Venez ici pour discuter de vos complexes sexuels.

A combien de personne avez-vous parlé de votre virginité tardive ?

0
104
45%
1
25
11%
2
26
11%
3
19
8%
4
10
4%
5
8
3%
6
1
0%
7
5
2%
8
5
2%
+ de 8
30
13%
Avatar de l’utilisateur
par VACN
Homme de 26 ans non vierge
#201840
McCoy a écrit :à 19 ans je pense qu'on ne peut pas vraiment être considéré comme VT.
Perso, j'estime que c'est plus une affaire de ressenti et que le seuil peut descendre très bas, du moment qu'on ressent cette virginité et tout ce qui va avec comme étant subi et source d'inquiétude. D'autres nous diront qu'à 23 ans, on n'est pas encore assez vieux pour se considérer vierge tardif...
par Max56
Homme de 31 ans vierge
#201846
Tu es VT Ă  partir du moment oĂą toi tu t'estimes VT comme dis plus haut.

En revanche la différence c'est qu'à cet âge tu n'es pas forcément VT aux yeux des autres et de tes partenaires potentielles contrairement à nous autres approchant la trentaine et plus.
Le contraste avec les autres est saisissant.
Et statisquement les personnes que tu rencontres seront au mieux très peu expérimentées.

C'est la seule différence. Après ça change rien au fait que ça te pèse.
Essaie plutôt de te rassurer vis à vis de ça et de continuer à essayer d'avancer sans pression.
Avatar de l’utilisateur
par Cecidice
Femme de 30 ans vierge
#201885
Bonsoir,

En dehors de vous sur ce forum, je n'en ai jamais parler librement avec qui que ce soit (sauf si on omet ce type sur un SDR, mais jamais eu de rencontre dans le réel, donc ça ne compte pas à mes yeux) . Donc ma réponse est O.
Pour autant, tout le monde doit avoir conscience de ma situation puisque je n'ai jamais ramener de petit-ami à la maison ou quoi que ce soit qui s'en rapproche. Cette étiquette me colle donc à la peau, mais ma famille reste assez discrète et ne me pose jamais de question.

VoilĂ  pour moi :smile: .
Avatar de l’utilisateur
par McCoy
Homme de 26 ans vierge
#201900
Max56 a écrit :Tu es VT à partir du moment où toi tu t'estimes VT comme dis plus haut.

En revanche la différence c'est qu'à cet âge tu n'es pas forcément VT aux yeux des autres et de tes partenaires potentielles contrairement à nous autres approchant la trentaine et plus.
Le contraste avec les autres est saisissant.
Et statisquement les personnes que tu rencontres seront au mieux très peu expérimentées.
VACN a écrit :Perso, j'estime que c'est plus une affaire de ressenti et que le seuil peut descendre très bas, du moment qu'on ressent cette virginité et tout ce qui va avec comme étant subi et source d'inquiétude. D'autres nous diront qu'à 23 ans, on n'est pas encore assez vieux pour se considérer vierge tardif...
Je suis d'accord avec vous, si on s'en tient strictement à la cette définition de VT on peut considérer que j'étais bien VT à 19 ans, mais pour moi il y a "un point de bascule" ou l'on devient réellement VT. C'est lorsque le manque d'amour, de chaleur humaine et de sexe commence a te détruire profondément sur le plan psychologique, cela prend du temps mais dépend de chacun, personellement j'ai atteint ce point de non retour vers 20-21 ans.
A 19 ans ca m'inquiétait, mais ce n'était rien par rapport à la déprime que je vis maintenant :sweat: c'est pour cette raison que j'ai dit que je n'étais pas vraiment VT à l'époque, je suis persuadé que si la "situation" s'était réglée avant ce point de bascule tout serait rentré dans l'ordre, alors que maintenant je sais que meme si le problème se règle un jour, je serais néanmoins marqué à vie.
Max56 a écrit :Essaie plutôt de te rassurer vis à vis de ça et de continuer à essayer d'avancer sans pression.
J'essaye, j'essaye... malheuresement ca ne dépend pas entièrement de moi, pour sortir de ce pétrin il faut bien que quelqu'un (une fille sous entendu) soit "conquise", mais pour l'instant on peut dire que ca ne se bouscule pas au portillon, c'est le moins qu'on puisse dire :sweat:
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#204767
Je réponds ici, ça me semble plus approprié...
Pasta a écrit :Je ne comprends pas non plus cette histoire de mensonge par omission. Comme si c’était une maladie qu’on risque de transmettre. Surtout que vu les réactions dans les autres témoignages, ça ne donne pas envie de le dire.
Au sens propre du terme, un mensonge par omission, c'est dissimuler la vérité.
Wiki dit quoi sur le sujet ?
Il a écrit :Le mensonge officieux semble parfois acceptable dans les cas où il peut, par exemple, sauver une vie (ou la qualité de la fin d'une vie). S'il est dans ce cas plus ou moins admis de faire un mensonge qui ne touche qu'aux faits, la recommandation morale est plutôt de garder le silence plutôt que de répondre de façon insincère.
On pose question sur la sincérité.
Après, chaque femme est différente... mais pour quelque chose qui est presque innée, l'humanité s'étant construite d'elle-même, je pense qu'on flippe pour pas grand chose.

