Venez ici pour discuter de vos complexes sexuels.
Par Hyperion
ans
#53567
Aborder dans la rue, jamais je ferais un truc pareil! J'aurais non pas la flemme mais trop peur, ça me parait vraiment intrusif comme procédé. C'est comme une attaque.
Par Rocher
Homme de 34 ans vierge
#53569
C'est moche que la société en soit venu à considérer la drague de rue comme une agression et un interdit car il n'y a rien de plus courageux de d'authentique que d'aborder une inconnue et de lui faire comprendre droit dans les yeux qu'elle nous intéresse, j'espère qu'un jour on fera marche arrière et que passera la mode de la drague factice anonyme d'internet par écran interposé plutôt que droit dans les yeux. Mais bon faut pas rêver.
Par Hyperion
ans
#53570
Je comprends ta réaction Rocher, mais ne nos jours, avec les agressions extérieures (sexuelles, viols, vols, tueries) ce n'est plus facile d'aborder comme ça cash avec l'envie de dire :" vous me plaisez madame, ça vous direz de faire un tour ensemble"?!

Et puis n'oublie pas le contexte aussi: la fille peut penser Ă  pleins chose sauf la drague au moment tu l'abordes, et insister pourrait l'Ă©nerver...
Avatar de l’utilisateur
Par Apatch
Femme de 37 ans non vierge
#53573
Faut quand même reconnaître qu'on est tellement saoulé par les pseudo dragueurs dans la rue qui parlent vulgairement, voire qui se contentent de te siffler ou pire qui t'insultes quand tu ne réponds pas, que comme beaucoup de filles je suis devenue totalement hermétique aux approches dans la rue.
Par Hyperion
ans
#53574
Je vous comprend, à force ça soule comme pas possible. Je pense que c'est une forme de protection d'être hermétique pour ça.
Avatar de l’utilisateur
Par Lereveur
Homme de 38 ans non vierge
#53580
Je suis d'accord avec Rocher... Au final, je me demande où il est encore possible, sauf circonstances particulières, de draguer...

Dans la rue ? Vous êtes un type louche. En boîte ? Vous ne supportez pas le bruit, la fumée, et la danse n'est pas votre truc. Au boulot ? Ca fait jaser et ça peut passer pour du harcèlement. OVS ? Ce n'est pas la tranche d'âge recherchée. Les sites de rencontres ? On ne vous répond même pas pour vous dire crotte. Etc.

J'ai l'impression d'une société névrosée à l'américaine : partout on parle de sexe (journaux, fictions à la télé...), mais concrètement, c'est " pas touche " et foin de gestes " déplacés " (même si vous êtes respectueux)...
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#53604
J'ai l'impression d'une société névrosée à l'américaine : partout on parle de sexe (journaux, fictions à la télé...), mais concrètement, c'est " pas touche " et foin de gestes " déplacés " (même si vous êtes respectueux)...
Et on s'étonne que des gens deviennent frustrés ?
Je veux pas que le monde se transforme en baisodrĂ´me, loin de lĂ , mais au moins Ă©quilibrer la balance...

Mais dans la société actuelle où on vit, il est devenu normal que les gens se protègent ainsi.
Avatar de l’utilisateur
Par Apatch
Femme de 37 ans non vierge
#53609
Ben dans un autre sens, ce n'est pas parce qu'on parle de sexe partout qu'on a envie de sexe partout et avec n'importe qui. Le fait que la société devienne hypersexualisée ne donne pas le droit de se servir où on veut en oubliant que la personne en face a son libre arbitre.
Avatar de l’utilisateur
Par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#53611
Apatch a écrit :Ben dans un autre sens, ce n'est pas parce qu'on parle de sexe partout qu'on a envie de sexe partout et avec n'importe qui. Le fait que la société devienne hypersexualisée ne donne pas le droit de se servir où on veut en oubliant que la personne en face a son libre arbitre.
Si les gens parlent de sexe, c'est que quelque part, c'est un sujet qu'ils aiment bien parler avec certaines personnes. Je pense que c'est de manière inconsciente, on en parle maintenant d'une manière très banale.

Ma réflexion sur le "baisodrôme" reste une grosse caricature, mais je ne souhaite pas des revirements de situations aussi énormes qu'une société puritaine qui devient une société dévergondée en deux-temps-trois-mouvements. Mais dieu merci, ça ne se fera pas, les extrèmes sont trop mauvais.
Avatar de l’utilisateur
Par Pozor
Homme de 28 ans non vierge
#53612
Apatch a écrit :Ben dans un autre sens, ce n'est pas parce qu'on parle de sexe partout qu'on a envie de sexe partout et avec n'importe qui. Le fait que la société devienne hypersexualisée ne donne pas le droit de se servir où on veut en oubliant que la personne en face a son libre arbitre.
LĂ  n'est pas la question !

Le problème est que une part des femmes est dérangée au premier sens du terme, par quelqu'un qui trouve le courage de l'aborder si elle n'y est pas déjà disposée dans sa tête, comme elle peut l'être lorsqu'elle sort.
Je cite :
kaolla a écrit :il y en a qui n'apprécient pas d'être dérangées alors qu'elles vont à un RDV, faire les courses, se promener tranquillement... ce n'est pas le même état d'esprit que d'aller dans un bar ou en boîte
  • 1
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9