Venez ici pour discuter de vos complexes sexuels.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#233245
Azrael a écrit : 27 mai 2020, 17:09
Lux a écrit : 24 mai 2020, 19:17 Je ne reviendrai pas sur le reste : je sais ce que j'ai lu de ta part à plusieurs reprises, et je ne change pas un mot de mes propos.
Sachant que c'est si mal de laisser entendre, qu'en règle générale, dans l'absolu, nous influons et pouvons influer sur notre physique, j'avoue que je me demande comment tu arrives à apprécier si fort, une faiseuse de livres qui est capable de ce genre de phrases :
N’importe quel imbécile rougi à l’alcool, chauve à gros bide et look pourri, pourra se permettre des réflexions sur le physique des filles,
Oui, il est notamment un peu sous-entendu, qu'un "gros bide fait de soi un laideron", je n'ose pas imaginer si je sortais des trucs pareils, je serais pendu.
Je l'apprécie si fort car elle fait partie des rares féministes dont la voix porte et qui s'est justement exprimée contre la grossophobie. On peut aussi relire d'autres parties de son texte, si ça te chante :
J'écris de chez les moches, pour les moches, les vieilles, les camionneuses, les frigides, les mal baisées, les imbaisables, les hystériques, les tarées, toutes les exclues du grand marché à la bonne meuf. Et je commence par là pour que les choses soient claires : je ne m'excuse de rien, je ne viens pas me plaindre. Je n'échangerais ma place contre aucune autre parce qu'être Virginie Despentes me semble être une affaire plus intéressante à mener que n'importe quelle autre affaire.
Je trouve ça formidable qu'il y ait aussi des femmes qui aiment séduire, qui sachent séduire, d'autres se faire épouser, des qui sentent le sexe et d'autres le gâteau du goûter des enfants qui sortent de l'école. Formidable qu'il y en ait de très douces, d'autres épanouies dans leur féminité, qu'il y en ait de jeunes, très belles, d'autres coquettes et rayonnantes. Franchement, je suis bien contente pour toutes celles à qui les choses telles qu'elles sont conviennent. C'est dit sans la moindre ironie. Il se trouve simplement que je ne fais pas partie de celles-là. Bien sûr que je n'écrirais pas ce que j'écris si j'étais belle, belle à changer l'attitude de tous les hommes que je croise.
C'est en tant que prolotte de la féminité que je parle, que j'ai parlé hier et que je recommence aujourd'hui. Quand j'étais au RMI, je ne ressentais aucune honte d'être exclue, juste de la colère. C'est la même en tant que femme : je ne ressens pas la moindre honte de ne pas être une super bonne meuf. En revanche, je suis verte de rage qu'en tant que fille qui intéresse peu les hommes, on cherche sans cesse à me faire savoir que je ne devrais même pas être là.
La citation que tu utilises ne fait qu'une fois de plus confirmer mes propres propos : non, on ne fait pas peser la même pression sur le physique des femmes et des hommes. Et oui, des types qui n'entrent pas dans les canons de beauté actuels masculins (potentiellement donc chauves, pas musclés, au teint rougi) se permettent, toute la journée, de critiquer le physique des femmes et de déclarer qu'elles sont trop grosses, trop maigres, trop poilues, trop petites, trop brunes, trop blondes, trop souriantes, pas assez souriantes, etc.
La vraie question que pose Despentes, c'est pourquoi le mec qui a un physique non conventionnel peut-il s'octroyer le droit de poser des jugements sur les physiques féminins ? Pourquoi ne se demande-t-il pas si son physique à lui peut aussi être sujet à jugement ? Pourquoi estime-t-il que toutes les femmes devraient le désirer, juste parce qu'il est un homme ?
Et pourquoi lui a-t-il grandi dans une société où les représentations masculines lui permettaient de ne pas s'interroger sur son propre corps, quand on a créé une industrie entière pour que les femmes passent leur temps à se trouver laides, grosses, pas attirantes ?