Et tant pis pour celles qui font de leur nez. A un moment donné, il faut prendre le taureau par les cornes et s'affirmer.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 32 ans vierge
#204771
Un mensonge par omission n’existe que dans les cas où on est censé révéler la vérité. Est-ce qu’on est censé donner le nombre de partenaires précédents à chaque nouveau partenaire ? Si non, pour y aurait-il une exception quand ce nombre vaut zéro ? Et comment le prendraient-elles si après avoir révélé le nombre de personnes avec lesquelles elles ont couché, leur partenaire s’enfuyait en courant, ou si « un frisson parcourait leurs échines » ?

D’un autre côté, le dire avant permet de faire un tri, c’est vrai. Mais apparemment, là c’est dans le cadre de plans culs où la personnalité de la personne ne compte pas trop.
jimagine aime ça
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#204775
Pasta a écrit :Un mensonge par omission n’existe que dans les cas où on est censé révéler la vérité. Est-ce qu’on est censé donner le nombre de partenaires précédents à chaque nouveau partenaire ?
Tu auras la fameuse question "Tu es célibataire depuis quand ?"
Après, c'est comme le travail : certaines ne sont pas contre d'initier quand d'autres sont tatillonnes sur l'XP.

Tout ceci, je connais dans le cadre pro'. J'ai beau pleuré, ça ne changera rien.
Ce n'est pas juste, ni forcément sympathique mais personne d'autre que toi, avec les manières, ne peut se rendre séduisante malgré un déficit d'XP.

La manière de le dire compte beaucoup et je pense que ça peut influencer.
Avatar de l’utilisateur
par Pasta
Homme de 32 ans vierge
#204776
La question n’est même pas le manque d’expérience. C’est vraiment le fait d’être vierge qui pose problème. Si les mecs avaient eu une unique relation avant, ça n’aurait semble-t-il pas posé le même problème.

Enfin bon, ce n’est pas comme si je risquais de me retrouver dans ce genre de situation.
Avatar de l’utilisateur
par SnapBack
Homme de 28 ans non vierge
#204777
Je laisse la chance au doute.
Pas toutes les femmes ont une pensée braquée.

Ce n'est que du détail. Quelqu'un qui pointerait ma virginité comme quelque chose de "terrible", ça me ferait "débander". Ce jugement de valeur est vexant, surtout à l'heure où les féministes s'attaquent à toute forme d'agression et j'estime que juger quelqu'un sur son passé sexuel, c'est faire preuve d'étroitesse d'esprit.

C'est comme les imbéciles qui aiment bien embêter les jeunes conducteurs en collant les voitures d'auto-école... Ils ont oublié que eux aussi, ils étaient des n00b qui flippaient leurs mères quand ils calaient dans une côte.
jimagine aime ça
Avatar de l’utilisateur
par Hibbert
Homme de 28 ans non vierge
#204786
McCoy ne t'en fait pas sérieux, Cela ne doit pas te bouffer l'existance. Personnellement j'ai eu ma première relations amoureuse/sexuelle cette année (bon c'est déjà fini mais j'ai engrangé l'expérience dans tout les sens), et j'ai eu cette phrase "depuis combien de temps je suis célibataire" bah j'ai sorti un mensonge et elle y a cru et j'ai fais en sorte qu'elle y croit jusqu'au bout. La virginité tardive est dans la tête (enfin selon moi)
  • 1
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 28