Venez ici pour discuter de vos complexes sexuels.
par Jolinar
Femme de 39 ans non vierge
#176988
Honnêtement, au moment où j'ai ouvert ce sujet, je ne pensais absolument pas que cela donnerait un tel résultat. :sweat_smile:
Espoir77 aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Lereveur
Homme de 39 ans non vierge
#177048
Lux a écrit :Vous allez encore hurler, mais ton exemple ne me surprend pas. L'inverse est en revanche plus rare : un mec beau, bien foutu, riche, avec une fille pas très jolie et forte, c'est extrêmement rare. La pression sur le physique des femmes n'est absolument pas la même, quoi qu'on en dise.
En même temps l'objectif n'était absolument pas de créer la surprise. Par ailleurs, j'ai cité plus d'une fois le cas d'un copain maigre en couple - avec enfant - avec une fille ronde. Il se trouve que ce matin dans les transports, j'ai vu un autre exemple de cette " combinaison morphologique ", en train de se rouler des pelles.

Les femmes subissent plus de pression en la matière ? C'est tout à fait possible, mais encore une fois, jouer à mesurons qui souffre le plus n'a pas grand intérêt. Ce qu'on doit garder à l'esprit avant tout, c'est qu'être accepté sans pour autant être physiquement " dans la norme " est une possibilité réelle, une situation qui se produit réellement dans la vie - et donc sachant cela on a déjà un état d'esprit plus positif.

Et se poser la question de ce qu'on veut vraiment (cad en restant sourd aux injonctions du système actuel), et de ce qu'on peut faire avec notre corps.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#177109
SnapBack a écrit :Ce n'est pas utile de jouer la provocation, non plus.
On repartira, comme d'habitude, à dos et le débat n'évoluera plus.
Mon message n'était pas très fin, non, mais quand on essaie de discuter et qu'on m'accuse de faire exprès de détourner le sujet, alors que je n'étais pas HS, il ne faut pas non plus s'attendre à des remerciements.
Bref, discussion close, effectivement.

Lereveur : il ne s'agit pas de faire de la concurrence victimaire. Il s'agit de faire des constats. Et ces constats ne nous empêchent pas d'avancer et d'évoluer, bien au contraire !
Mais c'est comme si un blanc venait te dire qu'il est lui aussi désavantagé, au même titre que les noirs, sur certaines choses. C'est tout à fait entendable, mais il faut savoir aussi prendre la mesure de la réalité pour les personnes concernées.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#177112
Lux a écrit :Mon message n'était pas très fin, non, mais quand on essaie de discuter et qu'on m'accuse de faire exprès de détourner le sujet, alors que je n'étais pas HS, il ne faut pas non plus s'attendre à des remerciements.
Bref, discussion close, effectivement.
Tu peux avoir les meilleures intentions du monde que tu trouveras toujours des gens qui ne seront pas d'accord avec toi. A un moment donné, il vaut mieux laisser couler. Tu as dit ce que tu avais à dire et certaines personnes l'ont lu, c'est ce qui est le plus important à mon avis.

On écoute, on réagit, on débat et si on voit que ça mène en cul-de-sac, on termine avant que ça ne mène droit dans le mur.

Passons, en effet :wink:

Lux a écrit :C'est comme si un blanc venait te dire qu'il est lui aussi désavantagé, au même titre que les noirs, sur certaines choses. C'est tout à fait entendable, mais il faut savoir aussi prendre la mesure de la réalité pour les personnes concernées.
Une comparaison entre avantagés et désavantagés est mal venue si on discute au départ d'un sujet où il y a un déséquilibre évident envers un certain groupe de personnes. Être majoritaire n'empêche pas d'être sur des œufs dans d'autres domaines cependant. L'un n'empêche pas l'autre, à un autre degré, et les humains sont eux-même versatiles.

La comparaison de l'homme blanc n'est valable qu'en Occident (USA + Europe et Russie + Commonwealth) ainsi que les endroits où il s'est installé car c'est le monde où l'on vit et on le critique car on est immergé de cette culture. Les cultures diffèrent très vite selon les endroits, une égalité entre elles n'étant pas possible, ce sera donc du compromis (j'oserais dire, de la diplomatie) pour établir un équilibre entre différentes personnes. Une égalité sous-entendant que tout le monde est pareil, ce qui n'est pas le cas à mon avis.

