La relation s'est mal passée ? Si cela peut vous soulager, n'hésitez pas à venir nous en parler.
par salambo
Femme de 33 ans non vierge
#238381
ça y est j'ai un peu de temps.
Pour la partie harcèlement de mon précédent message, le mot est arrivé probablement trop tôt, je m'en excuse. Je vois qu'il t'a retourné (ensuite j'ai adopté un ton volontairement provoquant, qui a marché du reste) mais le harcèlement commence toujours par un unique message et comme tu parles d'obsession, et vu le ton général de ton message, j'ai été mal à l'aise c'est pour ça que j'ai parlé de harcèlement.

Pour ce qui est de ne pas répondre à tes sollicitation, de te "faire tourner en bourrique", je pense comme d'autre qu’elle ne savait pas trop ce qu'elle ressentait que quand elle a été fixée elle ne savait pas comment te le dire. Je dis "ne savais pas" plutôt que "ne voulais pas" car certaines personne ne savent pas faire face à ce genre de situation. C'est comme ça.
Personnellement, je suis comme toi, j'aime avoir des explications, quand tout est clair, mais la vie m'a prouvé que ce n'est pas le cas de tout le monde. Et cela peut-être volontaire ou non. Peut-être qu'elle n'aime pas les situations conflictuelles, qu'elle ne savait pas comment géré et qu'elle s'est dit que tu comprendrais seul. peut-être qu'elle s'est dit qu'elle en voulait pas se prendre la tête , que 5 mois à juste discuter ne méritait pas ce moment désagréable de mise au point. Peut-être qu'elle avait vraiment des soucis perso, comme elle te l'a dit. Peut-être autre chose.
CE silence quand on attend une réponse fait mal, mais il faut passer outre. Tu parles de contrat implicite, comme quoi étant engagé dans une discussion à connotation romantique, elle te devait une explication. Le problème de l'implicite c'est que ça n'engage que celui qui y croit. C'est dur mais c'est la réalité. L'absence de tout rapprochement physique lui a peut-être fait dire que vous n'étiez même pas arrivé à une étape où elle se sentirait obligée de te donner une explication. Peut-être.

Pour la partie ou je parle de ta tentative de culpabilisation qui me donne envie de vomir, je maintiens mes propos. C'est de la culpabilisation pure et dure, dans une attitude passive-agressive qui plus est. Quand on aime quelqu'un , on ne veut pas la culpabiliser. C'est vraiment la pire justification pour envoyer ce message en fait. Sui tu n'avais pas mentionné ce fait, j'aurais été beaucoup moins dure en fait. Mais vraiment cette culpabilisation de bas étage me révolte. Surtout que, comme je l'ai déjà écris, il n'y a aucune chance pour que ça marche.

Tu souhaite aussi envoyer ce message car toi ça te ferait plaisir d'en recevoir un comme ça, ce qui n'est pas non plus une bonne raison. Cela me fait penser à ce qu'on m'a dit lorsqu'on veut offrir des vêtements à quelqu'un. On choisit toujours des vêtements qu nous plaisent ou qu'on aimerait voir sur la personne, mais pas des vêtements qui plaisent vraiment à cette personne. (ou alors il faut vraiment bien la connaitre et se faire violence pour acheter quelque chose qu'on n'aime pas). Là c'est pareil, tu aimerais avoir ce genre de message donc tu veux l'envoyer.

D'ailleurs tu dis l'aimer, mais je te trouve très dur avec elle, surtout pour une "relation" aussi courte. Déjà tu explique la trouver vraiment bof physiquement au début, même si cela change par la suite. Ensuite tu dis qu'elle t'a probablement menti, qu'elle est fuyante dans la fin de la relation, qu'elle ne répond pas comme tu le souhaiterais. Cela fait beaucoup de point négatif non? Est-elle si extraordinaire que tu doives en perdre le sommeil?

