'avocat du diable.

Certains le prennent comme un échec. Je pense que la mission de "mâle sexué" que vous êtes fixée (si sa définition est d'avoir une relation sexuelle non-tarifée avec une personne du sexe opposé qui le désire aussi) est atteignable jusqu'à votre dernier souffle, même si vous avez fait appel au service d'une prostituée au cours de votre vie.

Encore une fois, je précise que je fais référence aux escorts indépendantes.
Une escort qui est payée 150€ de l'heure est loin de vivre dans la misère. Pour ma part, je ne gagne même pas ce montant pour une journée de travail. Ce n'est effectivement pas un métier facile, mais il s'agit d'un choix de vie (se faire beaucoup d'argent, au lieu d'avoir un travail alimentaire comme beaucoup de personnes). Il s'agit donc d'un échange de service contre de l'argent entre adultes consentants.

L'escort est là pour satisfaire son client. Elle ne va pas se moquer de vous si vous n'avez aucune expérience.

Pour info, le racolage n'est plus un délit depuis plusieurs années : https://www.franceinter.fr/societe/le-r ... le-devient
Mais cela reste effectivement illégal pour le client.

Enfin, certaines personnalités connues ont raconté avoir eut leur première fois avec une prostitué. Comme par exemple récemment : https://www.nextplz.fr/people/158437-ga ... prostituee
Est-ce que vous considérez Gad Elmaleh comme un sous-homme ou quelqu'un de misérable pour autant ?
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#229106
À mon sens il n'est pas question d'être misérable, un homme n'est pas misérable parce qu'il va voir une prostituée, après tout, c'est un choix personnel et tant que le mec est respectueux, qu'il ne force à rien, que l'échange de pratique se passe paisiblement. Chacun fait ce qu'il souhaite, mais pour certain d'entre nous, c'est un constat d'échec parce que (je parle surtout pour moi, je ne veux pas prétendre parler au nom de tous) cela n'a pas eu lieu à la suite d'une rencontre, d'un jeu de séduction et ensuite le faire, faire l'amour parce qu'il y a envie mutuel de le faire sans que de l'agent rendre en compte.

J'avoue (je ne parle toujours qu'à mon nom) que je trouverais plus de satisfaction à le faire ma première fois suite à une rencontre plutôt que grâce à l'argent. L'argent achète tout ou presque, mais je ne pense pas que cela me rendrait ''fier'' de moi de le faire contre argent. Je préférais mille fois plus le faire parce qu'il a un réel désire d'un côté et de l'autre.

Cela dit jamais je ne me permettrais de dire d'un homme qu'il est misérable parce qu'il souhaite faire ça première fois en compagnie d'une prostituée, tout comme, je ne dirais jamais d'une femme qu'elle est misérable parce qu'elle souhaite (je pars du principe que la fille le fait de son plein gré) gagner de l'argent en offrant son corps, mais même d'un point de vue moral je crois que je ne pourrai pas me résoudre à payer une fille pour du sexe.
par x00
Homme de 31 ans non vierge
#229107
Je me fais également l'avocat du diable.
D'abord, ce sera comme un aveu d'échec. Cela reviendra à dire : je n'ai pas été capable de plaire à quelqu'un, personne n'a voulu de moi. J'ai échoué lamentablement dans ma mission de "mâle sexué" (pardonnez moi l'expression).
Je comprends tout à fait cette pensée. Mais à 30 ans, aveux ou pas, l'échec est là.