La relation s'est bien passée ?
Avatar de l’utilisateur
par McCoy
Homme de 26 ans vierge
#217505
lilablan a écrit :
McCoy a écrit :- Sur la conso tu peux partir sur la classique pinte (pas un sirop de grenadine sinon t'es foutu ) moi ce que je fais c'est que je propose de partager une bouteille de rosé (pas du rouge parce que ça fait Jacouille et le blanc c'est bon quand on mange des huitres), je trouve que le rosé joui d'une meilleure image et en général tout le monde aime.
En partageant une bouteille comme ça, je trouve que ça fait plus intime que de prendre chacun sa petite pinte dans son coin, et puis de lui remplir son verre quand elle l'a fini ça fait gentleman ! J'ai fait le coup de la bouteille deux fois déjà et les demoiselles ont eu l'air d'apprécier !
Je ne vois pas où est le problème du sirop.
Au contraire je me méfierais de quelqu'un qui propose une bouteille pour deux. Je ne bois pas de vin et j'aurais tendance à penser que la personne veut profiter de la situation. En plus une bouteille dure plus longtemps qu'un verre alors ce n'est pas idéal pour abréger le rendez-vous s'il se passe mal.

Du coup la deuxième rencontre s'est mieux passée?
J'ai dit ça parce que dans mon environnement social et a fortiori dans mon monde à moi le sirop c'est une boisson d'enfant, et que si on veut s'affirmer et être un adulte, ce qui soit dit en passant est un élément important en séduction, il faut prendre une "vraie" boisson et pas un truc de "fragile", c'est cru et pas forcément subtil mais c'est vraiment perçu comme ça chez certains.

Je suis sur que certaines filles de mon entourage se diraient "ha ça commence mal" si le mec avec qui elles ont un rencard prenait un sirop à la menthe au premier date.

Mais cela est subjectif et trouve une certaine résonnance dans le monde que je fréquente, celui des jeunes cadres fraichement diplomés issus d'école d'ingénieur et de commerce ou l'alcool est limite un passage obligé et un vecteur de sociabilisation incontestable.

Mais je comprends tout à fait que pour d'autres personnes qui fréquentent un environnement différent avec des mentalités différentes, la perception de la boisson est tout autre. La preuve toi et Pasta n'êtes pas dérangés par le sirop lors d'un date.

Il faut se dire qu'en règle générale "qui se ressemble s'assemble" donc si vous êtes à l'aise avec le fait de prendre du sirop en RDV et que vous vous entendez bien avec la fille/ le gars, et bien il y a de fortes chances que il/elle ne soit pas choqué(e) (le terme est un peu fort) par ça.

Mais je tenais quand même à expliquer que la phrase que j'ai sortie n'est pas sans fondement non plus, oui il existe des gens qui vont trouver bizarre, infantilisant le fait de prendre du sirop lors d'un date

Il fallait surtout prendre ce que j'ai dit comme une pointe d'humour très subjective (d'ou le smiley) teintée d'un peu de cliché.
lilablan a écrit :Au contraire je me méfierais de quelqu'un qui propose une bouteille pour deux. Je ne bois pas de vin et j'aurais tendance à penser que la personne veut profiter de la situation. En plus une bouteille dure plus longtemps qu'un verre alors ce n'est pas idéal pour abréger le rendez-vous s'il se passe mal.
La je ne te suis plus du tout, en quoi est-ce que cela revient à profiter de la situation de demander ça ?
Si la fille me dit qu'elle ne boit pas de vin et bien pas de soucis je lui dis gentiment qu'on prend autre chose, il ne faut juste pas faire le forceur mais ça s'est évident.

