Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#229914
L'argument de l’endorphine est fallacieux car... tu peux supprimer la branlette : l’endorphine se déclenche après avoir joui.
Idem pour le sport (la fameuse sensation de bien-être après l’effort).
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#229915
SnapBack a écrit : 19 janv. 2020, 01:26 L'argument de l’endorphine est fallacieux car... tu peux supprimer la branlette : l’endorphine se déclenche après avoir joui.
Idem pour le sport (la fameuse sensation de bien-être après l’effort).
Oui c'est un argument creux. C'était plus pour la boutade qu'autre chose.

Fait intéressant.

Avec plus de 8 millions de personnes vivant seules selon l'Insee, le nombre de célibataires a plus que doublé en 40 ans.

C'est intéressant ça, peut-être l'évènement des mœurs qui à évoluer fait que les femmes ne se sentent plus dans l'obligation de fonder une famille et de se mettre en ménage avec un homme, du coup, les célibataires sont nombreuse et nombreux.

Ajouté 3 minutes 20 secondes après :
C'est quelque part rassurant de se dire qu'il y a autant de célibataire et donc potentiellement de cœur à prendre :wink:
par godfreyho
ans
#229917
Amaz a écrit :C'est quelque part rassurant de se dire qu'il y a autant de célibataire et donc potentiellement de cœur à prendre
Pas pour moi, si tu ne plais pas, que "l'offre" soit supérieure à la "demande" n'y changera rien. Il y a des "produits" qui ne plaisent pas et je m'inclus dedans.
par Everest
Homme de 44 ans non vierge
#229920
Les statistiques paraissent assez logiques Amaz.....
Les femmes se mettent en couple un peu plus tot que les hommes et l'écart d'espérance de vie est de 6 ans ( environ 80 pour les hommes et 86 pour les femmes )
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 25 ans vierge
#229925
Je vais un peu reprendre ce que j'avais déjà dit. En sachant qu'ici, on parle strictement du point de vue "relations amoureuses".

Oui, on a beau y croire et le vouloir qu'on vivra une histoire. Mais malheureusement il ne faut pas se voiler la face. Nous ne sommes pas tous "éligibles" à l'amour. Je ne sais pas qui a fichu ça dans la tête du plus grand nombre : Parce-que dans notre société, il est considéré comme honteux/horrible de ne jamais connaitre (ou avoir connu) ce sentiment. La preuve, avec les phrases toutes faite qu'on nous rabâche à longueur de journée pour nous, célibataires : "Tu vas trouver chaussure à ton pied" , "ça arrive au moment où tu t'y attends pas" etc ... . Et puis aussi parce-que le couple reste encore la "norme" dans notre société.

C'est juste un grand mensonge. Pour ces gens là, l'amour est dû à chacun sur cette terre. Mais ça marche pas comme ça. Il y a des tas de personnes (même très belles physiquement et moralement) qui n'ont jamais connu ce sentiment et qui ne le connaîtront sans doute jamais. Et qui mourront sans avoir été désiré ou aimé par quelqu'un. Et ça arrive même à certaines personnalités. Par exemple : Nikola Tesla, Isaac Newton, Emmanuel Kant, Maurice Ravel (il doit y en avoir d'autres) sont morts sans jamais avoir connu l'amour de toute leur vie.

Il ne suffit pas de le vouloir ou d'y croire. Je pense qu'il y a surtout une part de destin et/ou de chance. A mon avis, il faudrait juste dire aux célibataires endurcis : "Si ça t'arrive tant mieux, sinon tant pis. Tu vas pas en mourir". Si à coté on a une vie plutôt épanouissante avec des personnes sur qui compter, c'est déjà l'essentiel. Une relation amoureuse, c'est une "cerise sur le gâteau".
Sinon, si vous voulez un amour inconditionnel, il vaux mieux adopter un chien. Ou un autre animal.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#229926
Le destin, tel qu’on le conçoit, est un concept que je trouve passéiste où chacun aurait sa vie programmé comme un train suivant un chemin de fer. Si on ne le provoque pas, ce « destin » ne s’enclenchera jamais : c’est en luttant que des portes s’ouvrent... même si ça occasionne de la souffrance car le changement fait peur, fait mal parfois. De plus, on ne peut pas dire à des gens en difficulté « tu ne trouveras jamais »... vous êtes surtout durs envers vous même. Certains problèmes dépassent aussi les compétences des membres de ce forum pour aider des personnes avec un mal-être profond qui font le travail de personnes que je dirais hostiles, se saborder tout seuls. En suivant cette logique du destin voir « malédiction », ces personnes « mériteraient » leurs sorts, chose que je ne trouve pas acceptable.

Aussi, quand on cherche, les résultats ne sont jamais certains à 100%.

Mais ne vous fermez jamais à l’essai : l’amour reste une opportunité qui se présente, il ne sera jamais un du.

Si après ça, ça ne vous plaît pas, on peut tout à fait vivre sa vie comme on l’entend.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 33 ans vierge
#229929
godfreyho a écrit : 18 janv. 2020, 23:04 Donc sommes nous tous éligibles à l'amour, pas l'amour des amis ou familial hein, mais l'Amour quoi?

