Venez ici pour discuter de vos complexes sexuels.
par Kay67
Femme de 28 ans vierge
#233059
Chill a écrit : 24 mai 2020, 12:21
Max56 a écrit : 23 mai 2020, 21:51 (Indice : je trouve le rasage intégral moins sexy^^)
Idem, je ne dis pas qu'un rasage intégrale ne m'attirera pas, mais une belle femme naturelle c'est le top :heart_eyes:
Merci d'avoir donné ton avis!! :blush: Je suis encore une fois agréablement surprise.
Avatar de l’utilisateur
par Lux
Femme de 33 ans non vierge
#233073
Difficile de dire qu'on fait chacun ce qu'on veut, sans pression sociale aucune. Personnellement je sais que je réponds à une pression sociale quand je retire mes poils ; je n'ai pas encore réussi à gérer d'assumer sortir avec du poil sous les bras ou sur les jambes, même si franchement, je ne vois pas bien pourquoi on s'inflige ça (c'est pénible, long, ça coûte de l'argent, etc.)
Pour l'épilation intime, c'est encore autre chose ; ça m'est arrivé de le faire vraiment pour moi, alors que mon mec me disait que lui me préférait avec des poils. Mais j'aime bien la sensation que cela procure quand je n'ai aucun poil — ceci étant dit, sans la pression sociale et le porno, là encore, personne ne s'épilerait de cette façon, hein...

Les hommes ou les femmes qui exigent qu'on ait tel corps, telle épilation, tel vêtement, etc., ce sont des gens qu'on gagne à ne pas connaître. Tous les types qui m'ont fait savoir qu'ils seraient "dégoûtés" si une meuf avait des poils entre les cuisses se sont révélés être des pauvres mecs, pas capables de faire plaisir aux autres et enfermés dans une vision très pornographique de la sexualité. On peut avoir ses préférences mais être dégoûté à cause de trois poils dénote un vrai problème, à mon sens.
Moi ce que je préfère, ce sont les hommes qui s'en moquent. Ca, c'est sexy !
Kay67 aime ça
par Kay67
Femme de 28 ans vierge
#233077
Lux a écrit : 24 mai 2020, 19:28 Difficile de dire qu'on fait chacun ce qu'on veut, sans pression sociale aucune. Personnellement je sais que je réponds à une pression sociale quand je retire mes poils ; je n'ai pas encore réussi à gérer d'assumer sortir avec du poil sous les bras ou sur les jambes, même si franchement, je ne vois pas bien pourquoi on s'inflige ça (c'est pénible, long, ça coûte de l'argent, etc.)
Pour l'épilation intime, c'est encore autre chose ; ça m'est arrivé de le faire vraiment pour moi, alors que mon mec me disait que lui me préférait avec des poils. Mais j'aime bien la sensation que cela procure quand je n'ai aucun poil — ceci étant dit, sans la pression sociale et le porno, là encore, personne ne s'épilerait de cette façon, hein...

Les hommes ou les femmes qui exigent qu'on ait tel corps, telle épilation, tel vêtement, etc., ce sont des gens qu'on gagne à ne pas connaître. Tous les types qui m'ont fait savoir qu'ils seraient "dégoûtés" si une meuf avait des poils entre les cuisses se sont révélés être des pauvres mecs, pas capables de faire plaisir aux autres et enfermés dans une vision très pornographique de la sexualité. On peut avoir ses préférences mais être dégoûté à cause de trois poils dénote un vrai problème, à mon sens.
Moi ce que je préfère, ce sont les hommes qui s'en moquent. Ca, c'est sexy !
La pression sociale et le jugement des autres est vraiment quelque chose de difficile à dépasser, je ne suis pas sûr de pouvoir un jour en être capable !
En tout cas tu as résumé toute ma pensé, je n'aurai pas su mieux l'exprimer, merciii !! :grinning:
Avatar de l’utilisateur
par Valsiny
Homme de 32 ans vierge
#233080
Lux a écrit : 24 mai 2020, 19:28 Difficile de dire qu'on fait chacun ce qu'on veut, sans pression sociale aucune. Personnellement je sais que je réponds à une pression sociale quand je retire mes poils ; je n'ai pas encore réussi à gérer d'assumer sortir avec du poil sous les bras ou sur les jambes, même si franchement, je ne vois pas bien pourquoi on s'inflige ça (c'est pénible, long, ça coûte de l'argent, etc.)
Pour l'épilation intime, c'est encore autre chose ; ça m'est arrivé de le faire vraiment pour moi, alors que mon mec me disait que lui me préférait avec des poils. Mais j'aime bien la sensation que cela procure quand je n'ai aucun poil — ceci étant dit, sans la pression sociale et le porno, là encore, personne ne s'épilerait de cette façon, hein...