Quant à la durée du RDV ce que tu dis est vrai, mais moi je pars toujours du principe que ça va bien se passer et que donc j'ai pas besoin d'abréger le truc, il faut dire qu'avant un date je parle très longtemps, au moins trois semaines voire plus donc je n'ai pas de doute sur le bon déroulé du date.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#217506
Alternativement, une femme peut avoir l'impression que quelqu'un qui propose de l'alcool cherche à la soûler pour, comme le dit lilablan, "profiter de la situation". Ou ça peut donner l'image de quelqu'un qui ne sait pas être sociable sans alcool, ce qui personnellement me rebute, et pourrait donc très bien rebuter une femme.

On peut aussi avoir à conduire après la soirée, et si la personne ne comprend pas qu'on ne boive que du sirop pour cette raison, alors ce n'est pas une personne avec qui on veut sortir en premier lieu. En plus, refuser de boire de l'alcool pour être en état de conduire indique qu'on est responsable, ce qui peut être un atout majeur pour plaire à certaines personnes.

En définitive, c'est comme tout : chacun son truc. Donner des conseils ultra-précis en matière de séduction (du genre "achète une bouteille de vin") est inutile si on ne connaît pas suffisamment la personne qu'on conseille, partant du principe que chacun est différent.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 32 ans vierge
#217507
McCoy a écrit : Mais cela est subjectif et trouve une certaine résonnance dans le monde que je fréquente, celui des jeunes cadres fraichement diplomés issus d'école d'ingénieur et de commerce ou l'alcool est limite un passage obligé et un vecteur de sociabilisation incontestable.
De même que chanter des chansons paillardes et faire l’hélicoptère devant tout le monde, mais de là à dire qu’il faut faire ça pendant un premier rendez-vous :grin:
McCoy a écrit : Mais je comprends tout à fait que pour d'autres personnes qui fréquentent un environnement différent avec des mentalités différentes, la perception de la boisson est tout autre. La preuve toi et Pasta n'êtes pas dérangés par le sirop lors d'un date.
Et pourtant je suis moi-même un jeune cadre diplômé issu d’école d’ingénieur. Il est vrai que l’alcool y coule à flot mais je n’ai pas été traité comme un paria ou comme non adulte parce que je n’en buvais pas. Au contraire, j’ai plutôt l’impression que ne pas boire d’alcool est perçu comme un signe de sérieux (mais du coup on peut aussi passer pour quelqu’un d’ennuyeux).
SnapBack aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 38 ans non vierge
#217509
Perso j'assume le fait de ne boire que des jus de fruits ou du chocolat chaud lors d'un pot.
SnapBack aime ça
par LiPo
Homme de 26 ans vierge
#217510
J'ai quelque chose de prévu demain, et je n'ai pas l'intention de boire de l'alcool sous prétexte que je doive ou qu'il "faille" le faire. Je ne pense pas que le fait que de ne pas boire rende quelqu'un plus ennuyeux. Plein de gens ne boivent pas pour des tas de raisons (santé, religion, convictions...), et cela ne les rend pas plus nuls pour autant. Au contraire, c'est plutôt le fait de juger autrui par rapport à ça qui le serait.

En bref, ce débat me fait sourire parce que je me posais cette question par rapport au rdv que j'ai, et finalement ça renforce mon idée qu'il ne faut pas chercher à s'adapter pour plaire. Etre soi-même, c'est déjà bien.
Avatar de l’utilisateur
par Florent
Homme de 37 ans vierge
#217517
Même être soi-même n'aide pas des fois. Comme le dit Pasta, ne pas boire d'alcool peut donner l'impression que t'es ennuyeux pour certaines personnes (alors que ce n'est pas forcément le cas). Proposer de l'alcool à une fille peut, pour certaines personnes, penser que tu veux en profiter, alors que ce n'est pas forcément le cas.

