Venez ici pour discuter de vos complexes sexuels.

A combien de personne avez-vous parlé de votre virginité tardive ?

0
111
44%
1
29
12%
2
28
11%
3
21
8%
4
11
4%
5
9
4%
6
1
0%
7
5
2%
8
5
2%
+ de 8
30
12%
par Flotbleu4
Femme de 42 ans non vierge
#241168
Perso, je ne comprends pas comment quelqu'un peut douter quand on lui dit qu'on est vierge. Que intérêt aurait-on à inventer ça? A une certain âge, c'est plutôt un aveu, une preuve de confiance que d'oser le révéler. Je crois que qqn qui aurait mal réagi (moqueries, incrédulité etc.), c'est tchao. Comment envisager de partager une intimité avec qqn qui n'a pas de respect à cause de ça? Je peux comprendre qu'on se pose des questions, mais pas un rejet systématique comme ça.

Pour répondre à la question, je l'ai dit dans un contexte thérapeutique uniquement. Après, quand on ne nous voit jamais en couple, ça doit devenir un secret de polichinel mais jamais personne dans mon entourage ne m'a posé ouvertement la question et je n'ai pas eu besoin de le dire non plus. Je ne leur demande pas de détails sur leur vie intime, je ne vois pas pourquoi je devrais en donner.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 30 ans non vierge
#241170
Le nombre de fois que l’on m’a demandé mon passé sexuel…

Le tri est identique à un entretien d’embauche : je laisse volontairement une zone d’ombre bien que je ne suis plus VT mais ça en dit long sur la valeur que l’on apporte à l’expérience à notre époque. Être prêt et disponible de suite, plus de temps pour construire quelque chose…

Et même quand on connaît comment ça fonctionne… ce n’est pas garanti que ça colle. Le prétexte de l’expérience ne se vaut même pas car une personne n’a pas les mêmes délires qu’une autre.
Flotbleu4, Tyrus aime ça
  • 1
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30