Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
Avatar du membre
Par Lux

Femme de 32 ans non vierge
#208981
Pasta a écrit :Mais de toute façon je ne vois pas le rapport avec ce que tu dis. Ce n’est pas Darwin qui a découvert que certaines personnes mouraient plus tôt que d’autres ou avaient moins de succès avec le sexe opposé que d’autres.

Bah strictement aucun, Darwin n'a jamais parlé de "capital sexuel" (là ça sent plutôt le PUA voire Houellebecq ; si j'étais vilaine je dirais Soral mais bref) et il est plutôt clair que la question sexuelle dans le règne animal est quand même bien plus complexe que ce que l'on caricature. Il ne s'agit pas que d'être beau ou fort pour se reproduire dans le règne animal, il y a des parades nuptiales qui n'ont rien à voir avec ça et il n'y a pas toujours de compétition permanente entre les mâles.

Mais je rejoins VACN : ça permet de se dédouaner aussi de sa responsabilité dans une situation qui certes ne nous est pas totalement imputable, mais qui n'est pas non plus uniquement du ressort du destin.
Alex93 aime ça
Avatar du membre
Par Erectus

Homme de 28 ans vierge
#208990
(là ça sent plutôt le PUA voire Houellebecq ; si j'étais vilaine je dirais Soral mais bref)

il fut un temps ou j'ai adhéré au idées de Soral

Ajouté 2 heures 29 minutes 34 secondes après :
c'est le truc dont je suis pas le plus fier
Avatar du membre
Par SnapBack

Homme de 27 ans non vierge
#208994
Soral a (avait ?) pour lui son charisme... mais c’est tout.
Ces idées ne me plaiseront jamais : lui et Zemmour jouissent de la femme et la haïssent... entre autre.

Il a caressé un univers qui ne s’appelait pas encore le PUA à l’époque où il était jeune, à Paris.
« La vie d’un vaurien » et « Sociologie du dragueur » sont des bibles pour « les chasseurs ».

Cet homme, comme les autres PUA, garde toujours l’aura d’un gourou car l’homme a un phrasé particulier.
C’est le cas de nombreux leaders d’opinions... bons comme mauvais.

Un PUA ne te donnera jamais les clés pour te débrouiller seul, mais toujours avec lui ou ses condisciples. Même si on forme une communauté sur VT, je défends (comme Lux l’aborde aussi) une marge individuelle où chacun, chacune voit ce qui lui est préferable. Sans avoir d’astuces censées être interchangeables et surtout 100% efficace entre chaque personne.

J’en ai lu des cochonneries : la jouissance et le rabaissement de la femme est une constante.
C’est tout simplement contradictoire et pas du tout sain cette antagonisme mère (femme sanctifiée à la sexualité masquée) et - poliment - de la fille facile (femme à la sexualité débordante et active). Une dualité qui ne laisse jamais place à la nuance ou à l’adaptation envers la femme que l’on désire.

On s’entend bien : je ne suis pas féministe et certains préjugés ou injustices ont encore vie gagnée.
Quelqu’un qui sait s’adapter à son interlocuteur et qui est à l’aise dans les deux sexes n’a pas besoin de chaperon.

Ça s’apprend... plus ou moins vite.
Avatar du membre
Par Erectus

Homme de 28 ans vierge
#208996
Je pense aussi que ma VT vient de là aussi (du moins il y a contribué)... Quand j'ai rencontré les idées de AS j'avais 20ans. J'avais des doutes sur mon avenir professionnel et amoureux je crois qu'il a réussi à m'y conforter dedans et à me donner une vision du monde très laide.
Par Blup

Homme de 31 ans vierge
#208997
Tout d'abord la "sélection naturelle": je suis un dépressif au chômage RSA, donc pour acquérir un appart et indépendant, c'est niette et je ne me fais pas d'illusions je vais pas vivre longtemps, entre 30ans voire 40ans grand max (trop stressé)... Et encore, c'est si j'ai de la chance parce que je peux me faire buter par des p$tains inconscients et des tarés à tout moment (vive la France pseudo-progressiste). Mais bon c'est toujours mieux de mourir puceau à 30ans que de mourir puceau à 70ans dans ma chambre d'adolescent sur mon lit de mort, avec pour seul lot de consolation pour ma vie de m$rde, le "yaourt du trépas" (donné par une infirmière le plus souvent, nespa ?).
Ensuite la "sélection sexuelle" qui dépend grandement de la première sélection et du capital sexuel qu'on a à la naissance, la capacité de séduction, par exemple le pan et ses belles plumes... Sur ce sujet "No Comment".


