Référencement des sites Internet sérieux, susceptible de vous aider dans vos démarches.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#219913
Apparemment je continue d'essayer d'aller de l'avant, tout à l'heure je me suis pointé à une sortie OVS de cours de Self Defence (19 h - 21 h), que j'avais déjà testée et indiquée ici, en octobre 2017... Et le prof se souvenait encore vaguement de moi.

Au-delà du thème, il y avais surtout trois inscrites dont deux dans la tranche d'âge qui m'intéresse, mais au final j'ai surtout retenu une fille qui est arrivée à la bourre ; pas tout à fait mon type morphologiquement, mais une bouille qui m'a plutôt plu de même que son style (anneau aux lèvres et... Des tatouages de DBZ sur les avant-bras). J'ai vaguement tenté de discuter avec elle, apprenant ainsi son prénom et sa profession, de même que le fait que ce n'était pas une sortie OVS pour elle mais qu'elle se pointait de temps en temps (son boulot est du genre crevant).

Pas de froideur de sa part et même un petit signe de la main quand elle a quitté le parking au volant de sa voiture quand j'ai repris mon vélo, mais pas de volonté non plus de sa part de s'attarder.

Le cours m'a paru sympathique mais je n'ai pas non plus atteint des sommets d'enthousiasme, du coup je ne sais pas si ça vaut bien le coup de persister (j'ai encore droit à un cours gratuit, après, inscription ; d'ailleurs à la fin le prof a plaisanté en disant qu'on me revoyait la prochaine fois en 2020) pour tenter de me rapprocher de quelqu'un dont rien ne semble signifier un quelconque intérêt à mon égard, au-delà de la simple cordialité.

Décidément, tout serait tellement plus simple si au moins une fois je pouvais tomber sur une fille (à mon goût) me sortant sans fioritures qu'elle me kiffe grave sa race... :kissing_smiling_eyes:
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#220423
Finalement, ma sortie " nettoyage " de dimanche n'aura attiré qu'une femme de 40 ans (mais me demandant si je comptais organiser d'autres événements de ce genre, suite à mon hésitation, elle m'a fait remarquer avec pertinence qu'entre les élections et la fête des mères, ce n'était peut-être pas le meilleur jour pour), et aura par ailleurs motivé un homme de 45 ans qui a vu au dernier moment ma sortie d'aller ramasser dans un autre coin pendant 2 h 30 (!), là où on a tranquillou fait une heure comme prévu.

Il s'est trouvé deux mecs pour nous féliciter et échanger un peu avec nous, mais avec la nana nous étions d'accord pour nous dire que dire bravo c'est bien, mais participer c'est mieux.

On a trouvé la typologie habituelle des déchets, le grand gagnant, non en terme de poids mais en terme de nombre et d'impact environnemental étant sans surprise le mégot de cigarette. On a rempli chacun à peu près un sac bleu (non recyclables), pour environ 2 x 1 kg (déchets petits et très légers comme morceaux de plastique fins, touillettes, coton tiges...), plus un demi sac jaunes de recyclables (cannettes métal, bouteilles plastique...), ainsi que quelques cas particuliers comme trois piles (là encore, un truc très petit mais très vicieux en termes de pollution).

Sinon une fille de 35 ans que je connais refait prochainement un pot costumé steampunk & autres, j'étais passé à côté sans participer à cette occasion, peut-être que j'essaierai cette fois.
par Eeyore
ans
#220427
Lereveur a écrit : 27 mai 2019, 09:49 On a trouvé la typologie habituelle des déchets, le grand gagnant, non en terme de poids mais en terme de nombre et d'impact environnemental étant sans surprise le mégot de cigarette. On a rempli chacun à peu près un sac bleu (non recyclables), pour environ 2 x 1 kg (déchets petits et très légers comme morceaux de plastique fins, touillettes, coton tiges...)
Les mégots c'est vraiment en enfer... c'est ancré dans l'habitude des gens depuis des décennies que c'est normal de balancer ses mégots par terre, et pour faire changer les mentalités je me demande bien ce qu'on pourrait faire... a part un policier a chaque arrêt de bus pour verbaliser? Quant aux cotons tiges, je me demande toujours comment ils se retrouvent dans la nature... ou alors les gens se curent les oreilles dans la rue? :neutral_face: est-ce que tu étais au bord d'un cours d'eau lors de ton nettoyage?