Pour ma part je pense que non et j'estime faire parti de ces "élus". C'est la classe quand même. :sunglasses:
Les élus de l’inéligibilité ? :dizzy_face:
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#229930
Je reprends ce que je disais dans l'autre topic : on peut tous être aimés.

Je n'ai pas dit : on va tous être aimés ou on a tous le droit d'être aimés.

Je dis juste que oui, la possibilité, l’éligibilité comme le dit Godfreyho, oui, on l'a tous. Parce que l'amour n'est pas une question de critères ni sociaux, ni physiques, ni intellectuels. Je regardais un reportage l'autre jour sur le développement du fentanyl au Canada, une nouvelle drogue très dangereuse et qui crée une très forte addiction : ben dites-vous que dans ce reportage on voit quand même un type complètement camé, tout maigre, vraiment pas séduisant physiquement d'après les critères sociaux de notre époque, qui vit dans un taudis, et qui est en couple.

Oui, tout le monde est éligible à l'amour.

Est-ce que tout le monde trouvera l'amour ? Mais certainement pas... tout simplement parce que c'est aussi une question de hasard, de volonté (eh oui), de moments sur lesquels on n'a pas toujours de prise, et qu'il y a effectivement des critères qui rendent l'amour plus facile pour certains. Nous ne sommes pas égaux vis-à-vis des relations amoureuses, ça c'est une certitude et je n'ai jamais dit le contraire ; en revanche, il n'y a rien qui fasse qu'une personne ne pourra jamais être aimée de sa vie. Encore une fois, regardez autour de vous : il n'y a pas que des gens riches, beaux et intelligents qui sont en couple, loin de là. Il y a des gens qui ont des handicaps qui sont en couple, qui vivent à la rue qui sont en couple, etc.

Alors qu'on n'en fasse pas une obsession me semble être une bonne chose (y'a rien de pire que de devenir obsessionnel sur ce genre de sujets), mais considérer, la main sur le cœur, l'air grave, qu'on est vraiment trop nul ou désespéré pour être aimé, en feignant d'ignorer qu'il y a des gens dans le monde qui sont des situations pires (car oui, il y a toujours pire) et qu'ils ont pourtant trouvé l'amour, ça me semble légèrement exagéré, comme attitude.
Que ce soit pas facile, injuste et tout ce qu'on veut : oui. Mais non, ce n'est pas impossible ou inaccessible pour certains.
Laura aime ça
par Max56
Homme de 31 ans vierge
#229942
Je pense que certains d'entre nous, nous nous croyons pas éligible à l'amour car au final nous avons une résilience très importante et nous sommes capables d'endurer beaucoup de choses comme la solitude par exemple

J'ai un collègue au boulot qui me disait que les périodes où il était pas en couple, il était quasiment jamais chez lui le soir, toujours à faire un truc, une activité, une sortie... Non pas parce qu'il est plus courageux que toi ou moi mais car la solitude le déprime à un point qu'il se met en action instinctivement.

Moi, instinctivement, la solitude ne me dérange pas du tout au contraire, du coup c'est le grand bug quand on ressens par moment un manque d'affection, d'amour, une sensation de vite et d'angoisse.
L'ambivalence éternelle, cette sensation qu’une vie de couple ne nous ira jamais mais qu'une vie de solitude éternelle ne nous ira pas également :(
Amaz et 1 autres aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#229943
Je pense que c'est énormément une question de personnalité, je connaissais deux mecs au physique banal, pas type top, mais il compenser par leur personnalité, l'un était un grand charmeur ! à l'écouter parler vous le suivriez à l'autre bout du monde et le second et malgré sa petite taille 1m68 les femmes disait de lui qu'il avait beaucoup de charme, qu'il se dégageât de lui une aura si on peut dire, il inspirait la confiance en soi.

C'est un peu comme à un entretien d'embauche, ils savent se montrer sous leurs meilleurs jours...

Dans mon cas, Même si je ne me savais pas très beau plus jeune je pensais que la problématique était matériel, en effet, je vivais chez mes parents dans un contexte familial social compliqué, mais depuis de l'eau à couler sous les ponts, j'ai pris mon autonomie, j'ai un appartement qui ferait pâlir de jalousie pas mal de monde et bien pourtant au niveau de la VT, de l'amour et de la sexualité rien n'a bougé pas d'un iota. Faut dire aussi que plus jeune j'ai été moqué par les femmes aussi bien sur le physique que sur la personnalité, l'une d'elle ma même craché dessus un jour. Et je pense que le comportement de certaine adolescente à mon égard ma marquée et depuis je suis aussi froid qu'une porte de prison envers les jeunes femmes, il n'y a qu'avec les femmes de l'âge de ma mère avec qui je suis plus ouvert et chaleureux de personnalité, mais le reste je n'y arrive pas à me résoudre. Je suis extrêmement distant avec les femmes.

Pour le reste, je pense que tout le monde est éligible, mais les disparités sont titanesques d'une personne à une autre, j'en connaissais pour qui séduire est une formalité et d'autre pour qui c'est la purge.

Donc pour résumer, oui je pense que tout le monde est éligible par nature, mais éligible ne veut pas dire que c'est accessible concrètement ! c'est là à mon sens la différence subtile.

nous avons une résilience très importante et nous sommes capables d'endurer beaucoup de choses comme la solitude par exemple
+1