Et je vais rejoindre Lux, tu as l'air beaucoup trop "à fond" dans cette histoire. Cela transpire dans ton écrit et c'est presque douloureux à lire. Il faut garder du détachement, surtout quand rien n'est encore fait. Il faut montrer de l'intérêt bien sûr, mais se protéger au cas où ça ne marche pas... Et cette attitude a plutôt tendance à faire fuir. C'est ce que je voulais dire avec ma remarque sur "mais c'est qui se gars qui est trop à fond alors qu'il ne s'est rien passé". Elle cherchait, probablement sans trop trop se prendre la tête, et elle tombe sur quelqu'un qui a l'air vraiment à fond. Et ben ça fait peur, ça met une de ses pressions!

Et enfin, dernier point, tu dis qu’actuellement la seule qui pourrait te faire avancer c'est te mettre en couple. Je l'ai déjà dit sur d'autre post, mais ce n'est pas la bonne façon de voir les choses. Cela met une pression monstre sur les épaules de ta future compagne "sauve moi, aide moi à aller mieux". Sauf si elle a un syndrome du sauveur, elle va partir, car ce n'est pas son rôle en fait. Et ça se sent quand on parle avec quelqu'un, ce côté "needy". Et ce n'est absolument pas attirant. Je ne dis pas qu'il faut s'aimer tout seul avant d'être en couple, même si ça aide énormément, mais au moins prendre conscience qu’on est son seul sauveur et qu'on travaille sur ses soucis seul, qu'on ne doit pas faire reposer ça sur quelqu'un d'autre, certainement pas sur sa compagne.
Cette histoire de moitié, de complétion, c'est pour moi du vent. L'autre nous apporte quelque chose, mais pas quelque chose de vital qu'on n'aurait pas à notre naissance. Nous somme entiers, l'autre est du bonus. Imaginer autre chose met en place des relations qui ne sont pas saines car il y a une notion de dépendance, de sauveur/sauvé.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 34 ans non vierge
#238386
salambo a écrit : 06 juin 2021, 08:03 Et enfin, dernier point, tu dis qu’actuellement la seule qui pourrait te faire avancer c'est te mettre en couple. Je l'ai déjà dit sur d'autre post, mais ce n'est pas la bonne façon de voir les choses. Cela met une pression monstre sur les épaules de ta future compagne "sauve moi, aide moi à aller mieux". Sauf si elle a un syndrome du sauveur, elle va partir, car ce n'est pas son rôle en fait. Et ça se sent quand on parle avec quelqu'un, ce côté "needy". Et ce n'est absolument pas attirant. Je ne dis pas qu'il faut s'aimer tout seul avant d'être en couple, même si ça aide énormément, mais au moins prendre conscience qu’on est son seul sauveur et qu'on travaille sur ses soucis seul, qu'on ne doit pas faire reposer ça sur quelqu'un d'autre, certainement pas sur sa compagne.
Cette histoire de moitié, de complétion, c'est pour moi du vent. L'autre nous apporte quelque chose, mais pas quelque chose de vital qu'on n'aurait pas à notre naissance. Nous somme entiers, l'autre est du bonus. Imaginer autre chose met en place des relations qui ne sont pas saines car il y a une notion de dépendance, de sauveur/sauvé.
Ca explique certainement le côté très à fond, d'ailleurs.

Après je ne dis pas qu'il faut arrêter d'avoir envie d'être en couple, c'est humain ! Simplement, il faut faire au mieux pour prendre du recul (je sais, facile à dire) car, et on le constate ici, c'est pas forcément très attirant pour quelqu'un d'autre. Par exemple, j'étais tombée sur un type qui m'avait dit tout de suite je t'aime, il voulait faire sa vie avec moi blabla : je l'ai quitté rapidement car j'ai bien senti que son kiff, c'était d'être en couple. Peu importait avec qui. Et résultat des courses, alors que j'étais soi-disant son immense amour, 3 mois après il se mettait en couple avec une nana avec qui il s'est fiancé.
Tant mieux pour eux, vous me direz. Moi ce n'est pas ma vision de la chose. J'ai envie que les choses se fassent naturellement et pas parce que l'autre veut absolument un conjoint.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 40 ans non vierge
#238387
Dire vraiment tout de suite je t'aime n'est guère logique quand on y pense, du reste. Même si quelqu'un nous plaît au premier regard ça ne concerne que l'extérieur de la personne ; pour l'intérieur, à moins de savoir très très bien jauger les gens et ce très très rapidement, ça prend généralement bien plus que dix minutes.
par Marcorel
Homme de 33 ans non vierge
#238389
J'ai lu ce pavé du début à la fin. Voilà ce que j'en pense.

