Questions, conseils, pour parler librement de sexualité, c'est ici.
#232985
Eeyore a écrit :Alors d'abord il n'y a pas de "quand il faudra faire une fellation" , on est pas dans un porno tu feras une fellation si et seulement si lui ET toi en avez envie. Soit dit en passant , vu qu'il est expérimenté et toi non ça serait assez justice qu'il te fasse un cunni , et non l'inverse :smile: Je ne suis pas sûre que beaucoup de femmes ont "le cran" de faire une fellation lors de leur première fois :neutral_face: .
Exactement ce que je pensais Eeyore.

Personnellement, j'ai annoncé que je n'avais pas envie de faire de fellation à la personne avec qui j'ai perdu ma VT et il l'a très bien accepté. Pour lui c'était clair qu'il allait de toute façon pas apprécier la chose si moi je ne l'appréciais pas non plus.

C'était aussi une manière de "cacher" mon inexpérience hein (oui bah comment savoir si je n'avais pas envie de faire qqch si je l'avais jamais tenté?).

Après un temps, je me suis sentie assez à l'aise pour faire cet essai et du coup il l'a pris pour une marque de confiance. ça a amorcé une autre étape dans notre relation.

Jamais je n'aurais osé le faire pendant ma première fois (ni même la deuxième ou troisième..) malgré tous les conseils de cosmo ( :unamused: )
#232987
Step by Step,

Tu ne lui dois rien, tu n'as pas à ''faire'' quelque chose, tu le fait parce que toi tu as envie de le faire, se forcer à faire quelque chose pour le plaisir de l'autre c'est le meilleur moyen de se dégoûter d'une pratique sexuelle. Tu fais les choses à ton rythme et tu as même très bien le droit (ça me semble même fondamentale) de ne pas avoir envie de le faire même si ça fait 2, 10, ou 100, 1000 fois que tu as été dans un lit avec ton partenaire. Si une pratique quelconque ne te tente pas tu ne le fait pas.

Je ne me vois pas imposer quoique ce soit et je pense très franchement que je n'arriverai pas à prendre de plaisir si je constater ou que je savais que ma partenaire n'aimait pas une quelconque pratique.
#232989
Fibby89 a écrit :au moment où il faudra faire une fellation
Pareil que tout le monde, pas d'obligation. Quand bien même il apprécie ça. Je ne sais plus qui d'autre avait parlé de la fellation comme si c'était un passage obligé, alors qu'en fait pas du tout.

Un conseil : on se détend. Il n'y a aucun prérequis de durée, aucune de position ou de pratique obligatoire. A part ce qui concerne la sécurité, on fait ce qu'on veut... et rien d'autre.
#233025
Merci pour vos conseils. Cela peut donner l'impression que oui je veuille précipiter les choses c'est vrai en me lisant, ceci dit c'est lui qui a commencé à me parler de sérieux, de sexualité, il me considère comme sa copine...

Je reprécise aussi vu mon statut que je ne suis plus vierge mais j'ai l'impression d'être presque tout autant stressée car oui nous n'avons pas la même expérience du tout. (j'ai eu mes 3 copains dont une vraie relation sérieuse de plus de deux ans avec mon dernier ex avec lequel j'ai eu des rapports complets contrairement aux précédents où c'étaient des préliminaires mais mon ex avait été vierge tardif aussi donc bon j'avais pas l'impression d'être la xième femme à lui faire l'amour même si je n'étais pas sa première fois.) Mais je comprends que je dois essayer de ne pas penser au passé de mon partenaire. Cet homme sait que j'ai eu que 3 copains mais pas que mon ex fut ma vraie première fois.

Ce qui est un peu particulier aussi et c'est pour ça que je me pose des questions, c'est parce qu'il m'a expliqué qu'une de ses meilleures amies était une ancienne sex-friend. De ce fait, même si je n'ai pas envie de l'empêcher de la voir seul si on commence une relation, je ne sais pas ce qu'il en sera quand elle et moi on sera amenées à se rencontrer. (je trouve ça particulier de me dire que celui que je pourrais considérer comme mon copain a eu des rapports avec une fille que je serais amenée à côtoyer même s'ils sont bel et bien devenus amis, qu'elle est depuis en couple, qu'il n'hésitera pas à lui montrer qu'on est en couple etc). :sweat:
#233028
Fibby89 a écrit : 23 mai 2020, 16:08 Merci pour vos conseils. Cela peut donner l'impression que oui je veuille précipiter les choses c'est vrai en me lisant, ceci dit c'est lui qui a commencé à me parler de sérieux, de sexualité, il me considère comme sa copine...
Il te considère comme sa copine, et toi comment le considères-tu?
Ce n'est que mon avis mais pour moi on ne peut pas vraiment se mettre en couple avant même de se rencontrer, une relation virtuelle enflammée n'implique pas forcément qu'il y aura feeling en réel... Donc oui, pas de précipitation, avant de céder a la panique, rencontrez-vous et vois quel est ton feeling vis a vis de lui. Si ça se trouve tu seras tellement a l'aise avec lui que toutes tes préoccupations actuelles te paraîtront futiles et tu arrêteras de te faire des noeuds au cerveau :wink: .
#233032
Eeyore a écrit : 23 mai 2020, 17:17
Fibby89 a écrit : 23 mai 2020, 16:08 Merci pour vos conseils. Cela peut donner l'impression que oui je veuille précipiter les choses c'est vrai en me lisant, ceci dit c'est lui qui a commencé à me parler de sérieux, de sexualité, il me considère comme sa copine...
Il te considère comme sa copine, et toi comment le considères-tu?
Ce n'est que mon avis mais pour moi on ne peut pas vraiment se mettre en couple avant même de se rencontrer, une relation virtuelle enflammée n'implique pas forcément qu'il y aura feeling en réel... Donc oui, pas de précipitation, avant de céder a la panique, rencontrez-vous et vois quel est ton feeling vis a vis de lui. Si ça se trouve tu seras tellement a l'aise avec lui que toutes tes préoccupations actuelles te paraîtront futiles et tu arrêteras de te faire des noeuds au cerveau :wink: .

Je confirme. ça m'est déjà arrivé une relation très intéressante avec un bon feeling sur internet, mais en vrai, c'était autre chose: manque de confiance en lui++, j'étais mal à l'aise en face de lui, manque de fluidité. Pourtant ça avait bien démarré.

ça confirme qu'avant de se voir en vrai, on ne peut pas prévoir, dans un sens comme dans l'autre.
#233045
rose333 a écrit : 24 mai 2020, 09:39 et surtout, n'oubliez pas de vous protéger, car même un dépistage n'est pas sur à 100% s'il y a eu quelques rencontres entre-temps.
C'est un site belge mais il y a un tableau intéressant sur la répartition du temps entre le moment du rapport et le dépistage pour telle IST.
Le rapport est noté prise de risque si vous avez fait quelque chose sans capote (pénétration, fellation, annulingus ou cunni compris).

https://depistage.be/depistage/