Vous avez un problème de santé d'ordre sexuel ? Cette rubrique est faite pour vous.
Avatar du membre
Par Genisa

Femme de 26 ans non vierge
#216008
Apparemment le stérilet provoque une augmentation des règles (comprendre en quantité) les premiers mois après la pose. Après ça revient à la normale, en principe.
J'ai des règles déjà assez chiantes à gérer, si ça augmente je pourrai plus sortir de chez moi, donc c'est pas pour tout le monde.

Mais c'est une bonne alternative pour beaucoup de femmes qui ne veulent pas d'hormones et qui n'ont pas ce problème.
Après il faut prendre son courage à deux mains pour aller le faire poser, ça peut être assez douloureux.
Et en France beaucoup de docteurs refusent de le poser sur les nullipares, alors que ça se fait ailleurs. Donc il faut en trouver un qui accepte de le faire.
Pasta aime ça
Avatar du membre
Par Lux

Femme de 32 ans non vierge
#216010
Azrael a écrit :Comme mon message le laissait supposer je n'ignore pas qu'il y a plein de mecs qui s'en foutent bien (je ne cherche pas ici à défendre mon sexe), personne n'a prétendu qu'il y avait les "mêmes" conséquences, et oui ce sont les femmes qui tombent enceintes ou s'en occupent le plus. Mais je trouve étrange de présenter ça comme une vérité universelle ("une femme a plus intérêt", des mecs y verront davantage à y perdre - un "en général les femmes" me choque moins), le sentiment du parfait égoïste pour appuyer son propos (bah les mecs cool, ils ne sont même pas obligés de le savoir), et en tout cas je ne dissocierai pas toujours l'intérêt et les conséquences qu'il y a chez l'un et l'autre, dans un couple sain et aimant nous sommes liés et unis à mes yeux ce n'est pas "y a toi et pis y a moi", il y a plein d'hommes qui s'inquiètent plus que leur femme et préfèrent quand c'est eux qui souffrent.

Non mais... c'est quand même de la logique pure (et je ne parlais pas forcément de "couple sain et aimant", forcément que dans un couple sain et aimant les choses se passent différemment, mais y'a beaucoup de couples pas sains et y'a aussi beaucoup de relations sexuelles hors couple) de comprendre qu'une femme a plus à perdre qu'un homme à ne pas gérer sa contraception. Perso, si je rencontre un mec qui me dit "mais je prends la pilule masculine", je ne suis pas sûre d'avoir suffisamment confiance car je sais bien quelles conséquences moi j'aurais à subir. Vraiment, tous les hommes qui insistent pour ne pas mettre de capote, je crois qu'ils verraient les choses autrement s'ils risquaient, eux, de tomber enceintes.
Fin de la parenthèse.

Pasta a écrit :
Genisa a écrit :C'est le seul moyen sans effets secondaires.

Le stérilet a des effets secondaires ?

Oui, comme le dit Genisa ça peut dérégler ton cycle menstruel. Et c'est assez invasif comme procédure, d'autant qu'avec les violences gynécologiques j'ai entendu des histoires assez atroces à ce sujet-là...
Par ailleurs certains stérilets sont hormonaux, il n'y a que le stérilet en cuivre qui propose une contraception sans hormone.
Avatar du membre
Par Azrael

Homme de 32 ans non vierge
#216011
Genisa a écrit :Je sais pas d'où tu prends tes chiffres, si tu regardes le site que j'ai mis en lien il y a une différence de même pas 2 points en efficacité théorique, au profit de la pilule.
L'écart se creuse en pratique.

Mes chiffres sont 99,7 et 98% ce qui ne me semble pas déraisonnable, en effet l'écart est plus faible, mais ça fait bien 6 à 7 fois plus de risque si je ne me trompe.

Genisa a écrit :Et comme dit plus haut dans la conversation, l'avantage pour moi est l'absence d'effets secondaires, et ce pour les deux partenaires.
C'est le seul moyen sans effets secondaires. De mon point de vue (de femme) c'est important, et c'est pour ça que j'ai choisi cette solution.