Tout d'abord, ce genre d'histoire je l'ai déjà lu pleins de fois ici et ça m'est déjà arriver également. Ca n'a rien de nouveau malheureusement. Et ça t'arrivera peut-être encore d'autres fois, c'est comme ça, il faut vivre avec.
A force, je deviens de moins en moins sensible à ça, j'ai été "ghoster" d'une façon similaire, ca ne m'as fais ni chaud ni froid presque. Au fil du temps j'ai mis en place inconsciemment des raisonnements qui permettent de se "protéger" de ce genre chose. Je "force" mon cerveau à penser de la manière inverse dont il faudrait dès de le départ.

Sinon, je pense que ton histoire ressemble à l'image de la personne qui n'as pas bu depuis 72h et qui rentre dans une usine d'embouteillage vittel et qui se croit au paradis sur terre.
Tu étais tellement dans l'attente que tu en as trop fait et que tu as tout miser sur cette histoire en te faisant des "films". Tu étais dans l'attente d'un sauveur, comme dans le triangle de karpman. J'ai fais pareil il y a une époque.

Dès le début ou elle ne répondait plus aux messages, tu aurais dû déduire que ça n'allait pas le faire et passer à autres chose. Quand quelqu'un tiens vraiment à toi ou veux vraiment te voir, il te recontacte de lui même sans que tu ai besoin d'insister.

Les conversations sms ou whatsapp ou les appels téléphonique, et je vais rejoindre quelqu'un qui à dis ça ici je crois, ca n'engage à rien et ca ne prouve absolument rien maintenant. J'ai déjà passer des soirées au téléphone pendant 2-3 heures avec des filles et aussi échanger des milliers de sms : du jour au lendemain la fille ne réponds plus et décide de te "ghoster" sans aucunes explications. S'éterniser dans le virtuel n'est pas sain je pense. Malheureusement c'est un peu le jeu de la société actuelle surtout en ce moment à l'ère du tout numérique et du tout financier, soit tu acceptes ; soit tu te mets à l'écart.
Tyrus, Aurus aime ça
Avatar de l’utilisateur
par McCoy
Homme de 27 ans vierge
#238392
Lereveur a écrit :J'ai lu ton pavé jusqu'au bout bien que je dois avouer qu'à ce jour ce doit être celui que j'ai eu le plus de mal à achever.
Haha oui c’était hyper long désolé, tu as du mal parce que c’était trop long ou parce que c’était mal écrit ? Telle est la vraie question ^^
Lereveur a écrit :Si je synthétise tout ça, je compatis, je connais la situation que tu décris et je ne suis certainement pas le seul ici. Je comprends que ça peut être frustrant de ne pas avoir d'explications, mais là j'ai envie de dire, passe encore. Le plus énervant je trouve, c'est le fait de se faire " balader " pendant X temps, juste parce que la personne en face n'est juste pas capable de dire qu'elle arrête la relation alors que c'est parfaitement entendable pour nous.
Merci, comme je l’ai expliqué dans mon précédent message, oui c’est très énervant de se faire balader, parce que clairement je pense qu’elle m’a baladé, et encore maintenant je le lui reproche, je ne peux pas lui reprocher de m’avoir éconduit c’est son libre arbitre mais les semaines que j’ai passées dans l’incertitude étaient vraiment terribles…
Mellow a écrit :Je tique sur le mot racaille au vu de ta description... bref.
C’était une première impression trompeuse qui s’est très vite estompée, mais c’est vrai que l’espace d’une minute elle m’a donné cette impression. Ce n’était pas du tout une racaille non haha

Lereveur a écrit :Note aussi pour la prochaine fois, effectivement, ne pas hésiter ou faire une esquive malheureuse comme lorsque il s'agit d'inviter chez toi par exemple. Pour illustrer, ma tanière n'est pas aussi rangée que je le souhaiterais dans l'idée de donner la meilleure impression possible, mais franchement je n'ai pas à rougir par rapport à ce que je vois chez les autres. Donc à moins de résider littéralement dans un trou à rats, faut pas se bloquer, les gens ne s'arrêteront pas au moindre grain de poussière.