J'en profite pour dire, parce que c'est mon boulot : par pitié, ne jetez pas vos lingettes (démaquillantes/d'entretien etc) dans les toilettes! Ni rien d'autre que du papier toilette, d'ailleurs, pas de coton tige ou autres bizarreries. et si des gens autour de vous le font, dites leur! depuis 10 ans et le boom des lingettes, tous les exploitants de réseaux d'assainissement galèrent avec les montagnes de lingettes qui sont jetées dans les toilettes : agglomérées avec la graisse de cuisine ca forme des bouchons de dingue dans les réseaux, (pouvant atteindre des dizaines de metres de long a londres ou paris, on appelle ca des fatbergs ), ça flingue les stations de pompage et engorge les stations d'assainissement qui sont pas faites pour ca et surtout, par temps de pluie les réseaux sont construits pour déborder vers les cours d'eau et on y retrouve pleins de lingettes c'est une horreur... Help!
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#220429
Il y a un bras de la Loire qui passe tout près même si on n'était pas dans des rues exactement au bord ; mais à partir du moment où un mégot termine dans le caniveau, il est hélas très probable qu'il termine dans l'eau douce, ou la mer... Et à en croire certains panneaux, il en faut un seul pour polluer... 500 litres de flotte. Ca donne une idée de l'étendue du désastre.

A mon époque lycée, alors que je n'étais pas investi comme maintenant, je tiquais déjà devant les étendues de ces machins dans les cours... A croire que les gens fumaient avec une mitraillette, et les lycéens d'aujourd'hui ne sont guère différents quand je vois la rue de l'établissement situé à côté de chez moi...

La femme qui m'accompagnait était d'ailleurs pleine de remords, en tant qu'ancienne fumeuse elle avait fatalement la même mauvaise habitude, et comme toi on s'est demandé comment un truc d'usage intérieur comme les coton tiges se retrouvent dans la rue... Raison de plus pour investir dans un oriculi soit dit en passant.

+ 1 pour ton cri d'alerte sur les lingettes... Heureusement, perso, je n'ai jamais utilisé ces trucs.

Sinon un autre gars faisant apparemment le même genre de truc avec des assos vient de commenter sur ma sortie, proposant une prise de contact pour mieux coordonner ce genre d'activité, affaire à suivre.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#227075
Ce soir je me suis remis en selle (" qui ne tente rien... ", " marche ou... " vous connaissez la musique), en me rendant à une sortie " pot dans un bar après la semaine de travail " ; une liste de onze personnes dont quatre femmes, au final une seule au début, une autre arrivant quelque temps après notre installation (à la joie de la première, contente de ne plus être la seule meuf), une troisième se pointant peu avant que je prenne congé, et la quatrième, la plus jeune, n'est pas venue.

Je suis resté une heure et demie avant de prendre congé (à 21 h) en me servant du fait que je bosse le samedi matin. Mais aussi parce que la conversation ne m'intéressait guère et qu'aucune des participantes n'avait retenu mon attention (et les mecs non plus par ailleurs).