Dans notre culture, il y a l'importance d'avis émanant de personnes désavantagées. Néanmoins, il faut tenir son rang même si on est victime de sa hiérarchie. On avance avec les dents serrés mais la rage au cœur. C'est peut-être naïf dit comme ça, mais on ne nait pas égaux, il n'y aurait pas des petits, des grands, des gros, des maigres, des clairs, des foncés si ce n'était pas le cas. Qu'importe le sexe.

Si les gens se respectaient déjà un peu mieux (même en comptant la hiérarchie), les rapports de force seraient un peu plus atténués au profit d'un vrai vivre ensemble. Une vraie égalité, si elle devrait naître (ce que je doute, n'étant pas convaincu que ce soit réellement applicable), est d'abord instaurée par le respect avant tout.

Pour revenir aux personnes souffrant de surpoids et leur rapport à l'amour, je pense qu'elle n'aimerait pas qu'on les victimise même si ces personnes doivent souffrir en silence. On peut les encourager à trouver un chemin de vie dans lequel elles pourraient s'épanouir, sans condescendance. C'est bien sûr applicable pour n'importe quel combat.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#177114
Mais je ne victimise personne et je ne dis pas qu'on ne trouve pas l'amour quand on est en surpoids ! Je dis juste que la pression sur le physique est plus forte chez les femmes. Mais ça n'empêche pas les femmes qui ne sont pas conventionnellement belles de trouver l'amour, et encore heureux — mais il faut admettre que c'est plus compliqué.
Avatar de l’utilisateur
par Bonbenbof
Homme de 38 ans non vierge
#178275
Katy a écrit :d'après mon expérience quand j'étais VT et que j'ai commencé à prendre soin de moi, maigrir et de fait m'habiller autrement les gens effectivement m'ont vu autrement mais c'était un nouveau regard dans le sens où j'évoluais, une sorte de renaissance j'étais toujours moi, mais l'état d'esprit, ma façon d'être et l'image que je renvoyai a changer leur perception passer d'une personne un peu renfermée et look ados voir masculine, à un sourire, une jovialité et une tenue un peu plus féminine, coloré, tout ça à dévoilé quelque chose.
tu ne t'en rends peut-être pas compte mais ton état d'esprit à peut être changer, ta façon d'être aussi le regard envers les autres aussi. La perte de poids, un changement physique libère dans tous les sens du terme et nous fait changer inévitablement même si tu ne le perçois pas. Pas que l'on devient plus intéressant ni que l'on passe d'un caractère timide à exubérant mais ta façon d'être de te sentir dans ton corps, de te déplacer, est différente, car il existe des personnes grosses ou physiquement pas terrible mais qui ont une personnalité une façon d'être un état d'esprit etc... et sont bien dans leur peau dès le départ. Pour d'autres il faut travailler .. dur parfois et longtemps
Je te réponds ici parce que ce sera plus dans le thème...

Des personnes grosses ou physiquement pas terrible qui ont une personnalité, une façon d'être, un état d'esprit, qui plaisent, on sait bien que ça existe... Elles ont d'autres qualités à mettre en avant que leur physique... (C'est entre autres celles que j'essaye de développer vu que je sais très bien que ma perte de poids ne fera pas de moi un beau gosse ténébreux...)

En tant que grand introverti, en supposant que je sois un gars en or (C'est le cas, mais restons modestes...), je n'ai pas une personnalité "visible"... Ce que je suis ne ressort pas...

La façon d'être, c'est aussi quelque chose qui relève de l'apparat...

(Ça me fait d'ailleurs penser à une série de photo de nus où des femmes posaient de manière un peu prostrée, puis de manière plus ouverte... C'était assez éloquent quant à la puissance des attitudes...)

C'est vrai que c'est peut-être plus lié à notre personnalité que l'apparence physique, mais ce n'est pas pour autant que ça dit quoique ce soit sur ce que nous sommes, nos goûts, nos envies, nos projets de vie...

