Référencement des sites Internet sérieux, susceptible de vous aider dans vos démarches.
par Horus
ans
#124995
horus, regarde les reportage à la TV et autre témoignage, les hommes manipulateur profiteur, très charismatique qui peuvent faire tout ce qu'il veulent d'une femme tu en as par centaine ! Et dans ce cas là, c'est les hommes qui on le pouvoir.
Oui, je ne supporte pas ces hommes. Mais tout cela reste une minorité, je pense.
Avatar de l’utilisateur
par Apatch
Femme de 38 ans non vierge
#126268
Quand on fait le premier pas, on se prend un râteau la plupart du temps qu'on soit homme ou femme. Perso je m'en suis pris 3, dont 2 particulièrement salés.
Le choix revient finalement à la personne à qui on propose, forcément quand on vous propose quelquechose vous dites oui ou non. Donc quand on fait le premier pas, on demande à la personne en face de choisir. Et la plupart du temps, elle n'est pas emballée, c'est un peu triste mais c'est comme ça.
Évidemment, comme en France, ce sont plutôt les hommes qui font le premier pas, statistiquement les femmes auront plus de choix à faire que de propositions, ce qui ne veut pas dire que ça se passera mal à chaque fois.

J'ai du mal à comprendre pourquoi souhaiter d'être avec une femme quand on les critique à ce point ? Si on pense autant de mal des femmes, pourquoi vouloir être avec l'une d'entre elle ?
Avatar de l’utilisateur
par Pierre
Homme de 36 ans non vierge
#126274
Horus a écrit :les hommes et les femmes ne sont pas égal dans la "séduction". Comme tu l'as dit, la femme est en position de force et l'homme lui attend la décision de la femme en général. C'est un peu le système du travail, le boss passe son annonce, le mec propose sa candidature et le boss prend sa décision.
Salut Horus. Je ressors cette partie d'une de tes phrases car elle semble illustrer le problème.
Comparer la course à l'emploi avec la recherche d'une liaison est une approche froide et anxiogène.
Je me demande comment il est possible de conserver une approche aussi froide et réussir à dégager la chaleur et l'empathie nécessaires à toute bonne rencontre amoureuse. C'est fichu d'avance, il faut revenir aux fondamentaux : qu'est-ce qu'une relation amoureuse pour toi, et pourquoi est-ce si important à tes yeux ? Qu'est-ce que j'ai envie d'apporter à une femme ? Et qu'est-ce que j'aimerais recevoir pour rendre mes jours plus beaux ?

Et surtout cette question :
Pourrais-je parvenir à être heureux et satisfait de ma vie malgré mon célibat ?
Si la réponse est non à 100%, c'est que tu es englué dans des règles d'intégrités qui t'empoisonnent l'existence. Bref, que tu manques de consistance.

Cette notion d'offre et de demande auquel tu fais allusion montre un réserve, une peur. Mais aussi une grande froideur.
Si tu rencontre une femme avec qui tu veux nouer une relation, que tes sentiments pour elle sont sains, peu importera le risque d'essuyer un refus ! Le plus important sera d'être honnête, en phase avec ta réalité émotionnelle pour cette personne.
Si cette femme ne partage pas ta projection émotionnelle, c'est que tu t'es trompé et que la relation n'est pas possible. Mais si tu en fais un fromage intersidéral et que tu nourris de la rancœur contre « certaines », c'est que ton problème va bien au delà d'une erreur de jugement de ta part sur une possible relation. On en revient au manque de consistance.

Il n'y a pas lieu de culpabiliser non plus, tu n'es pas un cas isolé. C'est un travail permanent pour tout le monde de rester en contact avec sa personnalité, ses propres besoins et envies sans se laisser parasiter par le modèle des autres.

Mais ce ne sera pas aux femmes de t'apporter la validation affective que tu ne parviens pas à te donner. Ni de combler tes lacunes émotionnelles pour ce qui est du manque de chaleur et d'empathie.
Allez au boulot, tu es passé de "charogne" à "Horus", c'est déjà une étape vers plus d'affection et de respect pour soi-même. Faut continuer ;)
par Horus
ans
#126280
Apatch a écrit :Quand on fait le premier pas, on se prend un râteau la plupart du temps qu'on soit homme ou femme. Perso je m'en suis pris 3, dont 2 particulièrement salés.
Le choix revient finalement à la personne à qui on propose, forcément quand on vous propose quelquechose vous dites oui ou non. Donc quand on fait le premier pas, on demande à la personne en face de choisir. Et la plupart du temps, elle n'est pas emballée, c'est un peu triste mais c'est comme ça.
Évidemment, comme en France, ce sont plutôt les hommes qui font le premier pas, statistiquement les femmes auront plus de choix à faire que de propositions, ce qui ne veut pas dire que ça se passera mal à chaque fois.