Quelques points cependant que je pense intéressants pour les plus timides d'entre vous, pour qui le seul fait d'envisager de se rendre à un tel rendez-vous met en panique :

- Il n'est pas indispensable d'être un grand causeur : en l'espèce la majorité de la conversation était faite par l'organisateur de la sortie, le reste se répartissant entre les autres convives ; je suis peu intervenu car je n'ai pas eu grand chose de pertinent à dire, et je pense que quelques gars ont encore moins parlé que moi (n'allez pas penser que la parole était monopolisée) ;

- Toujours sur cet aspect, les sujets étaient d'une banalité classique : le temps, les endroits que les gens ont visité (dans le cadre du boulot, d'une formation...) ; pendant un bon moment l'organisateur a parlé du fait que OVS passait payant et que ça tuait la dynamique du site, pour trouver de jeunes participants, etc. Le site Meetup a été cité comme possible alternative - j'ai donc noté le nom dans ma tête comme piste possible.

Bref, un coup d'épée dans l'eau en plus pour moi, mais Meetup est une information potentiellement intéressante, et puis mon petit récit contribuera, j'espère, à un peu démystifier le fait de voir des gens en vrai, pour les moins à l'aise en société comme je l'ai déjà dit.
par Eeyore
ans
#227088
11 personnes ça me semble beaucoup pour une sortie bar... Une table aussi grande tu finis toujours par ne parler qu'aux voisins... Et pas mal de gens (la preuve ici) ne sont pas a l'aise avec les grands groupes. 6 ou 8 ça aurait peut être été plus agréable. Après ça reste aléatoire, soit tu accroches, soit tu accroches pas (amicalement, je parle). Quand j'habitais dans une autre région javais rencontré deux personnes lors d'une soirée ovs jeux on a immédiatement accroché et du coup c'était devenus de bons potes (et eux se sont mis ensemble, elle est enceinte :grin: ). Difficile de savoir avant si tu vas trouver des gens avec qui ça colle... Mais si on essaie pas on saura jamais. :smile:
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#227094
Au départ la limite était à 8 mais avec des gens en liste d'attente, du coup l'organisateur a relevé un peu le seuil. Après pour ma part ça restait gérable, juste que bon je n'ai pas eu de feeling, que ce soit amicalement ou sentimentalement.

Par contre la veille je suis allé à une réunion de bénévoles d'une association (événément FB) à qui je donne des coups de pouce ponctuels, via une salariée qui est mon contact là-bas (rencontrée elle lors de l'inauguration de leur premier local, j'étais curieux de connaître leur concept). Arrivée un peu à la bourre, mais sinon même taille au niveau du groupe (plus deux enfants en bas âge), majoritairement féminin (trois mecs moi compris), et là j'ai croisé une nana dont la bouille a retenu mon attention ; je n'ai pu échanger avec elle qu'assez brièvement (notamment en sortant de la réunion, et une autre femme participait à la conversation) et je ne sais pas encore si j'aurais l'occasion de la revoir et de creuser le dossier, mais en tout cas c'était plus positif que la sortie OVS (intérêt compris).
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#227990
Nouvelle sortie OVS samedi soir, soirée thématique (Harry Potter) dans deux bars tendance geek proches l'un de l'autre. Premiers points à noter, d'une part une parité complète avec quatre filles et quatre mecs (il y avait même une fille de plus inscrite mais elle n'est pas venue), d'autre part l'organisateur a déclaré forfait pour cause d'autre engagement (apparemment dixit une participante il est coutumier du fait de lancer des sorties sans forcément y prendre part ensuite), du coup je me suis proposé pour le remplacer ; j'ai été plusieurs fois remercié pour cela bien que cela tienne à fort peu de choses en termes d'investissement, il faut juste faire en sorte que tout le monde se retrouve à l'heure dite.

Au vu de l'ambiance les costumes étaient de sortie mais pas obligatoires, j'ai simplement réutilisé une de mes paires de mitaines et mon gros manteau à capuche, servant de signe de reconnaissance au besoin (en plus il tient chaud). Certains ont observé que ça me donnait un peu le style d'Hagrid, ce à quoi je n'avais pas pensé.