C'est beaucoup plus nuancé que ça.

C'est sûr que si tu as un boulot stable, un appartement et que tu es indépendant financièrement, tu renvoies l'image de quelqu'un qui s'en sort plutôt pas mal, ou du moins c'est l'image que la société nous demande de renvoyer aux autres et aux autres de l'interpréter de cette façon. Et pourtant, quand je prends mon cas personnel, je peux cocher toutes les cases mais ça ne m'a pas aidé dans ma vie amoureuse ni sexuelle puisque je suis ici à discuter avec vous :grin:

De même, ça ne m'a pas rendu plus attirant sexuellement d'avoir cette situation, et en plus dans mon cas personnel, beaucoup de gens pensent que j'ai un certain pouvoir puisque mon travail me fait côtoyer des élus locaux (pouvoir complètement fantasmé bien entendu :smile: ).

A l'inverse, je connais des mecs au RSA, qui ne sortent que pour aller au PMU boire des coups et acheter des jeux à gratter, et qui pourtant sont en couple avec des filles mignonnes (et en plus ce ne sont pas des Adonis).

Quant à la capacité de séduction, je suis d'accord avec SnapBack, ça s'apprend.

Les PUA ne sont pas vraiment des séducteurs pour moi, ce sont simplement des mecs qui ont compris deux ou trois trucs et qui surtout multiplient les occasions.

Alors évidemment, ils "chopent" plus que nous et renvoient l'image de mecs à qui personne ne résiste, mais en réalité pour une fille qu'ils vont réussir à séduire, ils vont se prendre 50, 100, 500 râteaux mais ils s'en foutent parce que leur but est d'accumuler le plus de conquêtes possibles sans rien derrière, donc quand une fille leur dit non, ils passent à la suivante sans vergogne, contrairement à nous qui nous enfermons dans nos certitudes malsaines au moindre refus (moi en tout cas). Le jour où ils tomberont vraiment amoureux d'une fille, pas sûr qu'ils s'en sortent mieux que nous...

Alors c'est sûr que, comme pour le physique, nous ne sommes pas égaux dans l'aisance oratoire. Certains baratineront toujours mieux que d'autres et il faut accepter ça et essayer de travailler pour compenser.
Avatar du membre
Par SnapBack

Homme de 27 ans non vierge
#209014
Je connais la cause de ma VT et c’est lié à ma propre personnalité.

Quelques facteurs jouent contre moi mais j’ai un karma que je qualifierais de lent, je rejoins Lux encore une fois car on influence un peu notre propre vie : un petit choix ayant une influence plus grande dans le futur (passionné de F1 depuis enfant, j’ai eu mon premier job grâce à ça).

Je n’ai jamais aimé les activités de groupe et dès lors, ça m’enlève des opportunités, y compris pour l’alcool mais je ne m’en plains pas. Perdre beaucoup de fois m’a appris à relativiser les choses et j’oublie un peu plus vite afin de rebondir, c’est très dur moralement mais je pense en tirer des leçons quand j’irais plus loin que OKCupid dans la recherche de quelqu’un.

Certaines femmes restent étonnées de ma forte minceur (pour ma taille, je suis en-dessous de l’IMC), renvoyant l’image de « l’homme plumeau, fragile ». Ça arrive à m’amuser car j’arrive à en rire et je pense plaire à quelques femmes, peut-être plus cérébrales et avec un charme type.

J’ai déjà été attiré sexuellement par des femmes pulpeuses comme des filles plus masculines. La personnalité m’attire en premier... mais il faut creuser pour la voir. J’aurais du mal à m’entendre avec quelqu’un qui me forcerait à changer. Une raison pourquoi je n’aime pas le mouvement PUA.

Ceci laisse peu de place à l’homme de penser ce que lui aimerait faire. Même si il fait des erreurs... mais dans notre société, se rater est mal vu alors que ça reste la meilleur école d’apprentissage.
Par Rainball

ans
#209083
Blup a écrit :
Les PUA ne sont pas vraiment des séducteurs pour moi, ce sont simplement des mecs qui ont compris deux ou trois trucs et qui surtout multiplient les occasions.