Après si tu restes sur un point de vue masculin, qui ne prend pas en compte les effets secondaires de la pilule, la prise tous les jours, etc, forcément tu ne vas pas voir les avantages du préservatif.. et t'en tenir aux % d'efficacité, sur lequel la pilule finit (légèrement) gagnante.

Bah l'avantage pour toi était aussi : "L'avantage que je trouve au préservatif, c'est qu'il est possible de se rendre compte de suite s'il y a un problème." Je sais bien que la pilule a des effets secondaires, je n'ai fait que répondre quant aux risques de grossesse (non désirée).


Lux a écrit :Non mais... c'est quand même de la logique pure (et je ne parlais pas forcément de "couple sain et aimant", forcément que dans un couple sain et aimant les choses se passent différemment, mais y'a beaucoup de couples pas sains et y'a aussi beaucoup de relations sexuelles hors couple) de comprendre qu'une femme a plus à perdre qu'un homme à ne pas gérer sa contraception. Perso, si je rencontre un mec qui me dit "mais je prends la pilule masculine", je ne suis pas sûre d'avoir suffisamment confiance car je sais bien quelles conséquences moi j'aurais à subir. Vraiment, tous les hommes qui insistent pour ne pas mettre de capote, je crois qu'ils verraient les choses autrement s'ils risquaient, eux, de tomber enceintes.
Fin de la parenthèse.

J'ai bien compris de quoi tu parlais, je ne vois pas où j'aurais manqué de logique, et oui "en général" une femme a plus à y perdre qu'un homme.

Vu le nombre de gays/bis qui ne veulent pas mettre de préservatif même en multipliant les partenaires, pas certain que le danger en arrêtera tant que ça.
Avatar du membre
Par katy81

Femme de 37 ans non vierge
#216012
Lux a écrit :
katy81 a écrit :J'entends que certaines femmes utilisent l'ivg comme moyen de contraceptif, il y a là un gros manquement d'information sur le risque médical pour elle, mais aussi une faille psychologique.

Moi j'aimerais bien avoir les chiffres, quand même.
Qui peut, en toute conscience, préférer une intervention chirurgicale ou médicamenteuse (avec des conséquences physiques lourdes : perte de sang, douleurs, etc) qui s'accompagne de tas de rdv chez des spécialistes et même chez des psys (oui oui) au fait de prendre une pilule, mettre un préservatif, etc ?
Que ça arrive une fois me semble possible ; que la personne, consciemment, se dise "tiens je vais refaire la même connerie car l'IVG ça passe bien", non, ça je n'y crois pas. Je crois en revanche comme l'expliquait Genisa aux destins compliqués, aux arrières-plans sociaux extrêmement compliqués avec mauvaise information, ce qui fait qu'on peut éventuellement se retrouver face à des femmes démunies qui avortent plusieurs fois. Il y a aussi les pros de la fécondité : des femmes tombent enceinte avec préservatif et stérilet... on fait quoi, on arrête toute sexualité ?...


je n'en ai pas, je me base sur les témoignages et expériences dans les pmi par exemple. Et effectivement ceux sont bien souvent des femmes socialement démunies parfois sous l'emprise de leur conjoint qui pour des raisons obscures font en sorte que leur femme ait plusieurs enfants. Malgré les nombreuses préconisations des médecins de prévention et autres professionnels de la santé.
Et j'ai aussi entendu ça d'une femme qui refusait totalement la prise de contraceptif mais qui refusait tout autant d'avoir un enfant. Elle aime avoir des aventures sans lendemain et en 8 ans 4 ivg :confused: apparemment certaines ça ne les traumatisent pas tant que ça faut croire. Mais là aussi je pense que psychologiquement elle devait certainement avoir un soucis. Et je n'ai jamais dit que les femmes hyperfertiles devaient arrêter d'avoir des relations sexuelles :open_mouth:
j'expliquait justement que le port du préservatif et de la prise de pilule cumulée ou autre comme spermicide par exemple et même tout ça peut parfois ne pas être suffisant.
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7