Vous avez un problème de santé d'ordre sexuel ? Cette rubrique est faite pour vous.
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#215958
Au début, c'était un droit pour lequel les femmes se battaient. Aujourd'hui, c'est une responsabilité qu'on leur impose. Ça m'interpelle.

Et puis, depuis quand on se permet de critiquer les choix des autres en matière de sexualité ? D'autant que je n'ai pas pris seul la décision, rien n'a été imposé à madame. On est allés au planning familial, on a demandé conseil à des professionnel(le)s, on a pesé le pour et le contre, etc.

Les comportements à risque, je comprend qu'on les questionne, mais pas les choix mutuellement consentis.

J'arrêterai là sur ce sujet.
par salambo
Femme de 32 ans non vierge
#215961
Après un rapide tour sur les sites parlant de contraception, je présente mes plus plates excuses a la communauté, le préservatif n'étant a priori pas plus efficace contre les grossesses non désirées que l'implant hormonal. Et désolée si mon ton a pu te paraître agressif VACN mais j'ai vu tellement de garçons ne pas vouloir mettre de préservatif pour leur seul plaisir et tellement de filles avoir des problèmes de santé a cause de prises d'hormones du coup imposées car monsieur pas chaud pour le préservatif, que mes écrits ont probablement été réducteurs. Je m'en excuse et n'interviendrais plus jamais sur le sujet.
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#215967
Ce doit être dû à ma situation, mais perso, tout curieux que je sois d'expérimenter le sexe sans capote, j'ai toujours été sérieux sur le fait d'en avoir sur moi et bien sûr d'en employer si la situation se présentait. La plupart des MST sont vraiment de grosses saletés (rien qu'avec le VIH, se retrouver sous médocs à vie pour une imprudence d'une nuit...), et bien qu'évidemment je ne peux tomber " enceint ", je me sentirais terriblement responsable si je devais devenir involontairement parent ; sur le plan d'avoir un enfant ou pas, ma colonne " raisons contre " est pour ainsi dire longue comme le bras.
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#215972
Lux a écrit :Il est de toute façon évident qu'une femme a beaucoup plus intérêt à faire attention à la contraception qu'un homme, puisqu'un homme ne tombe pas enceinte. Et qu'en ce sens, il peut faire l'amour avec une femme et ne jamais savoir qu'elle est tombée enceinte (la femme pourrait lui dire, certes, mais ça reste elle qui a un enfant à gérer).
Ha? Ma foi je ne vais pas dire que c'est mieux d'être une femme, mais ne jamais savoir qu'on a eu un enfant, je ne dois pas être le seul à trouver l'idée horrible (je me demande combien c'est fréquent, comme je me suis demandé si la fille sauf certains cas ne risquait rien pour avoir caché le fait), j'aimerais mieux le savoir et aussi gérer l'enfant. La nana au bout d'un moment pourra se dire "pas d'enfant" et passer à autre chose, tandis que le mec pourra douter/se poser la question toute sa vie, vraiment je ne vois rien là de si réjouissant.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 29 ans non vierge
#215973
Je comprends ceci comme l’idée de porter l’enfant.
C’est une compétence physique qu’on ne possède pas en tant qu’hommes.

Il y a un lien moral certes mais si les femmes sont proches de leurs méthodes de contraception, ça me parait logique.
On ne doit que « couper » le robinet de notre côté :grin:

Quand tu envoies un courrier à la boîte aux lettres de Madame la Cigogne, difficile d’avertir la poste pour annuler l’envoi :wink:

Oui, j’aime ce genre d’exemple un peu naïf...
Avatar de l’utilisateur
par Azrael
Homme de 34 ans non vierge
#215979
Bah certes mais pour ma part et dans un sens ça ne me paraît pas si logique, si tant d'hommes n'estiment pas aussi qu'il est très important de faire attention, c'est surtout parce qu'il y a plein d'égoïstes, c*ns et irresponsables, en aucun cas je ne trouve ces mecs logiques.
par katy81
ans
#215981
Si ça peut rassurer certains hommes du forum, il y a aussi des femmes "irresponsable" en matière de protection/contraception. J'entends que certaines femmes utilisent l'ivg comme moyen de contraceptif, il y a là un gros manquement d'information sur le risque médical pour elle, mais aussi une faille psychologique. D'autre part, même si l'ivg peut être une possibilité (très mal vécu pour une trèèèss grande majorité de femmes) certaines ne s'en formalisent pas. Certains centres médicaux ont des "abonnées" je trouve cette idée très triste. Comme pour la pilule du lendemain, il y eu quelque temps une recrudescence en pharmacie dès qu'elle a été disponible.