Alors évidemment, ils "chopent" plus que nous et renvoient l'image de mecs à qui personne ne résiste, mais en réalité pour une fille qu'ils vont réussir à séduire, ils vont se prendre 50, 100, 500 râteaux mais ils s'en foutent parce que leur but est d'accumuler le plus de conquêtes possibles sans rien derrière, donc quand une fille leur dit non, ils passent à la suivante sans vergogne, contrairement à nous qui nous enfermons dans nos certitudes malsaines au moindre refus (moi en tout cas). Le jour où ils tomberont vraiment amoureux d'une fille, pas sûr qu'ils s'en sortent mieux que nous...

Alors c'est sûr que, comme pour le physique, nous ne sommes pas égaux dans l'aisance oratoire. Certains baratineront toujours mieux que d'autres et il faut accepter ça et essayer de travailler pour compenser.

Bravo pour cette humilité, j'ai rarement vu quelqu'un résumer aussi bien ce que sont la plupart des gens que vous appelez PUA.
A la base, c'étaient des hommes mal dans leur peau, qui étaient terrorisés à la simple idée de parler à une fille et n'avaient aucune confiance en eux. Puis on leur a expliqué que c'était possible de s'en sortir avec du travail, qu'ils n'étaient pas destinés à se marier à leur main et qu'eux aussi pourraient un jour coucher avec les filles de leurs rêves.

Ce sont des êtres humains comme vous, avec le mêmes envies et les mêmes peurs. La seule différence, c'est qu'eux ont choisi d'évoluer et se sont préparés à encaisser un moment avant de voir les résultats de leurs efforts (j'insinue pas que c'est LA formule miracle pour se dépuceler). Comme l'a dit SnapBack, l'échec est mal vu dans notre société, la drague est un bon moyen de le relativiser et de l'intégrer comme quelque chose de bon.

Pour ceux qui sont sceptiques sur le "on peut changer et progresser" : http://www.seductionacademy.fr/podcast34/ .
C'est un podcast qui détaille deux concepts en psychologie, la mentalité fixe et la mentalité de croissance, dans le cadre de la séduction.
Avatar du membre
Par Azrael

Homme de 32 ans non vierge
#209093
Rainball a écrit :Ce sont des êtres humains comme vous, avec le mêmes envies et les mêmes peurs. La seule différence, c'est qu'eux ont choisi d'évoluer

Oh, parce que personne ici n'a choisi d'évoluer?

Perso, je trouve plus logique de réfléchir un tant soit peu, et de travailler sur sa psychologie, et d'agir intelligemment, que de faire un peu n'importe quoi. Par exemple, quand je vois des mecs qui abordent des certaines de filles dans la rue, oui je trouve ça plutôt ridicule. On a besoin de ça pour retrouver confiance en soi, vraiment? Non, dans un sens c'est même de la facilité. Aborder une fille un peu n'importe où, selon le contexte, je ne suis pas fondamentalement contre moi-même bien que ça reste discutable, mais y aller à la chaîne... Pas mal de filles en ont marre, mais j'imagine que c'est une des différences entre bien des pseudo-experts de la drague et moi, je pense aussi aux autres, et qualité plutôt que nombre.
Modifié en dernier par Azrael le 17 mars 2018, 15:07, modifié 1 fois.
Pasta, Genisa aime ça
Avatar du membre
Par SnapBack

Homme de 27 ans non vierge
#209094
En tant qu’homme, je n’aime pas spécialement qu’on me colle quand je me balade.
Si je suis posé ou assis dans un endroit, pourquoi pas discuter.

Pourtant je suis un mec ET célibataire... sociable mais pas de trop :smile:
Je peux demander mon chemin à une inconnue sans problèmes.

Et c’est pour moi la plus grande erreur du PUA.
Avatar du membre
Par Azrael

Homme de 32 ans non vierge
#209095
Et puis franchement évoluer, c'est relatif. Tu trouves une fille ouverte parce que sur 100 râteaux y avait une chance, ce n'est pas pour autant que t'es devenu plus doué (répéter les même phrases toutes préparées, ce n'est pas ça qui est difficile hein, ça me donnerait plutôt l'impression de régresser). Surtout qu'on reste souvent "à la surface" avec quelqu'un qu'on a abordé au hasard, puisqu'on a rarement grand-chose en commun. Moi, je préfère sincèrement m'exercer avec des filles que j'ai vraiment choisies.