Le premier patron chez qui j'ai bossé il y a quelques mois était grand, et gros... Il était loin d'être sexy... Par contre, il était particulièrement extraverti, il parlait fort, il aimait se montrer... C'était quelqu'un de sympathique... Manifestement, il n'avait aucun soucis avec les femmes... Je l'ai vu à l’œuvre une ou deux fois... Il était particulièrement charmeur... Pourtant, sous ses dehors aimables, il est probablement l'un des mecs dont le point de vue sur la femme est le plus ignoble que j'ai eu à entendre... Ça, ce n'est pas quelque chose qui se voyait...

Être séduisant, ça ne veut pas nécessairement dire être quelqu'un de bien... C'est pourtant un amalgame assez fréquent...


Si je change physiquement ces derniers temps, ce n'est pas pour autant que ma personnalité est différente... Même si je serai peut-être plus dans la norme, ce n'est pas pour autant que je vais devenir le gars sur qui les nanas se retournent... Comme je l'ai écrit plus haut, je cherche donc à changer d'autres choses, dans ma manière d'être... Ces changements ne sont pas directement liés à ma perte de poids... C'est quelque chose que je fais en parallèle, parce que je me rends compte que maigrir n'est pas suffisant...


Pour en revenir à la perte de poids à proprement parler, je suis proche d'un cap important... Et à vrai dire, je panique un peu, parce que je fais n'importe quoi... Je mange beaucoup, alors que jusqu'à présent je parvenais à être assez raisonnable, et j'augmente les doses de sport, de manière abusive dans l'espoir de compenser... Je suis en train de perdre un peu les pédales, peut-être parce que ce cap est ultra symbolique, parce qu'il représente une espèce de barrière infranchissable pour moi... En fait, j'ai l'impression de devoir me battre contre moi-même, plus que jamais... Je crois que ça me fait peur, et qu'inconsciemment, je me mets des bâtons dans les roues pour ne pas y arriver...
par Jolinar
Femme de 39 ans non vierge
#178279
"En fait, j'ai l'impression de devoir me battre contre moi-même, plus que jamais... Je crois que ça me fait peur, et qu'inconsciemment, je me mets des bâtons dans les roues pour ne pas y arriver."

Je comprends parfaitement ce que tu expliques : je suis à un moment de mon régime où je stagne voir reprendre du poids. Je suis persuadée que c'est liée, pour moi, à mon manque cruel de confiance et au fait que je me mesestime à mort. Je pars du principe que je suis insignifiante et que je ne mérite pas que quelque chose de bien m'arrive. Alors je reste dans l'état que je connais le mieux : l'obésité.

Sinon, le reste de ton message est vrai : tout est lié à l'état d'esprit que l'on a. On ne devient pas obèse en étant bien dans sa peau : même en perdant du poids, on peut être doté d'un caractère génial, mais si on n'a pas confiance en soi (ou tout autre raison de ce genre), on ne plaira à personne ou au mauvaises personnes.
par katy81
ans
#178284
Bonbenbof a écrit :La façon d'être, c'est aussi quelque chose qui relève de l'apparat...

(Ça me fait d'ailleurs penser à une série de photo de nus où des femmes posaient de manière un peu prostrée, puis de manière plus ouverte... C'était assez éloquent quant à la puissance des attitudes...)

C'est vrai que c'est peut-être plus lié à notre personnalité que l'apparence physique, mais ce n'est pas pour autant que ça dit quoique ce soit sur ce que nous sommes, nos goûts, nos envies, nos projets de vie...
je suis bien d'accord que tu as les mêmes envies et les mêmes projets et le même caractère etc.... et que le physique est bien entendu indépendant de tout ça, mais si ta posture est différente les gens te percevront d'une autre façon c'est en lien direct avec la confiance en soi.