Je ne connais pas de films comme ceux de Woody Allen où une femme âgée, petite, binoclarde et pas très jolie passerait son temps à coucher avec des hommes plus jeunes qu'elle, des hommes très beaux, minces, séduisants.
Je ne connais pas de films où une femme qui ressemblerait à Jack Black (soit un peu grosse et pas très jolie) considérerait tous les hommes gros comme totalement imbaisables : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 28958.html
Je ne connais pas d'industrie cinématographique qui considère qu'un mec de 35 ans est trop vieux pour jouer l'époux d'une femme de 40 ans : https://www.20minutes.fr/cinema/1613727 ... eur-55-ans

Alors, oui. En tant que femmes qui connaissons tous les jours la pression sociale et notamment le regard des hommes quant à notre physique, on peut finir par se demander pourquoi le vieux type dégueulasse du café du coin peut se permettre d'avoir à redire sur nos poils, notre poids, nos cheveux, notre taille et, globalement, sur notre corps en général.

Image
par x00
Homme de 31 ans non vierge
#233254
Il y a souvent ce genre de topic sur ce forum.

Sur ce sujet j'ai lu le livre de Jean françois Amadieu

Voici un extrait de sa bio :
Jean-François Amadieu est un sociologue français spécialiste des relations sociales au travail ainsi que des déterminants physiques de la sélection sociale. Il est le directeur de l'Observatoire des discriminations, qui procède à des testings afin de réaliser les premières mesures scientifiques des différentes discriminations l'embauche en France. Il est professeur à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne. (source wikipedia).
Le livre s'appelle "Le Poids des apparences: Beauté, amour et gloire"

Tout y passe, grand, petit, gros, petits/gros seins, visages moches etc.. Ce livre s'appuie sur des étude scientifiques/sociales sur les discriminions/avantages que certain(es) subissent/gagnent. Ils résument les préjugés que nous avons tous face à certaines caractéristiques physiques.

Ce livre est vraiment bien car s'appuyant sur des véritables études, il n'est pas pollués par de l'idéologie comme certains articles sur internet.
Ce livre répond à énormément de questions posés sur ce forum.

Voici un résumé du livre:
Réussit-on mieux à l'école si l'on est beau ? A-t-on plus de chances de trouver un premier emploi, de faire une belle carrière ou de bien gagner sa vie ? Est-on plus heureux en amour ou en ménage ? Voici, entre démonstration et dénonciation, une étude précise des effets de l'apparence physique sur la réussite scolaire, professionnelle, amoureuse ou encore politique. Et si notre visage, notre corps, nos vêtements et notre allure jouaient un rôle essentiel dans notre destinée ? Et si l'apparence physique était un des facteurs les plus insidieux de discrimination sociale et de reproduction des inégalités ?
Tyrus aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#233285
Amadieu a d'ailleurs beaucoup soutenu les voix des femmes qui s'élevaient contre la grossophobie, et notamment le livre de Gabrielle Deydier, On ne naît pas grosse : on le devient.

par x00
Homme de 31 ans non vierge
#233292
Il a été directeur d'un Observatoire contre la discrimination.


EDIT: dsl je viens de démarrer la vidéo, je savais pas qu'il était dedans. -_-
Avatar de l’utilisateur
par Bonbenbof
Homme de 38 ans non vierge
#233299
Tiens au fait, vu que c'est dans l'air du temps, saviez-vous que Youri Gagarine, le premier gaillard envoyé dans l'espace, ne mesurait qu'un mètre 57... Et ouep...
x00 aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#233317
x00 a écrit : 31 mai 2020, 17:57 Il a été directeur d'un Observatoire contre la discrimination.


EDIT: dsl je viens de démarrer la vidéo, je savais pas qu'il était dedans. -_-
Il intervient aussi dans la Grosse vie de Marie, et je ne saurais que trop vous conseiller cet épisode hyper constructif, très bien fait sur le plan pédagogique et qui explique, véritablement, ce qu'est la discrimination à l'encontre des personnes grosses : https://www.france.tv/slash/la-grosse-vie-de-marie/