Vous avez un témoignage à nous faire part ? Parlez-en ici !
par Nelyubov
Homme de 24 ans non vierge
#237098
Bonjour/ bonsoir à toutes et à tous.

J'avais fait ici même ma présentation il y a quelques mois : viewtopic.php?f=156&t=6760

Je reviens vers vous pour vous faire part de ce qui a pu advenir depuis.
J'ai en effet été extirpé de l'innocence, à l'âge canonique de 23 ans, en septembre dernier par une personne rencontrée via application et que j'ai vu a plusieurs reprises dans le cadre de déplacements effectués pour ma thèse. Enfin, cela ne s'est produit qu'une seule fois avec cette personne et les contacts charnels se sont limités à un onanisme mutuel. Il ne s'agit de rien de très sérieux et je doute la revoir un jour.

Plus tard, en novembre, j'ai rencontré une autre fille par l'intermédiaire d'une application. Cette fois, il s'agissait de quelque chose de plus poussé et j'ai développé des sentiments à son égard. Elle a également formulé le souhait de développer la relation. Nous avons eu des rapports à deux reprises (nous nous sommes vus un bien plus grand nombre de fois mais les circonstances n'étaient pas favorables) et ce furent des moments tendres et très agréables pour chacun. Cependant, vers la fin décembre, elle m'a annoncé qu'elle préférait que nous restions amis. Le moment a été assez rude pour moi, non pas que j'était convaincu de finir ma vie avec (c'est quelque chose auquel je ne crois pas de manière générale), mais je pensais pouvoir expérimenter une relations amoureuses au moins quelques temps.
Depuis, nous somme restés en contact et nous voyons assez régulièrement. Mes sentiments à son encontre sont demeurés inchangés, mais je ne lui en ai pas dit mot pour le moment. Selon ses dire, elle préfère rester dans un cadre amical car elle ne peut s'investir actuellement dans une relation plus poussée, privilégiant ses études et les échéances importantes qu'elle rencontre (préparation de plusieurs projets d'étude notamment). Je comprend ce motif mais je m'interroge tout de même et pense que d'autres raisons sont en jeu et qu'elle les a pour l'instant tues.

Voilà donc mon rapport en ce triste début d'année 2021. Je ne suis plus rigoureusement vierge mais mon expérience en matière sentimentale ou sexuelle demeure famélique. C'est d'ailleurs une réflexion que je me fais souvent ces derniers temps: j'ai l'impression que même si je ne suis plus tout à fait innocent, ma VT va me poursuivre du fait de mon déficit d'expérience notable par rapport à la majorité des gens et que je serai de ce fait toujours en difficulté pour faire des rencontres et développer des relations.

Au plaisir de vous lire.
Pasta, MathSo aime ça
Avatar de l’utilisateur
par MathSo
Homme de 26 ans vierge
#237110
Bonsoir Nelyubov.

Age canonique ... ne t'inquiètes pas pour ca, il y en a qui sont 100 fois pire que toi :sweat_smile: . Tu as eu au moins le "mérite" d'avoir franchi la barrière avant 25 ans :sweat_smile: .

Je suis sincèrement désolé par rapport à ta relation, et au fait que ca n'ai pas pu se concrétiser par une vraie relation de couple. Mais toi de ton côté, tu espères plus avec elle ?
Nelyubov a écrit : j'ai l'impression que même si je ne suis plus tout à fait innocent, ma VT va me poursuivre du fait de mon déficit d'expérience notable par rapport à la majorité des gens et que je serai de ce fait toujours en difficulté pour faire des rencontres et développer des relations.
Malheureusement je pense que c'est vrai. VT un jour, VT toujours. A mon avis, c'est un état d'esprit qui nous colle à la peau pour le restant de nos jours.
par Nelyubov
Homme de 24 ans non vierge
#237112
Oui, effectivement, il faut savoir relativiser quant à l'âge. A vrai dire, c'est quelque chose dont j'ai beaucoup souffert car dans mon entourage amical proche, tous et toutes sont en couple ou ont déjà vécu moult expériences.

En fait, j'ai eu l'impression qu'elle souhaitait engager quelque chose de plus sérieux qu'un coup d'un soir, cela transparaissait de ses propos.
Il faut savoir néanmoins qu'elle ne va pas demeurer dans la ville où nous nous trouvons actuellement tous les deux puisqu'elle va poursuivre ses études ailleurs. Elle a plus ou moins également évoqué cet argument lors de la "rupture" (le terme est certainement exagéré puisque nous n'étions vraiment qu'au début de quelque chose).

Quant à mes espérances ou attentes, en fait, je ne cherche pas nécessairement une relation avec une personne avec laquelle je vivrai en permanence (sous le même toit), je cherchais et je cherche davantage une relation suivie où chacun vit de son côté et dans laquelle on ne se voit pas nécessairement au quotidien.

J'ai d'ailleurs l'impression qu'il y a eu une incompréhension avec la fille sur ce point. Je crains qu'elle n'ai cru que j'aspirais à une relation "complète" (vivre ensemble en permanence et dans le même logement). Je pense essayer d'aborder le sujet avec elle car depuis la "rupture", nous n'avons jamais reparlé des raisons de cette dernière.