Venez ici pour discuter de vos complexes sexuels.
par Helix
Homme de 52 ans vierge
#103192
Bonjour,

L'hypersensibilité est un trait de caractère héréditaire, mis en évidence par Elaine Aron, qui a une grande influence sur les comportements et les ressentis.

Pour en savoir un peu plus, je vous propose un petit article, pris quasiment au hasard sur la toile:
http://www.dr-correa.ch/hypersensibilite/

Et le questionnaire sur l'hypersensibilité :
http://www.dr-correa.ch/hypersensibilite-test/

Moi, j'ai répondu oui à 19 questions sur 23. Je n'ai aucun doute sur le fait que je suis hypersensible.
Et vous ?

(Pour aller plus loin, je vous recommande le livre "Ces gens qui ont peur d'avoir peur", d'Elaine A. Aron)
Avatar de l’utilisateur
par Pozor
Homme de 29 ans non vierge
#103194
Héréditaire ? Bizarre car aucun de mes 2 parents ne l'est selon moi.

Concernant ton premier lien, je partage beaucoup plus de "caractères psychologiques" d'hypersensibles que de "caractères physiques" parmi ceux qui sont listés.

Avec 16 "oui" sur 23, on m'annonce que je suis aussi un hypersensible. Je pensais être sensible, mais à ce point...

Certaines assertions du sondage me parlent, comme l'aversion pour les films/émissions/lectures avec des scènes très violentes physiquement ET psychologiquement ou la sensibilité au bruit quand je dors ou je travaille.
J'ajouterais même être vulnérable aux éblouissements par les flashs des appareils photos et également certains phares de voiture.

J'ai beau avoir 23 ans et être un homme, il m'arrive d'être ému (jusqu'aux larmes commençant à monter aux yeux) devant une scène de cinéma.

Bref bonjour la virilité quoi...
par YLB
Homme de 41 ans vierge
#103200
20/23 8D ... :(

Chez moi c'est étroitement lié à un trouble de la personnalité. Maintenant que j'en suis conscient, j'essaie de faire avec, d'en faire ma force.
Et il n'y a pas de honte à pleurer devant un film, c'est juste que l'auteur a réussi à faire passer des émotions et que nous les avons ressenti au plus profond de nous. On lui rend hommage en quelque sorte :manga:
Ou alors on se voile la face et on sort des trucs genre "ouais, non, Toy Story 3 c'est un truc pour les mômes, j'étais à la piscine cet aprem, c'est pour ça que j'ai les yeux rouges et puis c'est le printemps, j'ai des allergies et une conjonctivite. cochonnerie de poussière dans l'oeil! En plus j'avais pas mes lunettes et du coup c'était flou, je me suis niqué les yeux."
par downup
Homme de 37 ans non vierge
#103201
Alors pour moi, comme je l'ai dit dans l'autre topic, j'ai l'impression d'être très souvent submergé par mes émotions. Au point qu'il m'est clair que cela n'est pas dans la norme.

Je suis allé voire 2001 l’odyssée de l'espace il y a quelques semaines . J'avais les larmes aux yeux, et une énorme boule au ventre pendant tout le film. A ce titre, je redoute clairement d'aller au cinéma accompagné. Souvent cela m'arrive quand j'écoute de la musique. Même au travail, je met mon casque, rêvasse en regardant les nuages et hop... Tient je n'ai quasiment pas pu travailler à cause de ça aujourd'hui.

C'est super dur à décrire j'ai l'impression de constamment ressentir que quelque chose me dépasse, une sorte d'instabilité permanente. Cela peut sembler un peu fou ou prétentieux. Je viens de finir un livre, "L'esprit de l'athéisme", et j'ai été bouleversé car l'auteur mettait enfin des mots sur ce que je vis : se poser constamment la question (sans vraiment se la poser, c'est plus un état) : pourquoi il y'a quelque chose plutôt que rien.