En plus de ces effets (en fin de soirée il y a eu un petit concours du meilleur cosplay, le gagnant fut un Mangemort), la soirée était émaillée de petits jeux : cérémonie du Choixpeau - sans surprise j'ai fini à Poufsouffle - duel de baguettes (fonctionnant en pierre-papier-ciseaux avec à la place les sortilèges impardonnables), cours de métamorphose (réaliser un animal en trois minutes avec de la pâte à modeler)...

Je me suis prêté aux divers jeux et bien que n'était pas un fan hardcore, un des mecs de notre groupe s'est dit impressionné par les connaissances de l'univers que les filles et moi-même pouvions avoir. Les moments de conversation ne se sont pas seulement limités à cela, il y a eu également les classiques : boulots, endroits visités, hobbies, anecdotes, allergies, films et séries... L'aspect sentimental n'était qu'un sujet parmi d'autres, et avec peu de place (un des gars a mentionné qu'il sortait d'une relation longue, et la deuxième plus jeune des filles, 27 ans, était mariée et mère d'un enfant).

Une de nos compagnes de soirée (34 ans) a marqué pas mal de gens présents pour sa ressemblance avec Hermione (en particulier un gars qui n'était pas de notre groupe, bien fan hardore, limite si son fantasme n'avait pas pris vie sous ses yeux ; par ailleurs lors du quizz il était plus qu'au taquet, débordant d'enthousiasme).

Socialement on peut parler d'une réussite puisque mine de rien le rendez-vous était à 17 h, et que lorsque je suis finalement rencontré chez moi, il était exactement... 00 h 57. Quand autant d'heures passent aussi vite c'est généralement bon signe. Je crois ainsi pouvoir affirmer sans gros risques que lorsque les conditions sont correctes, je donne le change sans problèmes.

Là où le bas blesse, c'est mon impression de ne pas progresser sentimentalement par ce biais, ce qui demeure évidemment le gros vide à combler. De toutes les filles présentes au sein de notre groupe, seule la " sosie d'Hermione " a retenu mon attention (d'ailleurs pour le gag, elle est prof, et c'était marrant de penser à son scepticisme lorsque la plus jeune des filles de notre groupe, 24 ans, amatrice de voyance, a tiré les cartes aux deux autres filles du groupes ; on ne pouvait que penser à Hermione face au professeur Trelawney, pour les connaisseurs), mais je ne suis même pas sûr de tenter quelque chose.

En attendant, le fait (ironique) est que la seule attirance (fut-elle intéressée et potentiellement contrainte) de ce genre que la gent féminine m'a ouvertement témoigné dernièrement provient d'une des prostituées croisée alors que je rentrais à pied tard le soir suite à une soirée anniversaire d'un pote, en très petit comité.

Sinon aujourd'hui j'ai enchaîné sur une sortie ciné pour un film que je comptais de toute façon voir (j'en parlerai dans le sujet dédié), lancée par une femme de 31 ans qui a eu un empêchement, et je ne suis pas sûr d'avoir croisé l'unique autre participante, une dame plus âgée. Une sortie OVS un peu pour du beurre en somme.
par Kyrie
Homme de 34 ans vierge
#227996
Lereveur a écrit : 25 nov. 2019, 15:43 Nouvelle sortie OVS samedi soir, soirée thématique (Harry Potter) dans deux bars tendance geek proches l'un de l'autre. Premiers points à noter, d'une part une parité complète avec quatre filles et quatre mecs (il y avait même une fille de plus inscrite mais elle n'est pas venue), d'autre part l'organisateur a déclaré forfait pour cause d'autre engagement (apparemment dixit une participante il est coutumier du fait de lancer des sorties sans forcément y prendre part ensuite), du coup je me suis proposé pour le remplacer ; j'ai été plusieurs fois remercié pour cela bien que cela tienne à fort peu de choses en termes d'investissement, il faut juste faire en sorte que tout le monde se retrouve à l'heure dite.

