Vous avez un témoignage à nous faire part ? Parlez-en ici !
par Laurefg
Femme de 32 ans vierge
#237491
Bonjour à tous,

Depuis mes trente ans, je parcours les sites de rencontre pour surpasser ma peur des hommes. Sans succès jusqu’à il y a environ trois mois après une premiere rencontre raté avec un obsédé sexuel, je rencontre début mars, Mathieu, un garçon plutôt sympathique. Il est posé et calme, ne me parle pas du tout de sujets offensants (comme le sexe). D’ailleurs c’est très curieux car nos échanges n’ont rien de sexuels. A tel point que je me demandais si je lui plaisais. On se voit une première fois, tout se passe bien et il me donne mon premier baiser. Ce fut un joli moment remplie de douceur. On continue à échanger jusqu’au samedi d’après où on se revoit. Tout se passe bien aussi. Il me plaît de plus en plus. Jusqu’à dimanche où il m’invite à passer l’après-midi chez lui. On échange autour d’un thé, on est un peu gêné tous les deux mais bizarrement ma peur s’envole, je me sens à l’aise avec lui. On échange de longs baisers. On joue à des jeux de société (oui oui). Et puis à un moment donné je lui dis que j’ai envie de lui. J’avais la sensation de flotter... on est pas aller jusqu’au bout, je lui avais demandé qu’on en reste aux préliminaires (masturbation mutuelle). J’ai donc enfin découvert la sexualité à 32 ans. C’était plutôt agréable et ça ne m’a du tout fait peur, le plaisir et l’excitation prennent le dessus. J’ai aimé sa peau, son odeur. Tout est naturel. Toutes les craintes que j’ai pu avoir étaient imaginaires. Je n’ai pas voulu aller jusqu’au bout, une dernière résistance de ma part... j’ai aimé le fait de faire l’amour c’est à dire les caresses, les baisers. J’ai longtemps été focaliser sur la pénétration mais la sexualité c’est bien plus. Évidemment j’avais pas envie que ça s’arrête mais il m’a dit qu’une fois qu’il avait jouis, il n’avait plus envie. Nous sommes repartis dans le salon à moitié nu lol 😂 bon on a repris nos échanges et notre jeu. A la fin je me suis blotti dans ses bras et je lui dit « on peut reprendre nos câlins » et là il me réponds « non » bon sur le coup ça m’a fait bizarre mais j’ai respecté. Ça a jeté un petit froid. Il m’a demander si j’étais vexée. Je suis rentré chez moi en fin d’après-midi. On s’est quitté avec des baisers. J’ai eu l’impression qu’il est pas très porté sur le sexe et c’est une vierge tardive qui vous dit ça... je me suis presque fait passer pour celle qui a le feu aux fesses. Cette première expérience reste positive mais je doutes beaucoup, je ressens même de la honte de l’avoir fait. S’en ai suivit un vide... je ne sais pas comment l’expliquer. Bien que mon partenaire continue à répondre à mes messages et pense aussi à m’en envoyer, c’est un peu moins qu’avant mon aprem passée chez lui. Alors je me dis que je n’ai pas été à la hauteur ou qu’il n’est pas vraiment sincère avec moi. Je me pose pleins de questions... me prends trop la tête surtout. C’est tout nouveau pour moi.
Mais j’ai quasiment réussie à faire peter les barrières...
VACN aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 34 ans vierge
#237493
Laurefg a écrit : 13 avr. 2021, 17:16Évidemment j’avais pas envie que ça s’arrête mais il m’a dit qu’une fois qu’il avait jouis, il n’avait plus envie.
C’est quelque chose de normal pour les hommes : une fois que c’est fini, c’est fini (d’où la pression pour durer le plus longtemps possible).
Avatar de l’utilisateur
par victeur
Homme de 49 ans non vierge
#237494
Superbe expérience. Tu as pris l'initiative. La sexualité n'est pas que la pénétration.

Lors de la prochaine fois, apprends à dérouler une capoté sur un concombre, un saucisson... et lors de vos caresses, tu peux prendre l'initiative de la pénétration avec la position de l'Andromaque, où la femme s'empale sur le phallus, ainsi tu peux contrôler la pénétration, la douleur...