J'ai du mal à comprendre pourquoi souhaiter d'être avec une femme quand on les critique à ce point ? Si on pense autant de mal des femmes, pourquoi vouloir être avec l'une d'entre elle ?
Parce que la douleur et la contradiction, fait partie de l'être humain en générale.
Le désir d'être en couple et de former une famille et de fonder un foyer, est un désir profondemment ancrer dans chacun des êtres que nous sommes. Puisque c'est notre fondement à tous.
Le désir d'aimer et d'être aimer, est un désir inconscient de notre mode de vie, donc il prendra toujours le dessus malgrés toutes les contradictions et toute la haine que l'être humain pourras avoir contre des femmes ou des hommes.
Avatar de l’utilisateur
par Pierre
Homme de 36 ans non vierge
#126281
As-tu conscience que c'est la réponse la plus inconsistante et la plus impersonnelle que tu pouvais faire ?
Ton désir représente ton appartenance à l'humanité, chapeau.

Ben oui, c'est génétique, on a des envies quoi...

Allez je vais cesser de perdre mon temps, mes gènes m'appellent à faire autre chose xD
par Horus
ans
#126282
As-tu conscience que c'est la réponse la plus inconsistante et la plus impersonnelle que tu pouvais faire ?
Ton désir représente ton appartenance à l'humanité, chapeau.

Ben oui, c'est génétique, on a des envies quoi...

Allez je vais cesser de perdre mon temps, mes gènes m'appellent à faire autre chose xD
Bah en même temps tu veux que je dise quoi ? Je suis pas magicien, ni médecin, ni payer à étudier ce genre de questions.
C'est comme si tu me demander, pourquoi une majorité de personnes critiquent le président, alors qu'une majorité à vôté pour lui ?

La question qui as été poser à savoir, pourquoi vous critiquer les femmes alors que vous voulez être en couples, est une question vielle comme le monde. Je n'ai pas de réponse sortie de mon chapeau, ni argumenter de chiffres et de textes philosophique pour le moment.

Si quand on critiquais quelques chose à un instant t, cela voudrait dire qu'il faudrait y renoncer pour toute la vie ou que ca supprimerais toute notre crédibilité, il y'aurait bien des choses de notre quotidien que nous devrions supprimer. et très peu de gens qui auraient le droit de "parler"
Avatar de l’utilisateur
par impala
Femme de 36 ans non vierge
#126283
Horus a écrit :Je suis pas magicien, ni médecin, ni payer à étudier ce genre de questions.
C'est comme si tu me demander, pourquoi une majorité de personnes critiquent le président, alors qu'une majorité à vôté pour lui ?
Non pas du tout, c'était une question personnelle qui t'était adressée. Pourquoi toi tu as envie d'être une relation avec une femme, qu'en attends-tu, qu'as-tu à lui offrir ? Il ne s'agit pas de discourir sur la majorité des gens ou l'espèce humaine, on s'en fiche. En fait on dirait que tu n'es pas "incarné", que tu restes au niveau d'une entité non personnifiée ("l'être humain").
par Horus
ans
#126287
Non pas du tout, c'était une question personnelle qui t'était adressée. Pourquoi toi tu as envie d'être une relation avec une femme, qu'en attends-tu, qu'as-tu à lui offrir ? Il ne s'agit pas de discourir sur la majorité des gens ou l'espèce humaine, on s'en fiche. En fait on dirait que tu n'es pas "incarné", que tu restes au niveau d'une entité non personnifiée ("l'être humain").
Oui, car je pensait que la question poser par Apatch, était une simple question générale, dont la conclusion aurait été juste de pointé une incohérence des hommes. Et de dire : "si vous voulez être avec une femme, ne les critiquer pas", ou un truc du genre.
D'ailleurs la réponse faite à Apatch, ne concernait que son post et pas celui de Pierre.
par traviata
Femme de 58 ans non vierge
#126288
Et tu comptes répondre quant à la question précise et personnelle qu'Impala t'a posée ?
Avatar de l’utilisateur
par Pierre
Homme de 36 ans non vierge
#126290
Horus, on est sur un espace de développement personnel. Des gens prennent la peine de te lire et veulent aider. Apatch a voulu relever le niveau. Puis moi, puis Impala et maintenant Traviata.

Alors si tu as la flemme de réfléchir sur tes envies de couple, ça provoque un très fort contraste avec ton implication massive sur ce forum.

Les approximations impersonnelles sur la sociologie ou la génétique, ça va un temps (la faute aux gènes c'était bien joué, tu m'as achevé sur ce coup xD).

Allez, c'est pas une question piège Horus. Et peut-être que ta réponse pourra servir à d'autres ;)
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 9