Très franchement, je résidais littéralement dans un trou à rats ! Les seuls que j’ai osé inviter étaient mon frère et un ami qui sinon n’avait nulle part où dormir, et mon frère a pété un câble quand il a vu j’habitais haha
Mais je n’ai plus ce problème désormais, je peux recevoir dignement maintenant.
MathSo a écrit :Avant toute chose, sache que je suis vraiment désolé pour toi, et je compatis. Il n'y a rien de plus horrible à vivre à mon avis que cette situation d'entre deux : Où malgré les signaux en apparence au vert, on finit par avoir un faux espoir.
Merci l'ami, oui c'est vraiment terrible, pendant cette période oui j'étais "le cu.l entre deux chaises" c'était vraiment horrible, meme si je me sens encore très mal maintenant je me sens infiniment mieux que pendant cette sale période.
MathSo a écrit :Je ne peux que comprendre ton malheur. Puisque moi aussi, à bientôt 27 ans, je suis dans la même situation que toi :jamais été en couple, jamais eu d'affection, jamais embrassé et tout le tralala. Je reconnais que c'est loin d'être une situation facile à vivre, étant donné que je la vis moi aussi :pensive: .
Vivre seul pendant une longue période sans que ce soit choisi je pense que c'est l'un des pires malheur que quelqu'un puisse vivre. Mon grand père était artisan, logiquement il a été chez beaucoup de gens dans sa vie et il me répète très souvent que les gens qu'il a vu souffrir le plus c'était les gens dans la solitude, c'est sa marotte et c'est devenu la mienne maintenant. Alors j'ai vraiment très peur de ça maintenant.
MathSo a écrit :Par contre, je rejoins ce qu'ont dit mes camarades. A te lire, on dirait que tu "souffres" d'obsession amoureuse : Oui vous avez passé un bon moment tous les deux. Oui, vous semblez avoir bien accroché dans vos discussions. Mais malheureusement, cela ne veut pas forcément dire que la fille en face de toi est intéressée (J'en ai fait les frais il y a quelques jours après un RDV qui s'est apparemment bien passé, mais je me suis fait éconduire par sms 6 jours après). Tu sembles également t'être fait des films (je peux pas t'en vouloir) ... . Mais bon, cette fille aurait quand même pu faire preuve d'honnêteté en étant cash dès le début, plutôt que de te laisser mariner de longs mois.
Tu as raison c'est pas parce que le 1er RDV se passe bien qu'elle est forcément intéressée mais la je pense qu'après le 1er RDV elle était vraiment intéressée, sinon elle ne me m'aurait jamais souhaité bonne année à 00H01 ni continué de me parler, c'est ce qui m'a en partie convaincu que c'était la bonne, auparavant le lien s'était toujours rompu rapidement après le 1er date, la ce n'était pas le cas et en plus c'est elle qui venait vers moi. Ce n'est que plus tard qu'une réaction chimique mystérieuse s'est produite dans son cerveau et à fait qu'elle ne voulait plus de moi.
MathSo a écrit :Mais il ne faut surtout pas tomber dans l'aigritude. Cela déteindra également sur tout le côté social de ta vie.
En toute logique je ne peux que te donner raison, mais la la coupe est vraiment pleine, je ne peux pas résister contre ça, tu sais ce n'est pas un interrupteur que l'on tourne sur OFF et puis comme par magie on est plus aigri.
Le seul point positif c'est que quand j'accroche avec une fille comme c'était le cas avec elle, ça me rebooste énormément et je parviens à paraitre sous un jour bien plus radieux. Mais quand je suis dans la tristesse et que je n'ai aucun espoir, personne avec qui j'accroche comme c'est le cas en ce moment et bien je me laisse déperrir...