Les hommes ou les femmes qui exigent qu'on ait tel corps, telle épilation, tel vêtement, etc., ce sont des gens qu'on gagne à ne pas connaître. Tous les types qui m'ont fait savoir qu'ils seraient "dégoûtés" si une meuf avait des poils entre les cuisses se sont révélés être des pauvres mecs, pas capables de faire plaisir aux autres et enfermés dans une vision très pornographique de la sexualité. On peut avoir ses préférences mais être dégoûté à cause de trois poils dénote un vrai problème, à mon sens.
Je réagis sur un détail, ce qui ne m'empêche pas de souscrire en tout à la critique des injonctions.
Qu'il existe une pression sociale à ce sujet ne signifie pas que tel qui s'épile répond à cette pression, et que tel autre qui n'aime pas les poils subit cette pression. Les modèles qui s'appliquent aux grands nombres sont peu pertinents à l'échelle individuelle. Si ce n'était pas le cas, le paysage des goûts et des couleurs serait très homogène, ce qu'il n'est pas. Aussi je ne parierais pas que, si nous obtenions qu'on cesse tout à fait d'embêter les femmes avec leurs poils, et que nous y parvenions à tel point que celui qui déclarerait que c'est dégoûtant passerait pour étrange, il resterait des gens qui n'aiment pas ça. Comme d'autres aujourd'hui n'aiment pas les corps imberbes.
VACN aime ça
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#233088
Max56 a écrit : 25 mai 2020, 16:53 Ce qui est bizarre c'est que les poils sont associés souvent à la saleté j'ai l'impression...
Depuis que la barbe est revenue à la mode, on entend des gens la critiquer, comme quoi elle serait d'office un nid à crasse, que tu la laves ou non.

Les poils en eux-mêmes n'ont rien de sale. C'est vrai qu'ils peuvent retenir les mauvaises odeurs, mais un nettoyage régulier résout le problème dans la plupart des cas, non ? (N'ayant pas d'odorat, je n'en suis pas 100% sûr, mais à mon avis ça se saurait si les poils puaient le plus souvent...)
Avatar de l’utilisateur
par Eeyore
Femme de 31 ans vierge
#233090
VACN a écrit : 25 mai 2020, 17:25 Depuis que la barbe est revenue à la mode, on entend des gens la critiquer, comme quoi elle serait d'office un nid à crasse, que tu la laves ou non.
Du coup la question est : est-ce que les barbus se lavent la barbe? Non parce qu'on se lave les cheveux, mais est-ce autant un réflexe avec la barbe?
Perso je n'aime pas les barbes un peu longues, du type (si ça vous parle) le candidat Adrien dans Top Chef, a chaque fois que je le vois je peux pas m'empêcher de me dire que ça fait crado... Je me doute que c'est pas forcément sale, mais ça fait crado. :sweat_smile: en plus il doit y avoir des poils de barbe dans ses plats.... Beurk... :grin:
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#233092
Alors, tout le monde est chauve :grin:
Pour la barbe, c'est en contact avec des muqueuses (nez, bouche) mais c'est un entretien quotidien.

Si on étend au sexe, c'est aussi le cas... mais quand tu te rases, tu prépares la peau.

Raser à sec, que ce soit ta barbe ou le pubis, ce n'est pas conseillé... ça gratte en plus d'avoir des micros-blessures qui laissent la porte ouverte aux bactéries (coucou les boutons !). D'où les crèmes, les lotions, l'after-shave... pour ma seule moustache, c'est quasi un rituel d'une demi-heure (déjà, faut pas se rater et j'ai pas une très bonne peau) entre égaliser aux ciseaux, raser les côtés et nettoyer la barbe en tant que telle.

On n'imagine pas comment le rasage, c'est toute une procédure.
Je dois me gommer la peau avant de me raser...
  • 1
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 9