Vous avez un problème de santé d'ordre sexuel ? Cette rubrique est faite pour vous.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#228018
Non, j'ai connu le même désagrément jusqu'à ce que je passe le cap (ça n'a pas augmenté la fréquence de mes rêves érotiques pour autant, qui demeurent rares); à chaque fois que je rêvais d'une situation qui commençait à être délicieusement chaude, j'avais beau me dépêcher pour arriver à l'acte (déshabillage, etc.), un élément perturbateur survenait (une ou plusieurs personnes entrant dans la pièce, cas classique) et / ou le rêve se coupait brusquement, genre " écran blanc ".

Mon explication est que le cerveau ne connaissant pas les sensations réelles d'un rapport sexuel, ben il torpille le scénario ou " plante " tout simplement.

Je ne sais pas si c'est systématique pour tous les VTs, en tout cas ça fait très " double peine ". Pas de sexe dans la réalité... Et pas non plus en rêve :( .
Amaz aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#228022
Pas le souvenir d'avoir jamais rêvé de choses à caractère sexuel... Un inconscient fort pur sans doute?
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#228024
Lereveur a écrit :Je ne sais pas si c'est systématique pour tous les VTs
Non, j'avais des rêves érotiques qui allaient jusqu'au bout, avant de passer le cap. Mais c'était toujours très rapide et suivi d'un réveil. Pas le temps de profiter.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#228025
Mes rêves érotiques sont également rares, mais fort agréables, ce sont des rêves d'une grande sensualité, je passe plus de temps (en rêve) à prendre notre temps à nous caresser, massage, etc. plus qu'à faire autre chose. C'est pourquoi je disais qu'ils étaient d'une grande sensualité les rêves que je faisais.
par Kyrie
Homme de 33 ans vierge
#228029
Je rêve sans aucun doute mais je me rappelle très très rarement de mes rêves. Je dois être en mesure de me remémorer mes rêves une ou deux fois par an au maximum.

Je n’ai jamais fait de rêves érotiques ou du moins je ne m’en suis jamais rappelé si j’en ai fait. Après, parfois il m’arrive d’avoir des émissions nocturnes alors que je suis endormi (j’ai lu que c’était un peu « inévitable » au bout d’un certain temps d’abstinence) mais impossible de savoir si ça intervient au cours d’un rêve érotique par contre.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#228819
Ça vous arrive d'avoir des phases de délire nocturnes ? De faire un rêve ou un cauchemar qui n'a ni queue ni tête (plus que d'habitude), et de vous réveiller en plein milieu, avec la tête comme dans du coton, et incapable de retrouver les idées claires ?
J'ai eu ça la nuit dernière, c'était vraiment désagréable. Le cerveau qui carbure à cent à l'heure, et ne pas arriver à se calmer pour se rendormir paisiblement... Ce matin, je ne me sentais pas reposé.
par godfreyho
ans
#228824
@VACN, Oui ça m'arrive.
Sinon, à mettre en relation avec le topic "état d'esprit" et le fait de "ne pas voir les signaux", cette semaine j'ai fait un rêve où une femme tombée amoureuse de moi, bien sur, je ne me rendais compte de rien et c'est une tierce personne qui me révélait le pot aux roses devant la dite nana, je trouvais ça tellement saugrenu que je partais dans un immense éclat de rire, un fou rire même devant la fille qui avait l'air gênée et triste. Je suis incapable de voir ce que ça peut vouloir dire à part que ça fait du bien de rire de bon cœur même dans un rêve mais que je me sentais quand même un peu m€rdeux ou coupable au réveil.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#228828
@ VACN : Pas exactement, mais il m'est arrivé de faire des cauchemars, où au réveil il y a un moment très angoissant, le délai que tu mets à te rendre compte que ce n'est pas la réalité.

@ godfreyho : Moi j'en ai une interprétation, en lien avec tout ce qu'on s'est dit ; peut-être que ton esprit te montre l'absurdité de nier que quelqu'un puisse s'intéresser à toi, et que ce faisant, tu blesses cette personne... En d'autres termes, tu lui infliges à ton tour ce que tu as pu subir niveau souffrance, alors qu'elle n'y est pour rien, et qu'en plus elle était une démarche positive à ton égard.

Pour conclure, si ça devait arriver dans la réalité : soit la femme t'intéresse et tu dois accepter de t'ouvrir à elle, soit elle ne t'intéresse pas et tu déclines poliment son offre. Mais comme ton rêve te le dit : pas de moquerie. C'est fondamentalement contraire aux valeurs auxquelles tu dis adhérer.

Sinon perso j'ai rêvé plusieurs fois cette nuit, en m'en souvenant bien lorsque j'ai émergé, là c'est c'est devenu plus flou (si j'avais voulu j'aurais pu prendre des notes immédiatement) ; sans surprise des CRS y sont apparus, mais je retiens un point plutôt sympa, celui où deux d'entre eux - des femmes - enlevaient le casque, et notamment en discutant avec l'une près d'une prairie, elle admettait en gros que ce qu'on leur demandait de faire était complètement dégueulasse.
Avatar de l’utilisateur
par Amaz
Homme de 29 ans vierge
#228831
Je rêve toutes les nuits depuis bien deux semaines

Parfois c'est angoissant, et d'autre fois c'est positif. Cette nuit je rêvais que je profitait pénard dans un hôtel 5 étoiles, c'était fort sympathique de n'avoir rien à organiser rien à penser. Un simple appel téléphonique suffisait à avoir tout ce dont j'ai envie
par godfreyho
ans
#228833
Lereveur a écrit :@ godfreyho : Moi j'en ai une interprétation, en lien avec tout ce qu'on s'est dit ; peut-être que ton esprit te montre l'absurdité de nier que quelqu'un puisse s'intéresser à toi, et que ce faisant, tu blesses cette personne... En d'autres termes, tu lui infliges à ton tour ce que tu as pu subir niveau souffrance, alors qu'elle n'y est pour rien, et qu'en plus elle était une démarche positive à ton égard.
Tu dois avoir raison, le pire c'est que l'éclat de rire n'était pas pour me moquer mais que le fait que quelqu'un s'intéresse à moi me paraissait tellement impossible que ça en devenait hilarant.
Amaz aime ça
  • 1
  • 36
  • 37
  • 38
  • 39
  • 40
  • 41