MathSo a écrit :Par exemple, il y a quelques jour, j'ai appris qu'une de mes amies (plus jeune que moi) était enceinte. Je l'ai quand même félicitée même si intérieurement je pleurais comme un bébé. La seule chose qu'on peut faire dans ces situations, c'est essayer de rester digne :sweat: .
Durrr :confounded: J'aurais la meme réaction que toi je pense. D'ailleurs j'ai très peur qu'un de mes amis ne se marie dans un futur proche et que je sois invité, le sort à fait que jusqu'à présent je n'ai jamais été invité à un mariage mais cette fois ci je ne vais pas y couper, et très franchement je ne sais pas si je me sentirai d'y aller :sob:
Je pense que je trouverai une excuse, je sais c'est lache, moi qui ait fustigé la lacheté plus haut :sweat: mais au moins ça ne fera de mal à personne.
Lux a écrit :Je sais que ce que tu vis est terrible. Ca m'est arrivé, je crois que ça nous est tous arrivé. J'ai eu aussi de ces beaux moments à deux, même s'il se passe peu de choses, une sorte de communion, la certitude que ça y est, et puis... plus rien.
Merci :pensive: oui c'est terrible il y a pas d'autre mot.
Ta 2ème phrase est très bien tournée et résume très bien tout le drame que ça réprésente.
Lux a écrit :Mais je n'ai rien à gagner à ressasser : si cela ne s'est pas passé, c'est que cela ne devait pas se passer.
Je ressasse beaucoup mais heureusement je n'ai pas de véritables regrets quand à mes actes, je pense avoir fait ce qu'il faut et que si ça ne s'est pas fait bah c'est que ça devait se passer comme ça finalement :confused:
Je regrette juste de ne pas etre rentré vite en janvier comme je l'expliquais, mais pas parce que ça aurait changé l'issue mais juste parce que ça m'aurait permis de me rendre compte beaucoup plus rapidement de la réalité de la situation, et ça aurait évité ces longues semaines d'attentes traumatisantes en janvier/février. Si elle m'avait dit fin janvier/mi février que c'était fini j'aurais enduré moins de souffrance, moins d'ascenceur émotionnel et je pense que je me sentirais mieux au jour d'aujourd'hui.
Lux a écrit :Je tenais à souligner d'autres choses aussi : quand tu évoques le fait que pour toi les filles sont des êtres sur qui on ne peut pas compter, qui sont lâches, qui changent d'avis (oui, j'ai tout lu, tous les paragraphes), et que tu dis "mais vous me comprenez vu ce que j'ai vécu"... eh bien non, je ne te comprends pas.
Comment peux-tu dire que tu es fou amoureux d'elle, mais que tu méprises les femmes ? Il faudrait savoir. Je ne comprendrais jamais qu'on puisse mourir d'amour pour une catégorie de personne qu'on méprise.
Oulala non non non je ne méprise pas du tout les femmes !
Comme je l'ai dit c'est la 4ème fois que quelque chose de semblable m'arrive en deux ans, devant une telle récurrence comprends que je suis un peu écoeuré et que je commence à croire que peut-etre que les femmes ont une tendance à se montrer volatiles ? Mais je n'en fait pas une génréalité, ça reste 4 filles sur des millions, et meme si c'était vrai ça n'en ferait pas une raison suffisante pour mépriser les femmes, tu m'as fait dire ce que je n'ai pas dit :grin:
Après dire que j'étais amoureux d'elle c'est un bien grand mot, pour moi on peut pas etre amoureux que quelqu'un qu'on a vu que deux fois, l'amour le vrai arrive plus tard, mais effectivement elle me plaisait énormément et c'était le préambule de l'amour c'est certain.
Pour répondre à ta dernière phrase, donc non je ne méprise pas les femmes et cette fille non plus d'ailleurs, par contre je lui en veut pour la façon dont elle s'est comportée à la fin et pour m'avoir fait mariner, pour autant elle laisse encore un vide en moi et quand je me rapelle d'elle je ne peux que constater à quel point elle m'attirait tout naturellement, je suis certain que elle était revenu vers moi après coup en disant qu'elle s'excusait et qu'elle souhaitait qu'on se revoit je l'aurais pardonnée. Je pense que quand on se sent capable de pardonner comme ça à quelqu'un à qui contre qui on reproche pourtant des actes qui ont généré de la souffrance c'est qu'on est très profondément épris de cette personne.
