Vous avez des questions à poser concernant votre prochaine rencontre ? C'est par ici que ça se passe !
par KaZaN
Homme de 32 ans non vierge
#234628
Je profite du temps que je passe dans les TGV en ce moment pour parcourir les différents topics du forum et je voulais vous demander si comme moi...

Vous aviez toujours une certaine forme de "trac" lors des premiers rendez-vous ??

Même si avec le temps on peut s'imaginer que ça devrait s'estomper, qu'il devrait y avoir une forme rassurante de "déjà vécu"... et bien... pas tant que ça chez moi ! Les premiers rdv ça reste quelque chose où l'on ne se sent pas forcément à l'aise, parfois je suis même tenter de fuir, d'annuler le rdv quelques heures avant, mais je n'ai jamais cédé à cette peur panique de dernière minute.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 30 ans vierge
#234629
Oh bah ça n'arrive pas que lors des rendez-vous romantiques, ça arrive à beaucoup de gens lors des entretiens d'embauche ou bien on peut avoir le trac également lorsqu'on commence un nouvel emploi notamment, c'est la peur de l'inconnu, on ne sait trop à quoi s'attendre, c'est pourquoi on stress et c'est tout à fait humain, il est rare d'être à l'aise dès le départ. Comme pour tout il faut un temps d'adaptation.

Mais justement il faut essayer malgré tout de contrôler sa peur et de ne pas paniquer mais oui il arrive à tous et il m'est arrivé par-exemple d'être à deux doigts de ne pas me rendre à certains entretiens d’embauche parce que la peur m'avait envahi.

Ajouté 3 minutes 23 secondes après :
Ce n'est pas forcément facile à faire mais il faut pouvoir se rationaliser et se dire qu'il n'y est pas mort d'homme et que les gens ne sont pas malveillant.

Dit toi que la fille aussi elle doit potentiellement avoir le cœur qui bat la chamade, elle aussi doit avoir envie d'annuler le RDV mais paradoxalement, je pense que la curiosité notamment nous pousse tout de même a nous y rendre au RDV.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#234631
Pas vraiment de mon côté... Vu que à mes yeux c'est une opportunité bien rare, je pense avant tout au côté positif : la possibilité d'améliorer ma situation ; il y a aussi la curiosité de découvrir une nouvelle personne, éventuellement un nouveau lieu, et de casser la monotonie de la routine.

Par le passé j'ai ressenti initialement du stress avant des rencontres amicales (époque où je me suis reconstitué un cercle social), mais la curiosité, plus forte, me poussait (et les échanges préalables via le net avaient déjà contribué à briser la glace) ; j'ai eu également le trac aux premiers entretiens d'embauche : manque d'habitude (au bout d'un moment on arrive à se constituer un petit bla-bla), mauvaise orientation pro, et évidemment culpabilisation mal placée de la société, relayée en plus par la famille (" si vous êtes au chômage c'est avant tout de votre faute, et vous êtes un sale parasite ").

Avec le temps et l'expérience on arrive à prendre plus de recul, on ne joue pas forcément sa vie à chaque coin de rue ; ceci étant dit je flippe encore sur le plan sentimental (temps qui passe), mais amicalement ou professionnellement, je suis mentalement serein pour le moment.
Amaz aime ça