C'est tout bête mais j'avais tendance à marcher tête baisser et épaule rentré recroquevillé sur moi même, le fait de se sentir regarder d'une autre façon (pas spécifiquement de façon intéressé physiquement parlant) c'est à dire des amis dirent "ooh tiens tu es radieuse " alors que personne ne nous avait jamais fait ce genre de remarque.
c'est bien que la perte de poids et donc le changement de comportement que nous avons qui fait que les autres nous perçoivent autrement.
On gagne en confiance, est ce que tu aurais osé faire sourire les filles il y a quelque temps comme tu l'as fait il y a peu ?!
il y a plein de choses que je n'aurai jamais fait sans avoir perdu du poids parce qu'on se l'interdit parce que l'on ose pas parce que les autres ne nous le permettent pas aussi, c'est encore une fois lié à la confiance en soi.
Bonbenbof a écrit :Être séduisant, ça ne veut pas nécessairement dire être quelqu'un de bien... C'est pourtant un amalgame assez fréquent...
on est bien d'accord sur ce point, c'est pour ça que le dialogue et faire connaissance existe dans la séduction Et un jour de toute façon le vernie craque :grin:
ce n'est pas très gratifiant dit comme ça, mais je n'avais jamais mis les pieds chez un coiffeur durant près de 10 ans (pour me faire vraiment coiffer) et bien je me suis faite sifflé l'après midi même. bah ça m'avait quand même requinqué niveau confiance et boosté mon ego.
Bonbenbof a écrit :Si je change physiquement ces derniers temps, ce n'est pas pour autant que ma personnalité est différente... Même si je serai peut-être plus dans la norme, ce n'est pas pour autant que je vais devenir le gars sur qui les nanas se retournent... Comme je l'ai écrit plus haut, je cherche donc à changer d'autres choses, dans ma manière d'être... Ces changements ne sont pas directement liés à ma perte de poids... C'est quelque chose que je fais en parallèle, parce que je me rends compte que maigrir n'est pas suffisant...
je dirais plutôt qu'on se rend disponible et ouvert aux autres aussi en changeant physiquement. Et c'est très bien de bosser l'autre chose en parallèle en général ça va de paire, l'un sans l'autre c'est une catastrophe psychologique.

Je croise de par mon boulot, pas mal de femme ayant eu des opérations pour maigrir, qui ont encore un grand manque de confiance en elle par manque de travail à ce niveau là.
Avatar de l’utilisateur
par Bonbenbof
Homme de 38 ans non vierge
#178290
katy81 a écrit :mais si ta posture est différente les gens te percevront d'une autre façon c'est en lien direct avec la confiance en soi.
C'est peut-être en lien avec la confiance en soi, mais ça reste une affaire d'aspect extérieur...

katy81 a écrit :c'est bien que la perte de poids et donc le changement de comportement que nous avons qui fait que les autres nous perçoivent autrement.
A mon humble avis, c'est la perte de poids uniquement...

Je pense que si notre changement de comportement est lié à la perte de poids, faudrait revoir les motivations qu'il y a réellement derrière le régime...

katy81 a écrit :je dirais plutôt qu'on se rend disponible et ouvert aux autres aussi en changeant physiquement. Et c'est très bien de bosser l'autre chose en parallèle en général ça va de paire, l'un sans l'autre c'est une catastrophe psychologique.
Bah voilà...

Non, je ne me rends pas disponible et ouvert aux autres en changeant physiquement... Ça n'a jamais été mon intention... La perte de poids, je la fais uniquement pour moi, et le regard des autres, à la base, je m'en f.utais complètement... Mais constater que ce regard change, juste pour ça... Juste parce que mon aspect extérieur est plus flatteur? Je le prends comme une démonstration de l'hypocrisie de notre société...

Quant à mes attitudes, ma confiance en moi, ce sont aussi des choses que je bosse pour moi... Mais effectivement, dans ce cas-là, c'est plus particulièrement pour être plus à l'aise parmi mes congénères... Là aussi, il s'agit d'adopter un comportement plus normé, mais pas que... Je sais que mon manque de confiance en moi m'a joué des tours, et que certaines personnes en ont profité... J'essaye d'adopter une manière d'être qui permet de faire comprendre à ceux qui croisent ma route que je suis gentil, mais qu'il ne faut plus pousser... Je ne serai jamais le type le plus expansif du monde, mais je ne veux plus m'effacer comme je l'ai toujours fait, parce que je pensais ne pas avoir le droit d'être là...

katy81 a écrit :On gagne en confiance, est ce que tu aurais osé faire sourire les filles il y a quelque temps comme tu l'as fait il y a peu ?!
J'avais déjà tenté des trucs... Je l'avais expliqué ici d'ailleurs... Début d'année, il y avait eu une conductrice de bus notamment... J'avais 30 kg de plus...

Ça n'a vraiment rien à voir avec ma perte de poids...