Tu as trouvé le bon, vive la prochaine étape et Carpe Diem
par salambo
Femme de 33 ans non vierge
#237496
Pasta a écrit : 13 avr. 2021, 18:56
Laurefg a écrit : 13 avr. 2021, 17:16Évidemment j’avais pas envie que ça s’arrête mais il m’a dit qu’une fois qu’il avait jouis, il n’avait plus envie.
C’est quelque chose de normal pour les hommes : une fois que c’est fini, c’est fini (d’où la pression pour durer le plus longtemps possible).
Faux, tous les hommes ne fonctionnent pas comme ça. Le mien une fois qu'il a jouis, je lui laisse 10/15 min, le temps de remonter en pression et il a encore envie! Et on peut enchainer....
SnapBack, Laura aime ça
par Tyrus
Homme de 33 ans non vierge
#237499
Effectivement comme le dit Pasta, côté hommes nous ne pouvons pas enchainer les orgasmes aussi facilement que vous.
Bien évidemment il y a des exceptions mais majoritairement c'est comme ça, d'où le fait comme l'indique Pasta du stress de ne pas tenir longtemps.

Bref, ne le prends pas pour toi, c'est normal.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#237500
Alors, félicitations, et tout et tout, mais un passage m'a interloqué :
Laurefg a écrit :Il est posé et calme, ne me parle pas du tout de sujets offensants (comme le sexe). D’ailleurs c’est très curieux car nos échanges n’ont rien de sexuels. A tel point que je me demandais si je lui plaisais.
Du coup, ceux qui t'en parlent t'offensent, mais ceux qui ne t'en parlent pas ne donnent pas l'impression de s'intéresser à toi ? Je demande sans méchanceté, c'est juste qu'il y a quelque chose que j'ai du mal à comprendre.
par rose333
Femme de 30 ans non vierge
#237502
Je vais te parler de mon expérience, et je me suis posé des questions aussi.
Mr, mon ex, m'avait dit qu'il n'était pas obsédé par la chose. Qu'il était respectueux.
Des fois il n'avait pas envie et me disait non. J'ai respecté.
Malgré que ce n'était pas facile pour moi, c'était souvent moi qui devait "réclamer". Il me disait même que s'il n'y avait pas 24h entre les fois, ça faisait de trop... Que j'avais plus de libido que lui (un comble...).
Problèmes d'érection, je devais le relancer pendant l'acte. Ca me cassait quand même pcq c'était répétitif.
Ca m'a aussi fait me poser des questions...
Je ne le sentais pas vraiment emballé...
Il a fini par m'avouer qu'il était accro au porno. Il avait du mal à avoir des érections à cause de ça (trop de stimulations).
Il a essayé d'arrêter...
Mais je pense que ça a quand même joué sur ma confiance en moi, car j'avais l'impression que sans le reconnaître, il voulait autre chose de moi et je suis mnt persuadée que habitué aux images, effectivement une jeune femme pudique et simple ne devait pas l'intéresser et le stimuler bcp.
Je ne vais pas rentrer plus dans les détails mais ça m'a fait me poser bcp de questions, et je pense que le fait d'être accro au porno a ruiné sa sexualité, car il n'a jamais connu d'orgasme, même avec ses ex... qui étaient pourtant bcp plus libérées sexuellement...

Ajouté 2 minutes 24 secondes après :
(je précise que 3-4 fois sur une semaine, quand on ne se voit pas tout le temps en début de relation, ça ne me semblait pas être énorme...).
par Laurefg
Femme de 32 ans vierge
#237504
VACN a écrit :Alors, félicitations, et tout et tout, mais un passage m'a interloqué :
Laurefg a écrit :Il est posé et calme, ne me parle pas du tout de sujets offensants (comme le sexe). D’ailleurs c’est très curieux car nos échanges n’ont rien de sexuels. A tel point que je me demandais si je lui plaisais.
Du coup, ceux qui t'en parlent t'offensent, mais ceux qui ne t'en parlent pas ne donnent pas l'impression de s'intéresser à toi ? Je demande sans méchanceté, c'est juste qu'il y a quelque chose que j'ai du mal à comprendre.
alors oui c’est assez contradictoire je sais même moi je comprends pas. J’étais assez coincée avec les garçons qui me parlaient pas directement de sexe et quand je tombes sur quelqu’un qui n’est pas du tout porté là dessus, ça m’étonne voir me frustre.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 27 ans non vierge
#237508
C'est juste que le sexe n'a rien d'irrespectueux en soi. Ce n'est pas sale (enfin, pas au sens figuré, parce qu'au sens propre ça peut être très salissant :smirk:), et quand quelqu'un te le demande, ou mieux, te le propose, ça ne veut pas forcément dire qu'il te considère comme un objet, une proie ou je ne sais quoi.