Pour te dire, l'une des rares fois où j'ai invité une nana à prendre un verre, elle m'avait dit que c'était avec plaisir mais qu'elle n'avait pas un rond. Pas de problèmes, je lui dit que je comptais payer les consommations, elle m'avait sorti "je ne suis pas ta p.ute". (la même qui m'avait téléphoné à 4h du matin parce que son copain ne voulait pas lui faire l'amour et ouin ouin je suis sur qu'il ne m'aime plus, soit dit en passant)

Bref, faut y aller quand même et si la personne prend mal les choses et que tu n'as rien à te reprocher, tant pis, une imbécile ou un imbécile en moins.
Amaz, x00 aime ça
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#217522
McCoy a écrit :J'ai dit ça parce que dans mon environnement social et a fortiori dans mon monde à moi le sirop c'est une boisson d'enfant, et que si on veut s'affirmer et être un adulte, ce qui soit dit en passant est un élément important en séduction, il faut prendre une "vraie" boisson et pas un truc de "fragile", c'est cru et pas forcément subtil mais c'est vraiment perçu comme ça chez certains.
Il faut boire du whisky pour être un vrai z’homme. Non sérieusement, je déteste cette manière de penser où pour être un bonhomme, il faut jouer le dur en ne faisant pas des choses de « fragile » : tu as des cocktails sans alcool, des softs ou des jus si jamais tu ne bois pas d’alcool.

Être réaliste sur certaines choses et en être conscient, oui.
Mais voila quoi... :unamused:

Tout dépend de ce que tu vises comme milieu social mais je passe mon tour... J’en ai fait assez pour me faire accepter.
Maxbzh29 aime ça
par katy81
ans
#217542
mais un mec qui me propose d'aller boire un verre ... ce n'est pas forcément de l'alcool d'où ça sort cette idée qu'on doit être sous "alcool" pour plaire pour séduire et pour être un "vrai homme "

et d'ailleurs je pense même que ça dépend encore une fois de chacun, perso un homme qui boit souvent ça ne me convient pas. J'aime pas l'alcool et justement j'aurai l'impression qu'il n'est pas lui même en buvant (même modérément car ce serait pour se donner un genre devant des invités)
Après une soirée particulière un apéro et du vin à table ça ne me choque pas mais pas tous les 4 matins.

Et je vis avec un ingé et il n'a pas à ma connaissance pris de l'alcool à tout va pour plaire ou se faire accepter par ses collègues/copains de promo

et le mieux même si ça plait pas au rdv : Restez vous même !!
si vous aimez l'alcool alors buvez en (modérément lors du rdv) et si vous préférer sans alors n'en prenez pas.
Ce n'est pas parce que vous paraîtrez plus cool (ou homme) en buvant (alcool ou jus de carotte) que ça tiltera avec la demoiselle :wink:

ça me fait penser aux hommes qui se fringuent en costume alors qu'ils ne sont pas à l'aise dedans, ça ne sert à rien, en plus ça se ressent.
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par McCoy
Homme de 26 ans vierge
#217572
Et allez ! Je me suis demandé si je devais répondre en toute honnêteté parce que je savais que ça pouvait allumer un incendie, mais je me suis dit qu’on n’était pas sur le 18-25, qu'il y a des adultes ici et que tout le monde est capable de comprendre qu’on n’est pas tous pareil, et ben non ! Concours de like des messages pleurnichards pour bien montrer que McCoy est le méchant male, alcoolique, manipulateur, traditionaliste, misogyne à envoyer au bagne d'urgence, j’exagère mais c’est ce vers quoi on tend.
Vous vous auto-placez du bon côté de la pensée politiquement correct et vous faites preuve de tellement de fermeture d'esprit que vous êtes incapable de répondre simplement qu'on voit la chose différemment point barre, non au lieu de ça vous sentez obligé de mépriser ma vision des choses parce que ce n'est pas là votre ou parce que vous n'aimez pas l'alcool.

Vous remarquerez que je n'ai jugé personne et que j’ai clairement expliqué que je comprenais que certains fonctionnaient différemment. J'ai simplement exprimé quelle est ma norme à MOI seulement et comment les choses peuvent être perçues. C'est pour ça que quand j'ai parlé de boisson de "fragile" j'ai mis des guillemets. Mais certains l'ont pris comme une attaque personnelle. Pour preuve :
McCoy a écrit :Mais cela est subjectif et trouve une certaine résonnance dans le monde que je fréquente, celui des jeunes cadres fraichement diplomés issus d'école d'ingénieur et de commerce ou l'alcool est limite un passage obligé et un vecteur de sociabilisation incontestable.