Salambo je trouve ça dommage que tu n'interviennes plus sur le sujet, car tous les points de vus sont intéressants et nulle n'est censé tout savoir sur tout. J'ai moi-même des doutes sur des croyances profondes que je peux avoir. ça ne veut pas dire qu'on n'a forcément tort ou forcément raison. Échanger et communiquer sur le sujet est à mon sens très important surtout entre hommes et femmes. D'autre part je suis de ton avis sur les raisons de la non utilisation des préservatifs pour une majorité des hommes. Ils font/feront les efforts peut être au départ mais pas plus, surtout si la relation est légère alors que c'est là que le danger est plus grand.

Les taux de grossesses non désirés il n'y a pas que la faille du contraceptif utilisé qui serait en cause, étant donné que chaque femme est unique et à un taux de fécondité plus ou moins important. J'ai dans mon entourage (et même ici sur le forum) certaines femmes qui sont tombées enceintes sous pilule ou stérilet et même une sous spermicide et stérilet.
La fertilité est un point à prendre en compte aussi. On ne peut faire des stats sans prendre en compte tout un tas de paramètres. Les chiffres énoncés sont des moyennes.
VACN a écrit :Au début, c'était un droit pour lequel les femmes se battaient. Aujourd'hui, c'est une responsabilité qu'on leur impose. Ça m'interpelle.
les progrès ne sont pas toujours bon pour l'Homme, et on ne sait les effets néfastes réels que des années voire des décennies plus tard. On peut glorifier une avancée médicale et avoir un retour de bâton.

Pour ce qui est des effets de la pilule, ils ont changés et surtout la pilule à progressé (en bien ou mal) mais elle a évolué avec la recherche. Les premières étaient bien moins supportable que celle d'aujourd'hui. Et d'autre part, elle était utilisée uniquement dans le cadre de contraception. Comme l'a dit Lux, depuis les années 90, les médecins en ont trouvé d'autres propriétés plus ou moins justifiées pour des toutes jeunes filles. (On ne va pas revenir sur les perturbateurs endocriniens, mais ça a un lien aussi, nos corps rejettent un moment ou un autre toutes ces substances dans la nature et les animaux / la nature, s'en nourrissent, nous mangeons ce que nous récoltons) je digresse pas mal mais c'est important.
Avatar de l’utilisateur
par Genisa
Femme de 28 ans non vierge
#215986
katy81 a écrit :J'entends que certaines femmes utilisent l'ivg comme moyen de contraceptif, il y a là un gros manquement d'information sur le risque médical pour elle, mais aussi une faille psychologique.
C'est effectivement un argument souvent utilisé par les anti IVG, l'IVG qui serait utilisée comme moyen de contraception, ou les femmes qui en font à répétition.

A chaque fois ça me fait penser à une fille qui était avec moi en seconde. En un an, elle avait eu deux IVG.
Sauf que c'était une gamine boulimique, qui se droguait, buvait, que sa mère refusait de voir depuis ses 13 ans, en échec scolaire..
Elle avait aussi été "fiancée" deux fois dans l'année avec des mecs qui avaient 10 ans de plus qu'elle, qui profitaient du fait qu'elle était en recherche constante d'affectation. Et qui l'avaient plaquée assez rapidement.

Du coup je me dis toujours qu'on a pas vraiment idée de ce qui se cache derrière des chiffres. Peut-être qu'il y a des abonnées aux IVG, mais à mon avis si on creusait un peu on se rendrait compte que ce sont des personnes assez fragiles, avec troubles psy.

salambo a écrit :Après un rapide tour sur les sites parlant de contraception, je présente mes plus plates excuses a la communauté, le préservatif n'étant a priori pas plus efficace contre les grossesses non désirées que l'implant hormonal.
L'avantage que je trouve au préservatif, c'est qu'il est possible de se rendre compte de suite s'il y a un problème.
Comme dit Katy, il y a des grossesses non désirées avec une prise correcte de la pilule (ou stérilet d'ailleurs), j'imagine qu'on doit mettre un moment à réagir.. surtout en ayant des règles irrégulières.
par katy81
ans
#215987
Oui Genisa c'est pour ça que je parlai de "faille psychologique"
à mon avis les anti ivg c'est surtout pour des raisons "morale, culturel et religieuse" l'aspect médical psycho social ils le mettent bien en bas de la liste.
Désolé mais si une femme se fait violer et tombe enceinte à la suite de ça, je pense que l'ivg est une solution plus qu'adaptée (si elle le souhaite bien entendu) et bien les anti ivg ne voient même pas cet aspect comme négatif, ils estiment que "l'enfant conçu est un don de dieu" pour l'avoir entendu :sweat: chacun ses croyances ok mais ça me semble réducteur de minimiser la détresse et le traumatisme de ces femmes, et la future vie de cet enfant avec tout ce que ça comporte.

je clos le débat là sur l'ivg .. ce n'est pas le sujet désolé du HS
Genisa aime ça
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7