Au vu de l'ambiance les costumes étaient de sortie mais pas obligatoires, j'ai simplement réutilisé une de mes paires de mitaines et mon gros manteau à capuche, servant de signe de reconnaissance au besoin (en plus il tient chaud). Certains ont observé que ça me donnait un peu le style d'Hagrid, ce à quoi je n'avais pas pensé.

En plus de ces effets (en fin de soirée il y a eu un petit concours du meilleur cosplay, le gagnant fut un Mangemort), la soirée était émaillée de petits jeux : cérémonie du Choixpeau - sans surprise j'ai fini à Poufsouffle - duel de baguettes (fonctionnant en pierre-papier-ciseaux avec à la place les sortilèges impardonnables), cours de métamorphose (réaliser un animal en trois minutes avec de la pâte à modeler)...

Je me suis prêté aux divers jeux et bien que n'était pas un fan hardcore, un des mecs de notre groupe s'est dit impressionné par les connaissances de l'univers que les filles et moi-même pouvions avoir. Les moments de conversation ne se sont pas seulement limités à cela, il y a eu également les classiques : boulots, endroits visités, hobbies, anecdotes, allergies, films et séries... L'aspect sentimental n'était qu'un sujet parmi d'autres, et avec peu de place (un des gars a mentionné qu'il sortait d'une relation longue, et la deuxième plus jeune des filles, 27 ans, était mariée et mère d'un enfant).

Une de nos compagnes de soirée (34 ans) a marqué pas mal de gens présents pour sa ressemblance avec Hermione (en particulier un gars qui n'était pas de notre groupe, bien fan hardore, limite si son fantasme n'avait pas pris vie sous ses yeux ; par ailleurs lors du quizz il était plus qu'au taquet, débordant d'enthousiasme).

Socialement on peut parler d'une réussite puisque mine de rien le rendez-vous était à 17 h, et que lorsque je suis finalement rencontré chez moi, il était exactement... 00 h 57. Quand autant d'heures passent aussi vite c'est généralement bon signe. Je crois ainsi pouvoir affirmer sans gros risques que lorsque les conditions sont correctes, je donne le change sans problèmes.

Là où le bas blesse, c'est mon impression de ne pas progresser sentimentalement par ce biais, ce qui demeure évidemment le gros vide à combler. De toutes les filles présentes au sein de notre groupe, seule la " sosie d'Hermione " a retenu mon attention (d'ailleurs pour le gag, elle est prof, et c'était marrant de penser à son scepticisme lorsque la plus jeune des filles de notre groupe, 24 ans, amatrice de voyance, a tiré les cartes aux deux autres filles du groupes ; on ne pouvait que penser à Hermione face au professeur Trelawney, pour les connaisseurs), mais je ne suis même pas sûr de tenter quelque chose.

En attendant, le fait (ironique) est que la seule attirance (fut-elle intéressée et potentiellement contrainte) de ce genre que la gent féminine m'a ouvertement témoigné dernièrement provient d'une des prostituées croisée alors que je rentrais à pied tard le soir suite à une soirée anniversaire d'un pote, en très petit comité.

Sinon aujourd'hui j'ai enchaîné sur une sortie ciné pour un film que je comptais de toute façon voir (j'en parlerai dans le sujet dédié), lancée par une femme de 31 ans qui a eu un empêchement, et je ne suis pas sûr d'avoir croisé l'unique autre participante, une dame plus âgée. Une sortie OVS un peu pour du beurre en somme.
Cool si tu as pu bien t'amuser à ta soirée Harry Potter et merci pour ton retour, je ne connaissais pas ce site. Peut être que j'y jetterai un œil car j'ai une grosse partie de mon cercle d'amis qui va partir de ma ville dans pas longtemps là.

Mais si ce n'est pas indiscret, tu fais ces sorties en marge de tes sorties avec tes potes dans le but de trouver une petite amie ou c'est plus pour le fun et rencontrer de nouvelles personnes et advienne que pourra sur le plan sentimental ?