Par contre, le fait que mes plaisanteries aient été bien reçues... Je n'oserais pas affirmer que ça n'a rien à voir... Il m'est arrivé, il y a déjà longtemps, de me prendre des remarques, parce qu'un type comme moi ne devait pas se permettre certaines choses... Je me répète, mais l'aspect extérieur est un fameux passe-droit...

katy81 a écrit :Je croise de par mon boulot, pas mal de femme ayant eu des opérations pour maigrir, qui ont encore un grand manque de confiance en elle par manque de travail à ce niveau là.
C'est marrant que tu dises ça, parce que j'ai connu le phénomène inverse... Quand je bossais dans l'administratif, il y a eu plusieurs nanas de ma boite qui se sont faites opérées... Celle que je croisais le plus souvent est devenue ultra m'as-tu-vu et prétentieuse...
par katy81
ans
#178294
Bonbenbof a écrit :C'est peut-être en lien avec la confiance en soi, mais ça reste une affaire d'aspect extérieur...
bah un mec ou une nana qui fait la gueule tout le temps il a beau avoir un physique hyper avantageux ça n'aide pas à aller vers lui/elle on le dit assez souvent ici (et là je ne parle pas que de séduction c'est d'ordre général), que si on n'est fermé on n'est pas très attirant. C'est certes un jugement de première intention mais c'est un fait.
Bonbenbof a écrit :A mon humble avis, c'est la perte de poids uniquement...
Je pense que si notre changement de comportement est lié à la perte de poids, faudrait revoir les motivations qu'il y a réellement derrière le régime...
tu mets le doigt sur un point important, pourquoi ? enfin pour qui on perd du poids, à la base je l'ai fait uniquement pour moi pour me sentir mieux dans mes baskets et encore bien plus pour ma santé. mon changement de comportement était du genre a être mieux dans ma peau ça se reflète sur ton visage, tu ne marches pas pareil avec une robe qu'avec un jean, ni même avec des basket et des chaussures à talon. Ce n'est pas se dévergondé c'est être enfin soi.
c'est comme les défauts je connais des filles qui sont franchement canon et qui font des fixettes sur des défauts, quand on fait une fixation dessus, on ne pense qu'à ça et que les autres ne voient que ça alors que bah non pas spécialement.
A la limite on n'y peut pas grand chose si les gens associent ce changement physique à un changement de statut in ou out.
c'est un peu comme l'argent on dit souvent que l'on a d'un coup beaucoup "d'amis" quand on devient riche :unamused:
Bonbenbof a écrit :Bah voilà...
Non, je ne me rends pas disponible et ouvert aux autres en changeant physiquement... Ça n'a jamais été mon intention...
c'est étrange parce que je dois mal m'exprimé parce que je ne dis pas que tu maigris pour les autres justement, je dis que le fait que tu ais maigri a une incidence sur ton comportement que tu t'en rendes compte ou pas, c'est comme ça. Le fait même d'avoir maigri te rend disponible différent et pas que physiquement. Après le discours derrière si tu verrouilles les approches ou que tu es hermétiques c'est autre chose.
le discours et le comportement que l'on a eu envers toi étant plus jeune (harcèlement) et moins jeune doit avoir encore une sacré emprise sur la façon de te percevoir.
Bonbenbof a écrit :Celle que je croisais le plus souvent est devenue ultra m'as-tu-vu et prétentieuse...
ça ne veut pas dire qu'elle a confiance en elle, qu'elle n'a pas ses failles, ni qu'elle a (plus) de succès que par le passé, les gens changent aussi en moins bien parfois.
D'ailleurs ses femmes pour 95% l'on fait pour leur santé et tu sais que derrière il y a tout un aspect "esthétique" à régler (chirurgie plastique) qu'elles ne peuvent pas forcément faire non plus.
une c'est retrouvé avec certes une taille correcte de 40 et 100kg de moins, mais avec des jambes (excusez moi de la comparaison mais ce sont ses mots) "d'éléphant" parce que la circulation sanguine ne se faisait plus du tout, une rétention d'eau et des risques de phlébite plus que probable.

bon ce n'est pas pour mettre sur le tapis la comparaison homme/femme mais c'est peut être sa la différence entre nos expériences respectives entre autre et le passé l'histoire l'enfance etc....

Ajouté 10 heures 7 minutes 10 secondes après :
Re: Surpoids
(j'ai fais une fausse manip je poste juste pour rectifier le titre du post :sweat_smile: )
  • 1
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 17