La relation s'est mal passée ? Si cela peut vous soulager, n'hésitez pas à venir nous en parler.
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 35 ans non vierge
#216487
J'avoue, j'aurais les boules d'avoir touché quelqu'un comme ça :joy: Et même si sans nul doute t'aurais pu mieux choisir, savoir que pas mal de mecs-enflures cachent bien leur jeu, cela ne donne pas envie, ça ne m'étonne pas que relativement moins de femmes se dirigent vers les relations non sérieuses.
par UneJuju
Femme de 26 ans non vierge
#237154
Je parcours le forum et ce post qui date de quelques années m'interpelle car je m'y reconnais également, comme quoi ça n'arrive pas qu'aux autres...

Pour la petite histoire, application de rencontre 1er date avec un homme légèrement plus âgé qui s'est bien passé mais pas du tout de feeling/séduction. Il me propose de se revoir juste pour du sexe, j'accepte. On s'est vu une fois où dans mes souvenirs idem c'était moi qui lui avait demandé s'il avait "ce qu'il fallait". On s'est revu une deuxième fois quelques jours plus tard, il me demande si je prends la pilule... Je lui réponds un truc du genre "on s'en fou de savoir si je prends la pilule ou pas, MST/IST and co tu connais pas ?" (bon évidemment je ne lui ai pas dis comme ça! mais c'était l'idée). Il met donc un préservatif, on fait notre affaire. Petit moment de repos, il me propose un message... Puis finalement me pénètre de nouveau et cette fois-ci sans préservatif (il devait avoir la mémoire très courte), je l'ai aussitôt stoppé et lui ai redis que si on était ok tous les deux pour continuer c'était avec protection. Encore aujourd'hui je me dis qu'il devait "avoir un b*te à la place du cerveau".

Sur le coup cela m'a interpellé, j'avais bien conscience qu'il s'agissait d'un rapport sexuel non consenti. J'aurais voulu le mettre à la porte, lui faire comprendre que c'était grave. Mais je n'ai rien fais de tout ça... Pour tout vous dire on s'est même revu une 3ème fois. Je ne me suis pas inquiété d'une quelconque maladie... le fameux "oh non pas à moi, ça n'arrive qu'aux autres ça". Erreur, rdv de routine chez le gynéco quelques mois plus tard : positive au chlamydia (pris à temps, pas de symptômes, antibio et on n'en parle plus). Je n'ai pas de preuve que c'est suite à cela (à priori un simple contact même sans pénétration peut transmettre la maladie.

Je trouve aussi que certains mecs râlent à porter le préservatif... "oui mais ça diminue les sensations", "oui mais ça casse l'instant", "oui mais je n'arrive pas à avoir d'orgasme avec"... mais c'est tellement important de se protéger ! Et même en temps que femme j'en ai aussi chez moi. Contraception et protection ne devraient pas être l'affaire qu'un seul des partenaires...
Laura aime ça
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#237155
Alors, sans chercher à nier l'importance de se protéger, j'aimerais quand même relever ce point sur les hommes qui "râlent".

"Ça amoindrit les sensations", "ça casse mon élan", "je n'arrive pas à jouir avec", ce sont de vraies difficultés. Ce sont des choses que beaucoup d'hommes pourront vous confirmer, et qui méritent réflexion. Il ne s'agit pas de leur donner un "pass" pour faire l'amour sans protection, mais au moins d'écouter ce qu'ils ont à dire sans les culpabiliser d'office.

Imaginez qu'on vous parle d'enfiler un truc qui amoindrirait vos sensations. Indépendamment de l'aspect pragmatique et sécuritaire, vous vous sentiriez comment ? Vous n'auriez aucune réticence à le mettre ? Et si c'était votre corps qui refusait de "fonctionner" avec ce dispositif, et que du coup vous vous retrouviez frustrées ? Ça vous ferait quoi ?

Heureusement, aujourd'hui on fait des préservatifs hyper-fins. Il y a aussi les préservatifs féminins, dont on parle peu voire pas du tout. Voilà des directions constructives pour résoudre ces problèmes.
par salambo
Femme de 33 ans non vierge
#237156
VACN a écrit : 23 mars 2021, 12:45 Alors, sans chercher à nier l'importance de se protéger, j'aimerais quand même relever ce point sur les hommes qui "râlent".

"Ça amoindrit les sensations", "ça casse mon élan", "je n'arrive pas à jouir avec", ce sont de vraies difficultés. Ce sont des choses que beaucoup d'hommes pourront vous confirmer, et qui méritent réflexion. Il ne s'agit pas de leur donner un "pass" pour faire l'amour sans protection, mais au moins d'écouter ce qu'ils ont à dire sans les culpabiliser d'office.

Imaginez qu'on vous parle d'enfiler un truc qui amoindrirait vos sensations. Indépendamment de l'aspect pragmatique et sécuritaire, vous vous sentiriez comment ? Vous n'auriez aucune réticence à le mettre ? Et si c'était votre corps qui refusait de "fonctionner" avec ce dispositif, et que du coup vous vous retrouviez frustrées ? Ça vous ferait quoi ?

Heureusement, aujourd'hui on fait des préservatifs hyper-fins. Il y a aussi les préservatifs féminins, dont on parle peu voire pas du tout. Voilà des directions constructives pour résoudre ces problèmes.
Désolée VACN mais ton message est hors propos vu le sujet du topic. On parle ici de relations légères, peut-être pas suivies, du début.
Si, pour une relation non suivies j'insiste, le gars ne veut vraiment pas mettre de préso, dans ce cas merci au-revoir, il faut alors être mature et accepter que si aucune des 2 parties n'a de moyen de protection, c'est niet.
Là les 2 personnes parlent de rapports non-consentis, où en l’occurrence madame a explicitement exprimé son souhait de ne pas avoir de rapport sans contraception et où monsieur a décidé que rien à faire, il voulait son coup de ****.