Bon ça se trouve je tombe vraiment dans la folie.

En tout cas il y a une prédominance de ce type de personnalité parmi les gens de ce forum, et il est surement intéressant de se demander pourquoi.
Avatar de l’utilisateur
par rooter
Homme de 35 ans vierge
#103211
16 sur 23. J'avais pourtant pas l'impression d'être spécialement sensible (et suis relativement peu expressif dans la vie de tous les jours).
par downup
Homme de 37 ans non vierge
#103212
Pasta a écrit :17/23. Est-ce que ça a un rapport avec les comportements d’évitement ?
Peut être, dans un sens. Si on prend un chat hypersensible (lié à un seuil de peur/stimulation bas), celui qui sursaute dès qu'il voit une mouche. Ben c'est plutôt le genre de chat qui va rester cloîtrer sous le lit, dans l'évitement, plutôt que celui qui va s'aventurer gaiement dans la nature, ou oser aller câliner son maître.
rooter a écrit :et suis relativement peu expressif dans la vie de tous les jours
Les deux ne sont pas forcément liés, plutôt au contraire je dirai. C'est déjà assez compliqué à gérer tous ces stimuli, on pas se faire c.hier à essayer de les communiquer en plus!
par Helix
Homme de 52 ans vierge
#103214
Pasta a écrit :17/23. Est-ce que ça a un rapport avec les comportements d’évitement ?
Je pense que cela y contribue.

Moi je ne supporte pas les bruits intenses. Un avion à réaction qui passe à basse altitude, c'est l'horreur. Les feux d'artifice ne sont supportables que de loin…

Aux informations à la télé, dès que le présentateur prévient qu'il y a des images difficiles, je sais que je ne dois pas regarder, sinon les images me hantent pendant longtemps.

Pareil pour les films déconseillés aux moins de 12 ans, pour moi c'est impossible à regarder.

De nombreux évènements anodins pour la plupart des gens ont chez moi un impact très fort, et il me faut du temps pour récupérer. Je le vis comme un handicap. Je dois éviter à tout prix le stress, les émotions fortes, les situations compliquées, sinon je perds tous mes moyens.
Avatar de l’utilisateur
par impala
Femme de 36 ans non vierge
#103215
20 sur 23, lol. Cela dit, je le savais déjà et avais probablement déjà fait ce test.
Mais en ayant un score élevé, je ne suis pas forcément plus hypersensible que vous (je pense qu'il y a pas mal de questions auxquelles j'ai répondu oui parce qu'elles s'appliquaient plutôt bien dans mon cas, mais pas forcément à 100%). Je dis cela en lisant ce qu'a mis Helix au-dessus : même si je suis très sensible aux sons et à la lumière, je peux regarder un feu d'artifice sans trop de difficultés (mais quand même, le son, surtout, dans cette situation, me gêne un peu).
par traviata
Femme de 58 ans non vierge
#103217
J'ai 18/23.
J'ai beaucoup de mal avec le bruit, et notamment les basses, ce qui me rend insupportables certains types de musique. Pas parce que je trouve ça "moche" mais parce que je ne les supporte pas physiologiquement.
Mais compte tenu de ma vie, j'ai été obligée de "progresser" pour deux choses :
- le bruit : mon premier métier avait pour cadre les musées, les bibliothèques et les dépôts d'archives, lieux calmes par excellence. Le passage à l'école a été un choc. J'ai fui les classes de maternelle pour cette raison, mais parfois j'ai les tympans "déchirés" par certains cris lors de jeux très légitimes. Ce qui me fatigue le plus est incontestablement le bruit.
- le fait d'avoir un programme chargé ne me fait pas (plus?) "peur" , j'ai une petite tendance à l'hyperactivité. En revanche, si le :oindre grain de sable compromet l'emploi du temps que je me suis fixé, ça me met de très très mauvaise humeur , j'en veux à la terre entière et je m’énerve vite.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 12