Page 40 sur 40

Re: Reves questions

Publié : 12 avr. 2020, 21:43
par VACN
Burden a écrit :C'est une des dernière choses à laquelle la science ne peut pas trouver de réponses pertinentes
Le cerveau profite des phases de sommeil pour se "réarranger", du coup les synapses sont stimulés de façon plus ou moins aléatoire.

Re: Reves questions

Publié : 13 avr. 2020, 12:35
par Burden
VACN a écrit :Le cerveau profite des phases de sommeil pour se "réarranger", du coup les synapses sont stimulés de façon plus ou moins aléatoire.
Bah... dit comme ça c'est vrai que c'est plus clair. Mais ça n'explique pas tout car si le rêve tient en partie de ce réarrangement et des expériences récentes que le cerveau s'approprie, comment expliquer la récurrence de certains rêves malgré l'absence de facteurs déterminables par les scientifiques , de certaines entités qui peuvent être perçues comme des symboles (je veux dire quelqu'un rêve d'un mouton d'une façon récurrente et n'a pas de rapports aux montons particuliers dans sa vie, comment la science peut l'expliquer?). Et puis il y a des choses assez déroutantes, les rêves lucides, les rêves qui sont interprétés comme un souvenir réel par certaines personnes...Enfin pour moi la réponse n'aura jamais réponse à tout (j'espère) :smirk:

Re: Reves questions

Publié : 13 avr. 2020, 13:52
par Amaz
Les rêves lucides c'est une question d'habitude je trouve.

J'y arrive très très facilement à le faire depuis peu. Mais je ne suis pas certain qu'on soit dans un état profond de sommeil lorsqu'on fait un rêve lucide. Ça ressemble plus à de la semi conscience. Un peu comme dans l'hypnose.

En revanche ça me donne un mal au crâne au réveil lorsque je fais un rêve lucide mais c'est très agréable d'être maître de ses rêves.

Re: Reves questions

Publié : 14 avr. 2020, 22:09
par Burden
Amaz a écrit :je ne suis pas certain qu'on soit dans un état profond de sommeil lorsqu'on fait un rêve lucide. Ça ressemble plus à de la semi conscience. Un peu comme dans l'hypnose.
Je n'ai jamais fait d'hypnose et je suis pas sur de me rappeler avoir été dans un état de demi-conscience (à part sous emprise de drogues). J'ai du mal à me représenter la chose. Et c'est étrange car c'est vrai que les rêves se passent pendant pendant le sommeil paradoxal. Tu parviens donc à maîtriser tes rêves?
Pour ma part il m'arrive souvent dans mes rêves qu'il y ait des choses qui ne devraient pas y être, par exemple je rencontre des personnages qui me connaissent par rapport à d'autres rêves (ils me disent par exemple "hé toi tu sais plonger dans les vagues!" à chaque fois que je rêve d'un tsunami car ils savent que je l'ai fait dans d'autres rêves), et il m'arrive de me dire dans un rêve que je suis bien dans un rêve, alors je vais accepter de mourir dans ce cas et le rêve se termine à part si finalement l'ennemi ou la situation ne me tue pas, dans ces cas là je reste dans mon rêve. Parfois même je me retourne contre la chose menaçante du rêve mais je ne vais pas pouvoir empêcher d'autres éventuels personnages d'avoir peur ou de mourir. Hormis avoir conscience du fait que je suis bien en train de rêver je ne peux pas modifier les choses par ma pensée si ce n'est moi-même. Un ami qui s'intéresse à la chose m'avait dit que c'était bien des rêves lucides mais je ne sais pas jusqu'où certains peuvent aller dans la maîtrise des rêves.

Re: Reves questions

Publié : 15 avr. 2020, 01:34
par Amaz
Je suis navré que tu fasses des rêves effrayants.

Pour ma part ils ne sont pas du tout effrayants, pour préciser la chose, je ne peux pas dire que je contrôle pleinement le contexte, mais je suis acteur de mes rêves lucides. Je sais que je rêve, ce n'est pas comme lorsqu'on s'imagine une scène en lissant un livre par exemple, c'est plus fort que ça émotionnellement. En tout cas je le vis bien.

Cela dit je ne sais pas comment est ce que je parviens à reconnaitre que je suis dans un rêve parce qu'il m'arrive que les contextes soit très réalistes, c'est comme si c'était devenu instinctif, je reconnais un rêve de la réalité et j'y prends part. ou bien, il m'arrive sinon d'en être le spectateur (comme si j'étais face à un plateau de cinéma) et d'assister au rêve, mais sans avoir d'action sur celui-ci, mais j'ai tout de même conscience de rêver. C'est un peu particulier je l'admets, je ne sais si je me suis fait comprendre. En gros, dans le second cas de figure je suis spectateur du rêve, je n'ai pas de contrôle sur le contenu, mais si en revanche, si le contexte commence à me déplaire je suis capable d'en changer, c'est comme si j'avais une télécommande dans les mains et que je pouvais zapper d'une chaine à une autre.

Mais tout cela s'explique d'un point de vu scientifique:

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%AAve_lucide

Re: Reves questions

Publié : 15 avr. 2020, 10:45
par Burden
D'après wikipédia donc, 4 points sont nécéssaires pour parler de rêve lucide:
-le rêveur sait qu'il rêve ;
-il dispose de son libre arbitre ;
-d'une faculté normale de raisonnement ;
-d'une perception à travers les cinq sens comparable à la normale.
Par rapport au dernier je n'ai jamais eu le souvenir d'avoir utilisé mon odorat ou mon sens du goût dans aucun de mes rêves (lucides ou non). C'est vrai que ces sens ne sont pas particulièrement développés chez moi, peut-être du fait que je suis fumeur mais ça tend à dire que je ne fais pas de rêves lucides finalement. Ils semblent dirent qu'en effet le rêve n'est pas forcément provoqué par le sommeil REM.
Amaz a écrit :Je suis navré que tu fasses des rêves effrayants.
Oh t'en fais pas j'aime bien ce genre de rêves, je pense que ça doit venir du fait que ma vie manque cruellement de sensation fortes. Et puis même dans mes rêves de tsunamis ou du type qui se balade sur son fauteuil de bureau à roulettes avec un fusil à pompe, ça n'empêche pas qu'il puisse y'avoir des paysages magnifiques ou que je rencontre des personnages très "sympas" dans le même rêve. Dans les vrais cauchemars que j'ai pu faire, y'avait pas forcément cette dimension de "film d'action". C'est plutôt des rêves froids et glauques, et étrangement qui ressemblent beaucoup à la vie réelle.