Lux a écrit :Je ne devrais pas avoir à te le rappeler, mais les hommes sont aussi inconstants que les femmes.
Je suis mal placé pour trancher un avis la dessus. Mais d'après les histoires que j'ai pu entendre à droite à gauche dans ma vie, les hommes sont moins inconstants pendant la "phase séduction", la phase ou j'étais précisément moi, en général quand un homme continue à "draguer" et à discuter c'est que dans sa tete il pret à aller au bout.
Peut etre parce que souvent c'est plutot les garçons qui tentent leur chance et que les filles choisissent parmi tous les choix possibles, je ne sais pas trop c'est vraiment une suggestion.
Par contre une fois en couple je sais très bien que les hommes sont capables de plaquer du jour au lendemain alors que tout se passait bien et donc sans raison apparente.
Meme s'il est vrai que les femmes sont plus "inconstantes" que les hommes, je ne pense pas du tout de manière manichéène à savoir "les femmes sont des inconstantes et elles seules font souffrir, les hommes savent ce qu'ils veulent et ne font jamais souffir les femmes", il est clair que les hommes ont aussi un potentiel pouvoir de nuisance envers les femmes, surement égal à celui des femmes envers les hommes d'ailleurs. Des filles en souffrance parce qu'elles avaient le coeur brisé un homme j'en ai malheuresement vu beaucoup...
Lux a écrit :je l'ai aussi connu au moment du deuxième confinement et il ne faut pas non plus nier l'importance que cette période particulière peut avoir sur les attachements, les rapprochements. Nous étions tous dans des états émotionnels particuliers, et les départs de Paris, les revenues, ça a pu aussi créer ou défaire des choses. Je l'ai vécu, comme toi.
Tu tapes dans le 1000, effectivement en y repensant je me souviens que de parler avec elle en novembre du fin fond de ma campagne perdue alors que la pays s'enfonçait dans la crise sanitaire de nouveau et que que l'hiver pointait le bout de son nez ça a créé une "ambiance" toute particulière et des états émotionnels particuliers aussi. Elle était un peu le rayon de soleil dans toute cette crise et j'avais l'impression d'etre son rayon de soleil aussi.
Lux a écrit :Oui, les gens sont parfois lâches, ils ont du mal à dire oui ou non, parce qu'ils ne savent pas. Je pense que cette fille t'aimait bien, mais qu'elle ne savait pas si elle t'aimait, tout court.
Malheuresement je pense que c'est aussi simple et cruel que ça oui, mais je maintiens qu'elle s'y est quand meme mal pris parce sinon je n'aurais pas du vivre d'ascenceur émotionnel. Elle aurait du tout me dire au téléphone, elle avait largement eu le temps de réfléchir avant cet appel. Avant qu'elle ne m'apelle j'était mentalement "pret" à ce que tout s'arrete ce soir la, mais comme au lieu de me dire ça m'a dit qu'elle me kiffait et qu'on se reverrai dans les 10 jours à venir bah je me suis de nouveau enflammé... Cet ascenceur émotionnel a vraiment été terrible, la pillule serait beaucoup mieux passé sans ça.
Lux a écrit :Moi aussi il m'est arrivé de ne pas lire un message sur Whatsapp car je ne savais pas comment y répondre ; oui, c'est lâche, mais la vraie cruauté réside dans toute cette technologie qui rend possible le fait de savoir qu'un message a été lu, ou ignoré !
Chacun fait comme il veut, mais moi je conseillerais toujours de terminer les choses "proprement" en disant que c'est fini, on se sent meme mieux après ça, le sentiement d'avoir fait les choses bien comme il faut.
Lux a écrit :Je pense que là il faut panser tes plaies et essayer de penser à autre chose. Ruminer, s'obséder ne servent à rien, sinon à se faire encore plus de mal.
Je ne demande que ça, mais vraiment je n'y arrive pas :pensive: ... Comme je disais au dessus, ce n'est pas un interrupteur que l'on tourne sur OFF.