Dans le cadre d'une relation suivie, où la confiance est là, où les tests sont faits, bien sûr qu'il faut prendre en compte l'avis des 2 parties. Je suis d'accord avec toi sur le sujet du préso féminin, qui n'est pas du tout mis en avant, ainsi que tout un tas d'autres moyens de contraception. Mais c'est un autre débat.
Tyrus, SnapBack, Laura aime ça
par downup
Homme de 38 ans non vierge
#237158
C'est super choquant ton histoire UneJuju. Tu lui avait fait comprendre que non, le mec le fait quand même. D'après ce que je comprends Il ne savait même pas si tu prenait la pilule...

Ce n'est pas "avoir un b*te à la place du cerveau", c'est criminel.
SnapBack, Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Diogene
Homme de 30 ans non vierge
#237183
Aucune excuse de la part de ce mec, c'est abject, fait en traitre. Il ne prend aucun risque en cas de pépin (grossesse MST) puisqu'il se sera cassé.
Je suis d'accord, c'est criminel. On peut parler de viol même.
par UneJuju
Femme de 26 ans non vierge
#237187
VACN a écrit : 23 mars 2021, 12:45 Alors, sans chercher à nier l'importance de se protéger, j'aimerais quand même relever ce point sur les hommes qui "râlent".

"Ça amoindrit les sensations", "ça casse mon élan", "je n'arrive pas à jouir avec", ce sont de vraies difficultés. Ce sont des choses que beaucoup d'hommes pourront vous confirmer, et qui méritent réflexion. Il ne s'agit pas de leur donner un "pass" pour faire l'amour sans protection, mais au moins d'écouter ce qu'ils ont à dire sans les culpabiliser d'office.

Imaginez qu'on vous parle d'enfiler un truc qui amoindrirait vos sensations. Indépendamment de l'aspect pragmatique et sécuritaire, vous vous sentiriez comment ? Vous n'auriez aucune réticence à le mettre ? Et si c'était votre corps qui refusait de "fonctionner" avec ce dispositif, et que du coup vous vous retrouviez frustrées ? Ça vous ferait quoi ?

Heureusement, aujourd'hui on fait des préservatifs hyper-fins. Il y a aussi les préservatifs féminins, dont on parle peu voire pas du tout. Voilà des directions constructives pour résoudre ces problèmes.
Je ne nie en aucun cas cela. Bien sur que la communication, l'écoute et la compréhension sont indispensables.
Mais ce n'est pas le sujet sur ce topic. Là on parle d'hommes à qui on a refusé un rapport sexuel sans protection et qui ne nous ont pas écouté, ça ne mérite aucune réflexion. J'ai du mal à utiliser le mot viol... Car je ne me sens pas traumatisée.
Tu dis indépendamment de l'aspect sécuritaire ? Mais le préservatif cherche justement la sécurité ? La santé n'a pas de prix. Je préfère être frustrée mais safe.
Effectivement les préservatifs féminins existent (mais plus difficiles à trouver et beaucoup plus onéreux je crois). Mais est-ce que l'homme a les mêmes sensations que sans protection ?

Je n'ai pas d'études à montrer, ni de données chiffrées... Mais la contraception seule reste majoritairement à la charge mentale des femmes. Et là c'est pareil les méthodes de contraception féminines ont toutes leurs lots d'effets indésirables (la pilule et la baisse de libido par exemple, c'est pas frustrant cela ?)
Tyrus, Pasta aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 34 ans non vierge
#237199
Je rappelle que la pénétration sans préservatif, si la partenaire a explicitement dit qu'elle n'y était pas favorable, est un viol. Donc non, il n'y a pas de "ouin ouin j'aime pas ça me fait débander".
Ca m'est arrivé aussi UneJuju, et vraiment je ne souhaite cela à personne.

Si un mec a du mal avec la capote, il y a des solutions à trouver. Généralement d'ailleurs, le préservatif n'est pas le problème... les troubles d'érection chez les hommes jeunes proviennent bien plus souvent d'une forme d'addiction à la pornographie et à la masturbation qu'au fait de devoir mettre une capote.
Après, y'a plein de choses à expérimenter : on fait tellement de préservatifs maintenant qu'ils peuvent même devenir une sorte de sextoy. Il faut en faire quelque chose d'agréable, qui s'utilise à deux, pour le désacraliser et éviter les difficultés au moment de le mettre.

Enfin, le côté "oui mais ça réduit les sensations" : LOLILOL, ça fait 50 ans qu'on fait prendre aux femmes des pilules contraceptives qui, non seulement peuvent créer de vrais problèmes de santé mais qui en plus peuvent complètement flinguer la libido. Donc que les mecs doivent mettre une capote, j'avoue, ça ne me fait pas pleurer.
Laura aime ça
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#237200
Je trouve, comme Salambo, que l’intervention sur les sensations du sexe masculin avec un préservatif n’est pas appropriée pour l’agression subie par UneJuju. On peut en parler sur un autre sujet si vous le souhaitez.
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 26 ans vierge
#237202
Après avoir lu ton histoire UneJuju, il s'avère que ce mec c'est bel et bien comporté comme un sacré "co****rd"