Mais je comprends tout à fait que pour d'autres personnes qui fréquentent un environnement différent avec des mentalités différentes, la perception de la boisson est tout autre. La preuve toi et Pasta n'êtes pas dérangés par le sirop lors d'un date.
Sérieusement, relisez bien mon message précédent et vous serrez forcés de constater que je n’ai pas été méprisant, je voulais juste vous dire comment ça pouvait fonctionner ailleurs.
Ce genre de réactions disproportionnées rend la communauté de ce forum toxique par moment, c’est incroyable comme vous rendez fou. On ne peut plus rien vous dire sur les sujets un peu touchy sans se faire guillotiner. La police de pensée du 21ème siècle.
VACN a écrit :Alternativement, une femme peut avoir l'impression que quelqu'un qui propose de l'alcool cherche à la soûler pour, comme le dit lilablan, "profiter de la situation". Ou ça peut donner l'image de quelqu'un qui ne sait pas être sociable sans alcool, ce qui personnellement me rebute, et pourrait donc très bien rebuter une femme.
Hein ? J'ai parlé d'une seule bouteille de vin pour deux je crois, pas d'eau de vie, c'est impossible d'être saoul au point d'altérer ton libre arbitre (et donc possiblement d'abuser de quelqu'un) avec une demi bouteille de vin de 75cl.
Donc de penser que le mec veut te saouler pour te violer parce qu'il t'a proposé une seule demi bouteille de vin c'est que tu es soit idiot soit très mal renseigné.
Une demi bouteille ce n'est pas non plus suffisant pour changer sensiblement ton comportement et ton degré de sociabilité, ne fait pas l'amalgame avec les soirées étudiantes ou on s'enquille des gobelets en plastoc plein de Vodka dans le but de tuer la timidité pour embrasser n'importe qui.
VACN a écrit :On peut aussi avoir à conduire après la soirée, et si la personne ne comprend pas qu'on ne boive que du sirop pour cette raison, alors ce n'est pas une personne avec qui on veut sortir en premier lieu. En plus, refuser de boire de l'alcool pour être en état de conduire indique qu'on est responsable, ce qui peut être un atout majeur pour plaire à certaines personnes.
Pas besoin de le préciser tellement c'est évident, tu viens rajouter un détail technique qui ne faisait pas partie de l'équation de départ. Je partais bien entendu du principe que personne n'a à prendre le volant…
VACN a écrit :En définitive, c'est comme tout : chacun son truc. Donner des conseils ultra-précis en matière de séduction (du genre "achète une bouteille de vin") est inutile si on ne connaît pas suffisamment la personne qu'on conseille, partant du principe que chacun est différent.
Certes mais tout le monde donne ses conseils plus ou moins subjectifs, et c'est à celui qui demande les conseils de comprendre le degré de subjectivité et de voir quels conseils lui correspondent le mieux. Je te concède seulement que ce conseil était très voire trop subjectif. En toute honnêteté et sans mépris de ma part, quand j’ai écrit mon tout premier message mon conseil me semblait évident et applicable à tous. Juste avant d’écrire mon second message quand j’ai vu que certains avaient tiqué sur la grenadine j’ai compris que j’avais été un peu vite et que non tout le monde ne fonctionne pas comme ça.
Pasta a écrit :De même que chanter des chansons paillardes et faire l’hélicoptère devant tout le monde, mais de là à dire qu’il faut faire ça pendant un premier rendez-vous :grin:
Il fait quel temps à Marseille ? Donne-moi des nouvelles de la sardine stp
Pasta a écrit :Au contraire, j’ai plutôt l’impression que ne pas boire d’alcool est perçu comme un signe de sérieux (mais du coup on peut aussi passer pour quelqu’un d’ennuyeux).
Dans le milieu que je fréquente ce n’est pas «on peut aussi" c'est plutôt "on passe quasiment à tous les coups", c'est bien la preuve que je suis pas seul à constater que dans la société la non-consommation d'alcool (pas la beuverie insensée, c'est différent) peut être connotée négativement sur le plan social.
Katy81 a écrit :ce n'est pas forcément de l'alcool d'où ça sort cette idée qu'on doit être sous "alcool" pour plaire pour séduire et pour être un "vrai homme "
D'où ça sort ? Je l'ai déjà dit, de certains milieux socio-professionnels-étudiantesques.