Je me permets juste une question également, sens toi libre d'y répondre ou non vraiment, cela ne fait pas artificiel ? Je n'ai pas rencontré des gens via internet et toutes mes rencontres amicales se sont faîtes par la voie "traditionnelle" donc dans des clubs de sport, au taf, etc. J'ai l'impression que je serais gêné si je donnais rdv à une personne que je n'ai jamais vu en mode "heu, salut" :sweat_smile: par rapport à la situation où tu côtoies déjà la personne autour d'un intérêt commun ou professionnellement ? C'est peut être idiot et totalement a priori mon impression.

Bonne semaine à toi
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#227999
Kyrie a écrit :Mais si ce n'est pas indiscret, tu fais ces sorties en marge de tes sorties avec tes potes dans le but de trouver une petite amie ou c'est plus pour le fun et rencontrer de nouvelles personnes et advienne que pourra sur le plan sentimental ?
Un peu des deux, en ce sens que l'option 1 reste mon objectif, mais qu'il est important de choisir de base une thématique de sortie qui t'intéresse un tant soit peu (sinon sans surprise tu vas probablement t'ennuyer et perdre ton temps), et que même si tu peux vaguement jauger via les profils et photos des participantes qui est susceptible de t'intéresser sentimentalement, il faut voir ce que donne le concret, cad si il y a feeling ou pas. Donc c'est plus ou moins l'option 2 qui s'impose dans les faits même si la 1 demeure. D'ailleurs on a fait un petit tour de table pour connaître un peu les motivations de chacun (si je me souviens bien, il y avait des gens " débutant " sur OVS), pour ma part j'avais dit en gros que je voulais rencontrer de nouvelles têtes, ce qui dans l'absolu est vrai, sans préciser la visée sentimentale ; je préfèrerais être plus franc sur ce plan, mais annoncer ce genre de chose de but en blanc à des personnes qu'on ne connaît pas, c'est s'exposer à des réactions pas forcément agréables :sweat_smile: .
Kyrie a écrit :Je me permets juste une question également, sens toi libre d'y répondre ou non vraiment, cela ne fait pas artificiel ?
Pas du tout, même si évidemment de mauvaises circonstances peuvent faire que le résultat ne soit pas top ; en fait, si j'ai pu progresser socialement et me faire un cercle d'ami-e-s et de connaissances, c'est en bonne partie grâce à un internet, en commençant par un forum à thématique fantastique (loups-garous et vampires) ; les différentes IRLs par ce biais m'ont démontré que je pouvais avoir de la conversation, de l'humour, et ainsi être considéré comme fréquentable par d'autres personnes. Bien sûr, il y a eu quelques mauvaises expériences, mais ça fait partie de l'apprentissage. En tout cas grâce à cela j'ai entre autres agrandi ma zone de confort et gagné des amitiés de plus de dix ans.

Le truc, c'est que si tu as pas mal correspondu en amont avec des personnes avant de les rencontrer, tu as déjà des sujets de conversation transposables IRL, et dans les cas de bon feeling, tu peux déjà avoir des délires et private jokes communes ; ça peut paraître surprenant, mais pas mal de mes bonnes ou mauvaises impressions sur telle ou telle personne, basé juste sur leurs écrits, sans photo, sans voix... Se sont souvent confirmées lorsque nous nous sommes vus en chair et en os.

Pour OVS, le principe reste le même bien que ce travail en amont soit très court : les profils (illustration -> une fille a un pseudo de perso de jeu vidéo -> matière à initier le dialogue), les quelques commentaires sur la sortie, et évidemment le thème de cette dernière. Dans mon récit de ce samedi soir, l'univers de Harry Potter a fourni pas mal de matière à lui tout seul (par exemple, échanger ses impressions sur tel ou tel perso ou passage des livres ou des films).
Kyrie aime ça
  • 1
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 25