Pour te donner une idée de ce que mon cerveau me fait subir, j'ai été obligé de supprimer toutes les musiques que j'ai ajoutées pendant cette périodes, parce que le fait de les découvrir et de les écouter pendant cette période ou je recevais que des "good vibes" fait que mon esprit associe ces musiques à cette fille. Donc voila je les aies enlevées pour essayer de ne plus y penser...
J'essaye de penser à autre chose et de me recentrer sur mes passions mais ce n'est pas très efficace...
Ce qui est très dur c’est que comme on parlait déjà de ce qu’on pourrait faire après les restrictions sanitaires j’imaginais déjà qu’après le couvre-feu et compagnie je ferai des trucs cools avec elle, or maintenant les beaux jours et le couvre-feu à 21h sont la et je n’ai plus personne avec qui espérer partager des choses, ça fout le cafard…
Stella a écrit :Déjà je suis désolée pour toi, je ne peux que compatir car je sais à quel point c'est facile surtout pour nous VT d'idealiser une relation qui ne s'est même pas encore transformée en relation amoureuse. Ça m'est arrivée aussi...
Merci :pensive: oui comme je le disais plus haut, c'est dur...
Stella a écrit :Après je vais être moins tranchée que les autres avis féminin, j'estime qu'en tant que femme il faut arrêter de voir du harcèlement partout. Le harcèlement c'est vraiment grave donc il faut à mon sens ne pas confondre quelqu'un qui insiste un peu avec du harcèlement. Envoyer 10 messages par jour et tenter d'appeler plein de fois oui la ok c'est du harcèlement, envoyer 2-3 message à quelqu'un pour relancer car pas de nouvelles suite à un rdv convenu ce n'en est pas. Dans notre société actuelle, plus personne ne veut s'engager sur rien (je ne parle pas uniquement en terme de relation, mais dire à qq on se retrouve à telle heure bah oui c'est un mini engagement au fond) chacun veut avoir la liberté d'annuler à tout moment, alors bien sûr ça peut arriver exceptionnellement mais quand c est récurent c est juste un comportement qui n'est pas respectueux. Et quand je dis annuler ça peut aller du simple rdv avec un ami, à quelqu'un qui stoppe subitement de te voir ou te parler après des mois d'échanges/relation. Et la ça devient si facile de ne pas répondre, de ne pas ouvrir les messages, et de se dire finalement je fais ce que je veux je ne dois rien à cette personne. Et quand l'autre insiste dans le but de comprendre, hop d'un tour de main on retourne la chose avec des grands mots du style : harcèlement... Tout ça pour ne pas assumer ses actes. Personnellement je ne cautionne pas du tout ce mode de fonctionnement que trouve typique d'aujourd'hui, quand on s'engage un minimum dans une relation avec qq, en amour comme amitié (et la j'estime que parler pendant des mois bah oui c'est une forme de relation), il faut au moins avoir l'honnêteté de mettre fin aux choses de manière correcte. Après évidemment ce n'est que mon avis et je respecte les avis de tous !
Un régal à lire ! je pense comme toi et j'aurais pas dit mieux ! ça me rassure, je ne suis pas seul à penser comme ça ^^
Stella a écrit :Après concernant 2 points que tu as évoqués : le fait de regarder WhatsApp si le message est vu ou non... Ça je connais bien, moi aussi je peux tomber dans ce "travers" et j'ai longtemps cru à tord que la rapidité de réponse de qq était proportionnelle à l'importance que cette relation avait pour cette personne. Mais en fait je pense qu'il faut accepter que nous avons chacun des modes de fonctionnement différentent, certains vont répondre rapidement car la personne compte et que ça passe avant le reste. Mais certains ont besoins aussi de se libérer l espace mental nécessaire pour répondre justement car cette personne est importante (donc impossible pour ce type de personne de répondre en même temps que gérer d'autres pbs ou soucis du quotidien). Ça ne veut pas dire pour autant que la personne s'en fiche ou qu'elle ne se dit pas "le message de x je lui répondrait demain à ce moment car j'aurais du temps à lui consacrer". On ne peut pas savoir ça et il faut accepter de comprendre le fonctionnement de la personne en face pour pouvoir le gérer et l'accepter. Même si c'est compliqué si on est à l'opposé de ce fonctionnement j'en conçois !