Et ta vision est réductrice, car tu opposes l’homme soi-disant viril parce qu’il boit de l’alcool à la soit disante « lavette » qui ne boit pas d’alcool.

Ce n’est pas une bête question de virilité du genre "j'ai pris 10 pintes, t'as vu de comment je suis un bonhomme bien viril, t'es impressionnée hein ?" c'est une question de mœurs, pour certains, aller dans un bar classe et branché le soir pour un RDV amoureux va de pair avec une boisson alcoolisée, autrement c'est bizarre.

Il faudrait plutôt opposer ce qui considéré comme normal à savoir boire de l’alcool à ce qui est considéré comme anormal à savoir prendre une limonade.

Prendre une bière au lieu d’une limonade ne va te rendre plus séduisant et t’assurer de réussir ton coup c’est certain.

Il faut plutôt se dire que si pour toi c’est tout à fait normal de prendre un coca au premier date et qu’en face le mec ou la fille se dit « mais il/elle sérieux(se) de prendre un coca ? », alors vous n’êtes surement pas faits pour être ensemble, car mentalités trop différentes.

Mais s’il y a incompatibilité il vaut mieux s’en rendre compte tout de suite, donc oui soyez-vous-mêmes, faites ce qu’il vous parait normal de faire.


Tout ça c’est un peu comme si un végan se rendait à un festival de végans dans une grosse Ferrari qui fait du bruit et bien tape à l’œil, d’un point de vue purement théorique on se dit c’est quoi le rapport ? Ou est-ce que ça coince ? Les deux ne sont pas incompatibles.
Mais la réalité vous la connaissez, le mec sera super mal vu par beaucoup de gens, parce que c’est une communauté qui a une certaine mentalité, une certaine conscience écologique et donc forcément se ramener en Ferrari sera très mal vu, plus qu’ailleurs.
J’ai fait un lien empirique entre deux choses qui sont censées être complètement distincts, dites-vous que c’est pareil pour l’histoire de la limonade au bar.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#217576
McCoy a écrit :Je me suis dit qu’on n’était pas sur le 18-25, qu'il y a des adultes ici et que tout le monde est capable de comprendre qu’on n’est pas tous pareil
Dans ses mauvais côtés, le 18-25 peut pondre ce genre de commentaires à base de "fragiles" et autres termes rabaissants : dire à quelqu’un qui prend un sirop ou un soft que c’est un truc de fragile, je continue à croire que ce n’est pas correct, tout en continuant un culte viriliste où l’homme doit se prouver quelque chose en étant supérieur sur tous les points... bien que tu aimes dire qu’on soit une police de la pensée :unamused:

Et certains sont tristes quand on traite les vierges de puceaux...
C’est quasi la même chose niveau vexerie.

Ce qui est différent, peu commun est forcément bizarre et inadapté... bien que l’image en société compte.
L’exemple de la Ferrari chez les vegans est comique : tu ne diffuses pas un message ainsi car forcément, les gens se braqueront et seront défensifs.

Une Ferrari passe, les gens la regardent et ils continuent leur chemin (tu as des choses plus polluantes encore)...
Pareil pour quelqu’un qui fait sa soirée à l’Orangina.