La relation s'est bien passée ?
par rose333
Femme de 30 ans non vierge
#236183
Bonjour à tous
Je poste ce témoignage en rassemblant tout dans cette rubrique: ce sera plus simple. Mais ça va être long...! :innocent:
Et je tenais aussi à remercier le forum, que je lisais en mode sous-marin (comme bcp) sans trop réagir mais qui m'a bcp aidée, et également bcp appris. :smile:
Alors, pour reprendre ma petite histoire... Disons que pendant longtemps, être en couple ne m'intéressait pas, trop peur de souffrir (mauvais exemple de mes parents), de ne pas être intéressante, et surtout cette croyance très forte que tout le monde a droit d'être en couple et heureux mais pas moi... :hushed:
Vers 27 ans,j'ai décidé de travailler sur moi (psy, coatch, kinésio, ...) car je voyais bien que je me bloquais toute seule. J'ai fort changé, mais ça ne m'a pas vraiment aidée concernant les amours. :cold_sweat:
J'avais déjà été sur des sites de rencontre, rencontré qq gars mais ça ne matchait pas, souvent je ne les trouvais pas intéressants, aucun sentiment (coeur de pierre) et je n'étais pas à l'aise avec eux. Bref quelques RV mais sans plus. L'an passé, j'avais rencontré un gars via internet, on avait bcp discuté (mais c'est vrai qu'il était plus sur la défensive ou justification), j'avais bcp de doutes, et je ne le sentais pas trop. On s'est vus 3 fois IRL, autant dire que ça ne l'a pas fait... Bref... Il y avait un peu de progrès mais bon... :unamused:
Pendant le confinement, ça a été très dur. Car ça arrive évidemment l'année où mon célibat me pesait le plus, à cela se rajoutais mes 30 ans qui allaient arriver, mon entourage qui se marie et fait des bébés, ... Autant dire qu'heureusement que je voyais encore mes collègues parce que j'aurais pêté un cable (le célibat, ça passait en ayant une vie sociale comme je l'aime d'habitude). :tired_face:
Bref... J'ai testé aussi une constellation familiale (on m'en avait parlé positivement), et j'ai l'impression que ça a pe débloqué un truc en moi, comme si je pouvais enfin voir une suite sentimentale possible et positive pour moi alors qu'avant je pouvais l'envisager mais pas le ressentir- et me l'autoriser? :innocent:
Autant dire que c'est compliqué de faire des rencontres en mode covid en plus!
Je pense qu'un truc qui m'a aidée également, c'est quand j'ai appris que j'allais être marraine. :heart_eyes: La j'ai littéralement décidé d'ouvrir mon coeur et d'aimer ce bébé (et pe plus dans la foulée, à voir) et d'arrêter de me prendre la tête et de chercher l'amour (tellement déprimant les sites de rencontre: ça vide de son énergie positive qui reste...).
Et puis finalement, on s'est rencontrés... Dans la vie réelle... C'est tellement plus simple et révélateur de rencontrer l'autre ainsi (pas d'illusions), d'entendre sa voix, de voir sa manière de se comporter, aussi avec les autres... :blush:
On s'est d'abord croisés en mode connaissance, sans arrière pensées (quoi qu'il m'a dit qu'il avait vite craqué sur moi mais était en plein questionnement de savoir si c'était le bon moment pour lui car il n'était pas sur de s'être remis de sa rupture d'en plein confinement). Puis je l'ai rajoué sur FB (il considère du coup que c'est moi qui ai fait le 1er pas). On a énormément discuté par message, bcp de questions hyper personnelles (qui on est, qu'est ce qu'on veut, comment on voit la vie, nos blessures, nos failles, nos doutes, notre passé, ...). Après 1 semaine, il m'a demandé ce que je ressentais pour lui car de son côté c'était assez fort. Je lui ai dit, et que j'étais en mode "advienne que pourra..., pas de pression". On s'est revu un peu plus tard. Lors du 2eme RV, c'était un peu dur car j'avais décidé de le prévenir de 2 choses: mon endométriose (on veut des bébés) et le fait que je ne sais pas mentir ni faire semblant, et que quand ça ne le fait pas, je suis incapable d'y aller, bref que je n'avais pas d'expérience (sur le coup, il n'a pas compris jusqu'où allait le "pas d'expérience", et je savais qu'à un moment, il allait préciser la question...). Mais je voulais lui dire, car de base je suis évitante, et je voulais éviter de me braquer et de m'angoisser et de fuir comme je fais d'habitude. Sauf que là... Pour une fois... Il n'y avait pas de doutes. Tout roulait. Il a bien compris (je l'avais prévenu) qu'il fallait y aller en douceur. Ça lui allait. On a énormément discuté, et on a d'abord commencé à se connaître comme ça. Je pense que j'ai mis 1 mois à lui faire un bisou :innocent: (je pense qu'en fait, j'avais peur de sa virilité, inconsciemment, et que ça aille trop vite d'un coup...). Il l'attendait depuis longtemps mais ne voulait pas me mettre la pression. On avait déjà dormi ensemble, et je lui avais déjà dit qu'il ne se passerait rien. Que je n'avais pas mis de timing précis mais que pour l'instant c'était non. Il a été très compréhensif, respectueux et faisait très attention aux zones qu'il touchait: j'ai apprécié (il voulait absolument ne pas me mettre mal à l'aise). Et puis petit à petit. Main dans la main. Rencontrer des connaissances. Massages. Qq prélis. Il appréciait le fait que moi je me connaissais quand même, alors que ses ex non (et elles lui demandaient de savoir lui...). Et puis quand j'ai dit OK (après 2 mois de relation)... Ben ce n'est pas rentré du tout et ça m'a fait un peu mal. Il m'avait déjà prévenu qu'il serait d'office stressé, et que ça risquait de ne pas le faire de son côté non plus car il avait très peur de me faire mal et que si ça arrivait, ça le casserait d'office. :sweat:
Il avait apprécié que je le prévienne de ma situation, savait mieux quoi et comment faire, si je n'avais pas été VT, ça n'aurait pas été un problème pour lui, mais justement là ça lui rajoutais de la pression car du coup il n'avait vraiment pas envie de me faire mal, et de devoir passer par ce stade là... :confused:
On a réessayé 4-5x, sur plusieurs jours différents. Ça ne nous a pas trop inquiété, parce que j'avais déjà lu ça sur le forum et c'est les débuts. Mais ça me turlupinais quand même un peu car j'avais déjà entendu "de corps qui ne fonctionnent pas ensemble", et qu'il m'avait dit qu'il n'avait pas une taille standard, et moi j'étais toute serrée évidement... (ça ça m'avait fait peur).
Bref... Il a pensé aux sex toys, mais j'étais pas hyper emballée... J'ai proposé de plutôt essayer d'élargir progressivement avec 2 doigts et d'attendre que ça passe bien déjà juste comme ça (désolée pour les détails.). Et puis c'est passé... Ça faisait un peu mal au début quand il rentrait, mais rien d'insurmontable, et je lui disais comment faire. Après ça va... Maintenant,il doit toujours faire attention quand il rentre mais après ça va. J'ai micro saigné 2 fois, mais pratiquement rien.
Et là, on apprend à être plus à l'aise tous les 2 (le noir, ça aide :smile: ).
Ce qui est surprenant, c'est que moi qui avait excessivement peu d'expérience connaissait certaines choses (orgasme n'égal pas éjaculation par exemple) et il me dit que je suis sa première copine a me tracasser de lui et pour qui son plaisir est important... De ne pas le considérer comme un objet sexuel. Et c'est vrai que même si je comprend, je ne m'y attendais pas forcément. Bref, on a encore des choses à apprendre tous les 2.

