Référencement des sites Internet sérieux, susceptible de vous aider dans vos démarches.
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#220919
Mais non, il suffit d'en extraire toutes les références stéréotypées, sinon on ne s'en sortira jamais. Peu importe qu'une bonne partie de l'humour repose sur des stéréotypes à prendre à contrepied pour créer de bonnes chutes. Essayer de contrôler le langage et les façons dont les autres s'en servent, c'est toujours une bonne idée.
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 27 ans non vierge
#220921
Le « drame » reste la sensibilité de chacun et de chacune.
J'ai un sens de la dérision, j’aime en jouer et ça ne me dérange pas (j’ai un humour parfois vachard qu’avec quelques amis).

Et justement, une blague fonctionne si tu connais ton public, tes amis.

Qu’on se le dise, une blague se joue toujours de certains codes comme la discrimination, le racisme, les clichés propres au thème en grossissant ou en minimisant certains points. Ça créé le ressort comique (son "amis poilus" m’a fait rire mais en effet, je ne suis pas imberbe... et Eeyore m’avait cité en ayant vu ma frimousse). Même en faisant bien, on peut toujours tiquer quelqu’un mais en échangeant comme ici, ça permet de « dédramatiser ».
Avatar de l’utilisateur
Par Amaz
Homme de 28 ans vierge
#220922
Je suis d'accord avec toi Snap, on peu rire de tout mais pas avec n'importe qui et sur n'importe quoi avec tout le monde.
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 27 ans non vierge
#220923
Eeyore parlait des blagues sexistes ailleurs.
Certaines me paraissent limites car elles attaquent plus qu’elles ne font rires.

Le ressort comique est de tourner en ridicule quelqu’un en lui ajoutant un attribut vu comme faible pour son genre. Pour moi encore, c’est une nuance que je trouve importante... mais une blague a toujours un côté mordant, absurde voir insolite. Sinon, ce ne serait pas une blague mais une anecdote.

Amis poilus n’a rien d’agressif si ce n’est de considérer les hommes comme poilus alors que c’est plus nuancé que ça... Mais voilà Amaz, tu fais des blagues en connaissant tes amis et tes amies :wink:
Amaz, Eeyore aime ça
Avatar de l’utilisateur
Par Eeyore
Femme de 30 ans vierge
#220986
Quand, dans l'un des derniers épisodes du podcast, je découvre qu'en Suisse, pays généralement considéré comme l'un des plus avancé du monde, le droit de vote n'a été accordé aux femmes qu'en 1991 à l'échelle du pays (certains cantons, ouf, l'avaient avant), que le droit a l'avortement date de 2005 et qu'encore maintenant il n'y a toujours PAS de congé paternité, je me demande vraiment c'est quoi ce monde, sérieusement?
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 27 ans non vierge
#220989
Eeyore a écrit : ↑15 juin 2019, 23:16 Quand, dans l'un des derniers épisodes du podcast, je découvre qu'en Suisse, pays généralement considéré comme l'un des plus avancé du monde
En quelles qualités ?
Car ils ont des outils de démocratie directe ?

Hormis ceci, je ne les trouve pas plus modernes que d’autres pays européens hormis leur pleine souveraineté mais on s’égare.
Eeyore a écrit :Le droit de vote n'a été accordé aux femmes qu'en 1991 à l'échelle du pays (certains cantons, ouf, l'avaient avant)
C’est une fédération comme les USA, l’Allemagne ou bien la Belgique, il peut avoir des lois différentes selon l’endroit où tu te trouveras. Comparé à un pays centralisé et unitaire comme la France qui promulgue les lois pour l’ensemble du territoire.
Avatar de l’utilisateur
Par VACN
Homme de 25 ans non vierge
#220990
Eeyore a écrit :Quand, dans l'un des derniers épisodes du podcast, je découvre qu'en Suisse, pays généralement considéré comme l'un des plus avancé du monde, le droit de vote n'a été accordé aux femmes qu'en 1991 à l'échelle du pays (certains cantons, ouf, l'avaient avant), que le droit a l'avortement date de 2005 et qu'encore maintenant il n'y a toujours PAS de congé paternité, je me demande vraiment c'est quoi ce monde, sérieusement?
Un monde qui s'améliore petit à petit.

A l'heure qu'il est, la Suisse pourrait encore faire partie des pays où les femmes n'ont ni le droit de vote ni le droit d'avorter, mais ce n'est pas le cas. Je ne vois pas bien ce qu'il y a à gagner à se plaindre que ces avancées ne se soient pas faites plus tôt. Autant se réjouir qu'elles se soient faites, et œuvrer pour les suivantes.