Jusqu'à une certaine limite c'est vrai, mais quand le délai de réponse devient de plusieurs jours c'est quand même que ça sent pas bon... La preuve quand elle a recommencé à me ghoster pendant plusieurs jours sur la fin c'était pas anodin du tout, il y avait bien quelque chose de très mauvais pour moi qui se tramait derrière :sweat:
Stella a écrit :Pour les questions que tu te poses sur le pourquoi de la situation. Je pense que la tu te tortures pour rien. Il est vrai comme l'ont souligné certains que le fait d'avoir refusé qu'elle vienne chez toi ça peut être un peu "louche" bon maintenant je pense que tu le sais pour la prochaine fois. Mais imagine tu avais accepté et qu'il ne se serait rien passé pour x raisons,tu ne pourras jamais savoir ! Parfois il faut aussi se dire, je pense, que nous ne sommes pas toujours responsables pour les faits et gestes de la personne d'en face. Les gens changent, évoluent, leurs attentes avec, et parfois ce n'est pas nous qui avons fait quelque chose mais simplement l'autre qui n'a plus les mêmes attentes, envies... C'est dur à encaisser ça je comprends tout à fait ! Mais le seul conseil que je peux te donner c'est de ne pas chercher à te blâmer ou à te questionner éternellement sur le pourquoi car tu n'en sauras pas plus et ces questionnements vont t'empêcher d'avancer.
Comme je l’expliquais au-dessus en répondant à Lux, je ne me torture pas pour ça et heureusement parce qu'il n'y a rien de pire que des regrets ! ca ne veut pas dire que je vais bien pour autant...

J’ai lu tous les messages et je répondrai à tout le monde, vous avez pris le temps de me lire et de me répondre alors que je considère que c'est normal, or je n’ai pas le temps de finir ce soir enfin cette nuit…

Je vois aussi que l’histoire « du message ultime » fait l’unanimité et semble être important, ce que vous dites m’y fait réfléchir mais je pense que certains ont mal compris l’objectif. Mais bref, je réfléchis à pourquoi j’ai envie de faire ça et si je vais vraiment le faire ou non, je dirais que ma pensée en train d’évoluer à ce sujet mais que je n’ai pas pris de décision encore. J’en dirai plus la prochaine fois, quand j’aurais le temps et quand j’aurais les idées plus claires aussi.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 34 ans non vierge
#238398
Un petit rajout : je pense que ça peut faire du bien de l'écrire, sans l'envoyer. Juste pour faire comme une coupure, un deuil qui se matérialise dans cette lettre, qu'ensuite tu jettes.
par Mellow
Femme de 34 ans vierge
#238399
C’était une première impression trompeuse qui s’est très vite estompée, mais c’est vrai que l’espace d’une minute elle m’a donné cette impression. Ce n’était pas du tout une racaille non haha
J'ai bien compris mais ce n'est pas ce que je voulais dire.
Pas envie de détailler ma vision des choses, je vais passer pour la rabat-joie qui chipote sur des détails que personne ne remarque...
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#238401
Mellow a écrit : 07 juin 2021, 21:51 J'ai bien compris mais ce n'est pas ce que je voulais dire.
Pas envie de détailler ma vision des choses, je vais passer pour la rabat-joie qui chipote sur des détails que personne ne remarque...
Au contraire je pense que tous les avis sont bons à prendre.
par Mellow
Femme de 34 ans vierge
#238432
Tyrus a écrit :
Mellow a écrit : 07 juin 2021, 21:51 J'ai bien compris mais ce n'est pas ce que je voulais dire.
Pas envie de détailler ma vision des choses, je vais passer pour la rabat-joie qui chipote sur des détails que personne ne remarque...
Au contraire je pense que tous les avis sont bons à prendre.
Oui, mais bon... si c'est pour avoir un méga pavé en réponse parce que McCoy s'est enflammé (c'est lui qui a parlé d'incendie :laughing: )... nan. Mais j'attends de voir d'ici ce week-end, peut-être que je changerai d'avis.