Ce qui est surprenant aussi, c'est comme on est à l'aise tous les 2. Et qu'on n'a pas de sujets tabous (même le sexe). Je n'aurais jamais cru être autant à l'aise et pouvoir discuter d'autant de choses (et du coup mieux se comprendre) avec quelqu'un.

Bref... Au début, on se disait que c'était bizarre... Et mnt on se dit que c'est fou... :heart_eyes:

Comme dit sur le forum, ce n'est pas les relations qui nous changent, c'est le fait d'être en couple, de penser à 2, de rencontrer l'entourage de l'autre, de rentrer dans la vie de l'autre...

Voilà donc pour mon long témoignage.
J'espère que ça redonnera espoir à plus d'un parce que c'est beau. Et simple. Et je vous le souhaite sincèrement! :kissing_heart: :kissing_smiling_eyes: :wink:
Tyrus, Decca, Mellow et 10 autres aime ça
par Amelie
Femme de 40 ans vierge
#236209
Merci pour ce beau témoignage qui est passé un peu inaperçu, je vous souhaite plein de bonheur ensemble! Ca fait plaisir de voir qu’il y a encore des hommes qui ne fuient pas l’intimité émotionnelle et qui sont patients.
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 26 ans vierge
#236220
Voilà un bien joli témoignage pour commencer l'année :blush: . En effet, ca donne quand même espoir : se dire qu'il existe encore des personnes patientes et compréhensives.

Bonne continuation, et plein de bonheur pour toi rose333 :blush: :wink:
par Mab
Femme de 30 ans vierge
#236232
Je me reconnais dans pas mal de choses dans le début de ton témoignage. Mêmes pensées concernant le fait que le bonheur, le couple ne sont pas faits pour moi malgré mes 30 ans et mon envie grandissante de fonder une famille, voyant autour de moi la plupart des mes amis se marier et avoir leurs premiers enfants, après déjà plusieurs années de couple...
Mêmes pensées concernant les sites de rencontre que je trouve tellement superficiels, les nombreuses fuites après les rencontres IRL, même impression d'avoir un "coeur de pierre", non pas que j'en aie un (au contraire, je suis hypersensible), mais cette peur de souffrir, d'être abandonnée ou rejetée, a tendance à me faire partir avant que ça soit l'autre qui parte.

J'ai eu cet été un coup de cœur pour un collègue, dans la vraie vie. Ca m'a rassurée sur ma capacité à aimer, parce que j'ai vraiment senti mon cœur vibrer pour lui. Et je confirme que ça n'a rien à voir avec les gars rencontrés sur les sites de rencontre. Comme tu dis, dans la vraie vie, on apprend petit à petit à se connaitre sans qu'il y ait la pression de se dire "il faut se mettre en couple parce qu'on s'est inscrit sur un site pour ça". Dans la "vraie vie", on devient d'abord amis et les sentiments se développement petit à petit, on tombe dingue d'une voix, d'une façon de parler, de marcher, d'un regard, de gestes... tout ce qu'on ne peut pas voir au premier abord sur une photo de site de rencontre. Ce collègue m'avait caché être déjà en couple depuis plusieurs années, je l'ai appris plusieurs mois plus tard.

Je te remercie vivement de ton témoignage, parce que ça redonne espoir sur le fait qu'il existe des personnes qui sont prêtes à prendre soin de ce qu'on est, avec aussi peu d'expérience que nous, qui sont capables d'attendre sans partir en courant en apprenant justement notre VT. Merci !!
par mamoruka
Femme de 31 ans vierge
#236450
Ton témoignage donne "envie" d'en vivre une pareille ! :heart_eyes:
Ton mec a tout compris ! Vous vous êtes bien trouvés !
Que du bonheur ! Je suis jaloooouse ! XD
Laura aime ça